Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thriller

  • 10 Cloverfield lane

    star 03.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Notre pote Michelle (Mary Elizabeth Winstead) a pris une décision difficile en quittant Ben (Bradley Cooper) et a ainsi pris la route lorsqu’elle a été victime d'un accident. A son réveil, la jeune femme s'aperçoit qu'elle est retenue captive du moins c'est ce qu'elle pense dans un premier temps. Apparait alors Howard (John Goodman) qui l'a secouru et soigné, celui-ci lui annonce alors une terrible nouvelle. Il y a eu une attaque foudroyante et on ignore encore s'il s'agit d'une déclaration de guerre d'un autre pays ou d'une menace extraterrestre. Toujours est-il que l'air est devenu toxique et que Michelle va devoir rester dans ce bunker en compagnie d'Howard mais aussi d'Emmett (John Gallagher Jr.).

    03.jpg

    Il s'agissait d'une des affaires rentables de l'année 2008, Cloverfield avait su piquer la curiosité des spectateurs et on n'est pas vraiment surpris de voir un nouveau volet débarquer. Un épisode toutefois assez différent d'abord avec la réalisation de Dan Trachtenberg qui laisse de côté le Found-footage pour une réalisation plus classique. Surtout 10 Cloverfield lane introduit de nouveaux personnages qui se dévoilent au cours d'un huis-clos où la tension va grandissant. Avec une pointe d'action dans ses derniers instants, le film sait donc se montrer plutôt divertissant sans pour autant marquer nos mémoires.

     


    Il faut le voir pour : Penser à ajouter un bunker si vous faites construire votre maison !

     

    En savoir plus sur Cloverfield ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Triple 9

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Un impressionnant braquage vient d'avoir lieu et 5 hommes armés ont pris la fuite avec leur butin ; quelques liasses de billets ainsi que le contenu du coffre d'un particulier. Leur projet a cependant connu un couac, s'en est suivi une fusillade à laquelle ils ont réussi à s'échapper. Cette équipe est composée des frères Russel & Gabe (Norman Reedus & Aaron Paul), Michael, Jorge & Marcus (Chiwetel Ejiofor, Clifton Collins Jr. & Anthony Mackie) ; ces deux derniers se trouvant être des policiers ! Ce braquage a été commandité par Irina Vlaslov (Kate Winslet) pour le compte de son mari et leur travail n'est pas totalement terminé. L'équipe devra encore obtenir des données confidentielles auprès de la Sécurité Intérieure mais la question est de savoir comment neutraliser l'intervention des forces de Police.

    02.jpg
    Les premières minutes sont menées tambour battant et Triple 9 nous met rapidement dans le bain d'autant plus qu'il y a du beau monde au rendez-vous. On retrouve ainsi le tandem Casey Affleck / Anthony Mackie en tête de gondole mais on notera également les présences de Woody Harrelson, Norman Reedus (pour les fans de The walking dead) ou encore Kate Winslet dans un rôle assez étonnant. Un casting riche mais qui accouche de personnages qui sont loin de marquer les esprits des spectateurs. Le thriller de John Hillcoat bénéficie par contre d'un scénario plutôt malin, l'action est là bien qu'elle se montre moins flamboyante dans la seconde partie ; il y a largement ce qu'il faut pour passer un bon moment.

     

     

    Il faut le voir pour : Vous méfier de votre belle-sœur !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Spotlight

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    2001. Le journal Boston Globe accueille un nouveau patron en la personne de Marty Baron (Liev Schreiber) et son arrivée va changer beaucoup de choses. Il décide ainsi de s'intéresser à une sombre affaire d'agression sexuelle commis par le prêtre John Geoghan sur des enfants et c'est l'équipe de Spotlight dirigée par Walter Robinson (Michael Keaton) qui va être mise à contribution. Au fil de leur enquête, ils vont découvrir que cette affaire est d'une toute autre ampleur que ce qu'ils imaginaient. Ils apprennent que d'autres prêtres sont impliqués dans des cas similaires et ce à Boston même, le plus étonnant étant que cela n'a jamais fait la une des journaux car certains cherchent à étouffer la vérité.

    01.jpg

    Malheureusement inspiré de faits réels, Spotlight revient donc sur l'un des plus grands scandales de l’Église. Le film adopte ainsi un point de vue journalistique pour mettre en lumière ces prêtres accusés de pédophilie et qui auront surtout bénéficié de la protection d'une institution puissante et influente. Le réalisateur Tom McCarthy nous invite à une enquête qui s'amorce de façon assez confuse dans ses premiers instants mais qui devient par la suite totalement captivante. Participe à cela une distribution remarquable d'où ressortent notamment Michael Keaton & Mark Ruffalo. Une histoire perturbante et la liste des différents cas révélés précédant le générique de fin nous laisse assez hagard.

     

     
    Il faut le voir pour : Vous méfier des prêtres qui prétendent être en congé-maladie !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • The boy

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Notre pote Greta (Lauren Cohan) avait besoin de s'éloigner temporairement des États-Unis et c'est ce qui l'a conduit à devenir nounou au Royaume-Uni. Le couple M. & Mme Heelshire (Jim Norton & Diana Hardcastle) l'a ainsi engagé pour veiller sur leur fils Brahms mais la jeune femme est pour le moins surprise lorsqu'elle découvre qu'il s'agit … d'une poupée ! Aussi étrange que représente cette situation, elle a besoin d'argent et va donc conserver ce travail qui ne la rassure pas vraiment. Alors que les Heelshire s'octroient quelques vacances, Greta se retrouve seule avec Brahms et va constater que d'étranges phénomènes se produisent dans cette demeure.

    01.jpg
    Une grande maison isolée à la campagne, une poupée qui n'inspire pas confiance tel est le point de départ de The boy, lointain cousin d'Annabelle. Ça a l'apparence d'un film d'horreur-épouvante mais au fil des minutes ça tire plus vers le thriller, autant vous dire que si vous cherchiez à avoir des frissons vous risquez d’être déçu. L'histoire d'abord assez rocambolesque ne se montre pas non plus des plus extraordinaires avec un dénouement lui aussi pas loin de nous laisser indifférent. Les amateurs du petit écran et notamment de la série The walking dead seront ravis de revoir un visage familier en la personne de Lauren Cohan en dehors de ça un film qui s'oublie assez rapidement.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de jouer à la poupée !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Legend

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    A Londres dans les années 1960, le simple nom des frères Kray suffit à faire trembler toute une partie de la population. Bien que Reginald & Ronald (Tom Hardy) soient jumeaux, ils sont aussi radicalement différents. Il se dit gérant de club mais notre pote Reginald a bien d'autres activités et Frances (Emily Browning) ne se trompe pas lorsqu'elle le qualifie de gangster. Malgré cette réputation et les avertissements de sa mère, la jeune femme tombe sous le charme. Il ne faudrait pas oublier trop vite Ronald qui a retrouvé la liberté grâce à son frère alors qu'il était interné et celui-ci va causer quelques soucis à Reginald.

    01.jpg
    Des frères gangsters on en a déjà vu mais des jumeaux c'est quand même une première et pour l'occasion notre pote Tom Hardy s'est carrément dédoublé ! Une curiosité qui donne un peu d’intérêt à Legend car il est bien difficile d'en trouver ailleurs. En dehors d'une bonne baston à base de coups de poings américains et de marteaux ou des quelques éclats de Ronald, on ne peut pas dire que le parcours de ces gangsters se montre véritablement excitant. La romance avec Frances est là pour combler les trous mais cela ne fait que prolonger un film monotone. Un biopic qui s'annonçait plutôt intéressant mais qui est loin de faire ses preuves.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus accepter les cigarettes qu'on vous propose !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Le convoi

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Malaga 16H09. Le départ a été donné pour 3 voitures qui vont remonter jusqu'en France avec leur marchandise. Par elles, il y a le véhicule conduite par Elyes (Madi Belem) accompagné par Majid (Foëd Amara) et ce dernier va avoir une très mauvaise surprise. Il découvre en effet qu'en plus de la marchandise habituelle, il transporte 7 kilos de cocaïne et ce simple détail pourrait l'envoyer derrière les barreaux pour 10 ans ! Un peu plus loin sur la route, Imad (Tewfik Jallab) tente lui de coordonner son équipe mais les choses ne vont pas se passer comme il l'espérait. Alors qu'ils n'ont pas encore quitté l'Espagne, un barrage policier se forme sur l'autoroute compromettant le convoi.

    01.jpg
    On se souvient du Go fast d'Olivier Van Hoofstadt qui s'était montré efficace, la version proposée ici par Frédéric Schoendoerffer est dans la même veine. Le convoi captive par sa réalisation nerveuse ; on passe d'une voiture à l'autre ce qui permet de faire monter progressivement l'intrigue tout en glissant quelques notes d'humour. Le réalisateur français retrouve Benoît Magimel qu'il avait déjà dirigé dans Truands et on appréciera également le reste du casting mené entre autres par Tewfik Jallab. Un thriller mené tambour battant - bon il ne faut pas non plus s'attendre à du Fast & Furious - qui a largement de quoi nous garantir un bon moment de divertissement.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre pourquoi il est préférable de garder les grenades dans le coffre !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Night Fare

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Il y a 2 ans Chris (Jonathan Howard) avait quitté précipitamment Paris pour l'Angleterre, un départ qui aura surpris à l'époque sa petite-amie Ludivine (Fanny Valette). Aujourd'hui, il est de retour dans la capitale française où il retrouve son pote d'enfance Luc (Jonathan Demurger) qui est désormais en couple avec Ludivine. Alors qu'ils s'étaient rendus à une soirée, Chris & Luc se retrouvent dans les rues de Paris et veulent rejoindre Guyancourt pour une after. Ils trouvent un taxi pour les conduire jusque là-bas mais ils ont la très mauvaise idée de s'enfuir sans payer. A partir de là, le taxi va les poursuivre et ne leur laissera aucun répit.

    01.jpg
    Ça commence comme un petit délire entre potes d'enfance et ça se termine avec un chauffeur de taxi qui tranche dans le tas ou qui explose des caboches ; pas étonnant que certains se soient rabattus sur UberPop ! La réalisation de Julien Seri déborde de références que ce soit le Drive de Nicolas Winding Refn, ce compteur de taxi façon 24 ou encore cette petite séquence d'animation qui rappelle Kill Bill. On a droit à un scénario simple mais qui fait l'affaire, l'action est au rendez-vous même si la chasse entamée par le taxi paraît à certains moments irréaliste. A défaut de se montrer véritablement novateur, Night Fare se montre plutôt fun.

     


    Il faut le voir pour : Ne jamais essayer d'arnaquer un chauffeur de taxi !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Je compte sur vous

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Il est le roi de la combine mais cela n’empêche pas notre pote Gilbert (Vincent Elbaz) d’être endetté. Il a même été forcé de quitter la France pour s'installer en Israël, des déménagements successifs qui commencent à fatiguer sa femme Barbara (Julie Gayet) et son fils Noé (Léo Elbé). Sa dernière idée, il l'a eu grâce à JMBLC (Dan Herzberg) qui lui a appris la manière de rendre ses appels impossibles à retracer. Avec son frère Maxime (Ludovik), Gilbert a donc mis cela à profit en contactant une banque française et son bagou au téléphone aura suffi pour se faire plus de 400 000 euros ! Un coup énorme qui ne sera que le début d'autres escroqueries.

    01.jpg
    C'est un fait-divers qui aura donc inspiré notre pote Pascal Elbé pour sa seconde réalisation. Je compte sur vous est un film de braquage plutôt original puisque notre escroc n'aura qu'à utiliser un téléphone pour commettre ses méfaits. Un mode opératoire plutôt malin qui donne l'occasion au sympathique Vincent Elbaz de faire valoir sa tchatche mais qui ne va pas non plus nous scotcher à l'écran. Il n'y a pas non plus de grandes surprises à attendre dans le déroulement d'un scénario qui retombe vite dans la banalité. Les moins difficiles y trouveront un petit amusement quant aux autres ils auront certainement déjà passé leur chemin.

     


    Il faut le voir pour : Raccrocher votre téléphone si les Services secrets vous appellent !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Le conducteur - Drive

    01.jpg

     

    Le conducteur : Vous me donnez une heure et un lieu. Je vous donne un créneau de cinq minutes, pendant ces cinq minutes, je vous lâche pas, quoi qu’il arrive. J’interviens pas pendant le braquage, je ne porte pas d’arme… Je conduis.

     

     

     

     

    En savoir plus sur Drive ?

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Kill your friends

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Notre pote Steven Stelfox (Nicholas Hoult) est Directeur artistique de musique et pour réussir dans ce métier, il faut se montrer ambitieux. Chaque année, ce sont plus de 500 000 démos qui défilent et au mieux 10 contrats seront signés, autant vous dire que vous aurez certainement plus de chances à la loterie nationale. Pour Steven, la difficulté est donc de trouver la perle rare, le titre qui aura le potentiel de devenir un hit et donc d’assurer son avenir. Son objectif est de devenir Directeur artistique en chef mais d’autres collègues sont également de possibles candidats à ce poste … pour le moment !

    01.jpg
    Adaptation du roman éponyme de John Niven, Kill your friends nous donne ainsi l’opportunité d’observer les coulisses de l’industrie du disque. Si cela vous évoque directement des soirées se terminant en orgie où se mêlent sexe et drogues alors vous avez tapé dans le mille ! Le plus intéressant restant tout de même l’attitude désinvolte de Steven, anti-héros par excellence et brillamment interprété par Nicholas Hoult. Réalisation dynamique pour le premier long-métrage d'Owen Harris qui nous offre aussi quelques apartés en tête à tête avec le personnage principal ; un film assez fun parsemé de quelques scènes assez violentes.

     


    Il faut le voir pour : Arrêter de croire le mec qui vous a dit qu’il avait aimé le 3ème morceau de votre album !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire