Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comédie

  • Amoureux de ma femme

    star 01.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    C’est au détour d’une rue que Daniel & Patrick (Daniel Auteuil & Gérard Depardieu) se sont retrouvés et ils ont l’intention de prolonger leurs retrouvailles au cours d’un diner. Daniel est tout de même un peu gêné vis-à-vis de sa femme Isabelle (Sandrine Kiberlain) qui ne porte pas son ami dans son cœur. Effectivement, il y a quelques temps Patrick a quitté sa femme qui se trouve être la pote d’enfance d’Isabelle ce qui crée quelques tensions mais au final elle va accepter de le recevoir. A cette occasion, le couple va ainsi faire la connaissance de sa nouvelle compagne : Emma (Adriana Ugarte). Dès que Daniel pose les yeux sur elle, il perd tous ses moyens et se met même à s’imaginer mille et une choses avec cette séduisante jeune femme !

    Aff.png

    Après avoir revisité l’univers de Marcel Pagnol, notre pote Daniel Auteuil continue son envie de réaliser avec l’adaptation d’une pièce de théâtre, L’envers du décor, qu’il connait bien pour l’avoir interprété. L’histoire se résume ainsi à un diner durant lequel on découvre l’imagination fertile du personnage et où les frontières entre réalité et rêve se troublent. Si ces quelques scènes offrent une légère évasion face à un repas insipide, il n’en reste pas moins qu’Amoureux de ma femme s’impose vite comme une comédie poussive. Malgré des valeurs sures au casting comme Sandrine Kiberlain & Gérard Depardieu, le quatuor sonne faux et la seule éclaircie restera la présence de la comédienne espagnole Adriana Ugarte qu’on avait découvert avec Julieta.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus organiser de diner chez vous !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Les municipaux, ces héros

    star 01.jpg

    AFF1 (3).jpg

    C’est un petit accident de voiture qui porte chance à notre pote Gilbert (Francis Ginibre) ! Il faut dire que celui qui lui est rentré dedans n’est pas n’importe qui ; il s’agit du Maire (Lionel Abelanski) de Port Vendres et celui-ci n’a plus de points sur son permis. En guise d’arrangement, il a donc proposé à Gilbert, qui cherchait un emploi et qui en plus ne sait rien faire, un job au sein des services municipaux. C’est ainsi qu’il se présente plein d’entrain pour sa première journée de travail et il va être pris en main par Christian (Eric Carrière), un syndiqué qui va lui apprendre toutes les ficelles du métier. Enfin, il va surtout lui apprendre à se la couler douce et à profiter des nombreux avantages que lui offre son nouvel emploi !

    01.jpg

    Eric Carrière et Francis Ginibre que l’on connait davantage sous le nom des Chevaliers du fiel reviennent au cinéma après Repas de famille et adaptent pour le grand écran un sketch né sur les planches puis décliné en série télévisée. N’étant pas du tout sensible à l’humour proposé par le duo toulousain, il y avait peu de chances que Les municipaux, ces héros parvienne à me séduire et il faut bien reconnaitre que les statistiques ne mentent pas ! Entre un Maire qui profite de sa position et les magouilles orchestrées par ses employés en passant par le conducteur de bus scolaire alcoolisé, tous les personnages sont caricaturés à l’extrême et de surcroit ils évoluent une histoire inintéressante au possible. Une comédie qui ne m’aura pas arraché un seul sourire, les fans inconditionnels de ces artistes apprécieront peut-être davantage.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à prononcer " Miami " !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Comme des garçons

    star 02.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    1969 à Reims. C’est un drame qui frappe la ville ; le club de football de la ville descend en deuxième division ! Le journaliste Paul Coutard (Max Boublil), qui n’a pas sa langue dans sa poche, n’hésite d’ailleurs pas à mettre cette déroute sur le dos de l’entraineur du club ce qui lui vaudra une sanction de la part de sa Direction. Il se retrouve ainsi obligée d’aider la secrétaire Emmanuelle Bruno (Vanessa Guide) dans l’organisation de la kermesse de leur journal Le Champenois. A la recherche d’une idée d’animation, Paul décide d’organiser un match de football avec des femmes. A sa grande surprise, le groupe qu’il a constitué se montre talentueux et Emmanuelle se distingue plus particulièrement. Il va alors faire tout son possible afin de changer les mentalités et pour que cette équipe soit les précurseures du football français féminin.

    01.jpg

    Pour son premier long-métrage, Julien Hallard a eu une belle idée - du moins sur le papier - en adaptant l’histoire vraie de la création de l’équipe féminine de football de Reims. Si Comme des garçons a su réunir une belle bande de sportives, on regrette que celle-ci n’ait pas été davantage mise en valeur pour nous faire passer un bon moment. Au lieu de ça, le film s’attarde sur une relation entre Vanessa Guide & Max Boublil qui se montre loin d’être indispensable au milieu d’une histoire bien trop conventionnelle. Cela partait d’un bon sentiment de vouloir rendre hommage à cette équipe féminine rémoise de football mais cette comédie ne nous emballe à aucun moment laissant même place parfois à de l’ennui.

     

    Il faut le voir pour : Convaincre votre femme de se mettre au football !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Game night

    star 03.jpg

    AFF1 (3).jpg

    C’est grâce à leur passion commune pour les jeux de société qu’Annie & Max (Rachel McAdams & Jason Bateman) se sont rencontrés. Depuis ce jour, ils se sont mariés et continuent de jouer chaque semaine aux jeux avec leurs potes d’enfance Michelle, Kevin & Ryan (Kylie Bunbury, Lamorne Morris & Billy Magnussen). Le groupe accueille un invité exceptionnel puisque Brooks (Kyle Chandler), le frère de Max est de retour et c’est d’ailleurs lui qui organiser la prochaine soirée de jeux. A cette occasion, il a décidé de voir les choses en grand et a fait appel à une agence spécialisée ; un des invités va être enlevé et les autres participants devront mener l’enquête pour tenter de le retrouver. Malheureusement, cette soirée va tourner au cauchemar car de véritables truands font faire leur apparition.

    01.jpg

    A l’heure où nous sommes tous plongés sur nos écrans (ne niez pas, vous êtes pris en flagrant actuellement !), Game night braque les projecteurs sur les indémodables jeux de société. Partant d’un scénario simple mais efficace, cette soirée entre potes part totalement en cacahouète. Coté casting, on est sous le charme du duo Rachel McAdams / Jason Bateman qui fonctionne à merveille avec notamment cette scène très drôle où Annie doit jouer les chirurgiens. On aurait apprécié que le reste de la bande fasse preuve d’un peu plus de démence à l’image du personnage du policier incarné par Jesse Plemons. Sans être extraordinaire, voilà une comédie qui tient tout simplement sa promesse de nous divertir !

     

    Il faut le voir pour : Apercevoir le sosie de Denzel Washington !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Love addict

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    C’est plus fort que lui, il ne peut pas résister aux femmes et cela attire pas mal de problèmes à notre pote Gabriel (Kev Adams) ! Dernièrement, il a été viré après avoir approché d’un peu trop près la femme et les filles de son désormais ancien patron. Si son CV est impressionnant, sa réputation de séducteur ne plaide pas en sa faveur et s’il veut garder un emploi les choses doivent changer. Gabriel va donc faire appel à un Minder, un coach qui devrait lui permettre de réfréner ses pulsions mais cela commence mal puisque c’est une femme qui va s’occuper de son cas. Après un problème de fenêtres, Marie-Zoé (Mélanie Bernier) doit en effet gérer ce cas plutôt particulier et elle ne va pas lui faciliter la tâche en emménageant avec lui et son oncle Joe (Marc Lavoine).

    01.jpg

    Acteur, scénariste ; Frank Bellocq s’essaie maintenant à la réalisation avec cette comédie romantique qui a tout du produit réchauffé ! Un pressentiment qui se vérifie une fois qu’on se retrouve devant Love addict ; déjà qu’on est loin de s’écrouler de rires on devine très vite un dénouement on ne peut plus téléphoné. Au casting, le réalisateur retrouve Kev Adams, son compère de Soda, qui fait le job avec sa partenaire Mélanie Bernier sans pour autant créer de véritables étincelles. Coup de chapeau d’avoir attiré le charismatique Michael Madsen même si on se demande parfois ce qu’il vient faire dans cette histoire. Un film qui n’a pas vraiment les atouts nécessaires pour faire naitre chez nous la moindre addiction.

     

    Il faut le voir pour : Éviter de laisser vos fenêtres ouvertes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Ma vie de chat

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Toute l'énergie et le temps de notre pote Tom Brand (Kevin Spacey) sont consacrés à sa société Firebrand ce qui lui a valu un premier divorce. Les choses ne se sont pas vraiment arrangés puisqu'il délaisse encore sa femme Lara (Jennifer Garner) et sa fille Rebecca (Malina Weissman). Cette dernière fête d'ailleurs prochainement son anniversaire et le cadeau qu'elle souhaiterait avoir est … un chat ! Cette idée est loin d'enchanter Tom, lui qui déteste les animaux, mais il est prêt à tous les sacrifices pour le bonheur de la petite Rebecca. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'à la suite d'un accident il se retrouverait dans le corps de ce chat !

    02.jpg

    Vu que les vidéos de lolcats font un carton sur Internet, à Hollywood on s'est dit que c'était un bon filon à exploiter. Si un tel projet ne m'étonne pas vraiment, il est plus surprenant de voir Barry Sonnenfeld à la réalisation ou encore Kevin Spacey à l'écran. A part chat enfin je veux dire ça (si vous trouvez cet humour pourri attendez de voir le film !), Ma vie de chat est fidèle à ce qu'on attendait avec un scénario totalement convenu. Un père qui privilégie son travail aux dépens de sa carrière et qui va avoir l'occasion de se remettre en question, c'est aussi passionnant pour le spectateur qu'une vieille litière. De toute façon, moi j'ai toujours préféré les chiens !


    Il faut le voir pour : Enseigner à vos enfants ce que sont les Pages jaunes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Hibou

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Si vous le croisiez dans la rue, vous ne le remarqueriez certainement pas ; notre pote Rocky (Ramzy Bedia) n'est pas invisible mais c'est tout comme. Que ce soit ses collègues de travail ou juste pour prendre un bus, tout le monde l'ignore mais un curieux visiteur va venir changer sa vie. Rocky s'aperçoit en effet qu'un hibou a élu domicile sur son canapé ! Il décide alors d'aller demander conseil à l'animalerie près de chez lui qui lui apprend qu'il s'agit d'un Grand Duc. Quant à la raison de son apparition ; cela reste un mystère et en attendant de trouver une réponse, il décide de le garder (faute d'avoir réussi à le faire partir) et d'en prendre soin.

    02.jpg

    Jusqu'ici cantonné à son rôle de comédien, notre pote Ramzy Bedia effectue donc le grand saut et rejoint la cour des réalisateurs. A son image, il a donc façonné Hibou pour en faire une comédie bien décalée où un Panda géant peut se faire maquiller et où Philippe Katerine vous donne la banane (mais pas trop fort). Est-ce parce qu'ils avaient collaboré ensemble sur Steak, toujours est-il qu'on ressent une certaine influence apportée par le cinéma particulier de Quentin Dupieux. On essaie de s'accrocher à l'histoire fantaisiste proposée ici malheureusement il faut bien admettre qu'on est surtout emporté par l'ennui.

     

    Il faut le voir pour : Manger plus de thon, il y a tellement de variétés différentes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Nos pires voisins 2

    star 02.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    La maison est vendue ! Nos potes Kelly & Mac Radner (Rose Byrne & Seth Rogen) ainsi que leur fille Stella (Elise & Zoey Vargas) vont pouvoir déménager mais pas tout de suite. Si l'achat de leur nouvelle maison est déjà réglé, la vente de leur premier foyer sera officielle dans seulement 30 jours. C'est la durée de leur compromis et si au cours de ce délai rien n'a été signalé, ils pourront boucler leurs valises. Manque de chance, la maison d'à côté vient de trouver de nouveaux occupants à savoir Shelby, Beth & Nora (Chloë Grace Moretz, Kiersey Clemons & Beanie Feldstein) qui veulent créer leur sororité. Les ennuis ne s’arrêtent pas là puisqu'elles vont être coachées par une vieille connaissance du nom de Teddy Sanders (Zac Efron) !

    02.jpg

    On prend les mêmes et on recommence ! Pas de doute, les scénaristes de Nos pires voisins 2 n'auront pas eu à gamberger bien longtemps ; la fraternité qui avait traumatisé Rose Byrne & Seth Rogen est simplement remplacée par une sororité. Le casting accueille à cette occasion notre pote Chloë Grace Moretz qui va venir animer le quotidien de la famille Radner et prouver aussi que les filles ne sont pas forcément plus sages. Une comédie en mal d'originalité, l'humour ne recule devant rien mais est vraiment très poussif si bien que tout ça peine à réellement nous divertir. Ça fera partie de ces suites purement commerciales et donc qu'on préférera oublier au plus vite !


    Il faut le voir pour : Ranger vos "jouets" si vous ne voulez pas que vos enfants s'amusent avec !

     

    En savoir plus sur Nos pires voisins ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Avant toi

    star 02.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Cela fait 6 ans qu'elle travaillait comme serveuse malheureusement son patron a été dans l'obligation de se séparer d'elle. Voilà donc notre pote Louisa Clark (Emilia Clarke) à la recherche d'un emploi et c'est ainsi qu'elle s'est présentée chez les Traynor. Il y a 2 ans, William (Sam Claflin) a été victime d'un terrible accident à la suite duquel il est resté paralysé. Cloué dans son fauteuil roulant, ses parents Camilla & Steven (Janet McTeer & Charles Dance) cherchent donc une personne pour l'assister au quotidien. Bien qu'elle n'ait aucune expérience dans ce domaine, Louisa parvient à convaincre et obtient ce poste ; elle va ainsi faire la connaissance de William qui ne se montre pas toujours très sociable

    02.jpg
    Parce qu'il n'y a pas que Game of thrones dans la vie (même si un Lannister n'est jamais loin), on retrouve notre pote Emilia Clarke pour cette comédie dramatique. Avant toi est adapté du roman éponyme de Jojo Moyes et dévoile ainsi la vie brisée d'un jeune homme paralysé à la suite d'un terrible accident et pris en main par la joviale Louisa. Ses tenues bariolées et son énergie communicative tentent ainsi de masquer une histoire dont le déroulement est on ne peut plus classique si ce n'est que le film aborde (ou plutôt devrait-on dire survole) aussi le sujet sensible de l'euthanasie. Un film où la banalité l'emporte sur l'émotion même si les spectateurs les plus sensibles risquent quand même de devoir utiliser leurs mouchoirs.


    I! faut le voir pour : Offrir des collants originaux à votre compagne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Joyeuse fête des mères

    star 01.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Bien que divorcés, nos potes Sandy & Henry (Jennifer Aniston & Timothy Olyphant) ont gardé d'excellents rapports pour le plus grand bonheur de leurs deux fils. La jeune femme femme a remarqué un changement dans le comportement de son ex-mari et elle commence à se demander s'il n'essaierait pas de recoller les morceaux. Pendant ce temps, à l'approche de la fête des mères, Jesse (Kate Hudson) se met à penser à la sienne avec laquelle elle s'était disputé et à qui elle n'a pas adressé la parole depuis. Poussée par sa sœur Gabi (Sarah Chalke), elle se décide à la recontacter sans se douter que cela va provoquer des retrouvailles qui s'annoncent animées !

    02.jpg

    On dirait bien que Garry Marshall a trouvé un bon filon pour pérenniser sa carrière de réalisateur puisque après Valentine's day & Happy new year ; voilà qu'il vient nous souhaiter une Joyeuse fête des mères ! La formule n'a pas changé d'un iota avec la présence d'une multitude de personnages et d'histoires oscillant entre l'émotion (les histoires de Bradley & Kristin) et le vaudeville de bas-étage (Jesse et ses parents). Mielleux à souhait et aussi prévisible qu'un discours politique en pleine campagne présidentielle, la comédie est digne de ses prédécesseurs à savoir un produit sans saveur. Vous aurez peut-être envie d'aller le voir avec votre mère mais je ne suis pas certain qu'elle prenne cela comme un cadeau !


    Il faut le voir pour : Apprendre à tweeter si vous voulez être une maman branchée !

     

    En savoir plus sur Valentine's day ?

    En savoir plus sur Happy new year ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire