Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daniel auteuil

  • Amoureux de ma femme

    star 01.5.jpg

    AFF1 (3).jpg

    C’est au détour d’une rue que Daniel & Patrick (Daniel Auteuil & Gérard Depardieu) se sont retrouvés et ils ont l’intention de prolonger leurs retrouvailles au cours d’un diner. Daniel est tout de même un peu gêné vis-à-vis de sa femme Isabelle (Sandrine Kiberlain) qui ne porte pas son ami dans son cœur. Effectivement, il y a quelques temps Patrick a quitté sa femme qui se trouve être la pote d’enfance d’Isabelle ce qui crée quelques tensions mais au final elle va accepter de le recevoir. A cette occasion, le couple va ainsi faire la connaissance de sa nouvelle compagne : Emma (Adriana Ugarte). Dès que Daniel pose les yeux sur elle, il perd tous ses moyens et se met même à s’imaginer mille et une choses avec cette séduisante jeune femme !

    Aff.png

    Après avoir revisité l’univers de Marcel Pagnol, notre pote Daniel Auteuil continue son envie de réaliser avec l’adaptation d’une pièce de théâtre, L’envers du décor, qu’il connait bien pour l’avoir interprété. L’histoire se résume ainsi à un diner durant lequel on découvre l’imagination fertile du personnage et où les frontières entre réalité et rêve se troublent. Si ces quelques scènes offrent une légère évasion face à un repas insipide, il n’en reste pas moins qu’Amoureux de ma femme s’impose vite comme une comédie poussive. Malgré des valeurs sures au casting comme Sandrine Kiberlain & Gérard Depardieu, le quatuor sonne faux et la seule éclaircie restera la présence de la comédienne espagnole Adriana Ugarte qu’on avait découvert avec Julieta.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus organiser de diner chez vous !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Les naufragés

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Le juge d'instruction va arriver d'une minute à l'autre mais notre pote Jean-Louis Brochard (Daniel Auteuil) a réussit à prendre la poudre d'escampette avec son argent. Il est ainsi parvenu à rejoindre Tortola mais se retrouve coincé car le trafic aérien est sur le point d’être paralysé par l'arrivée d'un ouragan. C'est avec l'aide de William Boulanger (Laurent Stocker), un teinturier qu'il va réussir à trouver une solution ; celui-ci avait réservé un avion mais n'avait pas de pilote et c'est donc Jean-Louis qui va prendre cette place. Malheureusement, leur vol est mouvementé au point qu'ils vont s'échouer sur une ile déserte. Alors que l'entraide semble indispensable, ils ont du mal à se supporter l'un l'autre rendant leur survie encore plus difficile !

    01.jpg

    Si certains rêvent d'une ile déserte, c'est devenu un cauchemar pour nos potes Daniel Auteuil & Laurent Stocker. Ils sont Les naufragés et vont devoir survivre mais le plus dur pour eux sera toutefois de cohabiter ensemble ! Si à l'écran nos héros cherchent désespérément de la nourriture, le spectateur se retrouve lui dans la même position quand il s'agit de trouver de l'humour. On a beau retourner cette comédie dans tous les sens, il est bien difficile d'y déceler les bons moments et la seule chose qu'on peut en retenir c'est quelques astuces pour récupérer son ligne blanc.Un film qu'on a simplement envie d'abandonner à son triste sort et en attendant je préfère encore aller regarder Koh Lanta !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas vous étonner si vous trouvez une source d'eau pétillante !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Nos femmes

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    La soirée Poker devait commencer à 21h tapantes mais Simon (Thierry Lhermitte) est en retard ce qui agace prodigieusement Max (Richard Berry). De son coté, Paul (Daniel Auteuil) se montre plus conciliant mais il n’a pas encore idée de la soirée agitée qui l’attend ! Lorsque Simon arrive enfin - après quand même trois quart d’heure de retard - il est livide et annonce à ses 2 potes d’enfance qu’il a commis quelque chose d’atroce. Il vient de tuer sa femme Estelle (Pauline Lefevre) ! C’est un véritable cataclysme pour Max & Paul dont la première réaction est de vouloir prévenir la Police mais il s’agit tout de même d’un de leurs meilleurs amis.

    01.jpg

    Un succès au théâtre s’accompagne souvent d’une adaptation pour le grand écran et la pièce d’Eric Assous a été confiée à Richard Berry qui, comme Daniel Auteuil, reprend le rôle qu’il tenait sur les planches. Pour les accompagner Thierry Lhermitte s’invite pour une comédie au schéma convenu ; une bande de potes et une réunion qui dégénère en règlements de comptes. Outre ce scénario bateau, Nos femmes est surtout plombé par le jeu excessif des comédiens (un poil cliché la prestation de Max sur Ma Benz non ?). Il ne doit y avoir que l’explosion de Paul qui ait réussi à me décrocher un léger sourire en dehors de ça on a quand même hâte que le jour se lève !

     

    Il faut le voir pour : Aider votre femme de ménage en faisant la vaisselle !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Entre amis

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Après 1 an sans se voir, l’heure est aux retrouvailles ; Richard (Daniel Auteuil) retrouve ses potes d’enfance Astrid, Carole, Philippe & Gilles (Zabou Breitman, Isabelle Gélinas, François Berléand & Gérard Jugnot). Ils vont passer quelques jours de vacances ensemble et pour l’occasion Richard va leur présenter sa nouvelle compagne Daphné (Mélanie Doutey). Tout ce beau monde va monter à bord d"un magnifique voilier qui va naviguer 20 heures durant pour les emmener jusqu’en Corse. Au départ, cette croisière semblait s’amuser mais très vite les choses vont se gâter. Il y a d’abord une Astrid qui se montre particulièrement agressive envers Daphnée et pour ne rien arranger, voilà qu’une violente tempête s’annonce.

    01.jpg

    Après le mauvais On a marché sur Bangkok, notre pote Olivier Baroux ne pouvait que rebondir même si ce n’est pas pour aller bien haut. Il nous convie ainsi à une réunion Entre amis qui ne manque pas d’animation entre la gaffeuse Mélanie Doutey, une Isabelle Gélinas dévoreuse de Pépito et un Gérard Jugnot dont le visage semble avoir changé en cours de route. Qui dit vacances entre potes dit bonne bouffe (avec de la mayonnaise) mais aussi et surtout les inévitables engueulades qui vont progressivement transformer la croisière de rêve en galère. On ne peut pas dire qu’on s’étouffe de rires, on appréciera surtout le film pour la sympathie qu'on a pour les comédiens qui composent cette joyeuse bande.

     

    Il faut le voir pour : Annuler vos prochaines vacances avec vos potes d’enfance !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Avant l'hiver

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Difficile de plaindre notre pote Paul Atkinson (Daniel Auteuil), ce neurochirurgien mène une belle vie auprès de sa femme Lucie (Kristin Scott-Thomas). Ces derniers jours pourtant, il n’arrête pas de recevoir des bouquets de roses rouges que ce soit à son cabinet ou directement à son domicile. Il ignore qui lui envoie ces fleurs mais cela a peut-être un rapport avec une jeune femme qu’il ne cesse  de croiser ces dernier temps. Serveuse dans un bar, Lou (Leïla Bekhti) prétend en effet qu’elle a autrefois été opérée par Paul et depuis il l’a revu à plusieurs reprises, difficile tout de même de croire qu’il ne s’agit là que d’un simple hasard.

    01.jpg

    Tout part d’un repas convivial, on découvre la vie confortable d’un couple puis progressivement ce bonheur apparent se décompose. Avant l’hiver se révèle être un film d’une grande humanité en soulignant justement toutes les faiblesses, la fragilité qui définit chacun des personnages. Les premières secondes annoncent une issue tragique et il faut effectivement attendre les derniers instants pour découvrir réellement l’histoire qui lie tout ce beau monde. Une révélation qui intervient un peu comme un coup de poing dans l’estomac. Délicat et magnifiquement interprété, on restera aussi marqué par l’émouvant tête-à-tête entre cette patiente atteinte d’une tumeur et Paul.

     

    Il faut le voir pour : Offrir à vos enfants un Docteur Maboul si vous voulez en faire plus tard des chirurgiens.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Avant l'hiver

    Dans Avant l'hiver, Kristin-Scott Thomas & Daniel Auteuil forment un couple uni depuis de nombreuses années. Au moment où le chirurgien croise Leïla Bekhti, une ancienne patiente, il est encore loin de s'imaginer qu'elle va prendre une place dans sa vie.

    Date de sortie : 27 Novembre 2013.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Fanny

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Marius (Raphaël Personnaz) a embarqué sur La Malaisie et c’est un long voyage de 5 ans qui l’attend désormais. A Marseille, ses proches ont encore du mal à s’en remettre ; son père César (Daniel Auteuil) ne décolère pas d’avoir appris que son fils est parti comme un voleur tandis que Fanny (Victoire Belezy) est envahie de chagrin. Doucement, ils tentent de reprendre le cours de leur vie mais la jeune femme va de nouveau être bouleversée lorsqu’elle apprend qu’elle attend un enfant de Marius. Cette nouvelle tombe d’autant plus mal qu’Honoré Panisse (Jean-Pierre Darroussin) venait de renouveler sa demande en mariage auprès de la mère de Fanny.

    01.jpg

    Après La fille du puisatier, Daniel Auteuil continue de nous faire redécouvrir l’univers de Marcel Pagnol en adaptant La Trilogie Marseillaise avec ses 2 premiers volets Marius & Fanny. Les vedettes se nomment Victoire Belezy & Raphaël Personnaz et ça saute aux yeux, ils forment un magnifique couple à l’écran ce qui est déjà un bon point de départ. Pour le reste, on ne peut pas dire que le réalisateur français ait fait preuve d’audace puisque les 2 films sont d’un grand classicisme ce qui facilite en même temps le sentiment nostalgique qu’éprouveront certains spectateurs. Evidemment, ça n’enlève en rien à leurs qualités ; les seconds rôles sont savoureux (avec notamment un beau duo Chazel /Ascaride), les accents chantants et surtout les dialogues de Pagnol qui font toujours autant rire. Ne reste plus qu’à attendre la conclusion de tout ça avec César.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller votre femme enceinte, un accouchement à 7 mois de grossesse ça peut arriver !


    En savoir plus sur Marius ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Marius

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Marius (Raphaël Personnaz) travaille avec son père César (Daniel Auteuil) au Café de la marine mais le jeune homme rêve en secret de prendre un jour la mer. Grace à Piquoiseau (Rufus), il pourrait prochainement trouver une place à bord du voilier La Malaisie mais partir n’est pas si facile car il laisserait derrière lui la belle Fanny (Victoire Belezy). Véritable pote d’enfance, Marius a réellement pris conscience de ses sentiments pour elle lorsque celle-ci a annoncé qu’elle épouserait prochainement le vieux Panisse (Jean-Pierre Darroussin). Fou de jalousie, il fera tout pour l’en dissuader mais dans le même temps il ne peut pas révéler ce qu’il ressent vraiment car il garde au fond de lui l’espoir de prendre la mer.

    01.jpg

    Après La fille du puisatier, Daniel Auteuil continue de nous faire redécouvrir l’univers de Marcel Pagnol en adaptant La Trilogie Marseillaise avec ses 2 premiers volets Marius & Fanny. Les vedettes se nomment Victoire Belezy & Raphaël Personnaz et ça saute aux yeux, ils forment un magnifique couple à l’écran ce qui est déjà un bon point de départ. Pour le reste, on ne peut pas dire que le réalisateur français ait fait preuve d’audace puisque les 2 films sont d’un grand classicisme ce qui facilite en même temps le sentiment nostalgique qu’éprouveront certains spectateurs. Evidemment, ça n’enlève en rien à leurs qualités ; les seconds rôles sont savoureux (avec notamment un beau duo Chazel /Ascaride), les accents chantants et surtout les dialogues de Pagnol qui font toujours autant rire. Ne reste plus qu’à attendre la conclusion de tout ça avec César.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à caser 4/3 dans un verre !


    En savoir plus sur
    Fanny ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Jappeloup

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Dès son plus jeune âge, notre pote Pierre Durand (Guillaume Canet) a baigné dans le monde hippique enchainant les concours pour la plus grande joie de son père Serge (Daniel Auteuil). Seulement, il s’est lassé de tout cela et ambitionne maintenant de devenir avocat et une belle carrière se profilait alors pour lui. Pourtant, Pierre décidera de tout plaquer et de retourner vers sa passion : l’équitation et c’est ainsi que commence sa formidable histoire avec Jappeloup. Au départ, il ne croyait pas du tout aux capacités de ce cheval et pourtant celui-ci va le faire galoper des simples concours aux Jeux Olympiques de Séoul.

    01.jpg

    C’est qu’on en a bouffé du cheval … au cinéma j’entends puisqu’après le pas drôle Turf, c’est maintenant au tour de Guillaume Canet de franchir l’obstacle. Jappeloup pourrait bien être considéré comme un biopic puisqu’il revient sur la belle histoire qu’a vécue le cavalier Pierre Durand et il ne vous sera pas très difficile d’imaginer la conclusion. Il y a toute une écurie d’excellents comédiens, de bons sentiments mais ça reste quand même un film où se succèdent 2 heures durant des chevaux sautant des obstacles. Il n’est donc pas impossible que ça finisse par lasser car on n’est pas tous passionnés par l’univers hippique mais il faut reconnaitre que c’est bien fait et efficace.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de sous-estimer les petits chevaux !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Les sous-doués en vacances

    star 01.jpg

    aff.jpg

    Le destin réserve parfois de drôles de surprises comme en témoigne l’histoire entre Claudine & Bebel (Grace De Capitani & Daniel Auteuil). Ils devaient tous deux se rendre aux Seychelles mais leur voyage est tombé à l’eau ce qui leur a permis de se rencontrer et ce fut le coup de foudre immédiat. Engagés pour tester la Love machine en vue de créer le prochain tube du célèbre chanteur Memphis (Guy Marchand), ils filaient le parfait amour jusqu’à ce que Bebel soit piégé. Coureur de jupons insatisfait, Memphis a jeté son dévolu sur Claudine et il est prêt à tout pour l’avoir même à l’engager comme traductrice et l’amener en voyage à Saint-Tropez.

    01.jpg

    Alors si c’est toujours un véritable plaisir de revoir leurs premières aventures, ce second épisode on aurait préféré qu’il ne voit pas le jour. Ça nous aurait peut-être privé de ce méga-tube qu’est Destinée interprété par un Guy Marchand au taquet en mode séducteur, seul lot de consolation de cette comédie poussive. Il y avait déjà une douce folie dans Les sous-doués, ici elle est encore plus exacerbée à l’image d’un pauvre Togo qui se retrouve avec une jambe plus courte que l’autre. Malheureusement, les joies des retrouvailles tournent vite courts devant Les sous-doués en vacances qui enchaine les situations rocambolesques où les rires laissent souvent place à une certaine consternation.


    En savoir plus sur Les sous-doués ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire