Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vahina giocante

  • Turf

    star 01.jpg

    3502058702.122.jpg

    Potes d’enfance depuis plus de 20 ans Freddy, Nikos, Fortuné & Fifi (Edouard Baer, Alain Chabat, Lucien Jean-Baptiste & Philippe Duquesne) se retrouvent régulièrement au bar Le Balto. Autour d’un verre, ils parient sur les courses de chevaux en espérant un jour décrocher le gros lot mais jusqu’à présent ils n’ont pas eu beaucoup de chance. La roue va peut-être tourner puisqu’on leur propose une affaire en or : l’acquisition d’un cheval, une vraie flèche du moins c’est comme ça que le vend Monsieur Paul (Gérard Depardieu). En réalité, Torpille est un cheval qui n’intéresse personne et c’est donc avec beaucoup de naïveté que notre quatuor va en devenir les propriétaires. Un beau projet mais cela n’est pas donné et il va donc falloir le faire courir rapidement et les premiers résultats sont loin d’être encourageants.

    01.jpg

    Sachez déjà que je fais partie de ceux qui apprécient le cinéma de Fabien Onteniente donc il n’y avait vraiment aucun à-priori avant de fouler l’hippodrome de Turf. Les courses de chevaux étant en plus pour moi aussi passionnant qu’un tournoi de curling, on ne peut pas dire que cette comédie m’emballait particulièrement et ce n’est pas près de changer ! En dehors d’une bande assez sympathique et le fait que le réalisateur ait réussi à convier de nombreux guests, l’histoire avance au petit trot et on se demande bien où est passé l’humour dans tout ça. Si vous avez vu la bande-annonce avec la blague sur Banette, j’ai envie de vous dire que vous avez déjà eu droit au meilleur donc si vous souhaitez parier sur le bon cheval évitez ce film !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de laisser trainer votre mec au PMU du coin !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Un prince (presque) charmant

    star 02.jpg

    3502058702.106.jpg

    C’est signé ! Notre pote Jean-Marc (Vincent Pérez) est sur un nuage après avoir conclu cet accord avec ses nouveaux partenaires russes. Ce grand patron obnubilé par son travail en oublierait presque le mariage de sa fille Marie (Chloé Coulloud) qui a lieu prochainement dans le Sud. Celle-ci est totalement paniquée et son père peine à la rassurer d’autant plus qu’il a encore un détail à régler pour le juteux contrat qu’il vient de conclure. Après avoir déposé Marie à bord d’un jet privé, il règle ses affaires avant de prendre la direction du Sud. Au même moment, une certaine Marie Lavantin (Vahina Giocante) se rend dans les bureaux de Jean-Marc pour demander des comptes.

    01.jpg

    Du titre jusqu’au scénario, ça fleure bon la comédie romantique cul-cul la praline et effectivement à ce niveau-là, Un prince (presque) charmant tient toutes ses promesses. Le scénario signé Luc Besson nous confronte donc à un patron égoïste et hautain parti bien malgré lui dans un road-trip et qui va faire une rencontre providentielle en la personne de Vahina Giocante. Evidemment, l’amour ça change un homme et il ne faut pas être un grand devin pour connaitre la suite et ce n’est pas la réalisation standardisée de Philippe Lellouche qui provoquera en nous le coup de foudre. Enième film à l’eau de rose, il contentera ceux qui adorent le genre mais pour les autres on l’oubliera (à coup sur) vite !

     

    Il faut le voir pour : Vous mettre à la voiture électrique.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Les sorties du 09 Janvier

    aff.jpg

    Top départ pour les soldes les potes et comme d’habitude tous les magasins vont être pris d’assaut alors le seul endroit pour se réfugier au calme ça reste encore le cinéma ! Un programme bien léger cette semaine. Alors qu’on vient de sacrer pour la 4ème fois consécutive Lionel Messi avec un Ballon d’or, les footeux jetteront certainement un œil à Comme un lion. Mytri Attal y incarne un jeune sénégalais féru de ballon rond et qui espère être repéré et rejoindre un grand club pour aider financièrement sa famille.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Les sorties de la semaine 0 commentaire
  • Krach

    aff.jpg

    Erwan Kermor (Gilles Lellouche) a plutôt la belle vie, il est trader à New-York mais son supérieur lui met perpétuellement la pression pour atteindre leurs objectifs annuels. Lors d'une réunion de travail, il tombe sur un graphique qui l'intrigue et qui va se révéler une véritable mine d'or. Après quelques recherches, il se met en contact avec Sybille Malher (Vahina Giocante), professeur au Canada qui va l'aider à mettre au point un modèle permettant de prévoir les mouvements de la bourse. Si cela s'avérait réellement efficace, ce serait le jackpot pour Erwan mais cela implique de prendre de gros risques ce qui ne semble pas vraiment le déranger.

    01.jpg

    En ces temps de crise, il est de bon ton de taper sur les traders et toute ressemblance entre le personnage d'Erwan et le désormais célèbre Jerome Kerviel serait tout à fait fortuite. Si la finance est un milieu qui fascine, cela ne suffit pas pour nous pondre un film potable car Krach voit vite sa cote descendre en flèche. La faute tout d'abord à une intrigue tirée par les cheveux (on est très dubitatif sur ce modèle balancé en 2 temps 3 mouvements) et puis des personnages sans reliefs comme Vahina Giocante juste présente pour atteindre un quota féminin. A l'image de tout le long métrage, la fin est juste ridicule et si vous voulez un conseil ; n'investissez pas !


    Il faut le voir pour : Laisser tomber la bourse ou vous allez faire une crise !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • La blonde aux seins nus

    aff.jpg

    Alors que leur père se meurt à l'hôpital, Julien (Nicolas Duvauchelle) et son petit frère Louis (Steve Le Roi) se débrouillent comme ils peuvent pour survivre. Le seul lot de consolation c'est cette péniche sur laquelle ils vivent et dont ils aimeraient bien hériter si leur père daigne la leur léguer. Pour pallier à leur problème d'argent, Julien est sur un coup énorme ; il doit pour cela voler une peinture de Manet pour ensuite la revendre. C'est Louis qui va être chargé de récupérer l'œuvre d'art mais leur plan connait un accroc imprévu ; Rosalie (Vahina Giocante) surveillante au Musée d'Orsay surprend le jeune homme et le poursuit jusqu'à la péniche.

    à&.jpg

    Avec un titre aussi évocateur, on se dit que ce film va vite conquérir le public masculin mais La blonde aux seins nus est surtout le nom donné à l'œuvre d'Edouard Manet (c'était la minute culturelle du blog !). On connaissait le principe du road trip et voilà que le réalisateur Manuel Pradal nous embarque sur une péniche remontant la Seine en compagnie de Duvauchelle, Giocante et le pétillant Steve Le Roi. L'intrigue posée au départ devient rapidement secondaire et laisse place à un triangle amoureux dans lequel la nonchalance de Giocante amuse mais sans nous séduire. Assez morne dans l'ensemble, le film ne laissera pas un souvenir impérissable.

     

    Il faut le voir pour : Aller vivre sur une péniche !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Bellamy

    aff.jpg

    Décidément, il n’y a pas de vacances qui tiennent pour l’inspecteur Paul Bellamy (Gérard Depardieu) qui va être sollicité dans un fait divers qui s’est déroulé dans la région de Nîmes. On a retrouvé l’épave d’une voiture qui s’est écrasée au bas d’une falaise et la victime semble être Emile Leullet (Jacques Gamblin), un agent d’assurances mais certains détails troublants viennent remettre en cause ces conclusions. Cela fait déjà quelques jours qu’un étrange individu vient roder aux alentours de la maison de Paul et il se trouve qu’il est justement impliqué dans cette affaire.

    01.jpg

    De l’action, un suspense haletant et une bonne dose d’adrénaline, ça vous branche ? Alors choisissez autre chose que Bellamy car le dernier film de Claude Chabrol ressemble plus à une adaptation grand écran de L’inspecteur Derrick qu’à L’inspecteur Harry. Evidemment tout est une affaire de gouts mais le rythme terriblement lent du film ainsi que le scénario légèrement alambiqué effacent vite les bonnes intentions des comédiens comme Clovis Cornillac ou Marie Brunel. Tout simplement pas le genre de films pour lequel le spectateur lambda ne paierait pas une place de cinéma.

     

    Il faut le voir pour : Constater que ce sont toujours les femmes qui sont à l’origine des complications !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire
  • Secret défense

    aff.jpg

    Parce qu’il faut bien payer ses études, notre pote Diane (Vahina Giocante) a été contrainte à faire de nombreux sacrifices. Elle étudie actuellement l’arabe avec l’objectif d’intégrer un futur stage des plus intéressants mais tout ne se passe pas comme prévu. Intervient alors Alex (Gérard Lanvin) ; le père de son petit-ami soi-disant représentant en vins mais qui travaille en réalité pour la Direction Générale  de la Sécurité Extérieure (DGSE). Au même moment, en un autre lieu, Pierre (Nicolas Duvauchelle) se retrouve de nouveau derrière les barreaux pour avoir dealé de la drogue. En prison, il va se lier à des musulmans radicaux qui vont faire de lui leur nouveau frère.

    01.jpg

    En voilà un film ambitieux qui vient donner un coup de fouet au cinéma français. Si Secret défense n’a rien de bien transcendant ; il est plutôt efficace malgré un scénario dont on devine aisément la teneur. On est pas toujours convaincu également par les performances de Vahina Giocante & Nicolas Duvauchelle contrairement à Gérard Lanvin parfait dans son rôle de chef manipulateur. A défaut de renouveler le genre, le film se révèle plutôt efficace et entrainant et l’on regrettera justement l’absence de prise de risque.

     

    Il faut le voir pour : Constater que Zidane est vraiment très populaire !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire
  • 99 F

    f8e9764832f46461050d11bded9db763.jpg

    Octave (Jean Dujardin) a le boulot de rêve ; il travaille dans le monde merveilleux de la publicité au sein de la fameuse Ross & Wichcraft. C’est grâce à lui que la société de consommation bat son plein, que la ménagère de moins de 50 ans se précipite en magasin pour acheter la dernière nouveauté des yaourts capable de la rendre plus belle. De l’argent, des filles, de la drogue ; il s’éclate complètement et prend un plaisir fou à vous prendre pour des vaches à lait mais cette belle vie n’est-elle pas qu’un artifice ? Lorsqu’il rencontre Sophie (Vahina Giocante), son destin bascule et leur séparation est le point de départ d’une descente aux enfers.

    5b12bfc26bc61a13cdb4f86e7e088dfb.jpg

    Attendu au tournant par les critiques ; 99 F est fidèle à l’esprit du réalisateur Jan Kounen c'est-à-dire  assez psychédélique. Quant à savoir si l’adaptation du roman de Frédéric Beigbeider est réussie ou non, je ne saurais vous répondre puisque je n’ai jamais eu l’occasion de le lire. Le film reste une curiosité dans le paysage du cinéma français et va forcément diviser le public ne serait ce que par la caricature du publicitaire qui y est poussée à l’extrême. C’est un bon passe-temps avec un Jean Dujardin plus que convaincant dans la peau de ce personnage aussi cynique qu’attachant.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de croire aux messages publicitaires

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire