Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

matt damon

  • Zero theorem

    "Lassé par le bouddhisme ? Soûlé par la scientologie ?Rejoignez l'Eglise de Batmanle Sauveur !" Rien que pour ça on a envie de vite découvrir Zero theorem d'autant plus lorsqu'on sait qu'il s'agit du dernier bébé de Terry Gilliam et qu'il réunira Christoph Waltz, Mélanie Thierry, Tilda Swinton ou encore Matt Damon !

    Date de sortie : 25 Juin 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Monuments men

    star 03.jpg

    aff.jpg

    1944. Les forces alliées se rassemblent et la victoire ne semble plus n’être qu’une question de temps mais notre pote Frank Stokes (George Cloooney) est lui préoccupé par le sort réservé aux œuvres d’art par les allemands. Adolf Hitler a pour ambition de faire construire un immense musée dans sa ville natale en Autriche et a par conséquent besoin de le remplir. Ce sont ainsi des milliers de peintures, statues ou encore des livres qui sont subtilisés par ses soldats et c’est là qu’entre en scène Frank et ses Monuments men. Leur mission est de retrouver la trace de ces trésors et surtout de les restituer aux vrais propriétaires mais la guerre n’est pas achevée et le danger reste omniprésent.

    01.jpg

    Si vous êtes un adepte des musées alors voilà un film que vous ne pouvez pas manquer ! A l’initiative de George Clooney réalisateur mais aussi acteur sur ce coup, c’est un bel hommage aux Monuments men qui est offert ici ; des hommes qui auront risqué leur vie pour l’amour de l’art. Bénéficiant d’un casting riche et séduisant, le récit est assez vivant par sa construction par petites touches portées par des binômes avec une préférence pour la paire Bill Murray / Bob Balaban. Voilà donc un bon film porté essentiellement par son scénario passionnant et qui lève un voile important sur un évènement historique méconnu.

     

    Il faut le voir pour : Prévoir une prochaine visite aux musées !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Ma vie avec Liberace

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Tout a commencé un soir de 1977, notre pote Scott Thorson (Matt Damon) fut invité par Bob (Scott Bakula) à assister au spectacle de Walter Liberace (Michael Douglas) à Las Vegas. Ce pianiste d’exception rencontre un franc succès et malgré l’exubérance qui se manifeste sur scène comme dans sa vie privée, il a toujours réussi à cacher son homosexualité au grand public. Pour Scott, la vie va changer puisque Liberace lui propose de venir s’installer avec lui et de devenir son partenaire et même plus. La relation entre les 2 hommes est fusionnelle au point qu’il acceptera de subir une lourde opération chirurgicale pour ressembler à son amant.

    01.jpg

    Nouveau biopic consacré à un personnage que peu de gens doivent finalement connaitre ; Wladziu Valentino Liberace était un artiste renommé aux USA. L’artiste a cumulé les conquêtes et d’ailleurs ce film s’inspire en fait du livre écrit par l’un d’entre eux Scott Thorson, une adaptation signée Steven Soderbergh (qui doit être à son 3ème ou 4ème dernier film). On sera d’abord ébloui par les paillettes de son personnage principal puis par les prestations de Matt Damon & du revenant Michael Douglas cependant le parcours du pianiste n’est pas non plus des plus captivants. Ma vie avec Liberace est un portrait bien trop linéaire, il devrait juste intéresser quelques spectateurs à défaut de les passionner.

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre moitié si il ou elle accepterait une opération chirurgicale …

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Ma vie avec Liberace

    Il a beau annoncer sa retraite comme réalisateur, Steven Soderbergh revient une fois encore en mettant en scène le biopic de Wladziu Valentino Liberace. Ma vie avec Liberace réunit Matt Damon qui, après Elysium, montre ses beaux abdos et bien plus encore & le revenant Michael Douglas. Ça brille beaucoup et sur Ciné2909 aussi puisque le film sera dans l'Avant-Première Impression aujourd'hui à 15H00 !!

    Date de sortie : 18 Septembre 2013


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Elysium

    star 03.jpg

    aff.jpg

    2154. La Terre est devenue inhabitable en raison notamment de la surpopulation et de la pollution qui ont transformé la planète en décharge à ciel ouvert. Les plus fortunés se sont réfugiés à Elysium, un véritable paradis se situant dans l’espace qui fait rêver beaucoup de monde comme notre pote Max Da Costa (Maxwell Perry Cotton / Matt Damon). Il s’était promis d’y aller un jour mais doit se rendre à l’évidence ; le billet pour s’y rendre est inabordable et ce n’est pas son modeste travail chez Armadyne qui va lui permettre de rejoindre Elysium. Pourtant, il n’a désormais plus le choix ; après un accident il se retrouve mortellement irradié et n’a plus que 5 jours à vivre à moins d’atteindre Elysium afin de se faire soigner dans une Med-box.

    01.jpg

    Il nous avait agréablement surpris en 2009 avec District 9, Neil Blomkamp fait enfin son come-back et n’a pas l’air d’avoir une vision très optimiste de notre avenir. Après avoir cloitré les aliens dans les bidonvilles d’Afrique du Sud, c’est maintenant toute la Terre qui devient un dépotoir avec en toile de fond une éternelle lutte des classes. Un scénario qui, au final, n’apporte rien par rapport à ce qui s’est déjà fait mais Elysium se rattrape heureusement par sa réalisation dynamique et son riche univers. Au vu des moyens accordés cette fois au réalisateur, il faut bien se rendre à l’évidence qu’on s’attendait à quelque chose de grandiose et qu’au final on ressort de la salle plutôt frustré. Bon film de Science-fiction certes mais en deçà des attentes malgré Matt Damon & Sharlto Cooper au top.

     

    Il faut le voir pour : Penser à retirer votre T-shirt avant de vous faire poser un exosquelette parce que pour le laver après ça va être coton !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Promised Land

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Représentant Global Cross-Power Solutions, une société chargée d’exploiter le gaz naturel, Steve Butler (Matt Damon) est un de leurs atouts majeurs. Originaire d’Elridge en Iowa, il sait parfaitement les difficultés économiques et sociales que traversent les petites villes et il est donc plus à même de les convaincre de laisser la compagnie s’installer chez eux. Ce sont ainsi 20 à 30 millions de dollars qui pourraient renflouer les caisses de la ville de McKinley mais lors d’une assemblée, un certain Frank Yates (Hal Holbrook) partage ses doutes sur la question et parvient à imposer un vote. Cette situation inédite n’est pas vraiment au gout des employeurs de Steve et les choses ne vont pas s’améliorer avec l’arrivée de Dustin Noble (John Krasinski), un fervent défenseur de l’écologie.

    01.jpg

    Soulevant non seulement la question des énergies renouvelables mais aussi le comportement présomptueux des grosses compagnies débarquant telles des sauveurs, Promised Land séduit par son sujet passionnant. On peut donc déjà se réjouir d’avoir droit à un scénario intéressant d’autant plus qu’un incroyable twist va redistribuer les cartes et nous confronter à une implacable vérité qui finalement ne nous étonnera pas vraiment. Pour ne rien gâcher, le réalisateur Gus Van Sant s’offre les services d’un Matt Damon parfait dans ce rôle et formant avec Dolores McDormand un duo dynamique. Réellement captivant, voilà donc un film solide qui tient ses promesses !

     

     

    Il faut le voir pour : Eviter la "Folie absolue" quand vous allez boire un verre au bar !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Margaret

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Lisa Cohen (Anna Paquin) vit à New-York en compagnie de sa mère Joan (J. Smith-Cameron) et de son petit frère Curtis (Cyrus Hernstadt). Cette lycéenne ordinaire est actuellement à la recherche d’un chapeau de cow-boy pour ses prochaines vacances d’hiver avec son père qui doit l’emmener faire de l’équitation. Alors qu’elle se promène dans la rue, elle croise un chauffeur de bus avec un beau chapeau et tandis que le bus reprend la route Lisa tente d’attirer l’attention de cet homme. Il s’appelle Maretti (Mark Ruffalo) et face à cette distraction va provoquer un terrible accident ; une femme est renversée et ne survivra pas à ses graves blessures. Un drame qui va totalement marquer Lisa.

    01.jpg

    C’est le parcours d’une adolescente, témoin bien malgré elle d’un accident mortel point de départ de nombreuses interrogations et d’un combat pour la justice. Bien que le film dure près de 2H29 (alors que le projet initial du réalisateur Kenneth Lonergan s’approchait des 3H30 provoquant le retard de la sortie en salles de 5 ans !), on ne voit pas vraiment le temps passer puisqu’autour de ce drame gravite d’autres histoires. Qu’il s’agisse des aventures de Lisa ou de la relation naissante entre Joan & Ramon, Margaret brille par la qualité de son interprétation  avec évidemment en tête Anna Paquin. Un casting complété également par les présences plus furtives de Matt Damon & Matthew Broderick pour un film dramatique intense.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de distraire le chauffeur de bus !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Nouveau départ

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    C’était il y a 6 mois, la disparition de Katherine (Stephanie Szostak) a laissé un grand vide chez les Mee. Un dramatique évènement que notre pote Benjamin (Matt Damon) a encore du mal à accepter mais la priorité pour lui est de rendre le sourire à ses enfants. Pour cela, il faut tourner la page et il commence par démissionner et veut désormais trouver une nouvelle maison. Accompagné de sa fille Rosie (Maggie Elizabeth Jones), il trouve la maison idéale disposant par ailleurs d’un énorme terrain et pour cause ; il s’agit d’un zoo ! L’idée peut paraitre saugrenue mais Benjamin a toujours aimé l’aventure et va beaucoup s’investir dans la réouverture de ce par cet essayer par la même occasion de faire retrouver un peu de joie de vivre à son fils Dylan (Colin Ford).

    01.jpg

    Le scénario du film a puisé son inspiration dans le livre de Benjamin Mee qui a réellement vécu cette folle aventure et on s’attendait à ce que Cameron Crowe (Rencontres à Elizabethtown / Vanilla Sky) en fasse quelque chose de plus qu’une simple fable familiale. Le miracle n’aura pas lieu, le film est une somme de clichés comme l’illustrent le conflit Père / fils ou ce méchant inspecteur qui a l’avenir de nos potes entre ses mains. Les présences de Johansson & Damon ne semblent motivées que pour tenter de dissimuler les faiblesses de ce Nouveau départ qui à l’arrivée n’apporte que du déjà vu. Si au moins on avait pu se consoler avec ce parc animalier malheureusement la visite tourne court, pour une bonne sortie en famille cherchez plutôt un bon zoo !

     

    Il faut le voir pour : Adopter la technique des 20 secondes de courage !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Happy Feet 2

    aff.jpg

    C’est la fête sur la terre des Empereurs où tous les manchots dansent en harmonie, tous sauf le petit Erik fils de Mumble. D’abord intimidé, il se laisse ensuite entrainer par le rythme mais finit par faire un faux pas ce qui provoque immédiatement l’hilarité des autres. Honteux, il se cache dans son trou bientôt rejoint par ses potes d’enfance Bo & Atticus avant de discrètement s’enfuir en compagnie de Ramon. Mumble finit par les retrouver non loin de là et ils vont faire la connaissance de Sven, un manchot exceptionnel qui a la particularité de pouvoir voler ! Pour Erik, il devient un vrai héros à ses yeux et tandis que cette troupe s’apprête à regagner leurs terres, un iceberg va venir tout bouleverser.

    01.jpg

    Il avait fait monter la température avec ses pieds magiques et notre pote Mumble est enfin de retour avec toujours autant de danses et de chants (avec des reprises allant de Queen à Wham en passant par O-Zone !). Si ce n’est pas du coté du scénario qu’on sera ébloui, on en prend vraiment plein les yeux avec cette neige scintillante, la déferlante des krills ou encore les milliers de manchots présents sur la banquise. Au niveau des nouveautés, on notera l’apparition du duo Will & Bill les 2 krills échappés de leur banc dont les aventures ne sont pas sans nous rappeler celles d’un certain Scratch dans la saga L’âge de glace. Pas de surprises bonnes ou mauvaises, Happy Feet 2 est vraiment oki doki et séduira à coup sur les spectateurs friands d’animation quel que soit leur âge.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à vouloir avant de pouvoir !


    En savoir plus sur Happy Feet ?

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Contagion

    aff.jpg

    Après un voyage professionnel à Hong-Kong, notre pote Beth Emhoff (Gwyneth Palthrow) est heureuse de retrouver sa famille mais elle ne se sent pas en grande forme. Les jours suivants, son état empire et elle est victime d’une violente crise qui va la terrasser ; sa mort n’est que le début d’une terrible épidémie. Partout à travers le monde ce mal inconnu frappe et la contagion s’effectue à une vitesse vertigineuse. Le contact avec une personne infectée ou d’un objet manipulé par celle-ci suffit pour transmettre le virus et en quelques jours ce sont donc des millions de victimes qui seront touchées. On tente bien entendu de mettre au point un vaccin mais cela s’avère extrêmement difficile et malheureusement le temps manque !

    01.jpg

    Déjà si vous êtes quelqu’un d’hypocondriaque, il est interdit d’aller voir le dernier film de Steven Soderbergh car vous risquez de ne plus dormir ! Contagion est plutôt efficace ; on plonge avec plaisir dans ce monde infecté et le réalisateur se plait à aiguiser notre paranoïa sur chaque plan. Jusque là tout va bien mais le seul souci c’est qu’au-delà d’une belle entrée en matière, l’histoire finit par se décomposer et par perdre tout intérêt. On piaffe d’impatience de voir arriver un dénouement bien décevant et on ressort avec un avis plutôt mitigé. Malgré son riche casting (et une Marion Cotillard au rôle presque anecdotique) et un scénario habile, on n’est pas complètement contaminé par ce film.

     

    Il faut le voir pour : Prendre rendez-vous chez votre médecin, vous lavez les mains, faire des provisions, vous lavez les mains, porter un masque, vous lavez les mains, rester enfermé chez vous pour les 29 prochaines années et …. vous lavez les mains !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire