Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

clovis cornillac

  • La grande boucle

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Passionné de vélo depuis toujours, notre pote Francçois Nouel (Clovis Cornillac) se voit proposer une offre qu’il ne peut pas refuser : conduire la voiture de Sport 2000 durant le Tour de France. Le seul problème c’est qu’il avait prévu des vacances avec sa femme Sylvie (Elodie Bouchez) et son fils Thomas (Paul Granier) ce qui va provoquer une violente dispute. Non seulement il est viré de Sport 2000 mais Sylvie & Paul n’ont pas l’intention de sacrifier leurs vacances et décident de partir sans lui. Totalement désorienté, François noie son chagrin jusqu’à ce qu’une idée folle germe dans son esprit : faire le Tour de France avec un jour d’avance sur la véritable compétition.

    01.jpg

    Sachant que le Tour de France déchaine toujours autant les passions, une petite comédie autour du cyclisme paraissait être un bon moyen pour se détendre mais attention la pente descendante est très raide ! Personnages sans saveur, humour grotesque (le dopage à ce niveau aurait été apprécie) ; La grande boucle accumule les handicaps (et accessoirement aussi les placements de produits) surtout si, comme moi, vous n’êtes pas du tout client de ce sport. Une maigre consolation sera de voir la présence de quelques guests comme Nelson Montfort ou les champions français que sont Laurent Jalabert & Bernard Hinault sinon, c’est un film que vous risquez de voir à l’insu de votre plein gré !

     

    Il faut le voir pour : Profiter d’un Tour de France sans dopage !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Mes héros

    star 02.jpg

    2535282206.21.jpg

    C’est par un appel téléphonique de la Police que notre pote Maxime (Clovis Cornillac) a appris que sa mère Olga (Josiane Balasko) a été placée en garde à vue à Bordeaux à la suite d’une petite altercation. Dès qu’il apprend cela, cet ambulancier se précipite pour la sortir de là, l’occasion pour lui aussi de prendre ses distances vis-à-vis de Stéphanie (Anne Charrier), la mère de ses 2 enfants avec qui sont apparues quelques tensions. Arrivé en Gironde, Maxime va avoir la surprise d’apprendre que sa mère fait partie d’un réseau d’entraide et veut accueillir Tiemoko (Ibrahim Burama Darboe), un enfant dont la mère sans papiers a été arrêtée.

    01.jpg

    C’est un couple mythique que l’on retrouve dans ce film d’Eric Besnard, les cinéphiles avertis auront deviné que je fais allusion à Josiane Balasko & Gérard Jugnot. Duo infernal dans la saga des Bronzés, ils se glissent dans la peau d’un vieux couple passant leur temps à se chamailler et au milieu duquel se trouve Cornillac qui remet toute sa vie en question. Reste que la principale histoire de Mes héros reste celle du petit Ibrahim Burama Darboe et elle est malheureusement loin d’être mise en valeur à travers ce discours moralisateur assez insupportable. En fait les seuls bons moments restent cette chasse aux champignons et surtout le coin pique-nique !

     

    Il faut le voir pour : Mettre des pompons sur vos chaussons.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Radiostars

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Ben (Douglas Attal) est de retour de New-York où il était parti pour tenter sa chance en tant que comique mais les choses ne se sont pas très bien passées. A peine de retour en France, Sabrina (Ana Girardot) son ex-petite-amie le pistonne pour qu’il vienne travailler chez Blast FM et plus précisément dans l’émission du morning qui cartonne actuellement : le Breakfast. Il découvre ainsi ses nouveaux collègues, une joyeuse bande de drilles qui oublient parfois leur conscience professionnelle. Quand leur patron apprend que le dernier sondage place la radio en seconde position, le couperet tombe ; pas de vacances pour l’équipe et ils vont devoir partir en tournée pour booster les audiences sinon l’émission sera tout simplement supprimé.

    01.jpg

    C’est une belle équipe qu’a constitué là notre pote Romain Lévy et inutile de vous dire que cela constitue l’essence même de ce Radiostars. Ça ne se prend (presque) jamais au sérieux, ça n’arrête pas de se balancer des vannes et du coup cette bonne ambiance se ressent aussi bien dans les salles obscures. On pardonnera facilement certains personnages très caricaturaux comme Léonard de Vitry, Smiters ou Jérémie d’autant que pour ces derniers cela permet de faire fonctionner un superbe running-gag avec Daniel(le ?). A cela on peut aussi reprocher un manque de profondeur, on pensait tenir quelque chose avec l’excellent Pascal Demolon et puis ça s’envole aussitôt. Une comédie qu’on regarde avec l’esprit léger, le choix idéal pour qui veut se détendre sans se prendre la tête et prendre un vrai plaisir.

     

    Il faut le voir pour : Toujours avoir le dernier mot !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Happy Feet 2

    aff.jpg

    C’est la fête sur la terre des Empereurs où tous les manchots dansent en harmonie, tous sauf le petit Erik fils de Mumble. D’abord intimidé, il se laisse ensuite entrainer par le rythme mais finit par faire un faux pas ce qui provoque immédiatement l’hilarité des autres. Honteux, il se cache dans son trou bientôt rejoint par ses potes d’enfance Bo & Atticus avant de discrètement s’enfuir en compagnie de Ramon. Mumble finit par les retrouver non loin de là et ils vont faire la connaissance de Sven, un manchot exceptionnel qui a la particularité de pouvoir voler ! Pour Erik, il devient un vrai héros à ses yeux et tandis que cette troupe s’apprête à regagner leurs terres, un iceberg va venir tout bouleverser.

    01.jpg

    Il avait fait monter la température avec ses pieds magiques et notre pote Mumble est enfin de retour avec toujours autant de danses et de chants (avec des reprises allant de Queen à Wham en passant par O-Zone !). Si ce n’est pas du coté du scénario qu’on sera ébloui, on en prend vraiment plein les yeux avec cette neige scintillante, la déferlante des krills ou encore les milliers de manchots présents sur la banquise. Au niveau des nouveautés, on notera l’apparition du duo Will & Bill les 2 krills échappés de leur banc dont les aventures ne sont pas sans nous rappeler celles d’un certain Scratch dans la saga L’âge de glace. Pas de surprises bonnes ou mauvaises, Happy Feet 2 est vraiment oki doki et séduira à coup sur les spectateurs friands d’animation quel que soit leur âge.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à vouloir avant de pouvoir !


    En savoir plus sur Happy Feet ?

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Une folle envie

    aff.jpg

    C’est en dévalant les pistes de ski que nos potes Rose & Yann (Olivia Bonamy & Clovis Cornillac) sont tombés amoureux et ils sont désormais prêts à passer une étape supplémentaire. Il est temps pour eux d’avoir un bébé et ils vont tout mettre en œuvre pour y arriver ; dès que l’occasion se présente et quel que soit le lieu ils n’arrêtent pas de faire l’amour. Après avoir essayé toutes les positions du Kâma-Sûtra, le couple n’y arrive toujours pas et tente de découvrir l’origine de ce blocage. Peut-être est-ce du aux problèmes familiaux de Yann ou encore de la fausse couche qu’a vécu Rose alors qu’elle n’avait encore que 16 ans.

    01.jpg

    Etape indispensable à tous ceux qui veulent bâtir une famille, la naissance d’un enfant est parfois un chemin de croix pour certains couples. Un sujet particulièrement grave que le réalisateur Bernard Jeanjean a vécu et a voulu dédramatiser en adoptant la forme d’une comédie légère, beaucoup trop légère ! Pas plus séduits que ça par le duo Bonamy / Cornillac, on sourit timidement à leurs frasques mais on est bien loin d’avoir Une folle envie d’en découvrir davantage. Un thème intéressant mais qui se perd à travers un long-métrage sans inspiration, un film qui se laisse voir mais certainement pas indispensable pour les amateurs de ciné.

     

    Il faut le voir pour : Eviter les déjeuners chez les beaux-parents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Protéger et servir

    Bonjour mademoiselle !

    aff1.jpg

    theodore3.JPGJe suis l’inspecteur Kim Houang (Clovis Cornillac) mais appelez-moi Kim ! Ah non, ce n’est pas chinois, je suis vietnamien enfin j’ai été adopté par un couple de restaurateurs vietnamiens avant que ceux-ci disparaissent dans un accident de voiture.

     

    Trêve de bavardages, revenons-en à ce qui nous amène ici ; moi et mon collègue et meilleur pote d’enfance Michel (Kad Merad). Nous enquêtons sur la série d’attentats qui visent les Galeries réunies, c’est Madame Letellier (Carole Bouquet) elle-même qui a demandé à ce que nous prenions cette affaire en main !

     

    02.jpg

    Tenez, je vous laisse ma carte si vous avez la moindre information appelez moi ou si vous préférez vous pouvez passer chez moi, j’habite 7 rue Gambetta à Suresnes car je sais que les commissariats sont assez intimidants. Une dernière chose, je peux utiliser votre téléphone, mon portable n’a plus de batterie ?

     

    En savoir plus sur Protéger et servir ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Requiem pour une tueuse

    aff.jpg

    Lucrèce (Mélanie Laurent) est tueuse à gages mais elle ne veut plus de cette existence faite de mensonges et surtout elle veut pouvoir élever sa fille comme n’importe quelle mère. Avant de raccrocher, elle va signer son dernier contrat ; elle doit assassiner un certain Alexander Child (Christopher Stills), grande vedette d’opéra qui a récemment acheter des terres qui attisent la convoitise de grands groupes pétroliers. Tandis que Lucrèce se fait passer pour une chanteuse, elle est rejointe, sans le savoir, par Rico (Clovis Cornillac), un agent secret chargé justement de débusquer le tueur chargé d’exécuter Child.

    01.jpg

    Mêler un thriller policier à un l’univers de l’opéra est un choix assez audacieux mais il faut plus que de la bonne volonté pour en faire quelque chose de convenable. Le scénario aurait déjà mérité un bon élagage tant on s’embourbe dans de véritables invraisemblances où même les interprètes semblent aussi perdus que nous. Après il y a évidemment l’opéra d’Haendel qui devait être le point d’orgue de Requiem pour une tueuse mais qui n’a pas su trouver le chef d’orchestre nécessaire. Il y avait un casting intéressant, les autres choix notamment une réalisation trop linéaire du 1er film de Jérôme Le Gris font que la copie est à revoir !

     

    Il faut le voir pour : Manger un citron par jour.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • 600 kilos d’or pur

    aff.jpg

    Bien décidé à prendre une retraite anticipée, notre pote Virgil (Clovis Cornillac) a mis sur pied un plan afin de subtiliser 600 kilos d’or. Un projet de grande envergure qu’il a mis au point avec l’aide conjuguée de plusieurs potes d’enfance : Lionel, Georges, Enzo & Rémi (Jean-Pierre Martins, Patrick Chesnais, Claudio Santamaria & Bruno Solo). Alors qu’ils s’apprêtent à mettre leur plan à exécution, Lionel meurt lors d’une attaque et c’est sa femme Camille (Audrey Dana) qui va prendre la relève. Ils parviennent à s’emparer de l’or mais leur fuite est contrariée ; l’hélicoptère est touché et ils doivent atterrir d’urgence en plein cœur d’une jungle hostile.

    01.jpg

    On ne peut que se réjouir de voir débarquer 600 kilos d’or pur, qui nous propose une visite guidée de la jungle équatorienne, dans les salles obscures car les films d’aventures français ne courent pas les rues. Eric Besnard a effectué un bon boulot, bien dosé en termes d’action au cœur de cette végétation luxuriante et oppressante (la jungle devenant pour ainsi dire un personnage à part entière) le film est porté également par un beau casting. Clovis Cornillac, Audrey Dana, Patrick Chesnais ou encore Bruno Solo nous accompagne dans un périple divertissant. S’il est loin d’être dénué de défauts, il n’en reste pas moins qu’il s’agit là d’un genre peu exploité chez nous qu’il est toujours agréable de découvrir.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de trainer dans la jungle, c’est pas très rassurant !

    Lien permanent 0 commentaire
  • L'amour c'est mieux à deux

    aff.jpg

    C'était écrit d'avance pour Michel (Clovis Cornillac), son mariage était voué à l'échec pour une simple et bonne raison ; il n'a pas rencontré sa femme par hasard. Le hasard, voilà l'ingrédient indispensable pour une relation solide selon lui, une croyance que ne partage pas son pote d'enfance Vincent (Manu Payet) qui aimerait bien le convaincre du contraire. Ce dernier va donc organiser un rendez-vous pour Michel, l'heureuse élue se nomme Angèle (Virginie Efira) et tout va pour le mieux pour ce nouveau couple. Malheureusement, quand Michel apprend que leur rencontre avait été arrangée, il décide rompre persuadé que leur relation n'a pas d'avenir.

    01.jpg

    Une bonne petite comédie sentimentale avec un casting plutôt sympathique et 2-3 répliques bien amenées. On pourra toujours reprocher un scénario un peu cul-cul, quelques personnages un poil caricatural (Swan notamment interprétée par la belle Shirley Bousquet) mais terriblement drôles ! Il n'y a évidemment rien de bien original avec L'amour c'est mieux à deux si ce n'est le personnage obtus qu'est Michel convaincu que le hasard dictera son bonheur. On passe un bon moment, on se marre et tout ça c'est loin d'être du hasard alors en faut-il vraiment plus pour aller voir le film ?

     

    Il faut le voir pour : Travailler votre regard et avoir le regard b... !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Protéger et servir

    aff.jpg

    Inséparables potes d'enfance, Kim Houang & Michel Boudriau (Clovis Cornillac & Kad Merad) bossent ensemble dans la police, une nouvelle pas très rassurante quand on les voit en action ! Alors que Kim tente désespérément de séduire les belles femmes qu'il croise tout en prenant soin de l'état de ses finances, Michel lui consacre sa vie à Dieu. Parallèlement à cela, une grande affaire secoue les médias, des attentats contre les magasins Les galeries réunies effraient les français et l'Etat n'a pas l'intention de céder au chantage de ces terroristes. Aussi improbable que cela puisse paraitre, ce sont Kim & Michel qui vont être en charge de cette enquête complexe.

    01.jpg

    Au secours, ils nous protègent ! 2 flics complètement à la masse se retrouvent donc chargés d'une enquête d'une importance capitale et avec beaucoup de chance ils vont bien sur parvenir à tout régler. Une histoire pas très passionnante mais qui se distingue par l'humour crétin du film qui vient redonner un peu de vigueur à Protéger et servir. Poussant la caricature au maximum et n'ayant jamais peur de faire dans l'absurde pour nous faire rire, cette comédie devrait vous faire passer un bon moment à condition d'apprécier le style très particulier de l'humour. Quelques baisses de rythme mais dans l'ensemble je me suis bien marré, sympa à voir avec des potes.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir la raison pour laquelle on vous propose si souvent des tic tac, des mentos, des chewing-gums...


    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire