Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

robert rodriguez

  • Sin City : J'ai tué pour elle

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Roarke (Powers Boothe) est un homme dangereux, tout Sin City n’est pas sans ignorer cela. C’est loin d’effrayer notre pote Johnny (Joseph Gordon-Levitt) qui a justement des comptes à régler avec lui d’autant plus qu’il partage un lien très particulier avec le sénateur. Alors lorsqu’il le défie au Poker et le ridiculise ; il peut s’attendre à ce que Roarke ne le laisse pas s’en tirer à si bon compte. De son coté, Dwight McCarthy  (Josh Brolin) s’est mis dans une drôle de situation après avoir retrouvé la belle mais vénéneuse Ava Lord (Eva Green). Seul, il n’ira pas bien loin c’est pourquoi il décide de faire appel à un poids lourd : Marv (Mickey Rourke) s’ennuyait ce soir et va pouvoir se défouler un peu.

    01.jpg

    Il aura donc fallu patienter 9 ans avant que la paire Rodriguez / Miller fasse à nouveau parler la poudre avec un épisode un peu décevant. Bon visuellement on retrouve l’esthétisme révolutionnaire avec les quelques couleurs qui se fondent dans cet univers noir et blanc qui font toujours leur effet. C’est au niveau des personnages que la magie de Sin City : J'ai tué pour elle opère moins avec des visages connus qui ne semblent être là que pour enrichir une distribution pléthorique (Hartigan / Gail). Les nouveaux venus ne se montrent pas tous très intéressants à l’image de Johnny ou Manute dont le potentiel ne sera jamais réellement exploité. Bon film mais après une telle attente on tendait déjà l’autre joue pour une nouvelle claque, il faudra se contenter d’une petite tape.

     

    Il faut le voir pour : Tenter votre chance aux machines à sous, ça a l’air facile !

     

    En savoir plus sur Sin city ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Sin city : j'ai tué pour elle

    Il y a 9 ans, Robert Rodriguez nous mettait une petite claque en adaptant l'oeuvre culte de Frank Miller et on aura bientot droit à la suite avec Sin city : j'ai tué pour elle dans lequel on retrouvera Mickey Rourke, Jessica Alba ou encore Bruce Willis sans oublier l'arrivée d'Eva Green qui a déjà fait parler d'elle aux Etats-Unis !

    Date de sortie : 17 Septembre 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Machete Kills

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Condamné à la pendaison, notre pote Machete (Danny Trejo) s’est vu sauvé grâce au coup de fil du Président des Etats-Unis (Charlie Sheen) himself. On veut en effet lui confier une mission de la plus haute importance : neutraliser l’omnipotent Mendez (Demian Bachir) qui menace de lancer un missile sur Washington. En récompense Machete verra son lourd passé effacé et obtiendra dans le même temps la citoyenneté américaine. Il part à la frontière américaine où l’attend Miss San Antonio (Amber Heard) son contact avec l’aide de laquelle il réussit rapidement à mettre la main sur Mendez mais un autre homme se cache derrière tout ça, un certain Luthor Voz (Mel Gibson).

    01.jpg

    Toujours plus fort et toujours plus délirant, tel pourrait être le credo du héros imaginé par Robert Rodriguez et qui revient dézinguer à tout va. Si le premier épisode était une merveille de kitsch, on ne pourra pas en dire autant de Machete Kills où la sauce ne prend pas et où on a davantage l’impression qu’il fait dans la surenchère sans bornes. Le plaisir de retrouver Danny Trejo est en effet rapidement atténué par des délires qui agacent comme ce personnage du Caméléon incarné notamment par une Lady Gaga amorphe. Pas de fun et donc pas d’enthousiasme pour cet épisode mais on a envie de garder un petit espoir pour le troisième volet qui espérons-le nous fera voir des étoiles !

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que Machete ne tweete pas !


    En savoir plus sur Machete ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Sin City

    cinéma,film,action,policier,sin city,bruce willis,mickey rourke,jessica alba,benicio del toro,josh hartnett,jaime king,brittany murphy,carla gugino,clive owen,elijah wood,rosario dawson,michael clarke duncan,michael madsen,robert rodriguez,frank miller,quentin tarantino,devon aoki

    aff.jpg

    Bienvenue à Sin City enfin c’est une façon de parler bien sur car quand vous mettrez les pieds dans cette ville, vous aurez l’impression d’avoir pénétré dans l’antichambre de l’enfer. C’est ici que Jim Hartigan (Bruce Willis), ancien flic déchu cherche la trace de Nancy (Jessica Alba), une jeune femme qu’il avait secouru 8 ans auparavant et dont on l’a injustement accusé de viol. Vous pouvez également faire un tour au Katie’s bar où vous avez de fortes chances de croiser Marv (Mickey Rourke) lui aussi embarqué dans une drôle d’affaire. En tout cas quoi que vous fassiez, ne vous aventurez jamais dans la vieille ville où Gail (Rosario Dawson) et ses potes d’enfance vous feraient vite regretter cette escapade !

     001.jpg  02.jpg  03.jpg

    Ce qui saute immédiatement aux yeux ce sont bien sur les images, c’est un réel choc visuel et, cerise sur le gâteau, totalement fidèle à l’œuvre de Frank Miller. D’ailleurs, ce dernier prolongera l’expérience en s’essayant personnellement à la réalisation avec The spirit et puis Sin City laisse un héritage de poids inspirant notamment 300. Plongé entre le réel et l’imaginaire, ce sont donc 3 récits fonctionnant à la manière d’un film choral dans lesquels on retrouve entre autres Clive Owen, Benicio Del Toro ou encore la regrettée Brittany Murphy. Avec sa réalisation inédite, Robert Rodriguez frappe fort et sait comment faire plaisir aux spectateurs en multipliant les massacres avec un admirable esthétisme. L’une des meilleures adaptations de comic et forcément incontournable pour tout amateur de cinéma d’action.

     

    La scène à ne pas louper : La baston entre Hartigan & Roark Jr !

     

    Découvrir le film Dans la peau du héros !

     

    En savoir plus sur Sin city : J'ai tué pour elle ?

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Machete

    aff1.jpg

    Repéré dans la rue, notre pote Machete (Danny Trejo) a été engagé par un certain Michael Benz (Jeff Fahey) pour exécuter le sénateur McLaughlin (Robert De Niro) en pleine campagne pour sa réélection. Son programme repose essentiellement sur son féroce combat contre l’immigration, un fléau selon lui qui gangrène l’état du Texas mais surtout les États-Unis. La main légèrement forcée, Machete accepte le contrat mais s’aperçoit que trop tard qu’il s’agissait d’un piège. Un autre tireur a blessé McLaughlin et on veut faire porter le chapeau à Machete mais ils vont vite comprendre qu’ils s’en sont pris au mauvais homme !

    02.jpg

    La bande-annonce que l’on avait dégusté en prologue de Planète Terreur avait donné l’eau à la bouche de nombreux fans et finalement Robert Rodriguez l’a fait ! Evidemment, il est interdit de prendre Machete au 1er degré car ce film déjà culte a été conçu comme un énorme délire où les têtes volent, le sang gicle, les nanas sont aussi sexy que dangereuses. Même avec tout ça, le scénario est solidement construit faisant intervenir pas mal de personnages secondaires et on rendra bien sur un grand hommage à Danny Trejo qui a enfin droit à la tête d’affiche. Du fun à l’état pur, on ne s’ennuie jamais et c’est bien sur le Coup de cœur de Ciné2909 et on croise les doigts pour voir débarquer les suites aux titres déjà tout trouvés.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que votre intestin mesure 7 fois la taille d’un homme, ça pourrait vous sortir de situations inconfortables !


    En savoir plus sur Machete Kills ?

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Predators

    aff.jpg

    A son réveil, il s'est retrouvé en chute libre et s'il n'avait pas été équipé d'un parachute, notre pote Royce (Adrien Brody) serait déjà mort. Il n'est pas le seul, d'autres personnes ont vécu la même situation et tous se retrouvent désormais au cœur d'une jungle sans la moindre idée sur la façon dont ils ont atterrit en ce lieu. Ils partagent cependant un point commun, ce sont tous des soldats ou des criminels et tout porte à croire qu'ils ont été sélectionnés pour une partie de chasse où ils font office de gibier. Au cours de leur marche, ils s'aperçoivent en effet qu'ils sont sur une autre planète et que d'étranges et redoutables créatures ont également été parachutées.

    01.jpg

    Après quelques tatanes échangées contre son cousin Alien peu convaincantes, voilà un reboot lancée par les studios de Robert Rodriguez. On ne s'est pas beaucoup embarrassé coté scénario, il suffit de balancer quelques mercenaires et des Predators sur une planète inconnue et on laisse monter la sauce. Ça aurait pu être un bon pop-corn movie mais au final ça manque cruellement de fun. Si cela avait été fait avec un peu plus de panache ; on aurait certainement moins rechigné devant le vide scénaristique, les personnages complètement futiles (avec une palme à Laurence Fishburne) tandis que là on ne peut que s'interroger sur l'intérêt de cet énième remake.

     

    Il faut le voir pour : A 5 heures, il y en a qui prennent leur gouter et d'autres....

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Les aventures de Sharkboy & Lavagirl

    aff.jpg

    Notre pote Max (Cayden Boyd) devrait arrêter de prendre ses rêves pour la réalité car il est devenu la risée de toute l’école. Il faut dire qu’il a raconté une drôle d’histoire ; celle de sa rencontre avec Sharkboy (Taylor Lautner), un garçon élevé par les requins et Lavagirl (Taylor Dooley), une jeune fille qui carbonise tout ce qu’elle touche. Evidemment personne ne croit son récit pourtant alors qu’un terrible ouragan approche, les deux héros font leur apparition et demandent à Max de les accompagner. Ils partent en direction de la planète Drool d’où est originaire Lavagirl et qui correspond en fait au monde que Max avait imaginé dans ses rêves mais tout ne se déroule pas comme prévu.

    02.jpg

    Et oui Robert Rodriguez, le réalisateur de Sin City et de Planète terreur est derrière ce film destiné aux enfants. En fait, ce n’est pas si étonnant quand on sait qu’il s’est déjà essayé au genre avec la saga Spy Kids dont le dernier volet a directement inspiré ce nouveau film plongeant le spectateur dans un univers tridimensionnel. S’adressant avant tout au jeune public, on retrouve ainsi un scénario très simpliste camouflé par un univers haut en couleurs et pas mal d’action. Un petit divertissement sans grand intérêt que les enfants apprécieront mais si vous avez plus de 12 ans alors vous allez vite zapper Les aventures de Sharkboy & Lavagirl.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Desperado

    99672bb3c95de42515d484e163d67e9f.jpg

    Il marche seul, avec comme seul bagage un étui à guitare traversant le Mexique à la recherche d’un certain Bucho (Joaquim de Almeida). Ce dernier est celui qui a tué sa bien-aimée et notre pote El Mariachi (Antonio Banderas) est bien décidé à le lui faire payer. C’est ainsi qu’il atterrit dans ce petit village où il fait la connaissance de Carolina (Salma Hayek), une libraire en contact direct avec Bucho. Il ne va pas tarder à se faire remarquer et le village va vite se transformer en un terrain de guerre car son étui ne sert pas seulement à transporter sa guitare. Il manie les armes à feu aussi bien qu’il joue de la guitare et si j’étais vous je m’éloignerais de cet homme.

    be7cdba3f692e7646a78e4608e815ae8.jpg

    Ce n’est pas vraiment un film inoubliable mais il fait parti de ceux que l’on revoit avec grand plaisir tellement il est fun. Il faut dire que derrière la caméra on retrouve un certain Robert Rodriguez, futur réalisateur de succès comme Sin City ou Planète Terreur, ce qui peut déjà vous donner une idée de ce qu’il propose avec Desperado. A noter qu’il s’agit de la suite d’El mariachi où le héros était en fait interprété par Carlos Gallardo. Banderas hérite du rôle et entame alors sa grande carrière hollywoodienne. Film pas prise de tète pour un sou, je l’apprécie pour cela et pour l’aspect délirant de certaines scènes comme l’étui à guitare qui sert de lance-roquette ! 8 ans plus tard, il récidivera avec Il était une fois au Mexique – Desperado 2.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire
  • Une nuit en enfer

    8b45853b230667703cb7e9058d0e8e21.jpg

    Les forces de police sont sur les nerfs ; Seth & Richard Gecko (Georges Clooney & Quentin Tarantino) ont encore frappé en braquant une banque. Ils se dirigent tout droit vers le Mexique mais pour traverser la frontière, il va leur falloir une couverture ! C’est ainsi qu’ils tombent sur la famille de Jacob Fuller (Harvey Keitel), ancien révérend accompagné de ses enfants Kate & Scott (Juliette Lewis & Ernest Liu) ; les victimes idéales pour les faire passer au Mexique.  Tout se déroule comme ils l’avaient prévu et ils n’ont plus qu’à retrouver leur contact dans un bar, le Titty Twister mais en franchissant la porte, ils ignoraient avoir mis un pied dans l’antichambre de l’enfer.

    Cinéma,DVD,Pour l'éternité,Culte,Une nuit en enfer,Georges Clooney,Quentin Tarantino Cinéma,DVD,Pour l'éternité,Culte,Une nuit en enfer,Georges Clooney,Quentin Tarantino Cinéma,DVD,Pour l'éternité,Culte,Une nuit en enfer,Georges Clooney,Quentin Tarantino

    Une véritable claque, voilà comment on peut décrire Une nuit en enfer ! Le scénario est complètement barge et quand on ne le connait pas, on est vraiment propulsé dans un tout autre univers en un rien de temps. Réalisé par Robert Rodriguez et épaulé par son pote d’enfance Quantin Tarantino, ce film est un concentré d’action, de plaisir avec notamment un Georges Clooney à l’aube de sa starification. Ajouté à cela quelques dialogues bien cultes comme sait nous offrir Tarantino et vous obtenez ce qui restera pour moi l’un des plus grands films de Rodriguez. Pour l’anecdote, 2 suites ont été proposées mais bien loin de pouvoir rivaliser avec  le premier épisode car destinées avant tout au marché de la location.

     

    La scène à ne pas louper : La danse lancinante de Salma Hayek aka Santanico Pandemonium !

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Planète Terreur

     

    eeb9d45706e4a52ed260f3b5c6d9229e.jpg

    Il est temps pour elle de changer de vie et ça commence dès ce soir pour Cherry (Rose McGowan) qui a décidé de plaquer son boulot de go go danseuse. Pas de chance, au même moment non loin de là un gaz toxique s’échappe du camp militaire non sans de graves conséquences. Très vite, on voit déferler à l’hôpital de drôles de choses, les humains se transforment peu à peu en des espèces de zombies en quête de sang. Pour en revenir à Cherry, elle a eu la malheur de se faire bouffer une jambe mais avec l’aide de son pote d’enfance Wray (Freddy Rodriguez) ; la contre-attaque ne va pas tarder !

    61e730ed411803c627350e9087f59008.jpg

    Voici donc le 2nd volet du projet Grindhouse avec un film d’un genre totalement différent du Boulevard de la mort de Quentin Tarantino et on a droit à un pur film d’épouvante. Fun à souhait, bardé de bonnes idées (et parfois vraiment saugrenues) ; Planète terreur est certainement le film du moment pour se changer les idées bien qu’il ait du mal à tenir sur la longueur. Si on est en effet pris par l’excitation de la découverte, les personnages sont assez transparents ce qui nous donne un divertissement agréable pour des spectateurs peu exigeants. Au final, Grindhouse se révèlera surtout comme une grande cour de récréation pour nos 2 réalisateurs avec des films sympathiques mais qui ne resteront pas dans nos mémoires.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais confier un flingue chargé à un gosse !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 2 commentaires