Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kev adams

  • Amis publics

    star 03.jpg

    AFF.jpg
    Une importante explosion a autrefois eu lieu sur un site de pétrochimie à Lyon, une catastrophe qui aura des répercussions dramatiques. Des cas de cancer sont diagnostiqués chez des enfants vivant dans les environs et Ben (Paul Bartel) fait partie de ces victimes. Il suit un traitement de chimiothérapie qui, hélas, ne se montre pas efficace et son frère Léo (Kev Adams) a décidé de le reprendre avec lui. Ignorant combien de temps il leur reste à être ensemble, Léo décide avec ses potes d'enfance Franck & Lounès (John Eledjam & Majid Berhila) de réaliser le rêve de Ben qui souhaiterait participer à un braquage de banque ! Bien entendu, ils veulent mettre en scène un faux braquage mais les choses vont prendre une tournure inattendue.

    01.jpg
    C'est un premier long-métrage pour notre pote Édouard Pluvieux qui se lance dans un film de braquage (très sommaire) mêlé à de la comédie. On sent d'ailleurs un peu de naïveté avec Amis publics et cela s'illustre notamment dans la dernière scène de braquage totalement surréaliste. La tête d'affiche c'est bien entendu Kev Adams qui se voit offrir un rôle plus consistant qu'à l'accoutumée et qui se montre tout à fait convaincant dans ce rôle de grand frère protecteur. Ce n'est pas pour autant que les rires disparaissent puisque le costume de clown de service se retrouve partagé par le tandem John Eledjam / Majid Berhila. Une équipe de bras-cassés plutôt sympathique, quelques running gags et ça vous donne au final un film agréable à découvrir

     


    Il faut le voir pour : Dire à votre taxi de ne pas confondre l'avenue et le boulevard !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Présentation de la première séance d'Amis Publics en présence de Kev Adams, Chloé Coulloud, Malonn Lévana, Paul Bartel, Edouard Pluvieux & John Eledjam.

    Salut à tous !

     

    La semaine dernière a été chargée pour Ciné2909 qui a eu l'occasion d'aller assister à la première séance d'Amis Publics aux Halles à Paris présentée par l'équipe du film : Kev Adams, Chloé Coulloud, Malonn Lévana, Paul Bartel, Edouard Pluvieux & John Eledjam.

     

    Vous pourrez aller jeter un oeil à la vidéo sur la page Ciné2909 Facebook pour le moment et prochainement sur le blog !

     

    A ++ les cinéphiles !

     

     

    Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire
  • Les nouvelles aventures d’Aladin

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Parce qu’il faut bien gagner sa vie, notre pote Sam (Kev Adams) joue les Père Noël dans les grands magasins et se retrouve ainsi à raconter une histoire aux enfants. Son choix se porte sur l’histoire d’Aladin (Kev Adams) et il nous ramène jusqu’au 11ème siècle à Bagdad où ce voleur et son compère Khalid (William Lebghil) ont le loisir de dépouiller toux ceux qu’ils croisent. C’est en tentant de vendre un élixir miracle qu’Aladin va faire une rencontre inoubliable ; une jeune femme à la beauté renversante. Il l’ignore encore mais il s’agit de la Princesse Shallia (Vanessa Guide) qui s’est de nouveau enfuie du palais où complote le machiavélique Vizir (Jean-Paul Rouve).

    01.jpg

    Adapter le conte d’Aladin n’est pas sans risques surtout quand le cinéma français s’en charge avec en tête d’affiche notre pote Kev Adams. Fidèle à lui-même, il retrouve son complice de la série Soda William Lebghil et il y a aussi tout un tas de guest-stars et à certains moments cette comédie m’a fait penser à l’adaptation d’Alain Chabat d’Astérix. Humour absurde, anachronismes et références populaires ; il y a quand même de bonnes idées qui m’ont décroché des sourires. Le souci c’est ce que le reste du temps on a des gags répétitifs finissant à terme par devenir bien lourds. On évitera de s’attarder sur les quelques effets spéciaux du tapis volant pour se quitter en bons termes, Les nouvelles aventures d’Aladin c’est un divertissement familial sans envergure et qui n’a rien pour vendre du rêve bleu !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter avec les "Je suis ton père" !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Kidon

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Le corps de Mahmoud al-Mabhouh, responsable du Hamas palestinien de 50 ans a été retrouvé sans vie dans une chambre d’hôtel de Dubaï. La nouvelle fait la une de tous les journaux d’autant plus qu’on sait qui est à l’origine de ce meurtre ; Einav Schwartz, Daniel Lévi, Antoine Simon & Eric Fliman (Bar Refaeli , Tomer Sisley, Kev Adams & Lionel Abelanski) sont actuellement recherchés. Beaucoup pense qu’il s’agit d’une opération montée par le Mossad par l’intermédiaire de son unité secrète appelé le Kidon. L’arrestation des suspects ne tardera pas mais on va également s’apercevoir dans le même temps que la vérité est bien plus complexe qu’on ne le supposait !

    01.jpg

    Bon l’idée du film d’Emmanuel Naccache n’était pas mauvaise mais une fois qu’on l’a devant les yeux, c’est quand même un sacré fouillis ! Il faut en effet s’accrocher avant de comprendre réellement ce que nous propose Kidon et rien ne dit que vous ayez la patience pour cela. L’autre gros souci c’est le casting qui est totalement loupé ; il y a bien Tomer Sisley qui surnage un peu au milieu de ce naufrage mais pour le reste on préférera l’oublier. Avec une intrigue épurée et des acteurs convaincants, ça aurait pu donner quelque chose de plutôt sympathique mais là on est dans le domaine de l’imaginaire et ici on ne peut rien faire à part constater les dégâts.

     

    Il faut le voir pour : Se méfier des joueurs de tennis que vous croisez !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Fiston

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Depuis l’âge de 5 ans, notre pote Alex (Kev Adams) est fou amoureux de la magnifique Sandra (Nora Arnezeder) mais n’a jamais trouvé le courage d’avouer ses sentiments. Dès qu’il s’approche de la jeune femme, il ne se sent pas bien et se retrouve même à deux doigts de vomir, une situation qui ne peut plus durer. Sa mère Sophie (Valérie Benguigui) lui annonce en effet qu’ils vont prochainement déménager et Alex doit vite agir. Sandra est comme sa mère Monica (Héléna Noguerra), une femme difficile à séduire et un seul homme avait réussit cet exploit à l’époque ; un certain Antoine (Franck Dubosc). Alex va le harceler afin qui lui apprenne sa technique de drague et cela va commencer par … le nettoyage d’une voiture !

    01.jpg

    Avec la réunion de 2 noms de la scène comique française (Kev Adams & Franck Dubosc pour ceux qui sont largués !), on était en droit de s’attendre à se marrer un minimum. Une erreur classique malheureusement pour nous. Le réalisateur Pascal Bourdiaux qui signe son premier film est parvenu à nous pondre une comédie totalement insipide avec notamment des répliques d’une pauvreté affligeante. Finalement, ce ne sont pas des cours de séduction dont on a besoin ici mais il aurait fallu apprendre à nous faire rire. Ajouté à cela un scénario à peine téléphoné et on accouche d’un Fiston qui s’impose sans trop de difficultés comme un beau ratage !

     

    Il faut le voir pour : Demander la marque de la voiture de la fille que vous voulez séduire !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les profs

    cinéma,film,comédie,les profs,christian clavier,isabelle nanty,kev adams,pierre-françois martin-laval,françois morel,arnaud ducret,stéfi celma,raymond bouchard,dominique pinon,alice david

    aff.jpg

    12% de réussite au bac, c’est avec ce triste record que le lycée Jules Ferry est devenu l’établissement avec le plus haut taux d’échec de France. On a tout essayé même offrir aux élèves les meilleurs professeurs mais rien n’y fait ce qui a conduit à cette décision radicale : engager les pires professeurs. Ils doivent redresser la situation et atteindre un taux de réussite au bac d’au moins 50% sans quoi le lycée sera tout simplement condamné. Ils sont 7 et vont ainsi enseigner le français, la chimie ou le sport avec leurs méthodes personnelles et plutôt atypiques. Très vite, l’inquiétude des parents d’élèves se fait sentir en même temps que celle du Proviseur (Philippe Duclos) et les résultats du bac blanc sont loin d’être rassurants.

    01.jpg

    Beaucoup d’entre vous connaissent peut-être la bande dessinée crée par Erroc & Pica dont Pierre-François Martin Laval vient de signer l’adaptation. Devant Les profs, il est difficile de ne pas penser à des films cultes comme Les sous-doués ou P.R.O.F.S mais celui-ci ne connaitra pas la même consécration. Si on ne peut rien lui reprocher au niveau de la distribution où se détachent Isabelle Nanty qui manie la craie comme personne ou Arnaud Ducret seulement au niveau de l’humour tout ça reste assez scolaire. On s’amuse plutôt devant cette petite récréation mais il n’y a vraiment aucune scène qui restera dans nos mémoires. Pas de quoi vous donner envie de redoubler !

     

    Il faut le voir pour : Réviser la vie de Napoléon, c’est forcément le sujet de l’épreuve d’histoire au bac !

     

    En savoir plus sur Les profs 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Les Croods

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Chez les Croods, la devise familiale c’est qu’il est interdit de ne pas avoir peur. C’est vrai que la vie dans la préhistoire est assez dangereuse, on a vite fait de se faire écraser ou d’être avalé par un serpent c’est pourquoi notre pote Grug fait preuve d’une grande prudence. Dès que le soleil se couche lui, sa femme Ugga, leurs 3 enfants Eep, Thunk & Sandy ainsi que Grand-mère se précipitent dans la grotte pour se mettre à l’abri. Une vie trop monotone pour Hip qui cherche plutôt l’aventure et elle va être servie lorsqu’elle tombe nez à nez avec Guy qui lui annonce rien moins que la fin du monde ! Et comme dirait Brassé : "Tintintiiiiiinnn"

    01.jpg

    Retour à la préhistoire avec ce nouveau bijou né des studios de DreamWorks. Avec Les Croods, c’est d’abord la découverte d’un univers extraordinaire et les auteurs ont fait preuve de beaucoup d’imagination. Au lieu de nous servir des dinosaures que l’on connait que trop bien, ce sont des créatures fantasmagoriques qui viennent nous émerveiller. Magnifique visuellement, gorgé de couleurs et avec des personnages attachants ; on participe à une formidable aventure qui ravira toute la famille et c’est un Coup de cœur Ciné2909 ! La seule chose désormais qu’on se dit c’est qu’on se tient déjà prêt à accueillir Eep et sa famille pour de nouvelles aventures.

     

    Il faut le voir pour : Toujours suivre la lumière.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Le Lorax

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Rares sont ceux qui ont eu la chance de voir à quoi ressemblait un arbre et pour notre pote Audrey, c’est un rêve qu’elle aimerait un jour réaliser. Ce souhait elle va le confier à Ted, un jeune garçon fou amoureux d’elle et qui va ainsi tenter de trouver un arbre pour lui faire plaisir. Une mission loin d’être gagnée et c’est grâce aux conseils de sa mamie qu’il va pouvoir débuter sa recherche ; il doit trouver un certain Gash-pilleur qui vivrait en dehors de la ville. Prudence toutefois car il y a l’affreux O’hare qui voit d’un mauvais œil cette envie de faire revenir les arbres à Thneedville, cela mettrait en péril son commerce d’air pur !

    01.jpg

    En attendant le retour de Gru et de ses petites filles, les studios d’Illumination entertainment tentent de se trouver une petite place entre les Pixar, Blue Sky et autres Dreamworks. Projeté en plein cœur de Thneedville, cité futuriste tout en béton, Le Lorax donne l’occasion de sensibiliser les jeunes spectateurs de façon ludique à un message écologique issu d’une des œuvres du Dr. Seuss. Le film s’adressera prioritairement aux petits qui seront émerveillés par les graphismes colorés et des personnages mignons tout plein. Pour nous adultes, on sera certainement moins réceptif par un coté moralisateur un peu trop affirmé mais ça reste évidemment une bonne petite récréation.

     

    Il faut le voir pour : Protéger nos arbres !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2012 0 commentaire