Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

medi sadoun

  • La Dream Team

    star 02.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Ce n'était encore qu'un adolescent lorsque notre pote Maxime Belloc (Medi Sadoun) a quitté le Berry pour rejoindre le centre de formation du PSG. A la suite de cela, sa carrière a vite explosé ; footballeur d'exception il enchaîne les succès sans oublier les juteux contrats publicitaires qui ont fait sa fortune. Pourtant, aujourd'hui âgé de 33 ans, le joueur semble sur le déclin comme l'atteste sa non-sélection avec l'équipe de France. Pour ne rien arranger, il s'est bêtement blessé et sera ainsi éloigné des terrains et son agent trouver alors l'idée d'un retour aux sources. C'est ainsi qu'il revient là où tout a commencé à Mareuil-en-bresle où il retrouve son père Jacques (Gérard Depardieu) avec qui les relations sont tendues.

    02.jpg

    Si vous appréciez le ballon rond autant que le cinéma, vous savez sans doute que le mariage des deux donne rarement de bons résultats. La Dream Team n'échappe hélas pas à cette règle car notre pote Thomas Sorriaux nous a pondu une comédie on ne peut plus convenue. Une star du foot à l'ego surdimensionné et critiquée de toutes parts retrouve son village natal et un Gérard Depardieu en père un peu bourru. Le dénouement de l'histoire n'est pas très difficile à deviner sans oublier la présence de Barbara Cabrita pour apporter un peu de romance. En fait, si vous avez moins de 12 ans alors oui cette comédie pourra prétendre à vous faire passer un bon moment autrement vous pouvez passer votre chemin.

     

     

    Il faut le voir pour : Éviter de vous tatouer des caractères chinois !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Joséphine s'arrondit

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    La vie est belle pour notre pote Joséphine (Marilou Berry) qui habite depuis maintenant 2 ans avec Gilles (Mehdi Nebbou). La seule ombre au tableau pour elle c’est que sa sœur Diane (Vanessa Guide) vit à leurs crochets et que la jeune femme n’est plus l’ombre d’elle-même depuis son mariage sabordé. Les choses vont vite s’accélérer pour Joséphine lorsqu’elle se rend compte qu’elle est enceinte ! Une grossesse qui fait le bonheur de tout son entourage mais qui l’emballe beaucoup moins ; elle angoisse à l’idée de devenir mère mais ses potes d’enfance Sophie & Cyril (Sarah Suco & Cyril Gueï) sont là pour la réconforter.

    01.jpg

    L’héroïne crée par Pénélope Bagieu a droit à de nouvelles aventures et pas n’importe lesquelles puisqu’elle va traverser l’étape particulière de la grossesse. Marilou Berry incarne toujours ce personnage mais prend une dimension particulière sur ce film puisqu’elle récupère le siège de réalisatrice pour sa toute première expérience. Cela n’entraîne pas une révolution pour autant ; on reste dans la même veine que le premier épisode et on notera quelques bonnes idées comme ce dialogue entre les 2 chialeuses que sont Joséphine et sa pote Sophie. Une comédie girly et même si Joséphine s'arrondit ça reste un (très) léger divertissement.

     

    Il faut le voir pour : Vous poser des questions si votre femme préfère le coca-light au vin !

     

    En savoir plus sur Joséphine ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Seb - Les Francis

    Salut !

     

    2167860595.151.jpg

    01.jpgMoi c’est Seb (Thomas VDB). Je suis DJ, en fait mon de scène c’est DJ Alpha ça te dit rien ? Non, bon … Je viens d’arriver en Corse. En fait avec mes potes Medi & Willy (Medi Sadoun & Cyril Gueï) on a décidé d’accompagner Jeff (Lannick Gautry).

     

    Son grand-père vient de mourir et il lui a confié qu’un secret de famille l’attendait dans le village de Fozzano et c’est pour ça qu’on est là. En fait on s’est arrêté dans une boite de nuit et c’est là que nos problèmes ont commencé et c’est un peu de ma faute.

     

    02.jpgEn fait j’avais repéré la belle Vanina (Alice David) et il semblerait que j’ai un peu énervé son frère Dumé (Thierry Neuvic) qui cherche maintenant à nous faire la peau.  Bref c’est la galère pour nous. Tiens au fait, t’as pas un peu de weed à fumer ? Après la trifouille des flics, j’ai plus rien !

     

     

     

    En savoir plus sur Les Francis ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Les Francis

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Son grand-père l’a élevé et c’est pourquoi à sa mort, Jeff (Lannick Gautry) fut particulièrement touché mais il peut compter sur le soutien de ses potes d’enfance Medi, Seb & Willy (Medi Sadoun, Thomas VDB & Cyril Gueï). Avant de mourir, son grand-père lui a confié une photo en lui demandant de se rendre en Corse, dans le village de Fozzano où un secret familial lui sera alors révélé. C’est ainsi que cette bande de 4 potes prennent la direction de l’ile de beauté mais leur séjour ne va pas se passer comme ils l’avaient espéré. La faute à Seb qui accumule les gaffes et qui va finir par provoquer l’ire d’un certain Dumé (Thierry Neuvic) convaincu que ces Francis a fait du mal à sa sœur Vanina (Alice David).

    01.jpg

    Au premier abord, c’est un nouveau film de potes d’enfance donc une comédie destinée à nous changer un peu les idées. Seulement pour sa première réalisation Fabrice Begotti patine sacrément car Les Francis ne dispose d’aucuns atouts pour nous faire rire. Le cause principale à tout ça, c’est d’abord le quatuor formé par Lannick Gautry, Medi Sadoun, Thomas VDB & Cyril Gueï avec lequel on ne ressent aucune osmose et sans cela, ça part sur de mauvais rails. De plus, il faudra faire abstraction des gros clichés sur nos amis corses (une pensée évidemment au personnage de Dumé) pour supporter une comédie qui n’aura comme seul mérite de nous faire découvrir un peu les jolis paysages de l’ile.

     

    Il faut le voir pour : Vous méfier de la trifouille la prochaine fois que vous irez en Corse !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les Francis

    Nos potes Lannick Gautry, Medi Sadoun, Thomas VDB & Cyril Gueï sont Les Francis et vont faire un petit tour du côté de l'ile de beauté. Ça aurait pu leur permettre de passer un bon séjour mais les choses vont quelque peu déraper !

    Date de sortie : 23 Juillet 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Lorsque nos potes Marie & Claude Verneuil (Chantal Lauby & Christian Clavier) ont appris que leurs filles Isabelle, Ségolène & Odile (Frédérique Bel, Emilie Caen & Julia Piaton) allaient se marier ; ils étaient les parents les plus heureux au monde. Enfin ça c’était jusqu’à ce qu’ils rencontrent leurs gendres David, Rachid & Chao (Ary Abittan, Medi Sadoun & Frédéric Chau) ; un juif, un arabe et un chinois qui entre dans une famille catholique et surtout dans la petite ville de Chinon ça ne passe pas inaperçu ! Leur dernier espoir repose sur Laure (Elodie Fontan) qui va justement se marier avec Charles (Noom Diawara) qui est certes catholique mais qui est aussi noir !

    01.jpg

    Quelle que soit la couleur de notre peau, qu’importe notre religion car tout le monde aura le plaisir d’en prendre pour son grade ! Bien entendu, Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ? n’a rien de la comédie fine, est rempli de clichés et manque cruellement de profondeur mais c’est une forme d’humour adaptée pour dédramatiser mais surtout dénoncer le racisme. Le film de Philippe de Chauveron s’appuie aussi sur une sympathique brochette de jeunes comédiens entourant Chantal Lauby & Christian Clavier. Malgré son scénario hyper prévisible, on passe un excellent moment et les fous rires ne manquent pas et c’est bien là l’essentiel !

     

    Il faut le voir pour : Chanter la Marseillaise lors de la prochaine réunion de famille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Mea culpa

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Ses nuits sont encore hantées par cet accident qu’il a causé et qui a couté la vie d’une mère et de son enfant. La vie de notre pote Simon (Vincent Lindon) a été brisée et il a du mal à recoller les morceaux. Après avoir purgé une peine de 2 ans de prison, cet ancien flic n’était plus le même ce qui a détruit son couple au milieu de tout ça c’est peut-être son fils Théo (Max Baissette de Malglaive) qui en souffre le plus. Son ancien collègue et pote d’enfance Franck (Gilles Lellouche) tente de le soutenir depuis ce drame mais il est également préoccupé par une série de meurtres. Les évènements se précipitent lorsque le petit Théo devient le témoin d’une exécution devenant ainsi une cible à éliminer.

    01.jpg

    Gilles Lellouche et Vincent Lindon étaient déjà passés devant la caméra de Fred Cavayé avec A bout portant & Pour elle, ils sont maintenant réunis pour ce Mea culpa. Une fois encore c’est un thriller qui vise l’efficacité et qui donc ne prend pas vraiment de risques et certainement pas du coté du scénario même s’il y a une petite surprise qui vous attend. Du coté des personnages également pas beaucoup de relief avec des profils qu’on a vu des milliers de fois. En tout cas, on ne pourra pas dire qu’on s’ennuie avec une bonne petite dose de scènes d’action, c’est un film qui suffit amplement pour se changer les idées mais rien de plus.

     

    Il faut le voir pour : Oublier le TGV pour vos prochains voyages, c’est trop mouvementé !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les Kaïra

    star 03.jpg

    2167860595.68.jpg

    Après avoir bouffé leurs grecs, Mousten & Abdelkrim (Franck Gastambide & Medi Sadoun) sont allés faire un tour du coté de leur pote d’enfance Momo (Jib Pocthier) histoire de passer le temps. Et puis en feuilletant quelques magazines, ils tombent sur une annonce pour un boulot de rêve : devenir acteurs porno ! Ils se retrouvent ainsi devant Un producteur (François Damiens) qui est prêt à leur donner une chance s’ils lui rapportent une bande démo. Nos Kaïra doivent donc réaliser une vidéo de leurs plus belles prouesses mais encore faut-il pour cela trouver des femmes. Avec la caisse d’Abdelkrim, ils se rendent donc à Paris mais leurs plans risquent vite de partir en c……. !

    01.jpg

    Salut bande de bâtards ! Après avoir détourné le téléshopping via leur websérie, Les Kaïra reviennent en force au cinéma donnant l’opportunité à Frank Gastambide de réaliser son premier long-métrage. On retrouve ainsi le trio de personnages propulsés en pleine recherche d’un emploi très particulier, un parcours qu’il faut savoir évidemment au second degré. Si les rires s’enchainent dans un premier temps, la comédie a un peu de mal à se renouveler heureusement il y a quelques éclairs avec les irrésistibles imitations de Medi Sadoun et son coming-out. Bien pêchu et rythmé par de sympathiques caméos, si vous avez adhéré à Kaïra-shopping vous ne serez pas déçu par cette comédie.

     

    Il faut le voir pour : Adopter un ours !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • De l’huile sur le feu

    aff.jpg

    A Paris, dans le quartier de Belleville 2 restaurateurs sont en conflit permanent et cela mène parfois à des gestes inconsidérés. C’est ainsi que notre pote Samir Chouffry (Nader Boussandel) en est venu à briser la vitre du restaurant de Wong Zy (Tien Shue) pensant que ce dernier avait fait de son chien un repas de fête. Se rendant coups pour coups, le propriétaire de L’empire du dragon réplique à son tour et tout ceci se termine en une bagarre générale. C’en est trop pour Mme Lavignasse (Claude Gensac), propriétaire des lieux qui décide de supprimer la terrasse de Chouffry. Celui-ci loin de s’avouer vaincu compte bien reprendre ce qui lui appartenait jadis mais un évènement tragique va tout remettre en cause.

    01.jpg

    Franchement, le pitch me paraissait propice à une bonne séance de rigolades malheureusement une fois devant le film, on est davantage envahi par l’accablement que par l’envie de se marrer. Condensé de clichés sur les asiatiques et les musulmans, De l’huile sur le feu ne prend même pas le temps d’assaisonner ces ingrédients pour les adapter à notre gout. Un humour primaire et bien trop répétitif, un jeu d’acteur poussif transforment cette comédie en un produit qui restera en travers de la gorge. La seule chose qui m’a redonné un tant soit peu le sourire c’est ce karaoké en guise de générique de fin avec la reprise du thème de la série Arnold & Willy, c’est bien peu.

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’aller au restaurant ce soir !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire