Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

zabou breitman

  • Arrête ton cinéma !

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Elle vient à peine d'achever le tournage d'un film que notre pote Sybille (Sylvie Testud) est déjà prête à se lancer dans un nouveau projet. C'est en fait un coup de fil d'Ingrid (Zabou Breitman) qui a précipité les choses puisqu'elle a entendu dire que l'actrice était en train d'écrire un scénario basé sur son histoire personnelle. Ingrid & Brigitte (Josiane Balasko) sont productrices et veulent miser sur ce film mais dans le métier, elles n'ont pas une très bonne réputation. Malgré cela, Sybille se lance dans l'aventure et se jette à corps perdu - au grand dam de sa famille - sur l'écriture du scénario qui va cependant subir de nombreuses modifications !

    01.jpg

    La réalisatrice Diane Kurys adapte le roman C'est le métier qui rentre de Sylvie Testud et cette dernière s'est naturellement imposée pour le rôle de l’héroïne. Celles que l'on remarque surtout ce sont bien évidemment Zabou Breitman & Josiane Balasko merveilleusement horribles en productrices envahissantes. Que ce soit pour dénaturer un scénario, martyriser un assistant ou piquer une colère pour une histoire de toilettes, elles savent semer la zizanie. Arrête ton cinéma ! est une comédie loin de faire dans la finesse mais qui sait tout de même se montrer par moments amusante.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier que ce qui compte dans un film ce sont ses personnages !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Je compte sur vous

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Il est le roi de la combine mais cela n’empêche pas notre pote Gilbert (Vincent Elbaz) d’être endetté. Il a même été forcé de quitter la France pour s'installer en Israël, des déménagements successifs qui commencent à fatiguer sa femme Barbara (Julie Gayet) et son fils Noé (Léo Elbé). Sa dernière idée, il l'a eu grâce à JMBLC (Dan Herzberg) qui lui a appris la manière de rendre ses appels impossibles à retracer. Avec son frère Maxime (Ludovik), Gilbert a donc mis cela à profit en contactant une banque française et son bagou au téléphone aura suffi pour se faire plus de 400 000 euros ! Un coup énorme qui ne sera que le début d'autres escroqueries.

    01.jpg
    C'est un fait-divers qui aura donc inspiré notre pote Pascal Elbé pour sa seconde réalisation. Je compte sur vous est un film de braquage plutôt original puisque notre escroc n'aura qu'à utiliser un téléphone pour commettre ses méfaits. Un mode opératoire plutôt malin qui donne l'occasion au sympathique Vincent Elbaz de faire valoir sa tchatche mais qui ne va pas non plus nous scotcher à l'écran. Il n'y a pas non plus de grandes surprises à attendre dans le déroulement d'un scénario qui retombe vite dans la banalité. Les moins difficiles y trouveront un petit amusement quant aux autres ils auront certainement déjà passé leur chemin.

     


    Il faut le voir pour : Raccrocher votre téléphone si les Services secrets vous appellent !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Nos futurs

    star 03.jpg

    AFF1.jpg

    Alors qu'une journée de travail se termine pour Yann (Pierre Rochefort), à son retour à la maison il découvre sur sa télé quelques photos faisant ressurgir de nombreux souvenirs. Tout ceci a en fait était mis en scène par sa femme Estelle (Mélanie Bernier) qui lui a fait la surprise d'organiser une fête pour son anniversaire. C'est un geste qui a beaucoup touché Yann et il est encore bouleversé d'avoir revu le visage de son pote d'enfance Thomas (Pio Marmai) et dès le lendemain il tente de le recontacter. Coup de chance, celui-ci a conservé le même numéro de téléphone et les retrouvailles s'organisent très vite. Thomas reste fidèle à lui-même avec sa petite chambre de bonne, sa mobylette ou encore son boulot chez Burger Forever !

    02.jpg

    Un petit bain dans le passé ne fait jamais de mal et paradoxalement à son titre, Nos futurs respire la nostalgie à plein nez. On suit ainsi nos potes d'enfance Pierre Rochefort & Pio Marmai dans leur entreprise improbable de reconstituer une boum qui aura marqué un tournant dans leurs vies. Si on se plonge avec un certain plaisir dans le partage des souvenirs de ce duo bien complémentaire, le film de Rémi Bezançon ne montre pas beaucoup de subtilités. Difficile en effet de ne pas deviner la conclusion de l'histoire et l'émotion qu'elle est censé apporter s'envole un peu ; ça nous laisse tout de même un film plaisant.

     

    Il faut le voir pour : Vous faire une raison ; si vous terminez vos soirées à 0H30, vous êtes vieux !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Entre amis

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Après 1 an sans se voir, l’heure est aux retrouvailles ; Richard (Daniel Auteuil) retrouve ses potes d’enfance Astrid, Carole, Philippe & Gilles (Zabou Breitman, Isabelle Gélinas, François Berléand & Gérard Jugnot). Ils vont passer quelques jours de vacances ensemble et pour l’occasion Richard va leur présenter sa nouvelle compagne Daphné (Mélanie Doutey). Tout ce beau monde va monter à bord d"un magnifique voilier qui va naviguer 20 heures durant pour les emmener jusqu’en Corse. Au départ, cette croisière semblait s’amuser mais très vite les choses vont se gâter. Il y a d’abord une Astrid qui se montre particulièrement agressive envers Daphnée et pour ne rien arranger, voilà qu’une violente tempête s’annonce.

    01.jpg

    Après le mauvais On a marché sur Bangkok, notre pote Olivier Baroux ne pouvait que rebondir même si ce n’est pas pour aller bien haut. Il nous convie ainsi à une réunion Entre amis qui ne manque pas d’animation entre la gaffeuse Mélanie Doutey, une Isabelle Gélinas dévoreuse de Pépito et un Gérard Jugnot dont le visage semble avoir changé en cours de route. Qui dit vacances entre potes dit bonne bouffe (avec de la mayonnaise) mais aussi et surtout les inévitables engueulades qui vont progressivement transformer la croisière de rêve en galère. On ne peut pas dire qu’on s’étouffe de rires, on appréciera surtout le film pour la sympathie qu'on a pour les comédiens qui composent cette joyeuse bande.

     

    Il faut le voir pour : Annuler vos prochaines vacances avec vos potes d’enfance !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Discount

     

    star 02.jpg

    AFF.jpg

     

    Des caisses automatiques vont bientôt être installées dans le magasin Discount géré par Sofia Benhaoui (Zabou Breitman) et cela va provoquer quelques licenciements. L'inquiétude grandit chez les employés qui ne savent pas de quoi leur avenir sera fait et au lieu d'attendre sagement d’être éventuellement renvoyé, notre pote Gilles (Olivier Barthélémy) a lui décidé d'agir. Il réussit ainsi à convaincre ses collègues Christiane, Emma, Alfred & Momo (Corinne Masiero, Sarah Suco, Pascal Demolon & M'Barek Belkouk) de "prendre" de la marchandise du magasin pour les écouler dans une épicerie solidaire qui va vite connaître un succès grandissant.

    01.jpg

    Une épicerie clandestine solidaire, une belle brochette de comédiens ; sur le papier Discount semblait ainsi disposer d'un potentiel intéressant. Cependant, on s'aperçoit vite qu'il se dégage du film une drôle d'impression ; on a beaucoup de mal à entrer dans l'histoire car ça sonne assez faux. Il y a en fait des scènes qui paraissent artificiels, des détails qui relèvent de l'illogique qu'on mettra sur le compte du tout premier long-métrage de Louis-Julien Petit. Dommage car les comédiens se montrent plutôt généreux (et notamment une remarquable Sarah Suco) et qu'il y avait de quoi nous pondre un bon feel-good movie mais c'est loupé !

     

    Il faut le voir pour : Garder la banane !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Belle comme la femme d’un autre

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    La prochaine étape pour nos potes Clémence & Gabriel (Zabou Breitman & Olivier Marchal) c’est le mariage mais la jeune femme a encore quelques doutes. Après un premier mariage qui a tourné au fiasco et aussi avec tous ces couples en crise qu’elle voit passer à son bureau de juge, elle est en proie à de nombreux doutes. C’est pour cela qu’elle a fait appel à l’agence Darling Trap qui se charge de tester la fidélité des hommes. La testeuse s’appelle Olivia (Audrey Fleurot) et c’est à la Réunion qu’elle va s’occuper du cas de Gabriel. Prise de remords, Clémence décide finalement d’interrompre l’expérience mais il semblerait bien qu’il soit déjà trop tard !

    01.jpg

    L’homme fidèle est-il une espèce en voie de disparition ? Il semblerait bien que oui au regard de ce second film de Catherine Castel et le moins que l’on puisse dire c’est que la gente masculine en prend pour son grade. Le scénario est propice à une série de quiproquos malheureusement Belle comme la femme d’un autre n’est pas loin de l’ennui sidéral. Lorsqu’ils ne sont pas totalement caricaturaux (M. Smith et son assistant), les personnages se montrent sans saveur et surtout l’humour semble lui aussi avoir succombé à de nombreuses infidélités. Une comédie sans idées et qu’on va ranger sur l’étagère des films à oublier ou ignorer au choix.

     

    Il faut le voir pour : Tester la chemise hawaïenne avec le costume !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Le grand méchant loup

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Pour nos potes Louis, Philippe & Henri (Kad Merad, Benoit Poelvoorde & Fred Testot) ça a été un choc ; ils viennent en effet d’apprendre que leur mère a été victime d’un infarctus. Inconsciente, c’est sur son lit d’hôpital qu’ils viennent lui rendre visite et c’est à partir de cet évènement que ces 3 frères vont aussi voir leurs ennuis débuter. Tout commence avec Philippe, marié et père de 2 filles mais qui trouve sa vie terriblement ennuyeuse aussi lorsqu’il rencontre la pétillante Natacha (Charlotte Le Bon), il tombe tout de suite sous son charme. Un coup de folie qui va alors agir comme un déclic auprès d’Henri & Louis qui vont se rapprocher respectivement de Lai (Linh-Dan Pham) et d’Éléonore (Cristiana Reali) mettant ainsi en péril leurs couples.

    01.jpg

    Le remake n’a pas de frontières ; si le cinéma français inspire des productions internationales, la réciproque est aussi vraie. C’est donc le film canadien Les 3 p’tits cochons qu’adaptent le duo Nicolas & Bruno qui nous avaient bien fait marrer avec La personne aux deux personnes. Si vous ne connaissez pas l’œuvre originale, difficile de ne pas craquer avec Le grand méchant loup qui brille déjà par un superbe casting (en plus de ça pas dénué de charme chez les femmes !). Les rires et le plaisir sont donc bien au rendez-vous ; pas le temps de s’ennuyer on passe un excellent moment devant cette comédie réussie et ce, même si vous avez déjà vu l’original.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller les frères de votre mec !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Amitiés sincères

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Walter, Paul & Jacques (Gérard Lanvin, Hugues Anglade & Wladimir Yordanoff) sont potes depuis 40 ans et rien ne pourra les séparer. Chaque Mercredi à 12H, ils se retrouvent pour déjeuner et passent également leurs vacances ensemble sur l’ile de Ré ; rien ne semble pouvoir les séparer. Attention tout de même car Walter ne supporte pas le mensonge et c’est aussi un vrai père protecteur envers la prunelle de ses yeux Clémence (Ana Girardot). Cette amitié qu’ils croyaient éternelle pourrait-elle soudainement voler en éclat ? C’est bien ce qui fait peur à Clémence & Paul qui s’aiment passionnément mais craignent de dévoiler leur relation à leur entourage.

    01.jpg

    De la bonne bouffe, quelques bouteilles de vin, de l’amitié, de l’amour et de la bonne humeur voilà résumé en quelques mots ce que vous apportera Amitiés sincères. Adaptation d’une pièce de théâtre que l’on doit à François Prévôt-Leygonie & Stéphan Archinard, le duo a décidé de prendre les rênes de cette version pour le grand écran. L’histoire fait la part belle à la belle humeur apportée par une bande de potes magnifiquement représenté par Yordanoff / Anglade & Lanvin. Ce dernier avec son tempérament fort donne toute la saveur à cette comédie qui, à défaut de nous réserver des surprises, nous fait passer un bon moment.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller vos potes et votre fille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • L’exercice de l’Etat

    aff.jpg

    C’est un fait-divers désastreux ; un bus scolaire a quitté accidentellement la route et le bilan est lourd puisqu’on dénombre déjà 9 morts tandis que les autres enfants sont dans un état grave. Bertrand Saint-Jean (Olivier Gourmet), Ministre des transports n’a pas tardé à réagir mais c’est une toute autre actualité qui va lui causer des soucis. Alors qu’il venait de réaffirmer à la radio qu’il ne procéderait en aucun cas à une privatisation des gares ferroviaires, un de ses collègues dévoile que le gouvernement travaillerait au contraire à ce projet. C’est le branle-bas de combat à Matignon et un démenti officiel est rapidement publié mais l’affaire va rapidement se compliquer.

    01.jpg

    On s’attendait à une radiographie du gouvernement français mais L’exercice de l’Etat se focalise essentiellement sur le personnage de Bertrand Saint-Jean, Ministre soucieux de son image mais qui devra certainement renoncer à ses principes s’il veut conserver son poste au gouvernement. Difficile de ne pas apprécier la belle prestation d’Olivier Gourmet appuyé par les impeccables Michel Blanc, Zabou Breitman ou Laurent Stocker. Description des arcanes du pouvoir français, le film de Pierre Schoeller est certes passionnant mais manque de peps au point qu’on a parfois l’impression de découvrir un très bon téléfilm du dimanche après-midi plutôt qu’une véritable œuvre de cinéma.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir les coulisses du pouvoir politique.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • No et moi

    aff.jpg

    Dans le cadre d’un exposé pour ses cours, Lou (Nina Rodriguez) a décidé de s’intéresser au parcours d’une jeune SDF qu’elle a rencontré à la gare d’Austerlitz. Elle s’appelle No (Julie-Marie Parmentier) et se balade de foyer en foyer, écume les soupes populaires pour survivre et va devenir la nouvelle pote d’enfance de Lou. Cette dernière décide alors de demander à ses parents de l’héberger ; une arrivée qui au premier abord redonne un peu de vie à cette famille marquée par un drame récent. No va pouvoir repartir sur de nouvelles bases, elle trouve rapidement un job dans un hôtel mais les vieux démons ressurgissent.

    01.jpg

    S’il y a bien quelque chose à retenir de No et moi ; c’est avant tout la belle prestation de Julie-Marie Parmentier et dans une moindre mesure celle d’Antonin Chalon (fils de Zabou Breitman) dans le rôle de Lucas. A eux deux, ils incarnent 2 personnages pleins de vie qui donnent le rythme dans la première partie effaçant même parfois la petite Lou mais curieusement leur association fait ensuite baisser le rythme d’un ton. Zabou Breitman n’a pas envie de donner des leçons de moral à chacun de nous mais à vouloir trop se préserver, elle finit par rendre le film presque anodin. Aucun message à proprement parler ne ressort, film plutôt sympathique mais qu’on oublie beaucoup trop vite !

     

    Il faut le voir pour : Faire connaissance avec la fille de Louis Bertignac !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire