Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

josh brolin

  • Ave, César !

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Grand studio de cinéma, Capitol Pictures est dirigé d’une main de maître par Eddie Mannix (Josh Brolin) et il n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer devant tous les problèmes rencontrés. Récemment, il a appris que son comédien vedette Baird Whitlock (George Clooney) s’était volatilisé alors qu’il était en plein tournage d’Ave, César ! Une disparition qui n’inquiète pas plus que cela Eddie puisque l’acteur est réputé pour avoir une bonne descente et, par le passé, on l’a déjà retrouvé après une bonne cuite. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’il apprendra que Whitlock a en fait était kidnappé et qu’une demande de rançon de 100 000 dollars a été formulée.

     

    02.jpg

    Nouvelle comédie pour les frères Ethan & Joel Coen qui, pour l’occasion, retrouvent pas mal de potes parmi lesquelles Frances McDormand, George Clooney ou encore Josh Brolin. Cette plongée dans les studios de cinéma offre ainsi l’occasion pour les spectateurs de visiter les coulisses des différents plateaux de tournage. Une leçon de diction prodiguée par Ralph Fiennes et un Channing Tatum qui dévoile ses talents de danseur de claquettes ; à part ces quelques moments qui nous font esquisser un sourire, difficile de se satisfaire d’Ave, César ! Tout ce beau monde semble s’amuser dans cette grande cour de récréation mais cette joie n’est, à notre plus grand regret, pas vraiment communicative.

     

    Il faut le voir pour : Demander à vos enfants de ne pas faire des lassos avec leurs spaghettis !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Everest

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Depuis que des hommes comme Tensing Norgay ou Edmund Hillary ont escaladé jusqu’au sommet de l’Everest dans les années 1950, cela a fait de nombreux émules par la suite. Nous sommes en 1996 et de nombreuses sociétés ont vu le jour afin de proposer cette incroyable expédition à toute personne se sentant l’âme d’un aventurier. Pour conquérir l’Everest, il faut cependant une condition physique optimale car dans cet environnement hostile vous pouvez y laisser votre vie ! A la tête d’Adventure consultants, notre pote Rob Hall (Jason Clarke) prépare sa prochaine ascension et sa priorité est et restera toujours de tout faire pour ramener ses clients en vie.

    01.jpg

    Qui n’aurait pas envie de fait un tour sur le toit du monde ? Atteindre le sommet de l’Everest n’est pas à la portée du premier venu mais surtout cette ascension est bordée de dangers comme en témoigne cette histoire rendant hommage à Rob Hall et ses compagnons. Avec des paysages enneigés à perte de vue, quelques plans qui vous donneraient presque le vertige ; on est happé dans leur incroyable aventure et vous n'échapperez pas à quelques frissons. On regrette juste que le réalisateur Baltasar Kormákur parasite son film avec ces quelques scènes ne cherchant qu'à tirer quelques larmes aux spectateurs.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de vous plaindre quand vous devez monter des escaliers !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Sin City : J'ai tué pour elle

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Roarke (Powers Boothe) est un homme dangereux, tout Sin City n’est pas sans ignorer cela. C’est loin d’effrayer notre pote Johnny (Joseph Gordon-Levitt) qui a justement des comptes à régler avec lui d’autant plus qu’il partage un lien très particulier avec le sénateur. Alors lorsqu’il le défie au Poker et le ridiculise ; il peut s’attendre à ce que Roarke ne le laisse pas s’en tirer à si bon compte. De son coté, Dwight McCarthy  (Josh Brolin) s’est mis dans une drôle de situation après avoir retrouvé la belle mais vénéneuse Ava Lord (Eva Green). Seul, il n’ira pas bien loin c’est pourquoi il décide de faire appel à un poids lourd : Marv (Mickey Rourke) s’ennuyait ce soir et va pouvoir se défouler un peu.

    01.jpg

    Il aura donc fallu patienter 9 ans avant que la paire Rodriguez / Miller fasse à nouveau parler la poudre avec un épisode un peu décevant. Bon visuellement on retrouve l’esthétisme révolutionnaire avec les quelques couleurs qui se fondent dans cet univers noir et blanc qui font toujours leur effet. C’est au niveau des personnages que la magie de Sin City : J'ai tué pour elle opère moins avec des visages connus qui ne semblent être là que pour enrichir une distribution pléthorique (Hartigan / Gail). Les nouveaux venus ne se montrent pas tous très intéressants à l’image de Johnny ou Manute dont le potentiel ne sera jamais réellement exploité. Bon film mais après une telle attente on tendait déjà l’autre joue pour une nouvelle claque, il faudra se contenter d’une petite tape.

     

    Il faut le voir pour : Tenter votre chance aux machines à sous, ça a l’air facile !

     

    En savoir plus sur Sin city ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Sin city : j'ai tué pour elle

    Il y a 9 ans, Robert Rodriguez nous mettait une petite claque en adaptant l'oeuvre culte de Frank Miller et on aura bientot droit à la suite avec Sin city : j'ai tué pour elle dans lequel on retrouvera Mickey Rourke, Jessica Alba ou encore Bruce Willis sans oublier l'arrivée d'Eva Green qui a déjà fait parler d'elle aux Etats-Unis !

    Date de sortie : 17 Septembre 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Last days of summer

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Après le départ de son père parti former une nouvelle famille avec sa secrétaire et ses enfants, notre pote Henry (Gattlin Griffith) est devenu l’homme de la maison. Sa présence se révèle primordiale car sa mère Adele (Kate Winslet) est en pleine dépression. C’était déjà le cas avant que son mari Gerald (Clark Gregg) la quitte mais cela semble empirer de jour en jour. Alors que la fin des vacances d’été approche, Adele & Henry sont interpellés dans un supermarché par Frank (Josh Brolin). Cet homme est en fait un prisonnier évadé et qui cherche à échapper à la police et pour cela il va trouver refuge chez eux.

    01.jpg

    Avec ce film, Jason Reitman adapte le roman de Joyce Maynard. Une famille composée de Kate Winslet & Gattlin Griffith est donc prise en otage par Josh Brolin et pas besoin d’être un grand devin pour comprendre que le fameux syndrome de Stockholm va frapper. En dehors de quelques scènes de flashbacks qui viennent nous éclairer sur le passé de Frank, la narration est plutôt linéaire et finalement pas très palpitante. S’il n’y avait pas les présences de bons acteurs au générique, on aurait rapidement décroché de Last days of summer et la sensualité du couple vedette n’empêche pas qu’on trouve le temps parfois long.

     

    Il faut le voir pour : Trouver un bon moyen de recycler vos pêches !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Oldboy

    star 02.jpg

    aff.jpg

    08 Octobre 1993. Après un rendez-vous professionnel qui a tourné au fiasco, notre pote Joe Doucett (Josh Brolin) se noie une nouvelle fois dans l’alcool. Cependant à son réveil, il découvre qu’il est enfermé dans ce qui semble être une chambre d’hôtel, un lieu qu’il ne quittera pas durant 20 ans ! Le seul contact qu’il aura avec le monde extérieur sera une télévision où il apprendra notamment le meurtre de son ex-femme Donna Hawthorne (Hannah Ware), crime dont il est accusé à tort. Joe aura également l’occasion de voir sa fille Mia (Elvy Yost) grandir auprès de sa nouvelle famille et c’est la perspective de la retrouver qui va le déterminer à s’enfuir de cette prison. Un jour, il est soudainement libéré et ne pense plus qu’à une chose : trouver celui qui l’a enfermé durant tout ce temps.

    01.jpg

    En 2004, le film de Park Chan-Wook avait non seulement marqué le Festival de Cannes mais aussi et surtout beaucoup de spectateurs par son tortueux scénario. On tremblait d’avance à l’idée de ce remake américain et le réalisateur a beau s’appeler Spike Lee, il n’évite pas pour autant une belle catastrophe. Principalement en cause les comédiens à commencer par Josh Brolin qui, notamment dans la première demi-heure, est loin d’être convaincant. Par la suite, ça ne s’arrange pas avec les personnages de Chaney ou Adrian Pryce qui semblent être tombés dans le bain de la mauvaise caricature. Si vous ne connaissez pas l’œuvre originale, il est presque acquis que vous serez soufflés par le dénouement d’Oldboy mais si vous avez l’occasion, privilégiez plutôt le film coréen à celui-ci !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter les raviolis chinois pendant quelques temps …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Gangster squad

    star 02.5.jpg

    3502058702.105.jpg

    1949, Los Angeles appartient à Mickey Cohen (Sean Penn) et tout le monde semble s’incliner devant son incroyable influence sauf l’irréductible Sergent John O’mara (Josh Brolin). Il est l’un des rares flics à avoir conservé son intégrité mais son combat contre le crime n’est-il pas vain ? Jusqu’à présent, il se sentait un peu seul jusqu’au jour où le Chef Bill Parker (Nick Nolte) lui propose de recruter quelques hommes afin de perturber autant que possible les activités de Cohen. Une brigade composée de potes d’enfance se forme et va se charger de nettoyer les rues de Los Angeles, ils partent en guerre mais gare aux représailles !

    01.jpg

    Un gangster qui a la mainmise sur Los Angeles et un super flic déterminé à faire respecter la loi, ce n’est pas l’originalité qui étouffera Gangster squad. Difficile de faire une histoire plus téléphonée que celle qui nous est proposée d’autant plus que la réalisation de notre pote Ruben Fleischer est correcte mais n’apporte rien d’exceptionnel. On se dit alors qu’il y a pas mal de gâchis surtout à la vue d’un casting pléthorique réunissant Sean Penn, Josh Brolin, Ryan Gosling, Nick Nolte et dans une moindre mesure Robert Patrick, Giovanni Ribisi, Michael Peña sans oublier Emma Stone en guise de potiche. Du beau monde mais un thriller ronronnant au point de se laisser parfois abandonner à l’ennui.

     

    Il faut le voir pour : Se demander si vous porteriez bien le chapeau ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Les sorties du 06 Février

    aff.jpg

    Pas mal de nouveautés sur le grand écran cette semaine avec encore un biopic consacré à un cinéaste mondialement connu : Alfred Hitchcock. C’est Anthony Hopkins qui est chargé de lui donner vie dans Hitchcock à la veille du tournage d’un film qui restera pour l’éternité, Psychose. Le casting se complète avec les présences d’Helen Mirren et de Scarlett Johansson.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Les sorties de la semaine 0 commentaire
  • Woody Allen : a documentary

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    C’est dans les rues de Brooklyn qu’a grandit notre pote Allen Stewart Königsberg celui que le monde entier apprendra à connaitre sous le nom de Woody Allen ! Alors que ses camarades de classe s’engagent dans des carrières de médecin ou d’avocat, lui va construire sa réputation en écrivant des blagues. Il débute ainsi par être publié et très vite son potentiel comique séduit et le propulse sur le devant de la scène où ses premiers pas sont hésitants mais sa carrière est lancée. Après avoir participé à l’écriture du film Quoi de neuf, Pussycat ?, il devient ensuite réalisateur et en 1969 sort son tout premier long-métrage : Prends l’oseille et tire-toi.  40 ans plus tard, Woody Allen continue de séduire les spectateurs comme en témoigne le succès rencontré par son dernier film Minuit à Paris.

    01.jpg

    Que l’on connaisse ou non le réalisateur, Woody Allen : a documentary est justement là pour nous présenter une incroyable carrière jalonnée de succès mais aussi de déroutes. Biographie tout ce qu’il y a de plus chronologique, c’est l’occasion également de revoir quelques extraits de ses plus grands films de quoi vous donner envie de (re-)découvrir les œuvres comme Bananas, Manhattan ou Annie Hall. Un hommage qui se complète avec tous les artistes qui ont eu l’opportunité de travailler avec lui et qui ne manquent pas de louanges à son égard sans oublier les muses que sont Diane Keaton ou Mia Farrow. Un documentaire qui traine parfois en longueur mais incontournable pour les fans et instructif pour ceux qui connaissent peu ou pas l’homme et sa riche filmographie.

     

    Il faut le voir pour : Ressortir votre vieille machine à écrire, elle peut encore servir !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Men In Black 3

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Sur la prison de Lunar Max, le chaos a pris place suite à l’évasion d’un dangereux criminel Morris l’animal (Jemaine Clement). Tueur en série redoutable, il avait été appréhendé il y a 40 ans par l’agent K (Tommy Lee Jones) et désormais il compte bien se venger ! Son objectif est simple : lors de sa détention, il a entendu parler d’un appareil capable de remonter le temps et il va donc réécrire l’histoire. Il parvient ainsi à faire disparaitre K et à l’effacer de la mémoire de tous excepté de son pote et partenaire l’agent J (Will Smith). Ce dernier va devoir à son tour voyager dans le temps pour stopper Morris mais se faisant il va également croiser un agent K (Josh Brolin) qui ne le connait pas encore.

    01.jpg

    Et vlan, voici venir notre Men In Black 3 qui cette fois abat la carte du voyage dans le temps avec bien entendu son lot d’extraterrestres. Après un 2nd épisode franchement décevant, on s’attendait à ce que Barry Sonnenfeld redonne ses lettres de noblesse à la saga hélas c’est un vœu pieu ! L’intrigue est simpliste au possible, Will Smith & Tommy Lee Jones quant à eux reprennent leurs rôles sans trop y croire et l’ennui finit naturellement par nous gagner tandis qu’on laisse le film tourner à vide. Seules choses positives Josh Brolin parfait en clone rajeuni de l’agent K et le petit secret dévoilé sur les origines de J. A l’instar de son prédécesseur, on est loin de retrouver les qualités du 1er volet et à moins d’être un grand fan, inutile de se précipiter dans les salles.

     

    Il faut le voir pour : Prendre un verre de chocolat au lait après la séance.


    En savoir plus sur Men In Black ?

    En savoir plus sur MIIB ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire