Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

denis ménochet

  • The program

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Après avoir remporté des courses aux États-Unis, notre pote Lance Armstrong (Ben Foster) est venu tenter sa chance en Europe. Malgré ses efforts, ses performances sont décevantes et pour cet homme obsédé par la victoire cela ne peut pas durer plus longtemps. Il est prêt à tout quitte à prendre des produits interdits et c’est ce qui va le conduire à contacter le médecin Michele Ferrari (Guillaume Canet). Le cycliste se métamorphose et rencontre ses premières victoires mais en 1996, sa carrière est brusquement remise en cause lorsqu'on lui diagnostique un cancer des testicules. Comment deviner alors que cet homme deviendra le septuple vainqueur du Tour de France.

    01.jpg

    Pas la peine d’être un grand spécialiste du vélo pour connaître Lance Armstrong qui a fait la une des médias d’abord pour ses performances sportives puis par le scandale du dopage. Stephen Frears revient sur son ascension fulgurante tout comme le fut sa chute ; on y découvre un champion qui aura longtemps vécu dans le déni avant de devenir le héros déchu que l'on connaît aujourd'hui. Pour l'incarner et c'est l'un des points forts de The program, notre pote Ben Foster nous livre une prestation à l'image de sa transformation c'est-à-dire impressionnante. Un biopic sur un personnage malgré tout fascinant et qui doit beaucoup à son interprète principal.

     

    Il faut le voir pour : Ressortir votre vélo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Ablations

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Le matin se lève et Pastor (Denis Ménochet) se réveille totalement hagard. Il est allongé sur l’herbe, sans pouvoir se rappeler ce qui s’est passé ; il se souvient juste qu’il y a eu une fête la veille mais après ça c’est le trou noir. Il va très vite être inquiété par autre chose puisqu’il découvre que son dos arbore une cicatrice et après des examens approfondis avec sa pote Anna (Florence Thomassin), il apprend qu’on lui a volé un rein ! Cette affaire le tracasse et décide de garder le silence vis-à-vis de sa femme Léa (Virginie Ledoyen) et refuse d’avertir la police. Il va mener sa propre enquête pour tenter de découvrir qui a pu lui faire ça et la première chose sera de découvrir ce qui s’est passé durant cette soirée.

    01.jpg

    Un mec qui se réveille sans souvenirs et sans son rein ; c’était plutôt un bon point de départ pour un scénario imaginé par Benoit "Michael Kael" Délépine. Seulement, l’intérêt d’Ablations se perd rapidement car d’une part le mystère autour des voleurs d’organes est vite levé et puis on a beaucoup de mal à donner du crédit à un scénario qui finit par tourner au rocambolesque. De la même façon, on a beaucoup de mal à se laisser convaincre par le casting à commencer par la victime qu’est Denis Ménochet ou par des personnages comme le coach Poncreux. Cette première réalisation du jeune Arnold de Parscau prenait doucement le chemin d’un bon thriller mais on va dire qu’il y a eu pas mal de déviations.

     

    Il faut le voir pour : Vérifier votre dos quand vous rentrerez à la maison !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Ablations

    Dans Ablations, notre pote Denis Ménochet se réveille sans souvenirs de ce qu'il lui est arrivé. Ce qui est sur c'est qu'il porte une sacrée cicatrice et il va apprendre que quelqu'un lui a prélevé un rein et il a bien l'intention de trouver qui a bien pu lui faire ça !

    Date de sortie : 16 Juillet 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Nos héros sont morts ce soir

    star 02.jpg

    aff.jpg

    C’est le combat à ne pas manquer : le Spectre affronte le terrible Equarisseur de Belleville et il va y avoir de la casse ! Derrière les masques de catcheurs, il y a respectivement Simon & Victor (Jean-Pierre Martins & Denis Ménochet) ce dernier était autrefois légionnaire et découvre les joies du catch. Depuis quelques temps Victor fait un rêve récurrent où, devant un miroir, il retire son masque de catcheur pour laisser à place à un autre et cela sans fin. Ceci doit forcément avoir une signification c’est pourquoi il veut arrêter d’incarner le méchant de service et demande à Simon d’échanger leurs rôles. Il combattra désormais sous l’identité du Spectre !

    01.jpg

    Un film ayant pour thème le catch c’est déjà assez rare pour être souligné mais en plus de ça le réalisateur David Perrault opte pour le noir et blanc pour mieux nous replonger à la fin des années 1960. Nos héros sont morts ce soir montre alors 2 visages avec d’abord une première partie pas très rythmée et qui tente même une certaine réflexion presque philosophique autour du masque de catcheur. Par la suite, l’arrivée remarquée de l’excellent finlandais (Ferdinand Pascal Demolon) marque une orientation vers le thriller un peu plus passionnant pour le spectateur. Drôle de film donc où vous risquez d’être vite décroché et ce même si vous aimez le catch !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier que derrière le masque il y a un homme ! Oui la plupart du temps il est aussi en slip …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Eyjafjallajökull

    cinéma,film,comédie,eyjafjallajökull,valérie bonneton,dany boon,denis ménochet,albert delpy,bérangère mcneese,malik bentalha,alexandre coffre

    aff.jpg

    Ils se sont aimés brièvement, le temps de donner naissance à leur fille Cécile (Bérangère McNeese) puis le couple s’est déchiré et depuis c’est la guerre perpétuelle entre Valérie & Alain (Valérie Bonneton & Dany Boon). Par malchance, ils se sont retrouvés sur le même avion pour la Grèce où ils doivent assister au mariage de Cécile mais le trafic aérien est soudainement arrêté en raison de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull en Islande. Pour aller à Corfou, ils doivent donc louer une voiture et faire la route ensemble ce qui ne sera pas de tout repos. Dès qu’une occasion se présente, l’un comme l’autre cherche à prendre la fuite et s’il y a la possibilité de lui faire une bonne crasse pourquoi s’en priver ?

    01.jpg

    Dites vous déjà que vous allez vous marrer en demandant une place pour Eyjafjallajökull à la caisse, ça sera toujours ça de gagné ! Comédie réalisée par Alexandre Coffre qui avait signé Une pure affaire, on se retrouve donc avec Valérie Bonneton & Dany Boon, un couple qui aime se détester et prêt à tout pour nous faire rigoler ou du moins essayer. Hélas, il n’y a pas vraiment de quoi se plier (encore moins si vous avez vu la bande-annonce) puisque sur la durée ce road-trip arrivera à peine à nous amuser. La seule consolation sera de voir la comédienne Valérie Bonneton dans son premier grand rôle qui a vraiment un bon potentiel comique qui, on espère, se confirmera dans de prochains films.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais prendre le lit du haut !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Eyjafjallajökull

    Bonjour, je voudrais une place pour eyja ...euh non eyfjaka bon le film avec Dany Boon ! On a tous entendu parler de ce célèbre volcan islandais en 2010 qui avait paralysé un temps le trafic aérien. Il a quand même l'air marrant ce Eyjafjallajökull, oh j'ai réussi !!

     

    Date de sortie : 02 Octobre 2013


     

    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Le temps de l’aventure

    star 03.jpg

    aff.jpg

    La journée s’annonce longue pour notre pote Alix (Emmanuelle Devos) qui doit effectuer l’aller-retour de Calais à Paris. Elle doit se rendre dans la capitale afin de passer des essais mais cette comédienne va faire une rencontre déterminante dans le TGV. Un homme (Gabriel Byrne) se trouve face à elle et les larmes qui coulent de son visage l’intrigue. Elle apprendra qu’il doit se rendre à l’église Sainte-Clotilde puis leurs chemins se séparent à la Gare du Nord. Pourtant plus tard dans la journée, Alix ressent le besoin de le retrouver ; une attraction mutuelle qui ne durera que le temps d’une aventure.

    01.jpg

    On ne sera pas trop surpris, le film de Jérôme Bonnell évoque cette liaison entre Emmanuelle Devos et Gabriel Byrne, 2 inconnus pris d’un coup de passion. Le temps de l’aventure fait preuve d’une éclatante élégance puisque le temps semble s’arrêter lorsque nos héros roucoulent ensemble ce qui aussi le cas du spectateur. Le rythme est assez lent et heureusement que l’intervention de Gilles Privat ainsi que la petite visite chez la sœur d’Alix viennent apporter un petit peu d’animation dans tout ça. Bien entendu, on retiendra avant tout la performance exceptionnelle des 2 interprètes.

     

    Il faut le voir pour : Devenir suspicieux si votre femme loupe 2 fois de suite son train !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Dans la maison

    star 03.5.jpg

    2167860595.85.jpg

    Une nouvelle année scolaire commence pour notre pote Germain (Fabrice Lucchini), un prof de français qui se désespère déjà du niveau de ses élèves. Au milieu des copies médiocres qu’il corrige, il tombe cependant sur une bonne surprise ; une rédaction d’un genre bien particulier. C’est l’œuvre d’un certain Claude Garcia (Ernst Umhauer) et c’est avec un certain cynisme qu’il décrit son dernier week-end passé chez son ami Raphael (Bastien Ughetto). Un récit déroutant et passionnant à la fois si bien que Germain va encourager son élève à poursuivre cette expérience. Lui prodiguant de nombreux conseils et en lui offrant à lire quelques ouvrages, le professeur suit ainsi ses aventures qui vont prendre toutefois une drôle de tournure.

    01.jpg

    Pourvu d’un scénario astucieux inspiré par la pièce espagnole Le Garçon du dernier rang, Dans la maison ne déçoit pas. Il y a d’abord un super casting mené par un irréprochable duo Luchini / Umhauer et puis les seconds rôles ne sont pas en reste avec Kristin Scott-Thomas, Emmanuelle Seigner et Denis Ménochet. Dès le départ, l’histoire est accrocheuse et surtout tout comme le personnage de Germain on est tenu en haleine au cœur d’un récit fascinant. Ce qui n’était au départ qu’un simple devoir devient progressivement un thriller où la réalité s’entremêle aux fantasmes de cet adolescent. Le seul inconvénient dans tout ça reste la réalisation de François Ozon qu’on pourrait trouver un peu trop simpliste pour ne pas dire scolaire. A suivre !

     

    Il faut le voir pour : Dire à vos enfants de ne plus inviter leurs potes à la maison pour réviser les cours !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Je me suis fait tout petit

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Yvan (Denis Ménochet) a la tête dans les cartons ; il prépare son prochain déménagement dans sa Bretagne natale. Depuis sa rupture avec Eve, cet homme n’est plus vraiment le même et a laissé ses 2 filles s’éloigner. Elles vivent avec leur tante Ariane (Léa Drucker) qui a d’ailleurs une nouvelle importante à annoncer à son frère : Zoé est revenue et lui a confié la garde de son fils Léo (David Carvalho-Jorge). Lorsqu’Yvan apprend cela, son sang ne fait qu’un tour  et il décide de récupérer le garçon pour le rendre à Claire (Valérie Karsenti), la sœur d'Eve qui ne peut malheureusement pas s’en occuper. Le voilà maintenant avec un enfant sur les bras, une situation qui est loin de le ravir !

    01.jpg

    Les apparences nous laissaient à penser que cette première réalisation de Cecilia Rouaud serait une énième comédie romantique sans caractère mais ce serait trop vite le cataloguer ! Je ne pense pas briser le moindre suspense puisqu'on s'attend tous à voir un couple se former dans le film cependant l’originalité de Je me suis fait tout petit provient essentiellement de sa galerie de personnages "bizarres". Léa Drucker est névrosée, Vanessa Paradis gaffeuse invétérée ou nous avons aussi un Laurent Capelluto profondément gentil. Ces portraits au final tellement humains donnent ainsi à ce film une atmosphère tout particulière à laquelle le plaisir est bel et bien au rendez-vous; une belle découverte !

     

    Il faut le voir pour : Ne plus avoir peur d'être bizarre !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les adoptés

    aff.jpg

    Qui a réellement d’un homme à ses cotés ? Certainement pas nos potes Millie (Clémentine Célarié) et ses 2 filles Lisa & Marine (Mélanie Laurent & Marie Denarnaud), une famille vraiment pas comme les autres qui a traversé pas mal d’épreuves. Le seul homme dans leur vie c’est le jeune Léo (Théodore Maquet-Foucher), fils de Lisa qui ne manque pas d’amour. La vie de cette famille va être chamboulée tout d’abord par la rencontre entre Alexandre (Denis Ménochet) & Marine mais cette dernière va hélas être victime d’un terrible accident. Plongée dans un profond coma, son état ne rassure pas ses proches et puis il y avait cette nouvelle importante qu’elle s’apprêtait à dévoiler à sa sœur.

    01.jpg

    A côtoyer des réalisateurs comme Jacques Audiard, Philippe Lioret et même le grand Quentin Tarantino ; l’inspiration ne manque pas à la belle Mélanie Laurent qui ajoute une nouvelle corde à son arc à savoir la réalisation. Les adoptés est à l’image de cette artiste plurielle, l’émotion se mêle aux rires à travers un premier film singulier et plus qu’honorable bien aidé aussi par une distribution parfaitement homogène avec une splendide Marie Denarnaud ! On découvre également sous une autre facette le comédien Denis Ménochet ; bref les surprises ne manquent pas et les débuts de cette néo-réalisatrice sont plus que prometteurs.

     

    Il faut le voir pour : Acheter des masques pour vos prochaines disputes en couple !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire