Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coémdie

  • Sex tape

    star 01.5.jpg

    AFF.jpg

    Lorsque nos potes Annie & Jay (Cameron Diaz & Jason Segel) se sont connus, ça a immédiatement collé entre eux. C’est simple ; à tout moment de la journée et quelque soit le lieu ils couchaient ensemble et c’était l’extase mais les choses ont bien changé depuis qu’ils ont eu deux enfants. Désormais, il faut une sacrée organisation pour prévoir une partie de jambes en l’air et encore faut-il qu’ils ne soient pas trop fatigués ! Ce soir, ils ont confié leurs enfants à leur grand-mère et ils comptent bien en profiter pour vivre une nuit de folie. Les choses ont du mal à se lancer jusqu’à ce qu’ils décident de pimenter leurs ébats avec une sex tape !

    01.jpg

    Ce ne sont pas les stars hollywoodiennes qui me contrediront mais mêler vie sexuelle et nouvelle technologie ne font pas bon ménage. L’histoire de Sex tape ne présente rien de très original ; un couple espère relancer la flamme sexuelle en filmant leurs ébats et distribuent par erreur cette vidéo. On ne pourra pas reprocher au duo Diaz / Segel de ne pas s’être investi dans cette comédie peu raffinée et pas toujours très drôle quand elle ne fait pas la promotion de la gamme Apple (Oh, c’est dingue comme cet appareil est solide et comme la vidéo est nette). En fait, il n’y a réellement que la petite visite chez le patron Rob Lowe qui amènera un peu de folie à cette comédie trop ronronnante.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que vous pouvez effacer des vidéos à distance, ça peut toujours servir !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Lulu femme nue

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Elle était venue jusqu’à Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour passer un entretien pour un poste de secrétaire mais cela n’a pas marché. Ce n’est décidément pas une bonne journée pour notre pote Lulu (Karin Viard) puisqu’elle manque le dernier train pour rentrer chez elle à Agen et doit donc passer la nuit dans un petit hôtel. Le lendemain, elle comptait retourner à la maison mais finalement une alliance égarée va prolonger son séjour. La jeune femme aura ainsi l’occasion de rencontrer Charles (Bouli Lanners) qui va lui faire oublier les tracas du quotidien mais dans son entourage, on s’inquiète. C’est d’abord sa sœur Cécile (Marie Payen) qui vient la chercher bientôt rejoint par Morgane (Solène Rigot), la fille ainée de Lulu.

    01.jpg

    On ne s’ennuie jamais avec le cinéma de Solveig Anspach et après l’atypique Queen of Montreuil, elle adapte une bande-dessinée en l’occurrence celle d’Etienne Davodeau. Lulu femme nue, c’est le portrait d’une mère de famille quelconque mais qui a soudainement l’occasion de prendre du recul sur son quotidien et faire en quelque sorte un bilan. S’en suit alors une émouvante aventure humaine où rayonne Karin Viard ainsi que cette galerie de personnages secondaires dont les marrants Pascal Demolon & Philippe Rebbot sans oublier la touchante Claude Gensac. Un film qui brille tant par sa simplicité que par la sincérité qui s’en dégage et donc une belle surprise à découvrir.

     

    Il faut le voir pour : Penser à prendre un croissant pour accompagner votre café !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • 100% cachemire

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Même s’ils ont chacun de leur coté un travail passionnant et qu’ils vivent confortablement, il y a un grand vide à combler pour Aleksandra & Cyrille (Valérie Lemercier & Gilles Lellouche) : un enfant ! Ils ont donc décidé d’en adopter un et se sont rapprochés d’une association plaçant des enfants russes. C’est ainsi - et aussi grâce à une grosse enveloppe - qu’ils ont obtenu la garde du petit Alekseï (Samatin Pendev) et cette nouvelle famille peut désormais profiter de leur bonheur. Enfin pas tout à fait puisque le petit garçon est renfermé sur lui-même et la barrière de la langue n’arrange rien. Alors qu’elle se réjouissait à l’idée d’être mère, Aleksandra commence sérieusement à déchanter.

    01.jpg

    Quatrième film de Valérie Lemercier et cela ne pouvait être autre chose qu’une comédie cependant on n’est convaincu qu’à 29.09% par celle-ci. Evoquons d’abord une réalisation sans relief et pire encore qui parait franchement vieillotte ce qui n’arrange pas les choses puisque s’il y a tout de même quelques gags qui fonctionnent, ce n’est pas la franche rigolade. 100% cachemire peut également se révéler étrange à l’image de cette conclusion qui nous laisse de marbre. Quant au couple Lemercier / Lellouche, il est vraiment très loin d’être irrésistible d’autant plus que leur coté bourgeois les rend vite antipathiques. On dirait bien que le cachemire promis est en fait une belle contrefaçon.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas donner de chocolats à la liqueur à votre chien !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Prêt à tout

    Calui est qui Prêt à tout c'est notre pote Max Boublil. On ne cesse de nous dire que l'argent ne fait pas le bonheur et c'est vrai dans cette comédie romantique puisque notre héros, bien que millionnaire cherche encore la seule chose qui lui manque à savoir l'amour !  Son bonheur il va le trouver auprès de la charmante Aïssa Maïga.

    Date de sortie : 22 Janvier 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Vampire Academy

    Depuis que Twilight s'est terminé vous êtes à court de vampires alors aiguisez vos crocs car voilà que débarque Vampire Academy ! On va donc se retrouver au coeur d'un établissement rempli de ces créatures extraordinaires et quelque chose me dit que le sang va couler à flot.

    Date de sortie : 05 Mars 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Fonzy

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Diego Costa (José Garcia), lorsqu’il était plus jeune, a fait de nombreux dons de sperme mais jamais il n’aurait imaginé ce qu’il vient d’apprendre. Un avocat vient en effet de lui apprendre que son sperme a été utilisé de façon excessive donnant naissance à 533 enfants dont 142 qui veulent aujourd’hui connaitre l’homme qui se cache derrière le pseudonyme de Fonzy. Un vrai choc pour Diego qui a déjà tellement de mal à s’assumer lui-même et qui doit notamment effacer une dette de 50 000 €. Coté vie sentimentale, ce n’est guère plus reluisant puisque sa relation avec Elsa (Audrey Fleurot) n’est pas au beau fixe d’autant qu’elle vient de luis révéler qu’elle est enceinte et qu’il sera donc papa … pour la 534ème fois !

    01.jpg

    Tout comme Le grand méchant loup, Fonzy est un remake d'un succès canadien Starbuck. C’est Isabelle Doval qui prend en charge la réalisation et qui n’a pas eu à chercher bien loin pour trouver son personnage principal puisque José Garcia n’est autre que son compagnon. L’intérêt d’un remake est déjà discutable (avec une version américaine conduit par le réalisateur québécois en approche) mais en plus de ça le film de Ken Scott est encore tout récent puisque sorti dans les salles françaises en milieu d’année 2012. Là encore ceux qui ne connaissent pas l’original prendront un semblant de plaisir par rapport à ceux connaissant déjà l’histoire qui préféreront faire l’impasse au risque de trouver le temps long face à cette comédie fadasse qui n’apporte vraiment rien.

     

    Il faut le voir pour : Rester poli avec les femmes policières (surtout si leurs pères les surveillent !).

     

    En savoir plus sur Starbuck ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La soupe aux choux

    star 03.jpg

    aff.jpg

    C’est non loin du village, au Hameau des Gourdiflots que vivent les 2 potes d’enfance que sont Claude Ratinier & Francis Chérasse (Louis de Funès & Jean Carmet). Un soir après avoir descendu quelques litres de vin, ils sont surpris par les nombreux coups de foudre qui éclairent le ciel répondant comme un écho à leurs … pets ! Un phénomène étrange qui annonce en fait un évènement incroyable puisque Claude va recevoir la visite d’un extraterrestre qu’il surnommera la Denrée (Jacques Villeret). Ce dernier est invité à déguster une succulente soupe aux choux et qui va forger l’amitié naissante avec ce ch’ti paysan.

    01.jpg

    Une fois n’est pas coutume, c’est un classique du cinéma français que je découvre sur le tard. Débarrassé donc de ce sentiment de nostalgie, c’est l’occasion de considérer La soupe aux choux avec un maximum d’objectivité. Evidemment, les personnages sont vraiment attachants avec le duo De Funès / Carmet et parfaitement complété par l’hilarant Jacques Villeret. Il y a même une certaine émotion qui se dégage lors des adieux entre Francine & Claude. Il faut toutefois évoquer un humour assez primaire et surtout un thème musical certes entrainant mais dilué sur 1H30 qui finit par taper sur les nerfs.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • Dans la tête de Charles Swan III

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Une histoire de tiroir et de photos ont eu raison de leur couple, Ivana (Katheryn Winnick) vient de larguer notre pote Charles Swan (Charlie Sheen), 3ème du nom et il n’arrive pas à accepter cette idée. Tout avait bien commencé entre cette actrice et cet artiste à l’imagination débordante mais Charles se dit aussi que cette rupture était inévitable et qu’elle attendait le moindre faux-pas pour le quitter. Juste après leur ultime dispute, il voulait se débarrasser des chaussures de son ex mais un concours de circonstances va propulser sa Cadillac dans une piscine. C’est donc à l’hôpital que l’on retrouve Charles qui rumine encore le comportement de son ex mais il peut compter sur le soutien indéfectible de sa sœur Izzy (Patricia Arquette) et de son pote d’enfance Kirby (Jason Schwartzman).

    01.jpg

    Dans la famille Copolla, je voudrais le fils ! Roman n’a pas encore la réputation de sa sœur et encore moins de son père mais avec cette première réalisation il se fait remarquer. On pénètre ainsi Dans la tête de Charles Swan III qui a une imagination très fertile transformant par exemple son enterrement en comédie musicale ou en jouant aux cow-boys avec des indiennes très sexy. Quelques scènes plutôt amusantes et dans lesquelles on se plonge avec plaisir le souci c’est qu’au moment où on retrouve la réalité celle-ci est bien morose que ce soit pour le héros mais surtout pour les spectateurs. La deuxième moitié du film se révèle donc nettement moins ensorcelant et c’est même l’ennui qui nous gagne et c’est un beau gâchis !

     

    Il faut le voir pour : Découvrir ce qu’il y a dans le cerveau d’un homme mais il n’y aura pas beaucoup de surprises !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Paris à tout prix

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Un poste en CDI de styliste se libère chez Paul Ritz et ça pourrait bien être l’opportunité qu’attendait notre pote Maya (Reem Kherici). Pour décrocher ce poste, il faudra d’abord faire ses preuves d’autant plus qu’elle est en concurrence avec Emma (Shirley Bousquet) qui ne lui fera pas de cadeaux. Les choses deviennent encore plus compliquées lorsque Maya est expulsée de France parce qu’elle a oublié de renouveler son titre de séjour. Elle est donc forcée de retourner au Maroc, un pays où elle n’a pas mis les pieds depuis maintenant 10 ans car les relations avec son père sont difficiles depuis la mort de sa mère. Elle n’a donc qu’une envie : retourner à Paris à toux prix !

    01.jpg

    On la connait surtout pour ses apparitions dans La bande à Fifi (dont on retrouve d’ailleurs les membres), Reem Kherici a cumulé les petits rôles avant de réaliser son tout premier film. Pour l’histoire, il y a quelques similitudes avec le récent Né quelque part mais Paris à tout prix s’oriente bien plus vers la comédie. Il n’y a qu’à voir ces fashionistas ou encore une belle brochette de guests (Rousseau / Foresti / Demaison) pour s’en convaincre. Le sujet est survolé à l’image de la relation entre Maya et son père qui aurait mérité d’être bien plus approfondi mais dans l’ensemble on passe plutôt un bon moment même si le film n’a rien d’incontournable.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais doubler quand il y a une ligne blanche !!

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Né quelque part

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Parce que son père vient de faire un malaise et qu’il doit être hospitalisé, notre pote Rachid (Tewfik Jallab) a le devoir de se rendre en Algérie. Sa famille vient en effet d’apprendre que la maison familiale construite pierre par pierre par son père est sur le point d’être saisie et démolie par l’Etat. C’est d’ailleurs en apprenant cela que le père s’est senti mal et a chargé Rachid de faire tout son possible pour préserver cette maison. Pas évident pour ce jeune homme qui découvre pour la première fois le pays où a grandit ses parents et c’est avec quelques réticences qu’il a fait ce voyage. Il se met même à regretter d’être venu lorsque son cousin (Jamel Debbouze) lui vole ses papiers et qu’il se retrouve coincé au bled !

    01.jpg

    Puisant dans sa propre expérience, Mohamed Hamidi se lance dans le cinéma et signe avec Né quelque part, un premier film touchant. On aurait pu craindre à un moment que cela tourne à la banale comédie en compagnie de Jamel Debbouze (que le réalisateur connait bien pour avoir mis en scène un de ses spectacles) et de sa troupe mais ceux-ci s’effacent au profit de l’excellent Tewfik Jallab. C’est assurément la bonne surprise de ce film ; pour son premier grand rôle il donne vraiment corps à ce personnage partagé par sa vie en France et un héritage culturel dont il n’avait pas encore pris conscience. Une belle dose d’émotions donc même si elle ne suffit pas pour emporte totalement le spectateur mais c’est prometteur et ça mérite qu’on y jette un œil.

     

    Il faut le voir pour : Oublier votre intimité quand vous irez en Algérie !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire