Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comédie - Page 4

  • Pattaya

    star 02.5.jpg

    cinéma,film,comédie,pattaya,franck gastambide,malik bentalha,anouar toubali,ramzy bedia,gad elmaleh,sabrina ouazani,fred testot,said bogota,cyril hanouna

    Alors qu'il a encore du mal à se remettre de sa séparation avec Lilia (Sabrina Ouazani), Franky (Franck Gastambide) va pouvoir se changer les idées à Pattaya ! C'est son pote d'enfance Krimo (Malik Bentalha) qui balance cette idée après avoir vu un reportage d’Enquête abusive. En Thaïlande, un homme surnommé le Marocain (Gad Elmaleh) organise des combats de boxe pour nains et cherche un challenger pour son champion Tong Po (Said Bogotà). Krimo a donc eu l'idée de demander au nain (Anouar Toubali) du bâtiment C de les accompagner pour bénéficier des billets d'avion gratuits. Un détail qui a son importance ; ils ne lui ont pas dit qu'ils partaient pour Pattaya mais à La Mecque !

    cinéma,film,comédie,pattaya,franck gastambide,malik bentalha,anouar toubali,ramzy bedia,gad elmaleh,sabrina ouazani,fred testot,said bogota,cyril hanouna

    Seconde réalisation pour Franck Gastambide qui a perdu ses Kaïra Medi Sadoun & Jib Pocthier mais qui reconstitue un autre trio avec Malik Bentalha & Anouar Toubali. Un peu comme sa précédente comédie, ça part tambour battant avec une flopée d'émissions télé parodiées mais la dynamique s'envole en même temps que nos héros décollent pour la Thaïlande. S'il est plutôt amusant de découvrir un Gad Elmaleh en gourou, le reste du film repose sur un humour tellement poussif qu'on pourrait facilement repeindre des toilettes. Pattaya nous promettait un dépaysement délirant mais c'est loin d’être le cas, un petit amusement qui sent beaucoup trop le réchauffé.

     


    Il faut le voir pour : Demander un grec lors de votre prochain voyage en avion !

  • Ave, César !

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Grand studio de cinéma, Capitol Pictures est dirigé d’une main de maître par Eddie Mannix (Josh Brolin) et il n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer devant tous les problèmes rencontrés. Récemment, il a appris que son comédien vedette Baird Whitlock (George Clooney) s’était volatilisé alors qu’il était en plein tournage d’Ave, César ! Une disparition qui n’inquiète pas plus que cela Eddie puisque l’acteur est réputé pour avoir une bonne descente et, par le passé, on l’a déjà retrouvé après une bonne cuite. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’il apprendra que Whitlock a en fait était kidnappé et qu’une demande de rançon de 100 000 dollars a été formulée.

     

    02.jpg

    Nouvelle comédie pour les frères Ethan & Joel Coen qui, pour l’occasion, retrouvent pas mal de potes parmi lesquelles Frances McDormand, George Clooney ou encore Josh Brolin. Cette plongée dans les studios de cinéma offre ainsi l’occasion pour les spectateurs de visiter les coulisses des différents plateaux de tournage. Une leçon de diction prodiguée par Ralph Fiennes et un Channing Tatum qui dévoile ses talents de danseur de claquettes ; à part ces quelques moments qui nous font esquisser un sourire, difficile de se satisfaire d’Ave, César ! Tout ce beau monde semble s’amuser dans cette grande cour de récréation mais cette joie n’est, à notre plus grand regret, pas vraiment communicative.

     

    Il faut le voir pour : Demander à vos enfants de ne pas faire des lassos avec leurs spaghettis !

  • Amis publics

    star 03.jpg

    AFF.jpg
    Une importante explosion a autrefois eu lieu sur un site de pétrochimie à Lyon, une catastrophe qui aura des répercussions dramatiques. Des cas de cancer sont diagnostiqués chez des enfants vivant dans les environs et Ben (Paul Bartel) fait partie de ces victimes. Il suit un traitement de chimiothérapie qui, hélas, ne se montre pas efficace et son frère Léo (Kev Adams) a décidé de le reprendre avec lui. Ignorant combien de temps il leur reste à être ensemble, Léo décide avec ses potes d'enfance Franck & Lounès (John Eledjam & Majid Berhila) de réaliser le rêve de Ben qui souhaiterait participer à un braquage de banque ! Bien entendu, ils veulent mettre en scène un faux braquage mais les choses vont prendre une tournure inattendue.

    01.jpg
    C'est un premier long-métrage pour notre pote Édouard Pluvieux qui se lance dans un film de braquage (très sommaire) mêlé à de la comédie. On sent d'ailleurs un peu de naïveté avec Amis publics et cela s'illustre notamment dans la dernière scène de braquage totalement surréaliste. La tête d'affiche c'est bien entendu Kev Adams qui se voit offrir un rôle plus consistant qu'à l'accoutumée et qui se montre tout à fait convaincant dans ce rôle de grand frère protecteur. Ce n'est pas pour autant que les rires disparaissent puisque le costume de clown de service se retrouve partagé par le tandem John Eledjam / Majid Berhila. Une équipe de bras-cassés plutôt sympathique, quelques running gags et ça vous donne au final un film agréable à découvrir

     


    Il faut le voir pour : Dire à votre taxi de ne pas confondre l'avenue et le boulevard !

  • Les naufragés

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Le juge d'instruction va arriver d'une minute à l'autre mais notre pote Jean-Louis Brochard (Daniel Auteuil) a réussit à prendre la poudre d'escampette avec son argent. Il est ainsi parvenu à rejoindre Tortola mais se retrouve coincé car le trafic aérien est sur le point d’être paralysé par l'arrivée d'un ouragan. C'est avec l'aide de William Boulanger (Laurent Stocker), un teinturier qu'il va réussir à trouver une solution ; celui-ci avait réservé un avion mais n'avait pas de pilote et c'est donc Jean-Louis qui va prendre cette place. Malheureusement, leur vol est mouvementé au point qu'ils vont s'échouer sur une ile déserte. Alors que l'entraide semble indispensable, ils ont du mal à se supporter l'un l'autre rendant leur survie encore plus difficile !

    01.jpg

    Si certains rêvent d'une ile déserte, c'est devenu un cauchemar pour nos potes Daniel Auteuil & Laurent Stocker. Ils sont Les naufragés et vont devoir survivre mais le plus dur pour eux sera toutefois de cohabiter ensemble ! Si à l'écran nos héros cherchent désespérément de la nourriture, le spectateur se retrouve lui dans la même position quand il s'agit de trouver de l'humour. On a beau retourner cette comédie dans tous les sens, il est bien difficile d'y déceler les bons moments et la seule chose qu'on peut en retenir c'est quelques astuces pour récupérer son ligne blanc.Un film qu'on a simplement envie d'abandonner à son triste sort et en attendant je préfère encore aller regarder Koh Lanta !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas vous étonner si vous trouvez une source d'eau pétillante !

  • Chair de poule - Le film

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Nouveau départ pour notre pote Zach (Dylan Minnette) qui vient de quitter New York pour s’installer à Madison dans le Delaware. Ce déménagement fait suite à la nomination de sa mère Gale (Amy Ryan) au poste de Directrice Adjointe du lycée et c’est aussi l’occasion pour elle de se rapprocher de sa sœur Lorraine (Jillian Bell). De son côté, Zach n’est pas particulièrement enthousiaste mais il s’apprête à vivre une aventure fabuleuse. Tout a commencé avec sa rencontre avec Hannah (Odeya Rush), sa voisine et dont le père va s’avérer être un écrivain populaire puisqu’il s’agit de R.L. Stine (Jack Black). Il est en effet l’auteur de la collection de livres Chair de poule et avait jusqu’alors mystérieusement disparu et il y a une raison pour cela !

    02.jpg

    Des centaines de millions de livres vendus à ce jour, une série télé et même des jeux vidéo ; il était écrit que l’œuvre née sous la plume de Robert Lawrence Stine ne pouvait pas échapper à l’adaptation cinématographique. Le cœur de cible étant les jeunes spectateurs, tout l’attirail nécessaire a été déployé avec en guise de héros un joli petit couple, un rigolo de service et notre pote Jack Black pour chapeauter ce beau monde. Les monstres font aussi partie de la fête qu’il s’agisse de l’énorme Mante religieuse, de l’abominable homme des neiges, de la marionnette (mais ne le dites pas trop fort) Slappy ou encore de ces coriaces nains de jardin. Si Chair de poule - Le film n’a rien de très magique, il fait cependant ce qu’il faut pour conquérir son public juvénile et ces aventures ne font que commencer !

     

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois la prochaine fois que vous voudrez ouvrir un livre !

  • Saint amour

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Alors que Bruno (Benoît Poelvoorde) souhaitait faire la route des vins en plein Salon de l’agriculture, il est rappelé à ses devoirs par son père Jean (Gérard Depardieu). Entre eux, le dialogue est difficile pour ne pas dire inexistant ; Bruno ne peut plus supporter la pression que lui met son père pour reprendre la ferme familiale. Après avoir descendu quelques verres, il finit par s'écrouler dans les bras de Jean qui décide alors de quitter le salon pour l'emmener faire une véritable route des vins. C'est ainsi que tous deux se retrouvent sur la banquette arrière du taxi conduit par Mike (Vincent Lacoste) pour un trajet qui s'annonce aussi long qu'arrosé !

     

    02.jpg

    Une route des vins en compagnie de Benoît Poelvoorde et Gérard Depardieu, rien que sur le papier cela promettait déjà de l’animation ! Les inséparables Benoit Délépine & Gustave Kervern nous convient ainsi à un road-trip en compagnie d’un père et de son fils qui avaient grand besoin de se retrouver. Si les verres se remplissent (et se vident) à vive allure, au cours de ce voyage défilent aussi de belles rencontres parfois étranges faisant la part belle aux femmes. Izïa Higelin, Chiara Mastroianni, Solène Rigot ou encore Céline Salette viennent ainsi faire tourner les têtes de nos routards alcoolisés. Saint Amour c’est donc une excellente comédie à déguster sans modération aucune. En vous souhaitant une bonne continuation !

     

    Il faut le voir pour : Commencer à vous préoccuper de la dette !

  • Joséphine s'arrondit

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    La vie est belle pour notre pote Joséphine (Marilou Berry) qui habite depuis maintenant 2 ans avec Gilles (Mehdi Nebbou). La seule ombre au tableau pour elle c’est que sa sœur Diane (Vanessa Guide) vit à leurs crochets et que la jeune femme n’est plus l’ombre d’elle-même depuis son mariage sabordé. Les choses vont vite s’accélérer pour Joséphine lorsqu’elle se rend compte qu’elle est enceinte ! Une grossesse qui fait le bonheur de tout son entourage mais qui l’emballe beaucoup moins ; elle angoisse à l’idée de devenir mère mais ses potes d’enfance Sophie & Cyril (Sarah Suco & Cyril Gueï) sont là pour la réconforter.

    01.jpg

    L’héroïne crée par Pénélope Bagieu a droit à de nouvelles aventures et pas n’importe lesquelles puisqu’elle va traverser l’étape particulière de la grossesse. Marilou Berry incarne toujours ce personnage mais prend une dimension particulière sur ce film puisqu’elle récupère le siège de réalisatrice pour sa toute première expérience. Cela n’entraîne pas une révolution pour autant ; on reste dans la même veine que le premier épisode et on notera quelques bonnes idées comme ce dialogue entre les 2 chialeuses que sont Joséphine et sa pote Sophie. Une comédie girly et même si Joséphine s'arrondit ça reste un (très) léger divertissement.

     

    Il faut le voir pour : Vous poser des questions si votre femme préfère le coca-light au vin !

     

    En savoir plus sur Joséphine ?

  • Deadpool

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    Pour gagner sa vie, notre pote Wade Wilson (Ryan Reynolds) vend régulièrement ses services pour des causes pas toujours nobles. Sa rencontre avec Vanessa (Morena Baccarin) allait changer bien des choses puisque le couple s’apprêtait même à se marier jusqu’à ce qu’une terrible nouvelle ravage leur avenir. Wade s’est en effet découvert un cancer et la médecine semble impuissante pour qu’il échappe à la mort. Son dernier recours est alors d’accepter une offre qui lui permettrait de se doter d’incroyables pouvoirs et de devenir un super-héros ! Il est alors loin de se douter qu’il deviendra un cobaye pour les expérimentations d’Ajax (Ed Skrein) qui va réveiller ses pouvoirs mutants qui feront de lui le mercenaire connu sous le nom de Deadpool.

    01.jpg

    Après l’avoir aperçu dans Wolverine, il était assez difficile de concevoir que Deadpool aurait droit à son adaptation et pourtant voilà qu’il débarque plus irrévérencieux que jamais. Le héros de Marvel le plus déjanté possède un univers totalement décalé et cher aux fans, qu’on se rassure le réalisateur Tim Miller a su répondre aux attentes ! Cervelles explosées, blagues qui fusent ; pas de doute on retrouve bien le Wade Wilson du comic-book et on s’en réjouit. Du coté des aspects négatifs, on signalera les présences anecdotiques des 2 X-men pour le chaperonner ou encore celles de ces vilains en mousse. Un Coup de cœur Ciné2909 qui se savoure tel un Chimichanga et on espère que le mercenaire reviendra rapidement pour d’autres aventures.

     


    Il faut le voir pour : Vous acheter des Crocs parce que c'est vraiment trop confortable !

  • La tour Montparnasse infernale

    cinéma, film, comédie, La tour Montparnasse infernale, charles nemes, Eric Judor, Ramzy Bedia, Marina Foïs, Serge Riaboukine, Michel Puterflam, Bô Gaultier de Kermoal, Peter Semler, Edgar Givry

    AFF.jpg

    Le week-end est là et la Tour Montparnasse se vide mais alors que la nuit s'est installée, notre pote Stéphanie (Marina Foïs) attend la visite de son oncle. Une importante réunion doit en effet avoir lieu mais elle sera brutalement interrompue par un groupe d'hommes armés menés par machin ou plutôt Michel (Serge Raboukine). Leur but est d'obtenir un code qui leur permettrait d'ouvrir un coffre renfermant pas moins de 50 millions de francs. Un plan bien pensé qui n'avait cependant pas prévu l'intervention d'Eric & Ramzy (Eric Judor & Ramy Bedia), 2 laveurs de vitres aussi imprévisibles qu'ils sont stupides.

    01.jpg
    Après avoir connu le succès avec leurs spectacles puis à la télévision, nos potes Eric & Ramzy se lancent dans l'aventure du cinéma. En toute logique, c'est avec une comédie qu'ils viennent faire les zigotos avec l'humour qu'on leur connaît (et que tout le monde n'apprécie pas forcément) avec ce mélange de Piège de cristal et de La tour infernale. Ce film de Charles Nemes repose entièrement sur ce duo intenable capable de prendre en otage une main ou encore de revisiter le combat Bruce Lee / Kareem Abdul-Jabbar. Si La tour Montparnasse infernale n'a rien de franchement irrésistible, il y a quand même des passages marrants ainsi que quelques dialogues qui restent dans les mémoires ; rien de plus qu'un petit amusement.

  • Présentation de la première séance d'Amis Publics en présence de Kev Adams, Chloé Coulloud, Malonn Lévana, Paul Bartel, Edouard Pluvieux & John Eledjam.

    Salut à tous !

     

    La semaine dernière a été chargée pour Ciné2909 qui a eu l'occasion d'aller assister à la première séance d'Amis Publics aux Halles à Paris présentée par l'équipe du film : Kev Adams, Chloé Coulloud, Malonn Lévana, Paul Bartel, Edouard Pluvieux & John Eledjam.

     

    Vous pourrez aller jeter un oeil à la vidéo sur la page Ciné2909 Facebook pour le moment et prochainement sur le blog !

     

    A ++ les cinéphiles !