Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

christian clavier

  • Les visiteurs - La Révolution

    star 01.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Pour nos potes Godefroy de Montmirail & Jacquouille la fripouille (Jean Reno & Christian Clavier), les voyages dans le temps sont loin d’être terminés ! Après le 20ème siècle, les voilà propulsés en 1793 où la Révolution française est en train de modeler une nouvelle société et ils doivent impérativement trouver un moyen de retourner à leur époque. Ils accumulent les ennuis puisqu’à peine arrivés, Godefroy et son fidèle valet sont pris pour des anglais et condamnés à la pendaison. Dans l’attente de leur exécution, ils vont faire la connaissance de Lorenzo Baldini (Ary Abittan) en compagnie duquel ils vont parvenir à prendre la fuite. Ils rejoignent alors Adélaïde de Montmirail (Karin Viard) qui est en train de prendre la fuite avec sa famille et tout ce beau monde va alors rejoindre Paris.

    02.jpg
    On ne pensait pas vraiment les revoir et pourtant 18 ans après Les visiteurs 2 : Les couloirs du temps, voilà que Godefroy & Jacquouille repointent le bout de leur nez. On retrouve également à leurs cotés Jean-Marie Poiré à la réalisation et on a envie de dire que rien n’a vraiment changé pas même les blagues. Les haleines fétides et l’odeur corporel de nos voyageurs du temps font toujours leurs effets, Clavier a l’occasion de se confronter à ses doubles et puis c’est à peu près tout ce que nous propose Les visiteurs - La Révolution. Les nouveaux visages comme Sylvie Testud, Karin Viard, Alex Lutz ou encore Franck Dubosc n’apportent strictement rien si ce n’est peut-être leurs noms à l’affiche mais évitons d’en faire une polémique ! Une fin ouverte laisse entrevoir un nouvel épisode mais qui en a réellement envie aujourd'hui ?

     


    Il faut le voir pour : Découvrir pourquoi on dit Hourra au lieu d'Hosanna !

     

    En savoir plus sur Les visiteurs ?

    En savoir plus sur Les visiteurs 2 : Les couloirs du temps ?

    En savoir plus sur Les visiteurs en Amérique ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Babysitting 2

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    L'heure est aux vacances pour Franck (Philippe Lacheau) et ses potes d'enfance et c'est un beau voyage qui les attend puisqu'ils partent au Brésil ! C'est en effet là-bas que vit Jean-Pierre (Christian Clavier), le père de Sonia (Alice David) qui s'occupe d'un magnifique complexe hôtelier écologique. Pour Franck, ce cadre paradisiaque est l'occasion parfaite pour demander sa belle petite-amie en mariage mais un événement va tout remettre en question. Alors que le couple traverse une petite crise, Sam (Tarek Boudali) de son coté cherche à séduire 2 jeunes femmes qu'il a récemment rencontré et va ainsi organiser une petite excursion qui ne manquera pas de leur réserver quelques surprises.

    01.jpg

    Plus de 2 millions de spectateurs avec le 1er épisode, le succès a tout naturellement rappelé Philippe Lacheau et sa bande pour cette suite pour notre plus grand plaisir. Changement total de décor puisqu'on se retrouve sous le soleil brésilien où les dangers ne manquent pas mais soyez également rassurés car les rires eux sont toujours au rendez-vous ! Exit le petit garçon et place ici à une mamie qui n'a pas froid aux yeux pour accompagner nos potes peu dégourdis dans une jungle où tout peut arriver. La recette peut certes avoir un arrière-goût de réchauffé avec toujours une partie de la réalisation en found-footage ce qui n’empêche pas Babysitting 2 de se montrer drôlement efficace à condition d'adhérer à son humour délicieusement absurde.

     

    Il faut le voir pour : Penser à tenir la corde avant de la lancer !

     

    Découvrir la Présentation de Babysitting 2 par l'équipe ?

    En savoir plus sur Babysitting ?

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Thérèse - Le Père Noël est une ordure

    02.jpg

     

    Thérèse : C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim.

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Une heure de tranquillité

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    C’était jusqu’à présent une journée totalement ordinaire et puis un heureux hasard va permettre à Michel Leproux (Christian Clavier) de dénicher un disque qu’il cherchait depuis longtemps. Dans l’excitation du moment, il ne pense maintenant qu’à une chose : rentrer chez lui et écouter cet album seulement il va y avoir quelques imprévus. Ça a d’abord commencé avec Elsa (Valérie Bonneton) avec qui il a une liaison et qui se trouve être la pote d’enfance de sa femme Nathalie (Carole Bouquet). En plus de ça, les travaux dans l’appartement ont déjà commencé et dans l’immeuble il va y avoir aussi de l’animation puisque c’est la fête des voisins !

    01.jpg

    Après la pièce de théâtre, l’évolution naturelle a porté Une heure de tranquillité à s’inviter au cinéma sous la direction de Patrice Leconte. Dans la peau de notre mélomane en quête de sérénité, on retrouve un Christian Clavier qui comme souvent fait dans l’excès. Accompagné de Carole Bouquet, Valérie Bonneton et Rossy De Palma, on regrette que ces actrices n’aient pas réellement le loisir de s’exprimer ce qui aurait pu égayer davantage cette comédie. Au lieu de ça, on a droit à une galerie de personnages bâtis sur des clichés (Maria, Sébastien, Léo, …) et donc sans saveur. Même la conclusion qui est censée être un beau moment d’émotions ne réussit pas à faire son effet, un film mené trop tranquillement.

     

    Il faut le voir pour : Éviter de rentre chez vous pour être tranquille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Lorsque nos potes Marie & Claude Verneuil (Chantal Lauby & Christian Clavier) ont appris que leurs filles Isabelle, Ségolène & Odile (Frédérique Bel, Emilie Caen & Julia Piaton) allaient se marier ; ils étaient les parents les plus heureux au monde. Enfin ça c’était jusqu’à ce qu’ils rencontrent leurs gendres David, Rachid & Chao (Ary Abittan, Medi Sadoun & Frédéric Chau) ; un juif, un arabe et un chinois qui entre dans une famille catholique et surtout dans la petite ville de Chinon ça ne passe pas inaperçu ! Leur dernier espoir repose sur Laure (Elodie Fontan) qui va justement se marier avec Charles (Noom Diawara) qui est certes catholique mais qui est aussi noir !

    01.jpg

    Quelle que soit la couleur de notre peau, qu’importe notre religion car tout le monde aura le plaisir d’en prendre pour son grade ! Bien entendu, Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ? n’a rien de la comédie fine, est rempli de clichés et manque cruellement de profondeur mais c’est une forme d’humour adaptée pour dédramatiser mais surtout dénoncer le racisme. Le film de Philippe de Chauveron s’appuie aussi sur une sympathique brochette de jeunes comédiens entourant Chantal Lauby & Christian Clavier. Malgré son scénario hyper prévisible, on passe un excellent moment et les fous rires ne manquent pas et c’est bien là l’essentiel !

     

    Il faut le voir pour : Chanter la Marseillaise lors de la prochaine réunion de famille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les visiteurs en Amérique

    star 0.5.jpg

    aff.jpg

    Avril 2010. Notre pote Julia (Christina Applegate) travaille au musée de Chicago où il s’est passé un drôle d’incident ; 2 individus sont apparus et ont semé la zizanie. A priori, ce sont des fous ou juste des français toujours est-il que la jeune femme remarque qu’ils ont avec eux des objets inestimables parmi lesquelles elle reconnait l’emblème de sa famille. Ils disent s’appeler Thibault de Malfete & André le Pâté (Jean Reno & Christian Clavier) mais elle pense plutôt qu’il s’agit de son cousin qui avait disparu en mer et dont elle a hérité. Elle est bien loin de se douter que ces 2 hommes sont en réalité des voyageurs du temps qui viennent droit du Moyen-âge et qui se sont retrouvés par erreur à notre époque.

    01.jpg

    C’était prévisible, après l’énorme succès du film Les visiteurs chez nous, les américains voulaient aussi profiter du phénomène et se sont donc attelés à ce remake qui sent vraiment le pâté ! On se pensait légèrement rassuré avec les présences du duo Reno / Clavier mais aussi du réalisateur Jean-Marie Poiré qui a emprunté ici le nom de Jean-Marie Gaubert sans doute pour ne pas garder trace de ce désastre cinématographique. La collaboration avec nos cousins outre-Atlantique donne en effet une comédie catastrophique ; le décalage d’époque qui faisait l’essence du film original laisse ici place à un humour benêt basé sur des préjugés à l’encontre des français. Il faut tout faire pour que Les visiteurs en Amérique finisse par disparaitre dans les couloirs du temps !!

     

    En savoir plus sur Les visiteurs ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • Les visiteurs

    star 04.jpg

    aff.jpg

    En l’an de grâce 1079, le Comte Godefroy de Montmirail (Jean Reno) vient de sauver la vie de son roi qui lui accorde ainsi le droit d’épouser Dame Frénégonde (Valérie Lemercier). C’est donc avec une certaine allégresse qu’il part retrouver sa bien-aimée mais la sorcière qu’il a capturée plus tôt va faire voler en éclat le bonheur qui lui tendait les bras. Empoisonné, le comte est victime d’hallucinations et pensant abattre un ours menaçant tue accidentellement le père de Frénégonde. Il doit alors faire appel au mage Eusebius (Pierre Vial) qui lui propose de remonter le temps et de dévier cette flèche mais une potion incomplète et Godefroy et son fidèle Jacquouille (Christian Clavier) se retrouvent propulsés en 1992 !!

    01.jpg 02.jpg 03.jpg

    Enorme succès lors de sa sortie en salles, Les visiteurs fait partie de ces comédies françaises que l’on prend toujours grand plaisir à revoir. Certes, techniquement on voit que le film de Jean-Marie Poiré vient lui aussi d’une autre époque mais l’essentiel réside dans son histoire originale et surtout ses succulents personnages. Entre Jean Reno, Christian Clavier et surtout une magnifique (et irremplaçable !) Valérie Lemercier avec son accent embourgeoisé ; le casting est un atout incontestable. Du rire, des répliques cultes, c’est assurément un incontournable et le seul regret c’est qu’on aura cherché à exploiter le succès de cet épisode à travers une suite peu inspirée et un remake américain tout simplement navrant.

     

    La scène culte à ne pas louper : Le bain de Godefroy & Jacquouille !

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Les profs

    cinéma,film,comédie,les profs,christian clavier,isabelle nanty,kev adams,pierre-françois martin-laval,françois morel,arnaud ducret,stéfi celma,raymond bouchard,dominique pinon,alice david

    aff.jpg

    12% de réussite au bac, c’est avec ce triste record que le lycée Jules Ferry est devenu l’établissement avec le plus haut taux d’échec de France. On a tout essayé même offrir aux élèves les meilleurs professeurs mais rien n’y fait ce qui a conduit à cette décision radicale : engager les pires professeurs. Ils doivent redresser la situation et atteindre un taux de réussite au bac d’au moins 50% sans quoi le lycée sera tout simplement condamné. Ils sont 7 et vont ainsi enseigner le français, la chimie ou le sport avec leurs méthodes personnelles et plutôt atypiques. Très vite, l’inquiétude des parents d’élèves se fait sentir en même temps que celle du Proviseur (Philippe Duclos) et les résultats du bac blanc sont loin d’être rassurants.

    01.jpg

    Beaucoup d’entre vous connaissent peut-être la bande dessinée crée par Erroc & Pica dont Pierre-François Martin Laval vient de signer l’adaptation. Devant Les profs, il est difficile de ne pas penser à des films cultes comme Les sous-doués ou P.R.O.F.S mais celui-ci ne connaitra pas la même consécration. Si on ne peut rien lui reprocher au niveau de la distribution où se détachent Isabelle Nanty qui manie la craie comme personne ou Arnaud Ducret seulement au niveau de l’humour tout ça reste assez scolaire. On s’amuse plutôt devant cette petite récréation mais il n’y a vraiment aucune scène qui restera dans nos mémoires. Pas de quoi vous donner envie de redoubler !

     

    Il faut le voir pour : Réviser la vie de Napoléon, c’est forcément le sujet de l’épreuve d’histoire au bac !

     

    En savoir plus sur Les profs 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La vengeance d’une blonde

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est l’heure des adieux pour Gérard Bréha (Christian Clavier) qui quitte la chaine régionale Télé Bretagne pour devenir membre de l’équipe de TV8. A la recherche d’un logement, c’est chez la mère de sa femme Corine (Marie-Anne Chazel) qu’ils se sont installés provisoirement avec leurs 2 enfants. Une nouvelle vie commence et la carrière de Gérard va vite s’envoler grâce notamment à l’intérêt que lui porte Marie-Ange de la Baume (Clémentine Célarié). Après un coup du sort, il va ainsi se retrouver présentateur vedette du journal télévisé ; son bagou séduit les téléspectateurs et les scores d’audience explosent. Le succès est là et lui fait même tourner la tête au point de délaisser sa famille mais gare car la vengeance d’une blonde peut être terrible !

    01.jpg

    Projet plutôt amusant que de nous dévoiler les coulisses d’une chaine de télévision, cela tourne cependant vite à la caricature facile à l’image d’un Thierry Lhermitte parfaitement façonné. La vengeance d’une blonde repose ensuite sur le trio Célarié/Chazel/ Clavier et la déception est toutefois de rigueur quand, au vu du titre, notre chère blonde règle ses comptes avec si peu de panache. Ce n’est pas non plus le faible niveau de l’humour affiché qui va nous donner plus de satisfaction. A la réalisation on retrouve Jeannot Szwarc que l’on connait très peu mais qui compte dans sa filmographie des Dents de la mer 2 ou encore Supergirl mais qui déroule ici une comédie sans grandes inspirations et devant laquelle on restera plutôt insensible.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 2 commentaires
  • Godefroy de Montmirail - Les visiteurs

    01.jpg


    Godefroy de Montmirail : Que trépasse si je faiblis !

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire