Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

léa drucker

  • Des nouvelles de la planète Mars

    cinéma,film,comédie,des nouvelles de la planète mars,dominik moll,françois damiens,vincent macaigne,veerle baetens,jeanne guittet,tom rivoire,olivia côte,michel aumont,catherine samie,philippe laudenbach,léa drucker,julien sibre,gaspard meier-chaurand,olivier galzi

    cinéma,film,comédie,des nouvelles de la planète mars,dominik moll,françois damiens,vincent macaigne,veerle baetens,jeanne guittet,tom rivoire,olivia côte,michel aumont,catherine samie,philippe laudenbach,léa drucker,julien sibre,gaspard meier-chaurand,olivier galzi

    Il est à peine 5 heures du matin lorsque notre pote Philippe Mars (François Damiens) reçoit un coup de fil de son ex-femme Myriam (Léa Drucker). Cette dernière a été appelée d’urgence à Bruxelles et ne peut donc pas garder les enfants comme il avait été convenu ; elle vient ainsi déposer leurs affaires. Pris au dépourvu, Philippe retrouve donc Sarah & Grégoire (Jeanne Guittet & Tom Rivoire) lorsqu’il rentre du travail où il y a eu aussi de l’animation. Son patron lui a en effet demandé de donner un coup de main à un collègue Jérôme (Vincent Macaigne) peu sociable et qui a l’habitude de manipuler un hachoir pour se déstresser.

     

    cinéma,film,comédie,des nouvelles de la planète mars,dominik moll,françois damiens,vincent macaigne,veerle baetens,jeanne guittet,tom rivoire,olivia côte,michel aumont,catherine samie,philippe laudenbach,léa drucker,julien sibre,gaspard meier-chaurand,olivier galzi

    On a l’habitude de le voir exubérant mais notre pote François Damiens incarne ici quelqu’un de très terre-à-terre autour duquel gravitent de drôles de personnages. Un fils déterminé à adopter un régime végétarien, une fille pour qui les études sont devenues obsessionnels et bien entendu un Vincent Macaigne dépressif et imprévisible. La comédie de Dominik Moll se voit ainsi traverser par quelques moments de folie jusqu’à faire intervenir des fantômes donnant un certain charme à cette comédie. Sans être irrésistible, Des nouvelles de la planète Mars emmené par le duo François Damiens / Vincent Macaigne sait se montrer assez amusant pour vous faire passer un bon moment.

     

     

    Il faut le voir pour : Eviter de passer par un pont quand vous irez promener le chien !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Arrêtez-moi là

    star 3.jpg

    AFF.jpg

    Cela fait 2 ans que notre pote Samson (Reda Kateb) travaille comme chauffeur de taxi et c’est un métier qui lui plait. Il a ainsi l’occasion de faire des rencontres, de réfléchir à d’autres projets à venir mais aussi de rester auprès de son chat Gershwin. C’est une journée ordinaire qui commence pour lui ; il prend notamment comme cliente Louise (Léa Drucker) à l’aéroport de Nice et va la déposer chez elle à Grasse. Samson aura d’autres petites courses par la suite et, en bon samaritain qu’il est, va même terminer sa journée en reconduisant gracieusement des étudiantes. Il est loin de s’imaginer que la police va venir sonner à sa porte et l’inculper pour l’enlèvement d’une petite fille !

    01.jpg

    C’est la vie d’un citoyen ordinaire qui va soudainement basculer ; un fait-divers qui se dévoile et une erreur judicaire qui se dessine. Le réalisateur Gilles Bannier signe son tout premier long-métrage inspiré par une histoire vraie; Arrêtez-moi là met notamment en lumière l'engrenage judicaire  dans lequel le malheureux Samson va tomber. Néanmoins en voulant dénoncer certaines aberrations, quelques personnages frisent ou carrément plongent dans la caricature. Ce qui n'est pas le cas de notre pote Reda Kateb qui nous prouve rôle après rôle qu'il est l’un des plus talentueux comédiens français et il représente sans aucun doute l'atout principal de ce film.

     

    Il faut le voir pour : Ne surtout pas toucher aux fenêtres quand vous êtes chez un étranger !

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • La chambre bleue

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Julien Gahyde (Mathieu Almaric) est actuellement interrogé par la Police pour une sombre affaire liée à sa maitresse Esther Despierre (Stéphanie Cléau). Cet homme avait jusque-là une vie confortable ; concessionnaire de véhicules agricoles, il s’était offert une belle propriété avec sa femme Delphine (Léa Drucker) et leur fille Marianne (Mona Jaffart). Le bonheur était là mais une autre femme est entrée dans sa vie et Julien connait bien Esther puisqu’ils ont grandi ensemble. Elle aussi a construit sa vie de son coté en épousant Nicolas (Olivier Mauvezin) et s'occupe de la pharmacie du village et c’est ainsi que les rencontres à l’hôtel ont commencé.

    01.jpg

    La chambre bleue est d’abord le titre du roman écrit par Georges Simenon et publié en 1964 que Mathieu Almaric a voulu adapter pour le grand écran. Outre le premier rôle, il s’octroie aussi et surtout la place de réalisateur pour nous livrer un film pendant lequel plane le mystère d’un crime. Alors que le personnage principal se retrouve menotté et interrogé par un juge, les flashbacks se succèdent sur sa vie familiale heureuse, son travail parfois stressant et sa relation avec Stéphanie Cléau. On a une réalisation au début assez perturbante mais qui retrouve par la suite une certaine normalité cependant si pendant près d’une heure le suspense perdure, les dernières minutes s’avèrent bien moins passionnantes. Franchement pas inoubliable.

     

    Il faut le voir pour : Faire gouter vos pots de confiture.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Le grand méchant loup

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Pour nos potes Louis, Philippe & Henri (Kad Merad, Benoit Poelvoorde & Fred Testot) ça a été un choc ; ils viennent en effet d’apprendre que leur mère a été victime d’un infarctus. Inconsciente, c’est sur son lit d’hôpital qu’ils viennent lui rendre visite et c’est à partir de cet évènement que ces 3 frères vont aussi voir leurs ennuis débuter. Tout commence avec Philippe, marié et père de 2 filles mais qui trouve sa vie terriblement ennuyeuse aussi lorsqu’il rencontre la pétillante Natacha (Charlotte Le Bon), il tombe tout de suite sous son charme. Un coup de folie qui va alors agir comme un déclic auprès d’Henri & Louis qui vont se rapprocher respectivement de Lai (Linh-Dan Pham) et d’Éléonore (Cristiana Reali) mettant ainsi en péril leurs couples.

    01.jpg

    Le remake n’a pas de frontières ; si le cinéma français inspire des productions internationales, la réciproque est aussi vraie. C’est donc le film canadien Les 3 p’tits cochons qu’adaptent le duo Nicolas & Bruno qui nous avaient bien fait marrer avec La personne aux deux personnes. Si vous ne connaissez pas l’œuvre originale, difficile de ne pas craquer avec Le grand méchant loup qui brille déjà par un superbe casting (en plus de ça pas dénué de charme chez les femmes !). Les rires et le plaisir sont donc bien au rendez-vous ; pas le temps de s’ennuyer on passe un excellent moment devant cette comédie réussie et ce, même si vous avez déjà vu l’original.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller les frères de votre mec !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Je suis supporter du Standard

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Milou (Riton Liebman) est un supporter inconditionnel de l’équipe de football du Standard de Liège ce qui peut paraitre bizarre pour quelqu’un qui habite à Bruxelles. Il ne manque aucun match que ce soit au stade ou devant sa télévision mais cette passion inconsidérée affecte fortement sa vie personnelle. Il s’est rendu compte de cela après avoir assisté sans le vouloir à une réunion des Alcooliques Anonymes ; il est standardodépendant ! Milou veut donc reprendre sa vie en main ce qui signifie faire une croix sur tout ce qui a trait de près ou de loin au football et au Standard. Peut-être ainsi pourra-t-il également reconquérir la belle Martine (Léa Drucker).

    01.jpg

    Une comédie romantique autour du football, voilà qui devrait éviter les disputes chez les couples devant le cinéma enfin c’est ce qu’on aurait voulu croire. Il y a de bonnes intentions qui se dégagent de cette première réalisation du belge Riton Liebman malheureusement Je suis supporter du Standard souffre d’un humour trop peu prononcé. On a comme l’impression que tout est précipité et qu’au final tout tombe à l’eau le meilleur exemple étant cette scène où Milou se retrouve dans un bar de supporters adverses. La seule idée qui m’a vraiment fait rire c’est Looping en train d’interpeller des vaches sinon c’est un film qui n’atteint pas son but puisqu’il est loin d’être prolifique en fous rires et qui nous laisse même un arrière-gout de non-match.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas avoir honte d’acheter encore des images Panini à votre âge !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Je me suis fait tout petit

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Yvan (Denis Ménochet) a la tête dans les cartons ; il prépare son prochain déménagement dans sa Bretagne natale. Depuis sa rupture avec Eve, cet homme n’est plus vraiment le même et a laissé ses 2 filles s’éloigner. Elles vivent avec leur tante Ariane (Léa Drucker) qui a d’ailleurs une nouvelle importante à annoncer à son frère : Zoé est revenue et lui a confié la garde de son fils Léo (David Carvalho-Jorge). Lorsqu’Yvan apprend cela, son sang ne fait qu’un tour  et il décide de récupérer le garçon pour le rendre à Claire (Valérie Karsenti), la sœur d'Eve qui ne peut malheureusement pas s’en occuper. Le voilà maintenant avec un enfant sur les bras, une situation qui est loin de le ravir !

    01.jpg

    Les apparences nous laissaient à penser que cette première réalisation de Cecilia Rouaud serait une énième comédie romantique sans caractère mais ce serait trop vite le cataloguer ! Je ne pense pas briser le moindre suspense puisqu'on s'attend tous à voir un couple se former dans le film cependant l’originalité de Je me suis fait tout petit provient essentiellement de sa galerie de personnages "bizarres". Léa Drucker est névrosée, Vanessa Paradis gaffeuse invétérée ou nous avons aussi un Laurent Capelluto profondément gentil. Ces portraits au final tellement humains donnent ainsi à ce film une atmosphère tout particulière à laquelle le plaisir est bel et bien au rendez-vous; une belle découverte !

     

    Il faut le voir pour : Ne plus avoir peur d'être bizarre !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • La vérité si je mens 3

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Les affaires au Sentier ne sont plus ce qu’elles étaient et c’est pourquoi on retrouve désormais Eddie (Richard Anconina) et tous ses potes d’enfance à Aubervilliers où ils ont monté leur business. Là aussi, rien n’est facile car la communauté asiatique semble avoir la main mise mais les méthodes utilisées sont-elles réellement justes ? C’est la question qui se pose lorsqu’ils reçoivent coup sur coup une livraison de fausses montres suivi de la visite des inspecteurs de douane. Etrange coïncidence tout comme ce contrôle fiscal qui attend Patrick (Gilbert Melki) qui va devoir changer ses habitudes mais un mal pour un bien puisque sans s’y attendre, il va rencontrer le grand amour !

    01.jpg

    Yallah !! On ne l’attendait plus vraiment mais ça fait quand même bien plaisir de retrouver cette belle bande de potes, avec il faut le noter le retour de Vincent Elbaz dans le rôle de Dov, qui nous a tant fait rire. Difficile de trouver une véritable légitimité à La vérité si je mens 3 dont le scénario rappelle un peu trop celui de l’épisode précédent et des rôles féminins toujours aussi transparents. Le voyage de la joyeuse troupe en Chine aurait pu donner de beaux moments de comédie mais à peine a-t-on droit à un repas pas piqué des vers qui nous laisse clairement sur notre faim. Ce sont surtout les retrouvailles avec des personnages qu’on adore qui vous motivera (peut-être) à vous rendre dans les salles obscures.

     

    Il faut le voir pour : Se procurer une amulette marocaine !


    En savoir plus sur La vérité si je mens ?

    En savoir plus sur La vérité si je mens 2 ?


    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • 3 zéros

    aff.jpg

    Tibor Kovacs & Manu (Lorànt Deutsch & Samuel Le Bihan) se sont connus en prison et sont rapidement devenus des potes d’enfance. Tibor s’est retrouvé derrière les barreaux en raison de mauvaises fréquentations mais possède un vrai talent pour le football. Manu l’a bien compris et à leur sortie de prison, il va faire des pieds et des mains pour lui décrocher un contrat en or et c’est ainsi qu’il fait la connaissance d’Alain Colonna (Gérard Lanvin), célèbre agent basé désormais au Brésil. Ce dernier fait débuter Tibor dans un petit club de banlieue mais pour Manu, c’est du temps perdu, ce qu’il faut à son poulain c’est de la magie soit le PSG ! Hélas, tous deux vont vite apprendre que le monde footballistique est devenu un business où chacun cherche avant tout à tirer son profit personnel.

    01.jpg

    Tout d’abord précisons qu’il s’agit là d’une comédie signée Fabien Onteniente ce qui en fera fuir plus d’un ! Personnellement je maintiens haut et fort que son cinéma me fait rire et chose plus rare, ses films se laissent revoir non sans plaisir mais voici qu’arrive l’exception qui confirme la règle : 3 zéros. Difficile de ne pas voir combien cette comédie a pris un sacré coup de vieux décrivant le milieu du ballon rond comme un univers étincelant de paillettes (ce qui n’a pas cessé avec le poids des années). Le réalisateur a d’ailleurs convié de nombreuses vedettes comme Ronaldinho, Raï, Luis Fernandez ou encore Rolland Courbis pour quelques clins d’œil qui n’intéresseront que les footeux comme ce film très léger.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Pauline et François

    aff.jpg

    Parce qu’elle ne pouvait plus supporter la vie citadine, Pauline (Laura Smet) vient de s’installer à la campagne. Aidée par sa pote d’enfance Catherine (Léa Drucker) dont le frère François (Yannick Renier) est désormais le nouveau voisin de Pauline, cette dernière a trouvé sans difficultés une maison pour s’installer. Nouvelle conseillère bancaire de la région, elle va d’ailleurs avoir l’occasion de faire plus amples connaissances avec François qui semble avoir quelques difficultés financières. En réalité, c’est son beau-frère qui a du mal à trouver de l’argent et qui lui demande régulièrement de le dépanner.

    01.jpg

    Succession de portraits d’hommes et de femmes fracassés par les tourments de la vie, Pauline et François va vous aussi vous fracasser … d’ennui ! On ne sait pas trop où veut nous mener ce premier film du réalisateur Renaud Fely entre le deuil vécu par Pauline, l’irresponsabilité de François et les tensions que cela entraine dans son entourage proche. On ne peut pas dire que l’interprétation d’ensemble soit mauvaise mais ce sont les personnages qui manquent d’attraits ce qui fait qu’on délaisse totalement cette romance naissante.

     

    Il faut le voir pour : Aller dans les bois et écouter les cerfs bramer.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Les meilleurs amis du monde

    aff.jpg

    C'est le week-end pour Mathilde & Jean-Claude (Léa Drucker & Pierre-François Martin Laval) et ils sont sur le point de rejoindre leurs potes d'enfance Lucie & Max (Pascale Arbillot &Marc Lavoine) qui les ont invités dans leur maison. Alors qu'ils sont encore sur la route, ils reçoivent un coup de fil de Max qui voulait simplement savoir l'heure à laquelle ils allaient arriver. A la suite de cela, un second appel a lieu mais celui-ci  a semble t-il été provoqué par inadvertance et à cette occasion, Jean Claude et sa femme découvrent le vrai visage de leurs soi-disant amis. Les reproches et les critiques fusent et au lieu de rebrousser chemin, ils vont se rendre chez eux pour se venger comme il se doit.

    01.jpg

    La vérité blesse et encore plus lorsqu'elle vient de nos meilleurs potes d'enfance ! C'est sur cette base que débute Les meilleurs amis du monde de Julien Rambaldi et si la vengeance promise par le couple Léa Drucker / PEF offre quelques bons moments de rigolade, le niveau redescend bien vite. On aurait bien apprécié que ce règlement de comptes fasse preuve d'un peu plus d'imagination et surtout soit plus soutenu, jouissif dans la durée. Dommage car Marc Lavoine avec sa belle moustache et en roi du WC avait un bon potentiel comique malgré le trait trop caricatural du couple qu'il forme avec Pascale Arbillot.

     

    Il faut le voir pour : Envisager de prendre un lama pour protéger votre maison.

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire