Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bouli lanners

  • Je suis mort mais j’ai des amis

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Après leur concert, Jipé, Yvan & Wim (Jacky Lambert, Bouli Lanners & Wim Willaert) peuvent maintenant penser à leur prochaine tournée à Los Angeles ! Malheureusement, leur chanteur Jipé meurt soudainement or cet événement aussi tragique soit-il ne va pas remettre en cause leur départ. Ils vont d’abord récupérer les cendres de leur pote d’enfance - en empruntant gentiment l’urne à son frère - avant de préparer leur voyage. Une autre surprise les attend puisque lorsque toute la bande se rend à l’appartement de Jipé, ils y trouvent Dany (Lyes Salem), un militaire qui prétend être son petit-ami depuis 5 ans !

    01.jpg

    Rock’n’roll mon pote ! Les frères Guillaume & Stéphane Malandrin se sont de nouveau associés pour ce film assez imprévisible qui va nous emmener jusqu'à Los Angeles … enfin il y aura peut-être un léger détour ! On tombe immédiatement sous le charme de cette bande de potes menée par Bouli Lanners que l'on connaît bien mais aussi par un excellent Wim Willaert. Entre le vol pas très discret d’une urne, l'apparition du 5ème Beatles ou encore la dégustation d’un chili douteux ; on a vraiment pas l’occasion de s’ennuyer. Je suis mort mais j’ai des amis c’est donc une comédie barrée comme on les aime et qui mérite le coup d’œil.

     

    Il faut le voir pour : Demander s'il y a un Pete Best dans la liste des passagers avant de prendre l'avion !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Astérix - Astérix & Obélix : Au service de sa majesté

    Bonjour je m’appelle Astérix (Edouard Baer) !

    2167860595.77.jpg

    01.jpgAh bon sang quelle énergie dans cette ville ! On sent que tout peut arriver. Pardon ? Oui, je viens d’arriver à Londinium, en fait je suis gaulois, vous connaissez la Gaulle ? C’est seulement à 2 semaines de marche d’ici.

     

    En fait si je suis en Bretagne c’est parce qu’avec mon pote Obélix (Gérard Depardieu), nous accompagnons Jolitorax (Guillaume Gallienne) qui est venu jusqu’à notre village pour nous demander de la potion magique. Figurez-vous que Jules César (Fabrice Lucchini) s’apprête à envahir votre pays !

     

    02.jpg

    Avec la potion magique, vous ne risquez rien mais les romains nous recherchent et nous devons donc faire profil bas. C’est pour ça qu’on a eu l’idée de venir dans cette auberge. Pourquoi ? Et bien si vous voulez cacher un arbre, quoi de mieux que de le cacher dans une foret. Pour le tonneau c’est pareil, le meilleur endroit pour le dissimuler c’est … mais non pas une foret, une auberge voyons !

     

    En savoir plus sur Astérix & Obélix : Au service de sa majesté ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Les vacances du petit Nicolas

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Le meilleur moment de l’école ça reste quand même le moment où arrivent les grandes vacances et cette année, le jeune Nicolas (Mathéo Boisselier) et ses Parents (Valérie Lemercier & Kad Merad) partent à la mer ! Si son père savoure de pouvoir enfin profiter des joies de la plage, il se réjouira moins de devoir partir avec Mémé (Dominique Lavanant). De son coté, Nicolas est plutôt triste de devoir s’éloigner de la belle Marie-Edwige mais il lui écrira très régulièrement et puis il va aussi se faire plein de nouveaux potes d’enfance. La seule chose qu’il n’avait pas prévu ce sont les retrouvailles entre son père et M. Bernique (Bouli Lanners) et l’arrivée dans sa vie d’Isabelle destinée à devenir sa prochaine épouse !

    01.jpg

    A l’instar de notre pote Ducobu, c’est cette fois au héros de Goscinny & Sempé de profiter des vacances d’été et de se faire un lifting puisque le petit Maxime Godard est remplacé ici par Mathéo Boisselier. En dehors de ça, pas de chamboulements à l’horizon ; le duo Valérie Lermercier / Kad Merad répond présent, Dominique Lavanant joue les mamies 1 bonbon = 1 bisou et puis on a quelques guests par-ci par-là tout cela dirigé par Laurent Tirard. On peut d’ailleurs regretter que le réalisateur n’ait pas tenté d’apporter quoi que ce soit avec cette nouvelle adaptation. Les vacances du petit Nicolas ne vous proposera rien de surprenant, c’est une comédie calibrée pour un public purement familial avec son humour bon enfant tout ça les pieds dans le sable !

     

    Il faut le voir pour : Penser à envoyer une carte postale à votre patron !

     

    En savoir plus sur Le petit Nicolas ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Lulu femme nue

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Elle était venue jusqu’à Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour passer un entretien pour un poste de secrétaire mais cela n’a pas marché. Ce n’est décidément pas une bonne journée pour notre pote Lulu (Karin Viard) puisqu’elle manque le dernier train pour rentrer chez elle à Agen et doit donc passer la nuit dans un petit hôtel. Le lendemain, elle comptait retourner à la maison mais finalement une alliance égarée va prolonger son séjour. La jeune femme aura ainsi l’occasion de rencontrer Charles (Bouli Lanners) qui va lui faire oublier les tracas du quotidien mais dans son entourage, on s’inquiète. C’est d’abord sa sœur Cécile (Marie Payen) qui vient la chercher bientôt rejoint par Morgane (Solène Rigot), la fille ainée de Lulu.

    01.jpg

    On ne s’ennuie jamais avec le cinéma de Solveig Anspach et après l’atypique Queen of Montreuil, elle adapte une bande-dessinée en l’occurrence celle d’Etienne Davodeau. Lulu femme nue, c’est le portrait d’une mère de famille quelconque mais qui a soudainement l’occasion de prendre du recul sur son quotidien et faire en quelque sorte un bilan. S’en suit alors une émouvante aventure humaine où rayonne Karin Viard ainsi que cette galerie de personnages secondaires dont les marrants Pascal Demolon & Philippe Rebbot sans oublier la touchante Claude Gensac. Un film qui brille tant par sa simplicité que par la sincérité qui s’en dégage et donc une belle surprise à découvrir.

     

    Il faut le voir pour : Penser à prendre un croissant pour accompagner votre café !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • 9 mois ferme

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Tout ce qui compte pour elle c’est sa carrière de Juge d’instruction et bien entendu elle n’a pas besoin d’un homme à ses cotés pour l’encombrer. La surprise est donc totale lorsque notre pote Ariane Felder (Sandrine Kiberlain) a appris cette malheureuse nouvelle : elle est enceinte ! Elle accuse le coup dans un premier temps puis une question se pose : Qui est le père ? Avait-elle abusé du champagne 6 mois auparavant ce qui l’aurait conduit à commettre l’irréparable avec un de ses confrères ? La réponse est toute autre puisque grâce à des analyses ADN, elle va apprendre que le fécondateur serait un certain Bob (Albert Dupontel), un cambrioleur globophage !

    01.jpg

    Avec sa 5ème réalisation, notre pote Albert Dupontel nous prouve qu’il n’a rien perdu de son humour corrosif enfin presque. Bien sur, dans l’ensemble on passe plutôt un bon moment grâce à cette histoire exubérante et à ce duo formé avec la délirante Sandrine Kiberlain ainsi qu’à un invité spécial qui n’a toujours pas retrouvé la parole. Il n’empêche que 9 mois ferme reste une comédie un peu trop sage ; il n’y a pas de véritables surprises pour déclencher les fous rires et même certains gags sont redondants comme avec le personnage de Maitre Trolos. Amusant mais on est bien loin d’être condamné à la grande éclate et donc il y a un brin de déception dans tout ça.

     

    Il faut le voir pour : Protéger vos yeux la prochaine fois que vous croiserez un voleur !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La confrérie des larmes

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Depuis la mort de sa femme, notre pote Gabriel (Jérémie Renier) n’est plus que l’ombre de lui-même ; cet ancien flic a noyé son désespoir dans l’alcool. Sa fille Juliette (Mélusine Mayance) reste sa dernière bouée de secours mais il a besoin d’argent pour régler notamment une dette de plus de 16 000 euros. A sa grande surprise, il apprend que quelqu’un a effacé son ardoise ; un homme qu’il connait bien puisqu’il avait témoigné en sa faveur il y a quelques années. Celui qui se faisait le Gitan (Antoine Basler) a bien changé, il mène une vie de luxe grâce à son job incroyable dont il va proposer à Gabriel d’en prendre la suite mais sait-il réellement dans quoi il s’engage ?

    01.jpg

    Un type en costard qui doit faire des livraisons, ça rappelle un peu le principe du Transporteur mais la comparaison s’arrête là. Malgré son talent Jérémie Renier n’étant pas Jason Statham, La confrérie des larmes veut mettre surtout l’accent sur le suspense seulement on s’interroge sur ce scénario dont la conclusion laisse pantois. Il est vraiment difficile d’avaler cette histoire et quand bien même ce serait le cas on n’est pas plus convaincu par le personnage de Gabriel, ancien flic désabusé par la mort de sa femme qui synthétise les clichés. Oui, ce thriller risque en effet de faire couler quelques larmes et pas de joie !

     

    Il faut le voir pour : Ne plus prendre de vin à table.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • La grande boucle

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Passionné de vélo depuis toujours, notre pote Francçois Nouel (Clovis Cornillac) se voit proposer une offre qu’il ne peut pas refuser : conduire la voiture de Sport 2000 durant le Tour de France. Le seul problème c’est qu’il avait prévu des vacances avec sa femme Sylvie (Elodie Bouchez) et son fils Thomas (Paul Granier) ce qui va provoquer une violente dispute. Non seulement il est viré de Sport 2000 mais Sylvie & Paul n’ont pas l’intention de sacrifier leurs vacances et décident de partir sans lui. Totalement désorienté, François noie son chagrin jusqu’à ce qu’une idée folle germe dans son esprit : faire le Tour de France avec un jour d’avance sur la véritable compétition.

    01.jpg

    Sachant que le Tour de France déchaine toujours autant les passions, une petite comédie autour du cyclisme paraissait être un bon moyen pour se détendre mais attention la pente descendante est très raide ! Personnages sans saveur, humour grotesque (le dopage à ce niveau aurait été apprécie) ; La grande boucle accumule les handicaps (et accessoirement aussi les placements de produits) surtout si, comme moi, vous n’êtes pas du tout client de ce sport. Une maigre consolation sera de voir la présence de quelques guests comme Nelson Montfort ou les champions français que sont Laurent Jalabert & Bernard Hinault sinon, c’est un film que vous risquez de voir à l’insu de votre plein gré !

     

    Il faut le voir pour : Profiter d’un Tour de France sans dopage !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • 11.6

    star 03.jpg

    aff.jpg

    11,6 millions d’euros, c’est un casse exceptionnel qui a eu lieu le 5 Novembre 2009 d’autant plus qu’il a été commis par un convoyeur. Cela fait des années que notre pote Tony Musulin (François Cluzet) travaille comme agent de sécurité chez Ibris et rien ne laissait présager que cet employé allait commettre ce geste insensé. S’il y avait quelques points de désaccord avec sa direction, c’était quelqu’un de fiable mais de la frustration s’est accumulée avec le temps jusqu’à ce qu’il se mettre en tête de voler cet argent. Cet amateur de belles voitures va alors longuement se préparer pour mettre au point un plan tout en sachant qu’une fois qu’il aura agi il sera activement recherché.

    01.jpg

    L’affaire avait fait à l’époque la une de tous les médias, la France découvrait le nom de Tony Musulin, un convoyeur de fonds qui s’est illustré en dérobant rien moins que 11.6 millions d’euros sans arme, ni haine, ni violence. Bien qu’arrêté quelques semaines plus tard, son histoire a fasciné au point que Philippe Godeau lui consacre aujourd’hui un film avec François Cluzet (que le réalisateur retrouve après Le dernier pour la route) qui prête son visage avec le talent qu’on lui connait au personnage principal. Un portrait qui se dresse sans grandes idées et qui finalement ne fait que perpétuer le fait-divers en l’adaptant sur le grand-écran.

     

    Il faut le voir pour : Acheter une belle voiture pour se faire appeler Monsieur !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Astérix & Obélix : Au service de sa majesté

    star 03.jpg

    2167860595.77.jpg

    Plus conquérant que jamais, notre pote Jules César (Fabrice Lucchini) est sur le point de s’emparer de la Bretagne mais un village résiste encore. Malheureusement, il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant que l’armée romaine ne triomphe à moins de recevoir de l’aide fut-ce telle celle des gaulois. C’est Jolitorax (Guillaume Gallienne) qui a émis cette idée et la Reine Cordelia (Catherine Deneuve) a approuvé et l’a donc chargé de ramener la célèbre potion magique qui pourra les sauver. Un tonneau du précieux breuvage l’attend, Astérix & Obélix (Edouard Baer & Gérard Depardieu) vont alors l’accompagner jusqu’en Bretagne. Une belle occasion également pour faire voyager Goudurix (Vincent Lacoste), le neveu du chef.

    01.jpg

    Quatrième adaptation live et quatrième réalisateur ; c’est donc Laurent Tirard qui a été chargé de faire oublier le désastreux Astérix aux jeux olympiques. Astérix & Obélix : Au service de sa majesté réunit pour l’occasion 2 albums du gaulois à savoir Astérix chez les bretons et Astérix et les normands. Le seul rescapé des aventures précédentes est donc Gérard Depardieu tandis qu’Edouard Baer passe, avec réussite, d’un second rôle à la tête d’affiche. L’humour rappelle celui qu’avait insufflé Chabat mais il est ici plus atténué ce qui fait de ce film un excellent bon familial où les héros d’Uderzo & Goscinny reprennent la place qui leur est due et les réconcilie avec les spectateurs. Manque juste un brin de folie supplémentaire qui l’aurait rendu vraiment excellent.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas prendre certaines expressions comme "se mettre à nu" au pied de la lettre !

     

    En savoir plus sur Astérix aux jeux olympiques ?

     

    Découvre le film Dans la peau d'Astérix !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • le grand soir

    star 03.5.jpg

    2535282206.14.jpg

    A les voir ensemble, impossible de deviner que nos potes Not & Jean-Pierre (Benoit Poelvoorde & Albert Dupontel) sont frères. Ils sont aujourd’hui réunis pour célébrer l’anniversaire de leur mère mais leurs routes se séparent rapidement car ils ont 2 modes de vie totalement différents. Not est un punk dont le seul compagnon est son chien 8-6 tandis que Jean-Pierre a lui une vie plus rangée ; vendeur de matelas avec femme et enfant. Pourtant, ce dernier est actuellement sous pression car il n’a pas atteint ses objectifs de vente et doit se démener pour réaliser ses chiffres. Des efforts qui seront vains et qui vont le mener vers une toute autre voie guidé par son frère ravi de trouver un nouveau partenaire.

    01.jpg

    Ce dont on peut être sur en allant voir un film de l’intenable duo Delépine / De Kervern, c’est que ça ne ressemblera en rien à ce qu’on a pu voir. Autre grand atout avec Le grand soir ; la réunion de Poelvoorde & Dupontel qui sont totalement dans leur élément et qui ne manqueront pas de déclencher les rires dans la salle. On ne manquera pas non plus de souligner la participation remarquée d’une Brigitte Fontaine totalement allumée et la présence d’une guest-star dans la peau du devin. Pour faire évoluer sa galerie de personnages extravagants, il faut également un décor atypique et c’est donc au cœur d’un centre commercial fort en symbolique où nos 2 énergumènes font semer la pagaille. Une comédie inattendue et barrée !

     

    Il faut le voir pour : Surveiller attentivement vos yaourts lorsque vous faites vos courses !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire