Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

serge bozon

  • La chambre bleue

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Julien Gahyde (Mathieu Almaric) est actuellement interrogé par la Police pour une sombre affaire liée à sa maitresse Esther Despierre (Stéphanie Cléau). Cet homme avait jusque-là une vie confortable ; concessionnaire de véhicules agricoles, il s’était offert une belle propriété avec sa femme Delphine (Léa Drucker) et leur fille Marianne (Mona Jaffart). Le bonheur était là mais une autre femme est entrée dans sa vie et Julien connait bien Esther puisqu’ils ont grandi ensemble. Elle aussi a construit sa vie de son coté en épousant Nicolas (Olivier Mauvezin) et s'occupe de la pharmacie du village et c’est ainsi que les rencontres à l’hôtel ont commencé.

    01.jpg

    La chambre bleue est d’abord le titre du roman écrit par Georges Simenon et publié en 1964 que Mathieu Almaric a voulu adapter pour le grand écran. Outre le premier rôle, il s’octroie aussi et surtout la place de réalisateur pour nous livrer un film pendant lequel plane le mystère d’un crime. Alors que le personnage principal se retrouve menotté et interrogé par un juge, les flashbacks se succèdent sur sa vie familiale heureuse, son travail parfois stressant et sa relation avec Stéphanie Cléau. On a une réalisation au début assez perturbante mais qui retrouve par la suite une certaine normalité cependant si pendant près d’une heure le suspense perdure, les dernières minutes s’avèrent bien moins passionnantes. Franchement pas inoubliable.

     

    Il faut le voir pour : Faire gouter vos pots de confiture.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Tip Top

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Tout commence lorsqu’on a découvert le corps sans vie de Farid Bénamar (Meziane Senane) sur une butte de Villeneuve près de Lille. Il s’agissait d’un indic de la police et l’on cherche évidemment à comprendre les circonstances de sa mort aussi Esther Lafarge (Isabelle Huppert) est envoyée sur place pour en apprendre davantage et elle pourra compter sur l’aide de Sally Marinelli (Sandrine Kiberlain). Mais quand la police des polices débarque à Villeneuve, ça commence à inquiéter certaines personnes comme Robert Mendes (François Damiens) qui n’a vraiment pas besoin qu’on vienne fouiner dans ses affaires.

    01.jpg

    Autant vous prévenir immédiatement, ce film de Serge Bozon librement inspiré du roman de Bill James est totalement décalé. Sandrine Kiberlain joue les mateuses, Isabelle Huppert aime son sang et dort avec son marteau de chevet et François Damiens se ballade dans ce joyeux bordel ; voici un échantillon de ce que peut vous réserver Tip Top. Avec tout ça, on a bien un fil conducteur qui tourne autour de la disparition de l’indic mais il faut bien reconnaitre qu’avec ses multiples facéties on est plus d’une fois largué par l’histoire. Reste que le film est suffisamment imprévisible peut-être pas pour nous accrocher mais conserver un peu d’intérêt jusqu’à cette conclusion brute.

     

    Il faut le voir pour : Vérifier que personne ne vous mate par la fenêtre !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Tirez la langue, mademoiselle

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Nos potes Boris & Dimitri (Cédric Khan & Laurent Stocker) sont frères et travaillent également ensemble comme médecins. Ils s’occupent d’un cabinet médical dans le 13ème arrondissement de Paris et sont particulièrement appréciés par leurs différents patients. Un soir, ils sont appelés auprès de la jeune Alice (Paula Denis) qui souffre de diabète et qui ne se sentait pas très bien. Chaque soirée, elle est seule attendant le retour de sa mère Judith (Louise Bourgoin) qui travaille dans un bar. Les 2 médecins vont veiller plus régulièrement sur Alice mais ils sont dans le même temps tous deux tombés sous le charme de sa mère qui a toutes les chances de provoquer une sacrée pagaille entre les 2 médecins.

    01.jpg

    Comme le titre ne semble pas l’indiquer ; Tirez la langue, mademoiselle met en scène un triangle amoureux avec comme particularité d’avoir non seulement 2 frères mais aussi 2 médecins comme prétendants. Cédric Khan & Laurent Stocker forment ainsi un duo plutôt original et qui attire tout de suite la sympathie du spectateur par leur proximité avec leurs patients. L’histoire quant à elle prenant place dans une petite communauté, on a parfois l’impression d’avoir devant nous un film choral mais ça ne suffit pas pour nous emballer. Une comédie romantique signée Axelle Ropert qui est loin de déchainer les passions et qui a toutes les chances de tomber dans l’oubli.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de travailler avec votre frère (sauf s’il est déjà marié) !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Main dans la main

    star 02.jpg

    2167860595.65.jpg

    Depuis la mort de leurs parents, nos potes Joachim (Jérémie Elkaïm) et sa sœur Véronique (Valérie Donzelli) sont plus que jamais inséparables. Une complicité qu’elle voudrait mettre à profit en participant à un concours de danse amateur à Monaco mais le chemin est encore long. En attendant, ce miroitier de Commercy doit se rendre à Paris et plus précisément à l’Opéra Garnier pour prendre des mesures et une chose incroyable va alors se passer. A peine a-t-il posé les yeux sur Hélène Marchal (Valérie Lemercier), une professeure de danse qu’ils échangent instantanément un baiser. Le plus étonnant reste à venir puisqu’ils ne pourront plus bouger l’un sans l’autre.

    01.jpg

    Valérie Donzelli avait charmé aussi bien la critique que les spectateurs avec La guerre est déclarée et le pitch de ce nouveau film avait de quoi séduire. Au casting, Jérémie Elkaïm répond une fois de plus présent afin de former un drôle de couple avec Valérie Lemercier mais une association qui a vraiment du mal à convaincre. Une fois que la magie a ensorcelé Hélène & Joachim, l’histoire devient incompréhensiblement ronronnant profitant à peine de cette situation incongrue pour apporter un peu d’humour qui aurait été plus que bienvenu. Main dans la main en décevra plus d’un, on ne gardera en mémoire qu’une idée originale qui n’a pas su être exploitée comme il se doit.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de danser pieds nus surtout si votre partenaire porte des talons !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire