Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colin firth

  • Kingsman : Services Secrets

    star 04.jpg

    AFF.jpg

    Après avoir "emprunté" une voiture et tenter d'échapper aux flics, notre pote Eggsy (Taron Egerton) s'est logiquement retrouvé au poste de police. Il se retrouve ainsi dans une sacrée galère et va s'en sortir grâce au numéro inscrit sur le médaillon qu'il porte. Il y a 17 ans, un homme s'est présenté pour annoncer la disparition de son père et lui avait confié ce médaillé avec la promesse de lui offrir un service quel qu'il soit. Aujourd'hui, Eggsy est libre grâce à l'intervention d'Harry Hart (Colin Firth) alias Galahad mais le jeune homme va aussi apprendre les véritables circonstances de la mort de son père. C'est ainsi qu'il découvre les services secrets de Kingsman et Harry voit en lui un incroyable potentiel qui pourrait lui permettre de devenir le prochain Lancelot.

    01.jpg

    Matthew Vaughn aime les comics puisqu'après Kick-Ass et X-Men : Le commencement ; voilà qu'il s'embarque dans l'adaptation de l’œuvre de Mark Millar & Dave Gibbons. De l'action, de l'espionnage, des éclats de violence tout cela enrobé d'une bonne dose de fun ; voilà ce que vous réserve Kingsman : Services Secrets ! Si dans la première partie, on s'amusera surtout avec un Colin Firth tiré à quatre épingles ou le zozotement de Samuel L. Jackson et son look improbable vient ensuite la scène de l'église qui a toutes les chances de marquer et pour longtemps les mémoires. Rien que pour ça, c'est un Coup de cœur Ciné2909 et qu'on se le dise Quentin Tarantino a maintenant un vrai concurrent de poids !

     

    Il faut le voir pour : Remplacer votre vieux parapluie !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Avant d’aller dormir

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    C’est une sensation étrange qui parcourt le corps de notre pote Christine Lucas (Nicole Kidman). A son réveil, elle ne reconnait rien et pour cause à la suite d’un grave accident, cette femme de 40 ans perd la mémoire chaque matin. Pensant toujours vivre ses 20 ans, elle est ramenée sur terre par son mari Ben (Colin Firth) qui doit chaque jour lui expliquer ce qui lui est arrivé. Une situation difficile qui devient un peu plus complexe lorsque Christine reçoit un coup de fil du Dr Nash (Mark Strong) qui l’aide à travailler sur sa mémoire. Pour cela, elle utilise un appareil photo qui lui sert à enregistrer des vidéos où elle va découvrir que Ben n’est peut être pas le compagnon qu’elle pensait être.

    01.jpg

    Adaptation de l’œuvre de l’écrivaine S.J. Watson (et pour une fois j’ai lu le livre), Avant d’aller dormir bénéficie d’une intrigue plutôt forte. Une femme se retrouve avec la mémoire qui flanche et redécouvre donc sa vie ou du moins ce qu’on veut bien lui faire croire. Le film fonctionne sur son trio de personnages et c’est là l’une des faiblesses du film de Rowan Joffe qui ne prend pas le temps nécessaire pour les installer au cœur de l’histoire. Et puis il faut bien dire que Nicole Kidman se montre difficilement convaincante avec son visage figé qui ne réussit plus qu’à faire couler des larmes de son visage. Vous risquez de dormir plus vite que prévu !

     

    Il faut le voir pour : Penser à sauvegarder vos souvenirs, on ne sait jamais.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Avant-Première Magic in the moonlight avec les présences d'Emma Stone & Colin Firth

    Yo à tous !!

    Ce Jeudi 11 Septembre, nous avions rendez-vous à l'UGC Bercy afin d'accueillir Emma Stone & Colin Firth pour l'Avant-Première de Magic in the moonlight qui sortira le 22 Octobre prochain. Un film loin d'être anodin puisqu'il s'agit du dernier Woody Allen.

    DSC08084.JPG

    Il y avait donc du monde pour accueillir les 2 vedettes et si vous souhaitez découvrir en exclusivité et en vidéo leur arrivée, rendez-vous sur le Facebook de Ciné2909 à l'adresse suivante : https://www.facebook.com/cine2909

     

    Et un petit like pour le blog me ferait aussi bien plaisir !

    Lien permanent Catégories : Exclusivités 0 commentaire
  • Les voies du destin

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Eric Lomax (Colin Firth / Jeremy Irvine) est un passionné de trains alors lorsque ceux-ci ont du retard, lui pense immédiatement aux autres itinéraires qu’il peut emprunter. C’est ainsi qu’il croisera la belle Patti (Nicole Kidman) dont il tombe instantanément amoureux et de cette relation découle un joli mariage. S’ils ont tout pour être heureux, Patti va découvrir une part d’ombre que son mari tentait de dissimuler. Durant la Seconde Guerre Mondiale, Eric a été constitué prisonnier par l’armée japonaise et a en outre participé à la construction du célèbre pont de la rivière Kwaï. Une époque dont le traumatisme ne s’est pas refermé malgré les années.

    01.jpg

    C’est une histoire forte et vraie qui unit le britannique Eric Lomax et le japonais Nagase Takashi néanmoins le réalisateur Jonathan Teplitzky ne parvient pas à donner à son film cette charge émotionnelle. Bien au contraire, on a cette désagréable sensation d’avoir quelque chose de très artificiel (à commencer par la prestation de Kidman) et qui cherche à tout prix à nous tirer la larme de l’œil. Même Colin Firth peine dans ce rôle de traumatisé de guerre ; il ne suffit pas de se rouler par terre et d’avoir le regard vide pour nous convaincre. Si on retiendra l’incroyable lien qui s’est tissé entre les deux personnages principaux, on oubliera tout aussi vite ce long-métrage qui s’est embarqué sur les rails de la mièvrerie.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de râler quand le train arrive en retard et essayer de chercher d’autres itinéraires !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les voies du destin

    Lorsque notre pote Nicole Kidman a épousé Colin Firth, elle ne s'attendait peut-être pas à trouver un homme encore traumatisé. Il a en effet vécu l'enfer durant la Seconde Guerre Mondiale lorsqu'il s'est retrouvé prisonnier des japonais, un enfer qu'on va découvrir dans Les voies du destin.

    Date de sortie : 11 Juin 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Arthur Newman

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Son nom est Arthur J. Newman (Colin Firth) du moins c’est comme cela qu’il se fait appeler maintenant. Il n’y a encore pas si longtemps, il était Wallace Avery, joueur de golf talentueux qui n’a jamais su s’imposer dans les grands tournois mais aussi père de famille. Sa passion pour ce sport lui a d’ailleurs couté son mariage mais aussi l’amour de son fils Kevin (Lucas Hedges) qu’il cherche à reconquérir. Et puis du jour au lendemain, il a décidé de s’offrir une autre identité ; Arthur est ainsi né et prend alors la route vers Terre Haute, Indiana. Sur son chemin, il va venir en secours à Michaela (Emily Blunt), une jeune femme totalement désorientée.

    01.jpg

    Changer d’identité c’est s’offrir une nouvelle vie et ainsi le nom d’Arthur Newman tombe sous le sens. On ne s’attend pas spécialement à voir Colin Firth dans ce genre de rôle et il faut bien dire que s’il s’en tire plutôt bien que j’attendais de son personnage une explication plus excitante concernant sa volonté de changer de vie. C’est par une rencontre providentielle (mouais…) qu’il se retrouve ici en belle compagnie avec Emily Blunt qui incarne un personnage attendrissant. Si ce petit road-trip s’avère plutôt amusant lorsque le duo s’immisce dans la vie des autres couples, le film finit rapidement par tourner en rond et l’ennui n’est donc jamais très loin.

     

    Il faut le voir pour : Vérifier les verrous de la maison !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Gambit, Arnaque à l’anglaise

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Harry Deane (Colin Firth) est conservateur d’art et si son métier le passionne toujours autant, il ne supporte plus son patron Lionel Shahbandar (Alan Rickman). Ce dernier est un puissant homme d’affaires qui s’est notamment offert un célèbre tableau de Claude Monet de la série des Meules. Une série qui compte de nombreuses peintures et l’une d’elles se déroulant au coucher du soleil n’a jamais pu être localisée jusqu’à maintenant. Et c’est là que jaillit un plan pour Harry qui, avec l’aide du Major (Tom Courtenay), va créer une copie parfaite de ce tableau. Ne lui reste plus qu’à mettre la main sur une certaine P. J. Puznowski (Cameron Diaz) et c’est au Texas qu’il va la trouver et dans la tête d’Harry tout son plan est en place mais seulement dans sa tête !

    01.jpg

    Si la réalisation a été confiée à Michael Hoffman ; derrière Gambit, Arnaque à l’anglaise se cache un script des frères Cohen qui n’ont pas cherché leur inspiration bien loin puisqu’il s’agit d’un remake d’Un hold-up extraordinaire. Après un début en fanfare où l’on peut par ailleurs admirer des chimpanzés faire du rodéo, le charme de cette comédie se met à agir grâce à son excellent duo d’acteurs. Colin Firth d’habitude assez flegmatique se mue ici en un gaffeur hors-pair et puis il est merveilleusement secondé par une Cameron Diaz à l’accent certes forcé mais irrésistible. Je ne saurais d’ailleurs que vous conseiller de le voir en V.O. car je doute que la version française donne autant de charme à cette sympathique comédie.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de vous faire des films dans votre tête !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Nanny McPhee

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Ils ont fait une nouvelle victime ! C’est la 17ème nounou qui jette l’éponge après avoir été malmenée par les 7 enfants de Cedric Brown (Colin Firth) qui ne sait vraiment plus quoi faire. Ces garnements n’ont pas toujours été aussi insupportables mais ils ont été réellement bouleversés par la mort de leur mère. Depuis ce drame, beaucoup de choses ont changé dans la maison et leur père notamment semble bien plus préoccupé et pour cause ; la tante Adelaïde (Angela Lansbury) l’incite à trouver une nouvelle femme sans quoi elle cessera d’aider financièrement cette famille. Pour l’heure, Cedric doit surtout trouver quelqu’un pour s’occuper des enfants et la personne qu’il lui faut n’est autre que Nanny McPhee (Emma Thompson) !

    01.jpg

    Adaptation des livres de Christianna Brand, Nanny McPhee est une comédie familiale franchement potache que seuls les jeunes enfants pourront pleinement apprécier. Une fratrie intenable, un soupçon de magie, quelques batailles de bouffe et un âne séducteur & danseur voici en quelques mots résumé un scénario plutôt quelconque. On retiendra tout de même la transformation physique d’Emma Thompson enlaidie pour l’occasion et ce sera à peu près tout ! Pour l’anecdote, la comédienne s’est également investie sur ce film en tant que scénariste mais ça je crois qu’on préférera l’oublier car ça ne vole pas bien haut. Pas sur que tout le monde en redemande néanmoins sachez que 5 ans plus tard un nouvel épisode débarque avec Nanny McPhee et le big bang.

     

    En savoir plus sur Nanny McPhee et le big bang ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • Bridget Jones : L’âge de raison

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Elle n’y croyait plus et pourtant c’est bien réel ; notre pote Bridget Jones (Renée Zellweger) a un petit-ami ! Elle ne peut s’empêcher de regarder Mark (Colin Firth) dormir et puis vous saviez qu’il était avocat ? Le couple semblait donc filer le parfait amour mais c’est souvent quand tout est trop beau qu’une ombre au tableau apparait. Bridget garde un œil très attentif sur Rebecca (Jacinda Barrett), la secrétaire de Mark qu’elle trouve beaucoup trop proche et il n’en faut pas plus pour la rendre jalouse. Leur relation pourra-t-elle surmonter cette épreuve tout en sachant que le Dom Juan Daniel Cleaver (Hugh Grant) n’est pas bien loin et qu’il n’hésiterait pas à profiter de la situation.

    01.jpg

    Il aurait été dommage qu’on ne profite pas à fond du succès de Bridget Jones ; on rempile donc pour les nouvelles mésaventures de celle qui fut la plus célèbre des célibataires. Zellweger, Firth & Grant sont toujours présents et si auparavant la belle blonde se posait des questions sur son célibat, c’est désormais sa vie de couple qui la tracasse. Pas certain que le sujet passionne davantage la gente masculine. Si les fans les plus assidus pourront se satisfaire de la revoir, il faut quand même avouer que ce Bridget Jones : L’âge de raison est bien poussif ; l’illustration parfaite étant cette séquence de la prison thaïlandaise. On dit qu’une suite déçoit souvent et là on ne pourra pas dire le contraire !

     

    En savoir plus sur Le journal de Bridget Jones ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • Le journal de Bridget Jones

    star 03.jpg

    aff.jpg

    La trentaine passée, quelques kilos en trop et toujours célibataire ; elle n’est pas loin de la dépression notre pote Bridget Jones (Renée Zellweger). Comme si ça ne suffisait pas, sa mère tente bien maladroitement de la caser avec Mark Darcy (Colin Firth), avocat fraichement divorcé. Entre les deux, le coup de foudre a plutôt des allures de coup de froid et la jeune femme trouvera son bonheur dans les bras de Daniel Cleaver (Hugh Grant), son boss. Si Bridget semble s’épanouir sentimentalement parlant, on ne peut pas dire que son nouveau compagnon soit un modèle de vertu et elle va l’apprendre de façon plutôt brutale. Et si finalement Mark n’était pas le goujat qu’elle croyait ?

    01.jpg

    Grand succès littéraire, on doit Le journal de Bridget Jones à l’auteure Helen Fielding et les fans du roman attendaient de pied ferme cette adaptation sur le grand écran. Evidemment, tout le monde ne sera pas d’accord mais un spectateur lambda qui n’a jamais lu le bouquin (disons par exemple moi !) trouvera que Renée Zellweger s’en tire avec les honneurs en incarnant cette "héroïne" des temps modernes. Entourée du gendre idéal Colin Firth et du playboy Hugh Grant, ce trio sympathique fait mieux passer la pilule d’un scénario sans génie. Destiné avant tout à un public féminin, les mecs pourront toujours apprendre quelques trucs sur la gente féminine comme la fonctionnalité de la culotte de grand-mère.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire