Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gérard jugnot

  • Entre amis

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Après 1 an sans se voir, l’heure est aux retrouvailles ; Richard (Daniel Auteuil) retrouve ses potes d’enfance Astrid, Carole, Philippe & Gilles (Zabou Breitman, Isabelle Gélinas, François Berléand & Gérard Jugnot). Ils vont passer quelques jours de vacances ensemble et pour l’occasion Richard va leur présenter sa nouvelle compagne Daphné (Mélanie Doutey). Tout ce beau monde va monter à bord d"un magnifique voilier qui va naviguer 20 heures durant pour les emmener jusqu’en Corse. Au départ, cette croisière semblait s’amuser mais très vite les choses vont se gâter. Il y a d’abord une Astrid qui se montre particulièrement agressive envers Daphnée et pour ne rien arranger, voilà qu’une violente tempête s’annonce.

    01.jpg

    Après le mauvais On a marché sur Bangkok, notre pote Olivier Baroux ne pouvait que rebondir même si ce n’est pas pour aller bien haut. Il nous convie ainsi à une réunion Entre amis qui ne manque pas d’animation entre la gaffeuse Mélanie Doutey, une Isabelle Gélinas dévoreuse de Pépito et un Gérard Jugnot dont le visage semble avoir changé en cours de route. Qui dit vacances entre potes dit bonne bouffe (avec de la mayonnaise) mais aussi et surtout les inévitables engueulades qui vont progressivement transformer la croisière de rêve en galère. On ne peut pas dire qu’on s’étouffe de rires, on appréciera surtout le film pour la sympathie qu'on a pour les comédiens qui composent cette joyeuse bande.

     

    Il faut le voir pour : Annuler vos prochaines vacances avec vos potes d’enfance !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Thérèse - Le Père Noël est une ordure

    02.jpg

     

    Thérèse : C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim.

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Franck - Babysitting

    Euh bonsoir,

    2167860595.140.jpg

    01.jpgExcusez-moi de vous déranger mais vous n’auriez pas vu un petit garçon avec un sweat à capuche rouge ? Au fait, je m’appelle Franck (Philippe Lacheau) et je suis son baby-sitter enfin c’est mon patron M. Schaudel (Gérard Jugnot) qui m’a un peu forcé la main pour que je garde son fils.

     

    En réalité, je travaille à l’accueil de sa maison d’édition et je cherche à lui présenter ma bande-dessinée pour pouvoir la publier. J’ai obtenu un rendez-vous pour lundi et donc je ne pouvais pas refuser de rendre ce petit service.

     

    02.jpgSauf que la soirée a un peu dégénéré puisque mes potes Sam & Alex (Tarek Boudali & Julien Arruti) ont débarqué par surprise pour mon anniversaire. J’étais à deux doigts de les virer sauf que Sonia (Alice David) est arrivée et elle est toujours aussi sublime ! Depuis les galères ne font que se succéder et mon petit doigt me dit que la nuit va être longue.

     

    En savoir plus sur Babysitting ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Benoit Brisefer : Les taxis rouges

    star 01.5.jpg

    AFF.jpg

    Il fait bon vivre à Villejoie la grande, Jules Dussiflard (Gérard Jugnot) prend toujours plaisir à parcourir les rues à bord de son taxi rouge mais les choses vont changer ! Une nouvelle société de taxis dirigée par M. Poilonez (Jean Reno) s’est installée et entend rapidement s’imposer que cela plaise ou non à M. Dussiflard. Ce dernier a d’ailleurs surpris une conversation confidentielle ce qui lui vaut d’être fait prisonnier et c’est là qu’entre en jeu notre pote Benoit Brisefer (Léopold Huet). Ce petit garçon de 10 ans semble tout à fait normal en apparence mais il cache en réalité une incroyable force, des supers pouvoirs qui cependant disparaissent lorsqu’il est enrhumé.

    01.jpg

    Si tout le monde connait parfaitement les Schtroumpfs, c’est moins le cas de Benoit Brisefer autre héros crée par l’artiste Peyo. Le réalisateur Manuel Pradal s’est donc vu confier l’adaptation de la Bande dessinée et il est plutôt difficile d’y déceler les points positifs. L’humour est extrêmement potache, les quelques pouvoirs détenus par le jeune Léopold Huet se résume à de grands sauts ou une super force  loin d’être mis en valeur par des effets spéciaux d’une autre époque. Dépassé l’âge de 7 ans, impossible de ne pas ressentir cette irrépressible envie de vite voir arriver le générique de fin. Bon courage aux parents qui devront subir ce Benoit Brisefer : Les taxis rouges !

     

    Il faut le voir pour : Soigner rapidement votre rhume !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • On a marché sur Bangkok

    star 01.5.jpg

    AFF.jpg

    Enquête de scoops, c’est de la merde ! C’est un jugement sans nuances qui a précipité l’arrêt de cette émission et d’envoyer Serge Renart (Kad Merad) à la météo de 23 heures. Reste à annoncer la nouvelle à son collègue et pote d’enfance Joseph (Gérard Jugnot) qui le prendra assez mal puisqu’on va l’enterrer après qu’il ait succombé à une crise cardiaque ! Même disparu, son devoir de journaliste subsiste et il va confier à Serge une mission de la plus haute importance, un scoop inimaginable. Il était en effet sur le point de découvrir une incroyable révélation concernant les premiers pas de l’homme sur la lune et la vérité se cache à Bangkok !

    01.jpg

    Quand Olivier Baroux joue les réalisateurs, son pote d’enfance Kad Merad n’est jamais très loin et les deux compères signent là leur 5ème collaboration. On a marché sur Bangkok nous promet donc une révélation prodigieuse mais en attendant de découvrir celle-ci, il faut tout de même subir une comédie qui manque cruellement d’humour. Connaissant le passif des 2 comiques, on s’attendait à un festival de scènes absurdes au lieu de quoi le tandem Taglioni / Merad nous confine à l’ennui. D’ailleurs, cela m’a un peu rappelé le peu glorieux RTT et en dehors de voyager un peu en Thaïlande il n’y a vraiment rien à se mettre sous la dent. Un film sur lequel on marchera dessus sans se retourner !

     

    Il faut le voir pour : Travailler votre regard du tigre.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Babysitting

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Passionné de mangas, Franck (Philippe Lacheau) espère un jour réaliser son rêve : sortir sa propre bande-dessinée. En attendant, il travaille depuis 2 ans à la réception de la maison d’édition Schaudel où le grand patron Marc (Gérard Jugnot) va lui demander un petit service. Une baby-sitter vient de se décommander à la dernière minute et voilà Franck propulsé comme nounou du fils Schaudel Rémi (Enzo Tomasini) ce qui tombe plutôt mal puisqu’il avait prévu de fêter son 30ème anniversaire avec ses potes d’enfance Sam & Alex (Tarek Boudali & Julien Arruti). Bien malgré lui, il va se retrouver mêlé à une fête chez ses employeurs qui va quelque peu dégénérer !

    01.jpg

    Fan de La bande à Fifi durant les années Canal +, c’est toujours un plaisir de les retrouver et Babysitting est vraiment ce que l’on attendait. Filmé en partie façon found-footage, la comédie de Philippe Lacheau (qui signe sa première expérience à la réalisation) fait penser à l’extravagant Projet X mais la comparaison ne va pas au-delà de quelques scènes. On ne peut pas dire que les surprises soient au rendez-vous avec sa conclusion assortie de la belle morale mais l’essentiel c’est de nous faire marrer et là on peut dire que ça marche. Avec cette joyeuse bande, les nombreuses références à la culture populaire c’est tout simplement un bon moment de détente.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir pourquoi vous devriez arrêter de fumer et particulièrement le cigare !

     

    En savoir plus sur Babysitting 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les choristes

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    C’est le 15 Janvier 1919 que notre pote Clément Mathieu (Gérard Jugnot) a franchi pour la première fois les grilles du Fond de l’étang. C’est dans cette école qu’il va prendre ses nouvelles fonctions de surveillant mais ça ne sera pas de tout repos car il va avoir affaire à des élèves très agités. Si le Directeur Rachin (François Berléand) prône les vertus de l’action / réaction en envoyant les éléments perturbateurs au cachot, Clément va lui s’essayer à une méthode plus douce. Il parvient ainsi à fédérer ses élèves autour de sa passion : la musique ! Qui aurait cru qu’une chorale aurait pu se former avec ses jeunes garçons et comment deviner que le jeune Pierre Morhange (Jean-Baptiste Maunier) avait une voix aussi mélodieuse.

    01.jpg

    "Vois sur ton chemin, gamin oublié égaré donne leur la main pour les mener vers d’autres lendemains" Il fallait certainement être sourd en 2004, époque de la sortie en salles pour ne pas avoir entendu cette chanson qui venait couronner la première réalisation de Christophe Barratier et remake du film La cage aux rossignols. Les choristes nous ramène à la vie de l’après-guerre à travers le quotidien de cette école qui a su réveiller de jolis souvenirs chez des millions de spectateurs. Une nostalgie associée à une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres ce qui nous donne un beau moment d’émotion qu’on le découvre pour la première fois ou qu’on le revoit.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • Mes héros

    star 02.jpg

    2535282206.21.jpg

    C’est par un appel téléphonique de la Police que notre pote Maxime (Clovis Cornillac) a appris que sa mère Olga (Josiane Balasko) a été placée en garde à vue à Bordeaux à la suite d’une petite altercation. Dès qu’il apprend cela, cet ambulancier se précipite pour la sortir de là, l’occasion pour lui aussi de prendre ses distances vis-à-vis de Stéphanie (Anne Charrier), la mère de ses 2 enfants avec qui sont apparues quelques tensions. Arrivé en Gironde, Maxime va avoir la surprise d’apprendre que sa mère fait partie d’un réseau d’entraide et veut accueillir Tiemoko (Ibrahim Burama Darboe), un enfant dont la mère sans papiers a été arrêtée.

    01.jpg

    C’est un couple mythique que l’on retrouve dans ce film d’Eric Besnard, les cinéphiles avertis auront deviné que je fais allusion à Josiane Balasko & Gérard Jugnot. Duo infernal dans la saga des Bronzés, ils se glissent dans la peau d’un vieux couple passant leur temps à se chamailler et au milieu duquel se trouve Cornillac qui remet toute sa vie en question. Reste que la principale histoire de Mes héros reste celle du petit Ibrahim Burama Darboe et elle est malheureusement loin d’être mise en valeur à travers ce discours moralisateur assez insupportable. En fait les seuls bons moments restent cette chasse aux champignons et surtout le coin pique-nique !

     

    Il faut le voir pour : Mettre des pompons sur vos chaussons.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Josette & Pierre - Le père Noël est une ordure

    01.jpgJosette : Hey monsieur Pierre ! Y’a un monsieur très malpoli qui a téléphoné, il voulait enculer Thérèse !
    Pierre : Oui mais c'est un ami !
    Josette : Ah bah ca va alors.

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Les bronzés font du ski

    star 05.jpg

    aff.jpg

    Après des vacances idylliques au Club Med, c’est désormais à la montagne que Gigi, Nathalie, Christiane, Jérôme, Bernard, Jean-Claude & Popeye (Marie-Anne Chazel, Josiane Balasko, Dominique Lavanant, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Michel Blanc & Thierry Lhermitte) ont décidé de se réunir. Au programme : descente des pistes, fondue entre potes d’enfance ou encore une excursion inoubliable. Si des couples se sont formés, Popeye traverse quelques difficultés avec sa femme mais ça il vous l’expliquera mieux que moi quant à Jean-Claude il est à deux doigts de conclure ce qui ne l’empêche pas de tenter sa chance avec tout ce qui se présente. Après tout sur un malentendu, ça peut marcher !

    01.jpg 02.jpg 03.jpg

    Au spectateur il suffira d’entendre les premières mesures du célèbre générique de Pierre Bachelet pour s’imaginer descendre les pistes de ski, travailler son planter de baton ou encore déguster un bon vin chaud ! Dans la foulée de leurs pitreries au Sénégal, on retrouve avec bonheur toute la troupe du Splendid aux sports d’hiver et on a droit à une énorme avalanche de fous rires.  La suite est un exercice périlleux d’autant plus quand il s’agit d’une comédie mais Les bronzés font du ski relève avec brio le défi voire même le surpasse. On adore le couple sans gêne Nathalie / Bernard, les leçons de séduction de Jean Claude Dusse sans oublier le pauvre Bruno qui s’en prend plein la tronche. Parce qu’on ne se lassera jamais de le revoir et qu’on connait toutes les répliques par cœur, un film qui nous survivra.

     

    La scène à ne pas louper : La dégustation de la Foune à l’étalée et de la liqueur d’échalote !


    En savoir plus sur Les bronzés ?

    En savoir plus sur Les bronzés 3 - Amis pour la vie ?


    Découvre la réplique culte de Bernard & Jean-Claude !!

    Découvre la réplique culte de Jean-Claude Dusse !!

    Découvre la 2ème réplique culte de Jean-Claude Dusse !!

    Découvre la 3ème réplique culte de Jean-Claude Dusse !!

    Découvre la réplique culte de Jean-Claude & Popeye !!

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire