Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

héléna noguerra

  • Léonie - Les vacances de Ducobu

    Cher journal,

     

    2167860595.46.jpg

    cinéma, film, comédie, Les vacances de Ducobu,  elie semoun, joséphine de meaux, helena noguerra, pierre-françois martin-laval, bruno salomone, françois viette, juliette chappey, philippe de chauveronÇa y est l’école est finie et ce sont les grandes vacances qui commencent et je sens que ça va être long ! Pour ne pas perdre trop de temps, j’ai pris avec moi plein de livres afin de réviser mais j’en aurais peut-être pas beaucoup l’occasion car le destin a fait que Ducobu (François Viette) et son père passent les vacances avec nous.

     

    Ce n’est évidemment pas avec ce tricheur que je vais pouvoir réviser mes tables de multiplication, lui s’est plutôt passionné pour un soi-disant trésor caché par un pirate. Depuis qu’il en a entendu parler, il ne rêve que de le retrouver mais pour ça, il lui faudrait un bateau.

     

    cinéma, film, comédie, Les vacances de Ducobu,  elie semoun, joséphine de meaux, helena noguerra, pierre-françois martin-laval, bruno salomone, françois viette, juliette chappey, philippe de chauveronLe club Mickey de la plage organise d’ailleurs des Olympiades où le gagnant remportera un superbe drakkar noir gonflable. S’il est décidé à le gagner, moi je suis aussi déterminée à être la première partout alors il va falloir qu’il me batte !

     

    Léonie (Juliette Chappey)

     

    En savoir plus sur Les vacances de Ducobu ?

    En savoir plus sur L'élève Ducobu ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Fiston

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Depuis l’âge de 5 ans, notre pote Alex (Kev Adams) est fou amoureux de la magnifique Sandra (Nora Arnezeder) mais n’a jamais trouvé le courage d’avouer ses sentiments. Dès qu’il s’approche de la jeune femme, il ne se sent pas bien et se retrouve même à deux doigts de vomir, une situation qui ne peut plus durer. Sa mère Sophie (Valérie Benguigui) lui annonce en effet qu’ils vont prochainement déménager et Alex doit vite agir. Sandra est comme sa mère Monica (Héléna Noguerra), une femme difficile à séduire et un seul homme avait réussit cet exploit à l’époque ; un certain Antoine (Franck Dubosc). Alex va le harceler afin qui lui apprenne sa technique de drague et cela va commencer par … le nettoyage d’une voiture !

    01.jpg

    Avec la réunion de 2 noms de la scène comique française (Kev Adams & Franck Dubosc pour ceux qui sont largués !), on était en droit de s’attendre à se marrer un minimum. Une erreur classique malheureusement pour nous. Le réalisateur Pascal Bourdiaux qui signe son premier film est parvenu à nous pondre une comédie totalement insipide avec notamment des répliques d’une pauvreté affligeante. Finalement, ce ne sont pas des cours de séduction dont on a besoin ici mais il aurait fallu apprendre à nous faire rire. Ajouté à cela un scénario à peine téléphoné et on accouche d’un Fiston qui s’impose sans trop de difficultés comme un beau ratage !

     

    Il faut le voir pour : Demander la marque de la voiture de la fille que vous voulez séduire !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • La vie domestique

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Cela fait un peu moins d’1 an que Juliette (Emmanuelle Devos) et son mari Thomas (Laurent Poitrenaux) se sont installés dans cette maison située en Seine & Marne où leurs enfants peuvent profiter d’un beau jardin. La vie de cette mère de famille pourrait prochainement changer puisqu’elle attend la réponse pour un travail ce qui nécessiterait quelques aménagements dans son emploi du temps déjà bien chargé. Juliette doit d’ailleurs préparer le diner de ce soir où elle a invité quelques potes d’enfance et notamment Betty (Julie Ferrier) qu’elle vient de croiser sur le chemin de l’école. Surtout, elle guette le coup de fil de Mathieu (Laurent Capelluto) dans le cadre de son futur job car elle pourrait devoir se rendre en toute urgence à Montrouge.

    01.jpg

    C’est vraiment un drôle de film que nous présente ici Isabelle Czajka puisque La vie domestique se résume à la journée ordinaire au cœur d’une résidence en banlieue parisienne. Au départ c’est la description d’une vie dont beaucoup rêve ; celle d’une famille réunie dans une belle maison mais ce quotidien ordinaire dévoile ensuite des aspects plus controversés. Maris aux abonnés absents, femmes absorbées par leur rôle de mères ou encore foyers aseptisés on a là un miroir aux reflets peu flatteurs de cette fameuse vie domestique. Certains diront qu’il ne s’y passe rien mais voilà une belle version française des véritables Desperate Housewives où brille le quatuor Emmanuelle Devos, Julie Ferrier, Héléna Noguerra & Natacha Régnier.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir ce que fait votre femme à la maison !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La marque des anges - Miserere

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Son enquête sur Blackstream est de nouveau au point mort mais une nouvelle piste pourrait bien se révéler payante pour notre pote Frank (JoeyStarr). Ce flic d’Interpol vient en effet d’apprendre la mort d’un certain Goetz Willhen (Joe Sheridan), un nom qui fait partie d’une liste qu’il a récupéré dans le cadre de son affaire. Lorsqu’il se rend à Paris, il fait la connaissance du commandant Lionel Kasdan (Gérard Depardieu), un ancien de la BRI qui a bien du mal à se faire à la retraite. Les deux policiers vont finir par s’entraider pour tenter de résoudre cette enquête qui recèle de nombreux secrets et qui pourrait bien être liée avec le passé mouvementé de Frank.

    01.jpg

    Jean-Christophe Grangé va finir par devenir scénariste pour le cinéma puisque La marque des anges - Miserere n’est rien moins que la 4ème adaptation d’un de ses romans. Si vous connaissez l’univers de l’écrivain, vous ne serez pas surpris de découvrir un énième polar avec ici des ramifications religieuses. Une intrigue qui se dévoile au fil des minutes mais tirée par les cheveux. Par contre, la curiosité du film était de voir ce qu’allait donner ce duo Gérard Depardieu / JoeyStarr et on est relativement déçu du résultat. A part quelques vannes datées sur l’âge de notre Gégé, ces 2 larrons manquent de complicité si bien que leurs personnages finissent par devenir transparents comme ce film.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir comment les enfants peuvent vous casser les oreilles.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Je suis supporter du Standard

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Milou (Riton Liebman) est un supporter inconditionnel de l’équipe de football du Standard de Liège ce qui peut paraitre bizarre pour quelqu’un qui habite à Bruxelles. Il ne manque aucun match que ce soit au stade ou devant sa télévision mais cette passion inconsidérée affecte fortement sa vie personnelle. Il s’est rendu compte de cela après avoir assisté sans le vouloir à une réunion des Alcooliques Anonymes ; il est standardodépendant ! Milou veut donc reprendre sa vie en main ce qui signifie faire une croix sur tout ce qui a trait de près ou de loin au football et au Standard. Peut-être ainsi pourra-t-il également reconquérir la belle Martine (Léa Drucker).

    01.jpg

    Une comédie romantique autour du football, voilà qui devrait éviter les disputes chez les couples devant le cinéma enfin c’est ce qu’on aurait voulu croire. Il y a de bonnes intentions qui se dégagent de cette première réalisation du belge Riton Liebman malheureusement Je suis supporter du Standard souffre d’un humour trop peu prononcé. On a comme l’impression que tout est précipité et qu’au final tout tombe à l’eau le meilleur exemple étant cette scène où Milou se retrouve dans un bar de supporters adverses. La seule idée qui m’a vraiment fait rire c’est Looping en train d’interpeller des vaches sinon c’est un film qui n’atteint pas son but puisqu’il est loin d’être prolifique en fous rires et qui nous laisse même un arrière-gout de non-match.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas avoir honte d’acheter encore des images Panini à votre âge !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Hôtel Normandy

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Depuis la mort de son compagnon, Alice (Héléna Noguerra) ne s’intéresse plus du tout aux hommes ce qui inquiète fortement ses potes d’enfance Pénélope & Isabelle (Anne Girouard & Frédérique Bel). En guise de cadeau d’anniversaire, elles décident de lui offrir un beau séjour à l’Hôtel Normandy à Deauville afin qu’elle puisse profiter de la Biennale d’art contemporain. Ce qu’elles ne lui ont pas dit c’est qu’elles ont demandé à un homme de la séduire mais leur plan ne va pas se dérouler comme prévu. Si Alice a bien rencontré quelqu’un ; Jacques (Eric Elmosnino) n’est pas l’homme qui était chargé de la séduire puisqu’il s’agit en fait d’Yvan (Ary Arbittan) … enfin pas tout à fait !

    01.jpg

    Gros quiproquo à Deauville où la princesse Hélène Noguerra va faire connaissance avec ses princes charmants. Charles Nemes (Au bistro du coin, Le séminaire …) nous a habitué à des comédies souvent peu raffinées et il perpétue la tradition avec Hôtel Normandy où on n’a pas vraiment envie de poser les valises. Entre la copine introvertie, celle nymphomane ou le séducteur gaffeur et relou ; on a des personnages qui sont bien à l’image du film à savoir poussif. On pourra juste se consoler avec un casting plutôt rafraîchissant qui, malgré leur générosité, ne parviennent pas à donner plus d’entrain à ce film qui arrache avec beaucoup de peine quelques sourires.

     

    Il faut le voir pour : Ramasser les peintures que vous pouvez trouver dans les poubelles, on ne sait jamais.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Turf

    star 01.jpg

    3502058702.122.jpg

    Potes d’enfance depuis plus de 20 ans Freddy, Nikos, Fortuné & Fifi (Edouard Baer, Alain Chabat, Lucien Jean-Baptiste & Philippe Duquesne) se retrouvent régulièrement au bar Le Balto. Autour d’un verre, ils parient sur les courses de chevaux en espérant un jour décrocher le gros lot mais jusqu’à présent ils n’ont pas eu beaucoup de chance. La roue va peut-être tourner puisqu’on leur propose une affaire en or : l’acquisition d’un cheval, une vraie flèche du moins c’est comme ça que le vend Monsieur Paul (Gérard Depardieu). En réalité, Torpille est un cheval qui n’intéresse personne et c’est donc avec beaucoup de naïveté que notre quatuor va en devenir les propriétaires. Un beau projet mais cela n’est pas donné et il va donc falloir le faire courir rapidement et les premiers résultats sont loin d’être encourageants.

    01.jpg

    Sachez déjà que je fais partie de ceux qui apprécient le cinéma de Fabien Onteniente donc il n’y avait vraiment aucun à-priori avant de fouler l’hippodrome de Turf. Les courses de chevaux étant en plus pour moi aussi passionnant qu’un tournoi de curling, on ne peut pas dire que cette comédie m’emballait particulièrement et ce n’est pas près de changer ! En dehors d’une bande assez sympathique et le fait que le réalisateur ait réussi à convier de nombreux guests, l’histoire avance au petit trot et on se demande bien où est passé l’humour dans tout ça. Si vous avez vu la bande-annonce avec la blague sur Banette, j’ai envie de vous dire que vous avez déjà eu droit au meilleur donc si vous souhaitez parier sur le bon cheval évitez ce film !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de laisser trainer votre mec au PMU du coin !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La clinique de l’amour

    star 03.jpg

    408789950.jpg

    David Marshal (Michel Aumont) et sa femme ont réalisé leur rêve en ouvrant cette clinique et aujourd’hui leur 2 fils John & Michael (Artus de Penguern & Bruno Salomone) y travaillent comme chirurgiens. Les 2 hommes ont des styles totalement opposés ; le premier est un brillant médecin introverti tandis que le second est un coureur de jupons de surcroit très vénal. John a le cœur brisé lorsque Priscilla (Héléna Noguerra), la femme qu’il aime épouse son frère. Ne pouvant supporter cela, il s’exile au Canada pour tenter de l’oublier et laisse la clinique aux mains de Michael qui décide d’en faire un établissement dédié à la chirurgie esthétique. Malheureusement son inexpérience le pousse à commettre de nombreuses erreurs et va mener l’hôpital vers la faillite.

    01.jpg

    Toute ressemblance avec des soap-opéras interminables est loin d’être fortuite ! Artus de Penguern détourne avec une grande dérision ces séries aux scénarios invraisemblables ce qui nous donne une comédie totalement folle. Un état d’esprit qu’on retrouvait déjà dans Grégoire Moulin contre l’humanité, sa précédente et unique réalisation qui remonte déjà à 11 ans. La clinique de l’amour s’impose avec un univers à l’humour très second degré où le héros peut tailler un bout de gras avec un ours sauvage ou encore lorsque les employés de l’hôpital célèbrent avec joie l’accident d’un car. Drôle et incontestablement original, la seule note négative est que la dernière partie est moins percutante.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus jamais dire "Ta gueule" à une femme !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les vacances de Ducobu

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Pour notre pote Ducobu (François Viette), on n’a rien inventé de plus cool que les grandes vacances ! Son père Hervé (Pierre-François Martin-Laval) a d’ailleurs trouvé la destination idéale : un camping où se rendent par le plus grand des hasards Adeline Gratin (Helena Noguerra) et sa fille Léonie (Juliette Chappey). Pas sur que cela emballe notre jeune cancre surtout lorsqu’il s’agit de se lever à l’aube pour aller visiter les musées régionaux ! Pourtant, il va se passionner pour l’histoire d’un pirate et d’un trésor qui serait caché sur l’ile des Crocs maudits hantée par un monstre ; le Pours mi-porc, mi-ours. Les vacances sont pleines de surprises pour nos écoliers qui vont avoir le bonheur (ou le malheur) de croiser sur leur route les professeurs Rateau & Latouche (Joséphine de Meaux & Elie Semoun).

    01.jpg

    Nouvelles aventures de notre pote Ducobu, le héros de bande-dessiné avec quelques changements au casting puisque c’est maintenant François Viette qui enfile le costume piqué aux Dalton. Pef prend également le rôle du père mais pour le reste on retrouve l’équipe du premier épisode. Il n’y a grand-chose à en dire, Les vacances de Ducobu réunit le cocktail idéal pour servir de divertissement aux enfants. De l’humour toujours très potache, un léger brin d’aventures et un Latouche plus maladroit et jaloux que jamais ; ça n’a rien de très original mais cela semble encore fonctionner. Evidemment au-delà de 12 ans, rien ne garantit que vous ressortiez de la salle avec la banane !

     

    Il faut le voir pour : Toujours garder la banane !

     

    En savoir plus sur L'élève Ducobu ?

     

    Découvre le film Dans la peau de Léonie !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • On ne choisit pas sa famille

    2167860595.29.jpg

    01.jpgNon mais lâchez-moi ! C’est une erreur, it’s a méprise ; I’m french voyons appelez l’ambassade !! Bon, je vais tout vous raconter ; je m’appelle César Borgnoli (Christian Clavier) et je suis importateur exclusif de véhicules Lancia dans le garage de papa.

    Si je suis en Thaïlande aujourd’hui c’est à cause de ma sœur Alexandra (Hélèna Noguerra) qui m’a demandé de lui rendre un service. Elle voulait que je me fasse passer pour le mari de sa compagne Kim (Muriel Robin) afin de les aider à adopter cette petit chinoise Maily (Maily Florentin Dao) … oui thaïlandaise si vous voulez.

    02.jpg

    Toujours est-il que je me retrouve maintenant en prison après avoir soi-disant agressé un handicapé et puis il y a le gros-là qui n’arrête pas de me chercher alors s’il vous plait faites quelque chose, libérez-moi !

     

     

    En savoir plus sur On ne choisit pas sa famille ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire