Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les séances de 2011-2012

  • L’éventreur de New York

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est un promeneur qui jouait avec son chien à proximité du pont de Brooklyn qui a fait la macabre découverte. Le corps d’une jeune femme y est retrouvé et les blessures laissent indiquer que le tueur a pris grand plaisir à la faire souffrir. L’enquête est confiée au Lieutenant Fred Williams (Jack Hedley) et l’affaire s’annonce difficile d’autant plus que la liste des victimes va rapidement s’allonger. Conscient qu’il faut arrêter ce maniaque au plus vite, Fred sollicite l’aide du Docteur Paul Davis (Paolo Malco) qui par ses analyses devrait lui permettre de l’attraper. Au fil des meurtres, ce tandem rassemble les indices disséminés mais le plus étonnant dans tout ça c’est qu’ils apprennent que ce tueur a une particularité notable : il a une voix de canard !

    01.jpg

    Bon d’accord, je savais qu’en regardant ce film datant de 1983 j’allais me retrouver devant un thriller dépassé (et avec une bande originale à revoir) mais un tueur avec une voix de canard ?!? Personne n’en avait rêvé ni même osé l’imaginer et pourtant entre 2 crimes on a donc droit aux menaces de Donald Duck ; difficile alors de s’empêcher de rire ! Pourtant, L’éventreur de New York est loin d’être une comédie en témoigne des scènes assez sanglantes additionnées à un léger érotisme. C’est donc un sacré contraste que d’avoir une ambiance plus ou moins malsaine d’un coté et de l’autre cet imitateur de canard ; toute crédibilité s’envole et c’est bien le seul détail qu’on retiendra de ce film !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Une journée à New York

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Parce qu’elles sont sœurs jumelles, nos potes Jane & Roxy (Ashley & Mary-Kate Olsen) sont très différentes. La première est une étudiante modèle et qui a un peu pris la place d’une mère trop vite disparue tandis que la seconde préfère s’éclater avec son groupe de rock. C’est une journée importante pour Jane qui doit prononcer un discours qui pourrait lui permettre de décrocher la bourse McGill et lui ouvrir les portes de l’université d’Oxford. Roxie va l’accompagner à New York, elle prévoit plutôt d’assister à un enregistrement du groupe Simple Plan cependant rien ne va se passer comme prévu pour ces 2 sœurs.

    01.jpg

    Vous êtes fans des sœurs Olsen ? Alors dans ce cas, vous prendrez au moins un peu de plaisir devant Une journée à New York. C’est dingue comment un simple trajet dans la Grosse Pomme peut se transformer en une incroyable aventure où interviennent un ersatz de flic et un gangster aussi charismatique que Casimir. L’histoire est donc très tirée par les cheveux, l’essentiel étant de mettre en avant les jumelles découvertes dans La fête à la maison (On appréciera d’ailleurs le caméo de Bob Saget, leur papa dans la série). Une comédie pour le moins anecdotique mais qui marque toutefois la fin du duo au cinéma, qui a dit que ce n’est pas une grande perte ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Un automne à New York

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Même s’il approche de la cinquantaine, Will (Richard Gere) ne ressent pas le besoin de fonder une famille. Mieux encore, il enchaine les conquêtes comme un vrai Don Juan ce qui parfois amène à briser quelques cœurs. A peine vient-il de retrouver son célibat qu’il tombe sous le charme de Charlotte (Winona Ryder), une jolie jeune femme venue célébrer son 22ème anniversaire dans son restaurant. Plus charmeur que jamais, il réussit très vite à la séduire et le voilà de nouveau en couple mais leur relation ne sera pas éternelle. Si Will tient à garder sa liberté c’est surtout le triste sort de Charlotte qui condamne leur amour puisqu’elle est atteinte d’une grave maladie du cœur.

    01.jpg

    Certains mettront peut-être ça sur le compte de la jalousie (et c’est même pas vrai !), il n’empêche que Richard Gere n’est plus le playboy d’antan ! Il a davantage les allures de grand-père (ce qui est d’ailleurs confirmé dans le film) que du tombeur qui sa soudainement prendre conscience du vide qui comble sa vie. Heureusement pour nous, la fraicheur de Winona Ryder vient un peu équilibrer les choses mais Un automne à New York reste un drame sentimentale très sirupeux qui ne trouvera un public que parmi les amateurs du genre. Si votre trip est de passer une soirée dans votre canapé avec une petite boite de mouchoirs alors vous avez trouvé de quoi faire votre bonheur.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Les sous-doués en vacances

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Le destin réserve parfois de drôles de surprises comme en témoigne l’histoire entre Claudine & Bebel (Grace De Capitani & Daniel Auteuil). Ils devaient tous deux se rendre aux Seychelles mais leur voyage est tombé à l’eau ce qui leur a permis de se rencontrer et ce fut le coup de foudre immédiat. Engagés pour tester la Love machine en vue de créer le prochain tube du célèbre chanteur Memphis (Guy Marchand), ils filaient le parfait amour jusqu’à ce que Bebel soit piégé. Coureur de jupons insatisfait, Memphis a jeté son dévolu sur Claudine et il est prêt à tout pour l’avoir même à l’engager comme traductrice et l’amener en voyage à Saint-Tropez.

    01.jpg

    Alors si c’est toujours un véritable plaisir de revoir leurs premières aventures, ce second épisode on aurait préféré qu’il ne voit pas le jour. Ça nous aurait peut-être privé de ce méga-tube qu’est Destinée interprété par un Guy Marchand au taquet en mode séducteur, seul lot de consolation de cette comédie poussive. Il y avait déjà une douce folie dans Les sous-doués, ici elle est encore plus exacerbée à l’image d’un pauvre Togo qui se retrouve avec une jambe plus courte que l’autre. Malheureusement, les joies des retrouvailles tournent vite courts devant Les sous-doués en vacances qui enchaine les situations rocambolesques où les rires laissent souvent place à une certaine consternation.


    En savoir plus sur Les sous-doués ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • New York taxi

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Belle Williams (Queen Latifah) a su se montrer patiente et elle est désormais récompensée : elle a obtenu sa licence de chauffeur de taxi ! Terminé les livraisons sur 2 roues, elle va enfin pouvoir conduire la voiture qu’elle a si longtemps bichonné mais elle ne s’imaginait pas qu’un de ses clients serait l’inspecteur Andy Washburn (Jimmy Fallon) embarqué à la poursuite de braqueurs de banque. Malgré l’habileté de Belle, les malfrats s’échappent et une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule ; son véhicule est confisqué à cause de la pagaille qu’elle a causé. Si elle veut le récupérer, elle devra accepter d’aider Andy à coincer les bandits et parmi eux se trouve d’ailleurs quelqu’un qui ne lui est pas étranger.

    01.jpg

    Beau succès en France, Taxi est donc parvenu à emprunter la route qui l’a conduit jusqu’en Amérique mais comme d’habitude un remake s’imposait. Bye bye Sami Naceri, Frédéric Diefenthal ou Marion Cotillard ; on laisse place à Queen Latifah (?!?) comme pilote, Jimmy Fallon en flic benêt et la top-modèle Gisele Bundchen pour son premier et dernier grand rôle. Un casting à la hauteur de New York taxi à savoir au ras du bitume et les quelques scènes d’action ne feront certainement pas oublier les nombreuses insuffisances qui les entourent. Si vous aimez la vitesse alors zappez rapidement cette version américaine et replongez-vous plutôt dans les premières aventures d’Emilien & Daniel.

     

    En savoir plus sur Taxi ?

    En savoir plus sur Taxi 2 ?

    En savoir plus sur Taxi 3 ?

    En savoir plus sur Taxi 4 ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Ptérodactyles

    star 02.jpg

    aff.jpg

    A la frontière Turco-arménienne, un tremblement de terre a eu lieu provoquant le réveil d’un volcan. Un phénomène que les professeurs Michael Lovecraft & Kate Heilein (Cameron Daddo & Amy Sloan) accompagnés de leurs étudiants vont explorer au cours de leur excursion mais ce qu’ils vont découvrir dépasse l’entendement. C’est Angie (Mircea Monroe) qui en voulant se baigner se retrouve pour la première fois face à un ptérodactyle ! Bien évidemment, personne ne la croie lorsqu’elle raconte sa rencontre mais ils vont devoir admettre la vérité lorsqu’ils sont à leur tour attaqués. Pendant ce temps-là, un groupe de militaires mené par le Capitaine Bergen (Coolio) en opération non loin de là va se retrouver lui aussi confronté aux terribles ptérodactyles.

    01.jpg

    Entre le groupe de nerds, une blonde plantureuse qui a soudainement l’envie de prendre un bain ou encore des G.I. Joe du dimanche ; ce ne sont pas les clichés qui manquent dans Ptérodactyles. En plus de ça quand on aperçoit le nom de Coolio au casting de ce film, on se dit quand même qu’il y a de quoi se marrer et c’est vrai qu’on ne s’ennuie pas. Des corps tranchés et déchiquetés, des têtes qui tombent et bien sur des dinosaures qui se font exploser la tronche ; on ne lésine pas sur le gore assumant ainsi pleinement le titre de nanar. Cerise sur le gâteau, le tout est arrosé par des effets spéciaux au niveau de ce genre de production ; Spielberg et son Jurassik Park peuvent trembler !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Taxi 3

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Cela fait 8 mois que le gang des Père-noël ridiculise la police de Marseille et empêche Emilien (Frédéric Diefenthal) de fermer l’œil. Le pauvre est tellement préoccupé par cette histoire qu’il ne s’est même pas aperçu que Petra (Emma Wiklund) était enceinte … de 8 mois ! Les joies de la paternité, son pote d’enfance Daniel (Samy Naceri) va aussi les découvrir puisque Lily (Marion Cotillard) attend elle aussi un enfant mais la jeune femme ne supporte plus de vivre dans un garage. Emilien & Daniel vont donc devoir changer ; arrêter de se préoccuper de leur travail ou de leur voiture pour penser un peu plus à leur future famille. Plus facile à dire qu’à faire surtout lorsqu’ils suivent une piste qui pourrait leur permettre de démanteler le gang des Père-noël.

    01.jpg

    C’est parti pour un troisième épisode ! On ne change pas une formule qui a déjà fait ses preuves par 2 fois et après un générique un poil prétentieux, Taxi 3 tente de retrouver la cadence de ses prédécesseurs en vain. Le scénario est une copie de Taxi à la différence qu’ici on introduit un Monster truck qui écrase tout sur son passage et même quelques mecs en rollers ! Pendant ce temps, Daniel lui, prépare les sports d’hiver avec son véhicule mais la dynamique n’y est vraiment plus. La saga décline tout schuss, ça devient répétitif et la seule chose que l’on pourra retenir c’est la participation en guest-star de Sylvester Stallone.

     

    En savoir plus sur Taxi ?

    En savoir plus sur Taxi 2 ?

    En savoir plus sur Taxi 4 ?


    En savoir plus sur New York taxi ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • La beuze

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Vous ne connaissez pas encore Alphonse Brown (Michael Youn) ? Cela ne saurait pas tarder car le fils caché de James Brown s’apprête à déferler sur le monde avec un nouveau style musical : le frunkp. Un mélange de rap et de funk qui va faire de lui une star … enfin en attendant il galère un peu au Havre avec son pote d’enfance Scotch (Vincent Desagnat). Convaincus que la gloire est à leur portée, ils se dirigent vers Paris et en chemin ils tombent sur une énorme réserve de beuze ! Une herbe qui appartenait jadis aux nazis et qui va leur crée pas mal de problèmes puisque Rudolf Maier (Hans Meyer) se lance à leur poursuite. Il n’est pas le seul ; Shaft (Alex Descas) aimerait bien aussi remettre la main sur ces 2 rigolos.

    01.jpg

    Sorti en 2003, Michaël Youn était encore à l’époque porté par la vague du succès rencontré avec son émission matinale Le morning live le propulsant vers ce premier rôle au grand écran. A la réalisation, on retrouve le frère de son compère Vincent Desagnat ; François associé à Thomas Sorriaux pour une comédie qui ne casse pas des briques. On retiendra seulement le premier tube d’une longue série Alphonse Brown avec son frunkp made in Havre, le reste étant tout sauf indispensable. La beuze bénéficie également de l’apparition de nombreux guests tels que Kad Merad, Omar Sy ou encore Kool Shen ce qui lui donne un cachet film entre potes sympa à moins que vous n’ayez jamais supporté Youn !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Taxi 2

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Daniel (Samy Naceri) en a traversé des épreuves dans sa vie mais celle-ci risque d’être la plus terrible : Lilly (Marion Cotillard) veut le présenter à son père le Général Bertineau (Jean-Christophe Bouvet) ! Le déjeuner en famille tourne court puisque le militaire doit se rendre de toute urgence à l’aéroport de Marignane afin d’accueillir le Ministre japonais de la défense. Heureusement pour lui, Daniel a toujours son bolide sous la main mais notre chauffeur de taxi va se retrouver embarqué dans une drôle d’histoire. Un concours de circonstance fait qu’il devient le chauffeur du ministre japonais mais surtout il va assister à son enlèvement par un groupe de Yakuzas. Daniel va devoir se retrousser les manches de son maillot de foot pour aider son pote d’enfance Emilien (Frédéric Diefenthal).

    01.jpg

    Taxi fut le succès surprise de 1998 avec plus de 6 millions de spectateurs aussi était-il impensable de ne pas proposer une suite. C’est chose faite et pour nous c’est encore une grosse claque, une claque de médiocrité car Taxi 2 roule sur l’autoroute de la surenchère et donc très souvent du ridicule. On pense notamment à ce carambolage improbable des voitures de police au cœur de Paris ou encore à cette caricature extrême du militaire avec le personnage du Général Bertineau. Difficile après ça d’apprécier ce film même si on a plaisir à revoir les personnages, cela ne suffit pas pour le sauver d’un désastreux naufrage.

     

    En savoir plus sur Taxi ?

    En savoir plus sur Taxi 3 ?

    En savoir plus sur Taxi 4 ?


    En savoir plus sur New York taxi ?

     

    Découvre le film Dans la peau du Commissaire Gibert !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • L’ile des abeilles tueuses

    star 01.jpg

    cinéman film, épouvante-horreur, l'ile des abeilles tueuses,  Janin Reinhardt, Klaus J. Behrendt, Stephan Luca, Rolf Kanies, Sonja Kirchberger, Paula Schramm, Patrick von Blume, Peter Benedict, Michael Karen

    Cela fait 13 ans que notre pote Karla (Janin Reinhardt) n’est pas revenue sur l’ile de Majorque où vit son père Hans (Klaus J. Behrendt) qui a fondé une nouvelle famille. Le retour de cette jeune étudiante en médecine ne s’est pas fait pour le plaisir mais pour régler une affaire de succession cependant, un évènement va perturber son séjour. Hans est pris d’un malaise qui est en fait la conséquence d’une piqure d’abeille mais une espèce d’abeille très particulière. C’est en effet ce que découvre Karla avec l’aide de Benjamin Herzog (Stephan Luca), un chauffeur de taxi qui s’avèrera être entomologue. Ils essaient désormais d’en apprendre davantage sur cette espèce avec l’espoir également de trouver un antidote mais pendant ce temps c’est toute l’ile et ses habitants qui sont menacés.

    cinéman film, épouvante-horreur, l'ile des abeilles tueuses,  Janin Reinhardt, Klaus J. Behrendt, Stephan Luca, Rolf Kanies, Sonja Kirchberger, Paula Schramm, Patrick von Blume, Peter Benedict, Michael Karen

    Si l’on en croit les prédictions du génie Einstein, l’abeille est l’avenir de l’homme et c’est par cette célèbre citation que débute L’ile des abeilles tueuses. D’entrée le niveau intellectuel est élevé mais bizarrement la suite de ce film allemand effectue une chute vertigineuse, surprenant non ? A l’instar de L’attaque des guêpes tueuses, ça manque profondément de fun et on n’a fait preuve de peu d’imagination puisque les attaques se résument à un casting qui court dans tous les sens poursuivis par des abeilles numériques. L’intensité dramatique est quant à elle assurée par le sort du père de l’héroïne qui nous maintient autant en haleine que le destin des vers de terre en Amazonie. Encore uns fois, ça tente d’abord d’éviter le ridicule mais ça n’empêche pas pour autant que ce soit nul.

     

    En savoir plus sur L’attaque des guêpes tueuses ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire