Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emma stone

  • Birdman

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    Son avenir se joue dans les prochains jours, notre pote Riggan Thomson (Michael Keaton) a décidé d'adapter Raymond Carver à Broadway, Oui vous avez bien lu, l'interprète culte du célèbre super-héros Birdman monte sur les planches pour relancer sa carrière mais c'est loin d’être évident. Alors que la grande première se rapproche à grands pas, l'un de ses interprètes principaux se retrouve hors-course après avoir reçu un projecteur sur la tête, ce qui n'est pas forcément une grande perte. Il sera vite remplacé par Mike Shiner (Edward Norton), comédien talentueux et populaire mais aussi très imprévisible !

    01.jpg

    Non ce film au titre trompeur n'est pas là pour concurrencer les blockbusters de chez Marvel & DC, bien au contraire ! Déjà, on saluera le retour au premier plan de Michael Keaton, le Batman de la saga de Burton dans un rôle qui semble écrit pour lui. La réalisation du mexicain Alejandro González Iñárritu va elle aussi vous interpeller car Birdman est en fait constitué d'un plan séquence. Si on ne peut que saluer la performance des acteurs (avec un sacré casting) dans cet exercice particulier, pour le spectateur ça reste tout de même assez éprouvant lorsque cela s'étend sur 2H. Un film qui vous entraîne malgré tout irrémédiablement dans sa douce folie.

     

    Il faut le voir pour : Essayer d'aller voir autre chose que les films de super-héros au cinéma !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Avant-Première Magic in the moonlight avec les présences d'Emma Stone & Colin Firth

    Yo à tous !!

    Ce Jeudi 11 Septembre, nous avions rendez-vous à l'UGC Bercy afin d'accueillir Emma Stone & Colin Firth pour l'Avant-Première de Magic in the moonlight qui sortira le 22 Octobre prochain. Un film loin d'être anodin puisqu'il s'agit du dernier Woody Allen.

    DSC08084.JPG

    Il y avait donc du monde pour accueillir les 2 vedettes et si vous souhaitez découvrir en exclusivité et en vidéo leur arrivée, rendez-vous sur le Facebook de Ciné2909 à l'adresse suivante : https://www.facebook.com/cine2909

     

    Et un petit like pour le blog me ferait aussi bien plaisir !

    Lien permanent Catégories : Exclusivités 0 commentaire
  • The amazing Spider-Man : Le destin d’un héros

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Qui aurait cru que la vie de Spider-Man soit si compliqué ! Enfin, on parle surtout de l’homme qui se trouve derrière le masque à savoir Peter Parker (Andrew Garfield), hanté par les derniers mots prononcés par le Capitaine George Stacy (Denis Leary). Il lui a juré de tout faire pour protéger sa fille Gwen (Emma Stone) et cela implique de la tenir éloignée de Spider-Man mais quand l’amour s’en mêle cela semble difficile. Pendant ce temps, il y a de l’animation chez Oscorp puisque Norman Osborn (Chris Cooper) est mort laissant à la tête de son empire son fils unique Harry (Dane DeHaan) qui apprend également qu’il est atteint d’une maladie héréditaire.

    01.jpg

    Retour plus qu’attendu pour nos potes Andrew Garfield, Emma Stone & Marc Webb avec un épisode qui constituera un tournant dans la vie du héros de Stan Lee. Il y a toujours un coté Comédie romantique qui trouve tout de même bien plus de légitimité ici et les fans devineront aisément de quoi je veux parler. Niveau action, on n’est pas déçu avec un Jamie Foxx / Electro qui assure le spectacle contrairement à Dane DeHaan / Bouffon vert très décevant (du moins dans sa transformation) sans parler du Rhino pas loin de faire de la figuration. S’il risque encore de diviser les fans, The amazing Spider-Man : Le destin d’un héros est bien le blockbuster annoncé avec un dénouement plein d’émotions bien qu’il me laisse encore sur ma faim.

     

    Il faut le voir pour : Couper l’électricité chez vous !

     

    En savoir plus sur The amazing Spider-Man ?

     

    En savoir plus sur Spider-man ?

    En savoir plus sur Spider-man 3 ?

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • The Amazing Spider-Man : le destin d'un héros

    Les fans de Marvel trépignent d'impatience et leur attente va être enfin récompensée ! Plus que quelques jours avant la sortie de The Amazing Spider-Man : le destin d'un héros où notre pote Andrew Garfield va avoir du pain sur la planche avec au menu Electro, le Rhino et même un certain Harry Osborn !

    Date de sortie : 30 Avril 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Gangster squad

    star 02.5.jpg

    3502058702.105.jpg

    1949, Los Angeles appartient à Mickey Cohen (Sean Penn) et tout le monde semble s’incliner devant son incroyable influence sauf l’irréductible Sergent John O’mara (Josh Brolin). Il est l’un des rares flics à avoir conservé son intégrité mais son combat contre le crime n’est-il pas vain ? Jusqu’à présent, il se sentait un peu seul jusqu’au jour où le Chef Bill Parker (Nick Nolte) lui propose de recruter quelques hommes afin de perturber autant que possible les activités de Cohen. Une brigade composée de potes d’enfance se forme et va se charger de nettoyer les rues de Los Angeles, ils partent en guerre mais gare aux représailles !

    01.jpg

    Un gangster qui a la mainmise sur Los Angeles et un super flic déterminé à faire respecter la loi, ce n’est pas l’originalité qui étouffera Gangster squad. Difficile de faire une histoire plus téléphonée que celle qui nous est proposée d’autant plus que la réalisation de notre pote Ruben Fleischer est correcte mais n’apporte rien d’exceptionnel. On se dit alors qu’il y a pas mal de gâchis surtout à la vue d’un casting pléthorique réunissant Sean Penn, Josh Brolin, Ryan Gosling, Nick Nolte et dans une moindre mesure Robert Patrick, Giovanni Ribisi, Michael Peña sans oublier Emma Stone en guise de potiche. Du beau monde mais un thriller ronronnant au point de se laisser parfois abandonner à l’ennui.

     

    Il faut le voir pour : Se demander si vous porteriez bien le chapeau ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • The amazing Spider-man

    star 03.jpg

    2167860595.59.jpg

    Notre pote Peter Parker (Max Charles / Andrew Garfield) n’a jamais réellement su pourquoi ses parents se sont soudainement enfuis le confiant aux bons soins de sa Tante May (Sally Field) et de l’Oncle Ben (Martin Sheen). Ses souvenirs du passé ressurgissent lorsqu’il retrouve une sacoche ayant appartenu à son père et découvre des documents confidentiels. Avec l’aide de Ben le jeune homme mène son enquête auprès de l’entreprise Oscorp, plus particulièrement du Dr Curtis Connors (Rhys Ifans) et alors qu’il cherche des réponses à ses questions un accident se produit. Peter va se faire piquer par une araignée expérimentale et sa vie sera alors transformé à jamais ; il va acquérir des pouvoirs extraordinaires et désormais un nouveau justicier débarque en ville : l’incroyable Spider-man !

    01.jpg

    Si en tant que fan de Marvel la sortie d’un Spider-man sur le grand écran reste un évènement, l’idée d’un reboot 10 ans à peine après la sortie du 1er film de Sam Raimi laisse perplexe. Toujours est-il que The amazing Spider-man est là et que Marc Webb se recentre sur la jeunesse du héros avec notamment la famille Stacy. On remet ainsi un peu les pendules à l’heure dans la mythologie du tisseur de toile avec une histoire plus centrée sur son premier grand amour mais, dans le même temps, ça zappe des personnages comme Harry et bien sur Mary-Jane. Dans la première demi-heure, on se croirait presque devant une comédie romantique et ça pourrait bien déboussoler ceux qui n’attendent que de l’action. Pas merveilleux mais pas mauvais non plus, c’est d’abord un épisode pour poser les bases d’une nouvelle saga.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier de passer au supermarché pour ramener des œufs !

     

     

    En savoir plus sur The amazing Spider-Man : Le destin d'un héros ?

     

    En savoir plus sur Spider-man ?

    En savoir plus sur Spider-man 3 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les sorties du 04 Juillet

    aff.jpg

    Les fans de Marvel avaient coché la date depuis l’annonce du reboot de la saga Spider-man. Ils se jetteront sur The amazing Spider-man pour découvrir de nouveau les aventures de Peter Parker incarné par Andrew Garfield accompagné d’Emma Stone tandis que Marc Webb prend lui le siège de réalisateur à Sam Raimi.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Les sorties de la semaine 0 commentaire
  • La couleur des sentiments

    cinéma, film, drame, comédie, Emma Stone, Jessica Chastain, Viola Davis, Bryce Dallas Howard, Allison Janney, Chris Lowell, Sissy Spacek, Octavia Spencer, Tate Taylor

    Son rêve est d’être journaliste et notre pote Skeeter (Emma Jones) va tout faire pour y arriver et pour le moment elle a besoin d’avoir plus d’expérience dans le métier. Ce travail au Jackson Journal est donc une belle opportunité pour elle même s’il n’est pas très intéressant mais elle va finir par trouver un sujet passionnant pour l’écriture d’un livre : la vie des femmes noires. Nous sommes dans l’Amérique des années 1960 et l’égalité entre blancs et noirs n’est encore qu’une belle utopie. Les femmes noires sont cantonnées aux taches ménagères et sont chaque jour victimes de discriminations. Avec les témoignages d’Aibileen & Minny (Viola Davis & Octavia Spencer), Skeeter a l’intention de révéler les difficiles conditions de vie de ces femmes courageuses.

    cinéma, film, drame, comédie, Emma Stone, Jessica Chastain, Viola Davis, Bryce Dallas Howard, Allison Janney, Chris Lowell, Sissy Spacek, Octavia Spencer, Tate Taylor

    C’est une époque pas si lointaine puisque la lutte pour l’égalité des droits civiques remontent au célèbre discours de Martin Luther King en 1963, révolution sociétale à laquelle La couleur des sentiments joue les prologues. Adaptation du roman du même nom, le film utilise un schéma bien classique mettant en opposition les mauvais patrons blancs face aux servantes victimes et au milieu un personnage, une "héroïne" qui va rétablir un semblant de justice. Malgré le fait qu’on ne soit pas submergé par l’originalité, on n’est pas complètement indifférent à cette jolie fable et on s’étonne même de voir les 02H26 défiler sans temps mort.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter définitivement les tartes au chocolat.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Crazy, stupid, love

    aff1.jpg

    La soirée s’achevait et le diner s’était plutôt bien déroulé jusque-là mais en guise de dessert Cal (Steve Carell) vient d’apprendre que sa femme Emily (Julianne Moore) demande le divorce après 25 ans de mariage. Ce n’est pas tout puisqu’elle lui révèle également qu’elle l’a trompé avec David Lindhagen (Kevin Bacon), un collègue de bureau. Cal redevient donc bien malgré lui célibataire et noie ses soirées dans un bar où il ressasse ses désillusions à qui veut bien l’entendre et justement cela arrive aux oreilles de Jacob (Ryan Gosling) qui va le prendre en main. Celui-ci est le tombeur de la boite, (presque) aucune femme ne lui résiste et il va révéler tous ses secrets à son nouveau pote d’enfance. Première mission : changer complètement sa garde-robe et en un instant Cal va devenir le nouveau playboy du coin.

    01.jpg

    Quand Julianne Moore fait sa crise de la quarantaine, c’est notre pote Steve Carell qui en fait les frais et ça donne une comédie bien sympathique. Il ne faut pas être trop regardant sur le scénario qui reste très basique mais on s’attache rapidement aux personnages de Crazy, stupid, love et même le beau gosse Ryan Gosling parvient à se rendre charmant avec ses abdominaux en béton qui en énerveront plus d’un. Les seconds rôles (Jessica & Robbie) ont également une place importante dans le film et apportent un peu plus de fantaisie ainsi qu’une pointe de fraîcheur à l’histoire. Ça n’a rien de la comédie incontournable mais c’est en tout cas un film agréable qui vous fera sans aucun doute passer un bon moment.

     

    Il faut le voir pour : Répéter la chorégraphie de Dirty Dancing.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Bienvenue à Zombieland

    aff.jpg

    L'être humain est désormais une espère en voie de disparition et pour cause, les zombies ont pris le pouvoir se propageant aussi vite que l'éclair. Notre pote Columbus (Jesse Eisenberg) est l'un des rares survivants et après avoir manqué de justesse de servir de repas à sa charmante voisine de pallier, il a décidé de prendre la route. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Tallahassee (Woody Harrelson) ; un solitaire énervé à la recherche d'un dernier Twinkie à savourer. Quelques temps après, ils croisent sur leur route 2 sœurs Wichita & Little Rock (Emma Stone & Abigail Breslin) qui se jouent d'eux et leur piquent leur bagnole.

    01.jpg

    Les films de zombies on en a déjà vu à la pelle par contre mêler avec de la comédie, ce sont les anglais qui avaient initié le mouvement avec Shaun of the dead. Le pays de l'oncle Sam ne pouvait pas rester indéfiniment les bras croisés et voici donc venir leur réponse avec Bienvenue à Zombieland, une magnifique récréation. Un road-movie avec dégommage de zombies à la pelle qui bénéficie de très bonnes idées (le zombicide de la semaine, la participation de Bill Murray...) qui font de ce film une excellente surprise. Le film pas prise de tête du moment dont le succès aux Etats-Unis a déjà conduit à annoncer une suite !

     

    Il faut le voir pour : Eviter de se faire passer pour un zombie face à quelqu'un qui a une arme !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire