Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

philippe laudenbach

  • Des nouvelles de la planète Mars

    cinéma,film,comédie,des nouvelles de la planète mars,dominik moll,françois damiens,vincent macaigne,veerle baetens,jeanne guittet,tom rivoire,olivia côte,michel aumont,catherine samie,philippe laudenbach,léa drucker,julien sibre,gaspard meier-chaurand,olivier galzi

    cinéma,film,comédie,des nouvelles de la planète mars,dominik moll,françois damiens,vincent macaigne,veerle baetens,jeanne guittet,tom rivoire,olivia côte,michel aumont,catherine samie,philippe laudenbach,léa drucker,julien sibre,gaspard meier-chaurand,olivier galzi

    Il est à peine 5 heures du matin lorsque notre pote Philippe Mars (François Damiens) reçoit un coup de fil de son ex-femme Myriam (Léa Drucker). Cette dernière a été appelée d’urgence à Bruxelles et ne peut donc pas garder les enfants comme il avait été convenu ; elle vient ainsi déposer leurs affaires. Pris au dépourvu, Philippe retrouve donc Sarah & Grégoire (Jeanne Guittet & Tom Rivoire) lorsqu’il rentre du travail où il y a eu aussi de l’animation. Son patron lui a en effet demandé de donner un coup de main à un collègue Jérôme (Vincent Macaigne) peu sociable et qui a l’habitude de manipuler un hachoir pour se déstresser.

     

    cinéma,film,comédie,des nouvelles de la planète mars,dominik moll,françois damiens,vincent macaigne,veerle baetens,jeanne guittet,tom rivoire,olivia côte,michel aumont,catherine samie,philippe laudenbach,léa drucker,julien sibre,gaspard meier-chaurand,olivier galzi

    On a l’habitude de le voir exubérant mais notre pote François Damiens incarne ici quelqu’un de très terre-à-terre autour duquel gravitent de drôles de personnages. Un fils déterminé à adopter un régime végétarien, une fille pour qui les études sont devenues obsessionnels et bien entendu un Vincent Macaigne dépressif et imprévisible. La comédie de Dominik Moll se voit ainsi traverser par quelques moments de folie jusqu’à faire intervenir des fantômes donnant un certain charme à cette comédie. Sans être irrésistible, Des nouvelles de la planète Mars emmené par le duo François Damiens / Vincent Macaigne sait se montrer assez amusant pour vous faire passer un bon moment.

     

     

    Il faut le voir pour : Eviter de passer par un pont quand vous irez promener le chien !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Main dans la main

    star 02.jpg

    2167860595.65.jpg

    Depuis la mort de leurs parents, nos potes Joachim (Jérémie Elkaïm) et sa sœur Véronique (Valérie Donzelli) sont plus que jamais inséparables. Une complicité qu’elle voudrait mettre à profit en participant à un concours de danse amateur à Monaco mais le chemin est encore long. En attendant, ce miroitier de Commercy doit se rendre à Paris et plus précisément à l’Opéra Garnier pour prendre des mesures et une chose incroyable va alors se passer. A peine a-t-il posé les yeux sur Hélène Marchal (Valérie Lemercier), une professeure de danse qu’ils échangent instantanément un baiser. Le plus étonnant reste à venir puisqu’ils ne pourront plus bouger l’un sans l’autre.

    01.jpg

    Valérie Donzelli avait charmé aussi bien la critique que les spectateurs avec La guerre est déclarée et le pitch de ce nouveau film avait de quoi séduire. Au casting, Jérémie Elkaïm répond une fois de plus présent afin de former un drôle de couple avec Valérie Lemercier mais une association qui a vraiment du mal à convaincre. Une fois que la magie a ensorcelé Hélène & Joachim, l’histoire devient incompréhensiblement ronronnant profitant à peine de cette situation incongrue pour apporter un peu d’humour qui aurait été plus que bienvenu. Main dans la main en décevra plus d’un, on ne gardera en mémoire qu’une idée originale qui n’a pas su être exploitée comme il se doit.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de danser pieds nus surtout si votre partenaire porte des talons !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Comme des frères

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    "Et si vous le faisiez quand même ce voyage ?", telles sont les dernières volontés de leur pote Charlie (Mélanie Thierry) et pour lui rendre hommage ils sont décidés à le faire immédiatement. Boris, Elie & Maxime (François-Xavier Demaison, Nicolas Duvauchelle & Pierre Niney) prennent ainsi la route pour la Corse avec l’espoir d’évacuer un peu de leur tristesse. Au fil de la route, des souvenirs remontent à la surface ; Charlie était pour eux plus qu’une amie et c’est d’ailleurs par son intermédiaire qu’ils se sont connus. Ils n’avaient rien en commun et l’entente n’était pas évidente au début mais au fil des années ils ont appris à se connaitre et sans vraiment s’en rendre compte ils sont devenus comme des frères !

    01.jpg

    Un road-movie croisé à un bon film de potes, voilà le cocktail préparé par Hugo Gélin pour sa toute première réalisation et dans l’ensemble c’est plutôt réussi ! On apprécie d’abord la bande qu’il a formé avec tout d’abord la rayonnante Mélanie Thierry mais les vraies vedettes sont évidemment ces frères Demaison/ Niney / Duvauchelle. Trois personnalités totalement différentes et, c’est là le principal reproche, un peu trop formatées mais qui parviennent à dégager une vraie complicité. Comme des frères fonctionne également grâce à quelques dialogues qui font mouche ; rires et émotion sont donc au rendez-vous et le grand public devrait sans difficultés y trouver son compte.

     

    Il faut le voir pour : Oublier le costume de Charlot pour votre prochaine soirée costumée.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • La guerre est déclarée

    aff1.jpg

    La rencontre entre Roméo & Juliette (Jérémie Elkaïm & Valérie Donzelli) ne pouvait se dérouler autrement que comme un conte de fée. Leur relation fut immédiatement magique et de leur amour est né un enfant, un petit garçon prénommé Adam (César Desseix / Gabriel Elkaïm) ; cette famille semblait donc filer vers un doux bonheur. Pourtant, ils vont rapidement se préoccuper de leur fils car celui-ci n’arrive pas encore à marcher mais surtout est pris de vomissements soudains. Son pédiatre constate également une asymétrie faciale et demande aux parents de consulter un neurologue. Juliette profite de son passage à Marseille pour prendre rendez-vous avec le Dr. Fitoussi (Anne Le Ny) qui, après des scanners, va déceler une tumeur au cerveau chez le petit Adam !

    01.jpg

    D’un sujet aussi grave, nombreux sont les réalisateurs qui se seront délectés pour nous pondre un extraordinaire mélodrame larmoyant mais c’est une vision que ne partage pas Valérie Donzelli. Si on peut reconnaitre à l’actrice et réalisatrice une authenticité indéniable avec La guerre est déclarée, il y a tout de même certaines scènes qui ont le chic de prendre le spectateur à contrepied. Le film ne se résume pas au combat de parents contre le tragique destin de leur enfant, il met également en lumière le délitement d’un couple dont le quotidien est rythmé entre souffrances et sacrifices. Déconcertant par moments, les avis seront plus que partagés en tout cas on ne peut pas ignorer la personnalité qui s’en dégage et Donzelli fera encore parler d’elle !

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à séduire les femmes avec un simple lancer de cacahuète !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Des hommes et des dieux

    aff.jpg

    C'est dans le monastère de Tibhirine en Algérie que vivent très modestement Frère Christian (Lambert Wilson) et ses compagnons. Hommes dévoués à la parole de Dieu, ils prêchent la bonne parole et apportent leur soutien indéfectible auprès du peuple qui les entoure mais le pays est en proie à une terrible guerre civile. Récemment, des ouvriers croates ont été sauvagement assassinés par des extrémistes menés par Ali Fayattia (Farid Larbi). Cette tragédie s'est déroulée non loin du monastère et l'on craint que les moines ne soient attaqués à leur tour. Malgré l'insistance du gouvernement algérien, Frère Christian refuse la protection de l'armée toutefois il a aussi conscience du danger que tous encourent.

    01.jpg

    Plébiscité par la critique et récompensé du Grand prix au Festival de Cannes 2010, Des hommes et des dieux était donc un des évènements de cette rentrée cinématographique. Xavier Beauvois nous redonnerait presque foi en l'humanité en dressant le portrait de ces Moines Cisterciens à travers leur vie de dévotion et de partage. Si la religion est quelque chose qui vous passe au-dessus de la tête, il est probable de trouver le temps un peu long malgré les formidables acteurs et leurs performances. On est notamment très sensibles à la période de doutes que chacun traverse remettant en cause la foi qu'ils accordent en Dieu. Vous n'oublierez pas cependant une magnifique scène ; le dernier diner avec en fonds musical Le lac des cygnes de Tchaïkovski où l'on partage avec intensité les émotions de tous les protagonistes.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à partager un peu plus.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire