Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guy lecluyse

  • Amis publics

    star 03.jpg

    AFF.jpg
    Une importante explosion a autrefois eu lieu sur un site de pétrochimie à Lyon, une catastrophe qui aura des répercussions dramatiques. Des cas de cancer sont diagnostiqués chez des enfants vivant dans les environs et Ben (Paul Bartel) fait partie de ces victimes. Il suit un traitement de chimiothérapie qui, hélas, ne se montre pas efficace et son frère Léo (Kev Adams) a décidé de le reprendre avec lui. Ignorant combien de temps il leur reste à être ensemble, Léo décide avec ses potes d'enfance Franck & Lounès (John Eledjam & Majid Berhila) de réaliser le rêve de Ben qui souhaiterait participer à un braquage de banque ! Bien entendu, ils veulent mettre en scène un faux braquage mais les choses vont prendre une tournure inattendue.

    01.jpg
    C'est un premier long-métrage pour notre pote Édouard Pluvieux qui se lance dans un film de braquage (très sommaire) mêlé à de la comédie. On sent d'ailleurs un peu de naïveté avec Amis publics et cela s'illustre notamment dans la dernière scène de braquage totalement surréaliste. La tête d'affiche c'est bien entendu Kev Adams qui se voit offrir un rôle plus consistant qu'à l'accoutumée et qui se montre tout à fait convaincant dans ce rôle de grand frère protecteur. Ce n'est pas pour autant que les rires disparaissent puisque le costume de clown de service se retrouve partagé par le tandem John Eledjam / Majid Berhila. Une équipe de bras-cassés plutôt sympathique, quelques running gags et ça vous donne au final un film agréable à découvrir

     


    Il faut le voir pour : Dire à votre taxi de ne pas confondre l'avenue et le boulevard !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • En route !

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    L'heure est au déménagement pour les Boovs guidés par le Capitaine Smek et ils ont décidé de s'installer sur Terre ! Après avoir mis de coté l'ensemble des humains, ils prennent leurs aises sur leur nouvelle planète et parmi eux se trouve Oh qui n'est pas très populaire auprès des siens. En voulant inviter son pote d'enfance Kyle, il commet une bêtise monumentale en envoyant un message aux 4 coins de la galaxie. Cela va alerter les terribles Gorgs qui poursuivent sans relâche les Boovs et Oh va devenir un fugitif activement recherché. Il doit donc se montrer discret et c'est à cette occasion qu'il va rencontrer une jeune humaine ; Tif qui a été séparée de sa mère.

    01.jpg

    C'est le dernier né de la maison Dreamworks et il va vous en faire voir de toutes les couleurs ! Enfin pas tout à fait. Au programme une invasion d'extraterrestres rigolos avec surtout la formation d'un duo improbable. Comme souvent irréprochable d'un point de vue visuel, on sera bien moins convaincu par des personnages peu attachants, surtout un humour pas très développé et parfois l'impression qu'on en fait des caisses. A cela s'ajoute également le doublage assuré par Leïla Bekthi qui ne colle pas vraiment avec la jeune héroïne et puis les nombreuses chansons de Rihanna (qui assure le doublage en V.O.) mais qui elles aussi font un peu tache. Pas sur qu'En route ! Éclate tous les enfants.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais manger le bonbon bleu quand vous allez aux toilettes !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Une chanson pour ma mère

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    La famille est au grand complet parce que leur mère (Michèle Moretti) n’en a plus pour très longtemps. Ses enfants Sylvie (Sylvie Testud) accompagnée de son mari Jean (Patrick Timsit) et de leur fille Adeline (Mathilde Goffart) ainsi que Michel, Antoine & Simon (Fabrizio Rongione, Sam Louwyck & Guy Lecluyse) sont tous venus à son chevet. C’est un moment difficile pour tous et cette réunion ravive quelques tensions dans la fratrie mais très vite ils se fédèrent pour offrir une dernière joie à leur mère. Il se trouve que Dave est en concert non loin de là, un artiste que leur mère adore plus que tout et on pourrait même dire qu’il fait partie de la famille. L’idée est donc de le faire venir et pour y arriver, ils ne vont rien trouver de mieux que de le kidnapper.

    01.jpg

    Pas la peine d’être son pote d’enfance depuis 40 ans pour apprécier Dave et je dois vous dire que j’aime beaucoup ce chanteur. Plutôt ravi donc de le voir faire ses premiers pas pour son premier vrai rôle dans une comédie assez déjantée mais qui manque tout de même de profondeur. On pense notamment à ces 3 frères animés d’un certain désamour dont on aurait bien aimé avoir un peu plus d’explications. D’autant plus dommage qu’Une chanson pour ma mère réserve tout de même 2 beaux moments d’émotion avec la fameuse rencontre entre Dave & la maman ainsi qu’une conclusion qui donne la larme à l’œil. Une bonne idée sur laquelle repose un peu trop ce premier film de Joël Franka pas tout à fait abouti.

     

    Il faut le voir pour : Commencer à penser à votre cercueil !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Mais qui a re-tué Pamela Rose ?

    star 03.5.jpg

    2167860595.61.jpg

    On pensait l’affaire Pamela Rose définitivement enterrée et c’est un vrai choc lorsqu’on découvre que son cercueil a été dérobé ! L’enquête est confiée aux 2 agents qui s’en été déjà chargé il y a 10 ans c’est-à-dire Richard Bullit & Douglas Riper (Kad Merad & Olivier Baroux) mais entretemps leurs rapports ont changé. Une femme a brisé leur amitié et ils vont devoir surmonter ce conflit pour retrouver celui qui a re-tué Pamela Rose. Grace à leur flair, ils identifient rapidement le coupable : Kowachek (Guy Lecluyse) qu’ils connaissent bien pour l’avoir déjà arrêté. Celui-ci parvient à s’enfuir mais Bullit & Riper savent maintenant ce qu’il complote : l’assassinat de Barbara Applepie (Audrey Fleurot), la Présidente des Etats-Unis of America !!

    01.jpg

    Sorti en 2003, Mais qui a tué Pamela Rose ? s’est vite imposé comme une référence de la comédie française pour son univers barré posé par le duo Kad & Olivier. Ces derniers reprennent leurs rôles et pour la première fois la réalisation d’une comédie qui, rassurez-vous, est bien fidèle à l’épisode précédent. On tape plus que jamais dans l’humour absurde et décalé auquel tout le monde n’adhère pas forcément mais un domaine dans lequel le duo de comiques excelle. A l’image de son titre, Mais qui a re-tué Pamela Rose ? vous promet une bonne salve de rires et qu’on reverra certainement avec grand plaisir.

     

    Il faut le voir pour : Examiner votre chien !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Safari

    Hakuna matata à vous !

    c.jpg

    a.jpgJe me présente, je suis Richard Dacier (Kad Merad) votre guide. Tout d’abord, soyez les bienvenus en Afrique ; berceau de l’humanité vous vous apprêtez à vivre un safari inoubliable…et moi aussi !

     

    Il faut que je vous dise la vérité, en fait je n’ai jamais été guide, je ne faisais que de m’occuper des réservations. Seulement, j’ai eu quelques soucis d’argent et mon pote d’enfance Bako (Greg Germain) a été retenu prisonnier.

     

    b.jpg

    Pour le libérer, je dois tout faire pour livrer cette mallette au Mozambique et en récupérer une autre en échange. On va donc devoir faire un léger détour et il n’y a pas de raisons que cela ne se passe pas sans problèmes !

     

     

    En savoir plus sur Safari ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Au bistro du coin

    aff.jpg

    La mort de Jean Valjean, un SDF du quartier, a ému de nombreux habitants et notamment Bertrand (Guy Lecluyse) qui a eu l’initiative d’organiser un spectacle. Avec la collaboration des autres commerçants et habitants, il compte ainsi récolter des fonds et surtout sensibiliser les gens sur le sort des sans-abris. Pour l’occasion, il a demandé à son pote d’enfance Manu (Fred Testot) de lui rendre un service ; utiliser son café Le Chinon 3 pour y faire les répétitions. Alors que le grand jour approche, tout le monde est un peu sur les nerfs et les bouleversements ne manqueront pas de venir rythmer la journée.

    01.jpg

    Au bistro du coin c’est avant tout un concept particulier, un film choral à l’échelle d’un quartier avec comme point d’ancrage le fameux bistro. Autour de ce lieu se tisse alors d’autres histoires plus ou moins bien amenées avec une farandole de comédiens et d’autres qui apparaissent en simples guest-stars. On ne peut pas dire qu’on retrouve réellement la chaleur d’une vie de quartier, on ne s’attache pas à des personnages transparents et les clichés finissent de nous convaincre d’aller boire un coup ailleurs. Allez, je paye ma tournée mais pas pour ce film !

     

    Il faut le voir pour : Ne plus vous étonner de voire des gens ne pas traverser le passage piéton quand le feu est vert.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire