Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

elise larnicol

  • Lolo

    star 02.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Alors qu'elle était en thalasso à Biarritz avec sa pote d'enfance Ariane (Karin Viard), Violette (Julie Delpy) a rencontré un homme. Au départ, c'était simplement pour le plaisir d'un soir mais sa relation avec Jean-René (Dany Boon) est devenu on ne peut plus sérieuse. Après une semaine loin de chez elle, la jeune femme retourne à Paris et heureux hasard, Jean-René s’apprête à y emménager dans le cadre de son travail. Tout semble aller pour le mieux pour ce nouveau couple mais il ne faudrait pas trop vite oublier Lolo (Vincent Lacoste), le fils de Violette qui ne partage pas le même enthousiasme de voir débarquer un nouveau prétendant dans la vie de sa mère.

    01.jpg

    La Julie Delpy réalisatrice avait l'habitude de nous réserver des comédies plutôt rafraîchissantes et c'est tout naturellement que l'on attendait un peu la même chose de ce Lolo. A l'écran, on est très loin du compte avec un film qui risque pas de s'étouffer dans l'originalité et un humour proche du néant. La galerie de personnages proposée ne s'avère pas plus enthousiasmante avec cette mère célibataire névrosée et un Dany Boon plus que jamais engoncé dans son personnage candide. Il n'y a encore que Vincent Lacoste pour lequel on esquissera un léger sourire en dehors de ça c'est clairement la déception qui prend le pas sur le reste !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de préparer des œufs-mouillettes pour vos enfants !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • RRRrrrr !!!

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Il y a bien longtemps à l’âge de Pierre où nos ancêtres ont fait leurs premiers pas. Il existe différentes tribus parmi lesquelles se trouvent les Cheveux sales qui cherchent par tous les moyens de s’emparer d’un produit miraculeux : le shampooing ! Afin d’obtenir ce trésor, le chef (Gérard Depardieu) décide d’envoyer sa fille Guy (Marina Foïs) chez les Cheveux propres qui possèdent le shampooing et où un évènement exceptionnel vient d’avoir lieu. Un homme aurait assassiné un autre homme qui serait en fait une femme et dont les orifices ont été cousus. Les indices laissés sur place tendent à prouver que le crimier serait muni d’un gourdin et qu’il a suivi des cours de couture ; à Pierre & Le blond (Pierre-François Martin-Laval & Jean-Paul Rouve) de démasquer le coupable.

    01.jpg

    RRRrrrr !!! fera date dans l’histoire de la comédie française … mais comme le plus grand flop du réalisateur Alain Chabat ! Pourtant l’association entre l’ex-Nul et toute la troupe des Robins des bois promettait de nous offrir de bonnes tranches de rigolades. Avec son humour très primitif basé sur des jeux de mots quand même bien pourris (donc parfaits pour moi) et des situations lorgnant sur le ridicule (Ah cette partie de biche-volley !), le film réussit bien à nous faire sourire mais l’ensemble parait bien désuni. Les idées jaillissent de tous les cotés mais il n’y a rien de véritablement construit si bien qu’on a plutôt l’impression d’avoir devant nous une succession de scénettes. C’est sur ce n’est pas le meilleur travail du réalisateur mais on se marre quand même bien.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Une pure affaire

    Allo, ici Goliath à l’appareil !

     

    aff.jpg

     

    01.jpgNon en réalité je m’appelle David Pelame (François Damiens) et je suis avocat dans un cabinet où j’ai la désagréable impression d’être pris pour un con. Un soir alors que je promenais mon chien, j’ai trouvé un sac rempli de cocaïne ainsi qu’un téléphone et je dois vous avouer que je ne savais pas vraiment quoi en faire.

     

    C’est là que j’ai reçu un sms sur le portable qui était dans le sac et que j’ai pris la place de ce William pour dealer un peu de drogue. Ma femme Christine (Pascale Arbillot) pensait que j’avais une maitresse alors j’ai bien été obligé de lui avouer la vérité !

     

    02.jpgRésultat, maintenant on s’occupe des commandes à 2 et on a trouvé une combine pour couper la cocaïne avec du lait en poudre mais attention officiellement on fait du Tango ! Bon, là je te raconte ma vie mais revenons aux affaires, combien de tickets de métro je te mets ?

     

     

     

    En savoir plus sur Une pure affaire ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Une folle envie

    aff.jpg

    C’est en dévalant les pistes de ski que nos potes Rose & Yann (Olivia Bonamy & Clovis Cornillac) sont tombés amoureux et ils sont désormais prêts à passer une étape supplémentaire. Il est temps pour eux d’avoir un bébé et ils vont tout mettre en œuvre pour y arriver ; dès que l’occasion se présente et quel que soit le lieu ils n’arrêtent pas de faire l’amour. Après avoir essayé toutes les positions du Kâma-Sûtra, le couple n’y arrive toujours pas et tente de découvrir l’origine de ce blocage. Peut-être est-ce du aux problèmes familiaux de Yann ou encore de la fausse couche qu’a vécu Rose alors qu’elle n’avait encore que 16 ans.

    01.jpg

    Etape indispensable à tous ceux qui veulent bâtir une famille, la naissance d’un enfant est parfois un chemin de croix pour certains couples. Un sujet particulièrement grave que le réalisateur Bernard Jeanjean a vécu et a voulu dédramatiser en adoptant la forme d’une comédie légère, beaucoup trop légère ! Pas plus séduits que ça par le duo Bonamy / Cornillac, on sourit timidement à leurs frasques mais on est bien loin d’avoir Une folle envie d’en découvrir davantage. Un thème intéressant mais qui se perd à travers un long-métrage sans inspiration, un film qui se laisse voir mais certainement pas indispensable pour les amateurs de ciné.

     

    Il faut le voir pour : Eviter les déjeuners chez les beaux-parents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Une pure affaire

    aff.jpg

    Bien qu’ayant réussi à devenir avocat, notre pote David Pelame (François Damiens) n’a pas eu la vie dont il rêvait. Le soir de noël, il sort promener son chien et c’est là qu’il fut violemment bousculé par un homme poursuivi par des policiers. Dans le choc, cet homme laisse un sac que David décide de ramener chez lui ; il y trouve de la cocaïne ainsi qu’un téléphone. C’est ainsi que commence sa nouvelle carrière de dealer, une activité qu’il mène sans grande discrétion puisqu’il va devoir avouer toute la vérité à sa femme Christine (Pascale Arbillot) qui le soupçonnait de la tromper. Le couple étant dans une situation difficile, elle va désormais l’aider à écouler la marchandise comme si de rien n’était.

    01.jpg

    C’est à partir d’une nouvelle de Matthew Kneale qu’est née cette comédie réunissant Pascale Arbillot & François Damiens, un film agréable mais trop peu surprenant. Il est certain que le sujet du film - un couple de parents confrontés à une situation financière délicate s’adonne au trafic de drogues - était le moteur principal pour distiller quelques notes d’humour. On s’aperçoit cependant que très vite le produit qu’on nous propose est loin d’être Une pure affaire mais qu’il est coupé par cette intrigue menée de façon simpliste. Pour une première réalisation, Alexandre Coffre fait le minimum mais signe tout de même un bon divertissement avec un duo attachant.

     

    Il faut le voir pour : Penser à renouveler votre abonnement pour le métro !


    Découvrez le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire