Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dianne wiest

  • Sisters

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Les choses semblent aller de mal en pis pour Kate (Tina Fey). A peine revenue, sa fille Haley (Madison Davenport) a décidé de s'en aller de nouveau fatiguée de voir sa mère fuir ses responsabilités au point qu'aujourd'hui cette dernière se retrouve sans toit sur la tête ! Le hasard fait bien les choses puisque sa sœur Maura (Amy Poehler) l'invite à venir à Orlando rejoindre la maison familiale qui vient d'être vendue. Les sœurs sont encore sous le choc de cette nouvelle et vont devoir rapidement vider leur chambre. Alors que leurs souvenirs rejaillissent, Kate & Maura vont avoir la folle idée d'organiser une dernière fête dans cette maison en invitant leurs potes d'enfance.

    02.jpg
    Associées pour nous faire marrer Tina Fey & Amy Poehler se connaissent bien, elles qui ont fait leurs armes en participant à l'émission américaine culte Saturday Night Live. Alcool, sexe, fiesta et stévia sont les ingrédients qui rythment Sisters et il ne faudra pas attendre bien longtemps pour se rendre compte qu'il ne faudra pas compter sur un humour très raffiné. Ce n'est pas non plus avec son scénario voyant ces sœurs retomber en pleine adolescence qui va nous aider à apprécier cette comédie. Si le duo d'actrices donne beaucoup et fait preuve d'une belle complicité, on a tout de même cette désagréable impression d'une comédie réchauffée et qui finit par vite nous lasser.

     

     

    Il faut le voir pour : Ne pas laisser trainer votre boite à musique, un accident est vite arrivé !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • The big year

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Tout le monde aime les oiseaux mais en ce qui concerne nos potes Stu Preissler, Brad Harris & Kenny Bostick (Steve Martin, Jack Black & Owen Wilson) c’est une véritable passion. Ils ne sont pas les seuls et cette passion a ainsi donné naissance à un évènement exceptionnel appelé la Big Year. Durant 1 an, les ornithologues amateurs parcourent les Etats-Unis pour découvrir le maximum d’espèces avec pourquoi pas l’espoir de battre le record historique de 732 oiseaux détenu par Kenny. A 36 ans et après un divorce, Brad est décidé à remporter ce concours dont il rêve depuis qu’il est tout petit mais la concurrence est rude. Stu lui aussi a décidé de sauter le pas mais Kenny n’a pas l’intention de rester les bras croisés et va tout faire pour défendre son titre de meilleur observateur.

    01.jpg

    Le sujet pourrait faire sourire et pourtant le film de David Frankel s’inspire d’un véritable concours qui séduira avant tout les amoureux de la nature. C’est vrai qu’en réunissant Steve Martin, Jack Black & Owen Wilson ; on s’attendait tout de même à ce que cette comédie réussisse sa mission première qui est de nous faire rire mais de ce coté-là The big year boxe dans la catégorie poids plume. Il était déjà difficile de concevoir un scénario autour de cet évènement qui affiche vite ses limites et ce ne sont pas les "sacrifices" personnels de notre trio de héros qui parviendront à nous enthousiasmer. Si vous avez un appétit d’oiseau alors vous vous en contenterez facilement sinon il n’y a pas de quoi sortir de la salle gai comme un pinson !

     

    Il faut le voir pour : Prendre du temps et observer les oiseaux.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Woody Allen : a documentary

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    C’est dans les rues de Brooklyn qu’a grandit notre pote Allen Stewart Königsberg celui que le monde entier apprendra à connaitre sous le nom de Woody Allen ! Alors que ses camarades de classe s’engagent dans des carrières de médecin ou d’avocat, lui va construire sa réputation en écrivant des blagues. Il débute ainsi par être publié et très vite son potentiel comique séduit et le propulse sur le devant de la scène où ses premiers pas sont hésitants mais sa carrière est lancée. Après avoir participé à l’écriture du film Quoi de neuf, Pussycat ?, il devient ensuite réalisateur et en 1969 sort son tout premier long-métrage : Prends l’oseille et tire-toi.  40 ans plus tard, Woody Allen continue de séduire les spectateurs comme en témoigne le succès rencontré par son dernier film Minuit à Paris.

    01.jpg

    Que l’on connaisse ou non le réalisateur, Woody Allen : a documentary est justement là pour nous présenter une incroyable carrière jalonnée de succès mais aussi de déroutes. Biographie tout ce qu’il y a de plus chronologique, c’est l’occasion également de revoir quelques extraits de ses plus grands films de quoi vous donner envie de (re-)découvrir les œuvres comme Bananas, Manhattan ou Annie Hall. Un hommage qui se complète avec tous les artistes qui ont eu l’opportunité de travailler avec lui et qui ne manquent pas de louanges à son égard sans oublier les muses que sont Diane Keaton ou Mia Farrow. Un documentaire qui traine parfois en longueur mais incontournable pour les fans et instructif pour ceux qui connaissent peu ou pas l’homme et sa riche filmographie.

     

    Il faut le voir pour : Ressortir votre vieille machine à écrire, elle peut encore servir !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Rabbit Hole

    aff.jpg

    Il y a 8 mois, la vie de Becca & Howie (Nicole Kidman & Aaron Eckhart) a basculé du rêve au cauchemar le plus atroce. Leur fils Danny qui n’avait que 4 ans, fut renversé par une voiture alors qu’il poursuivait son chien. Depuis ce drame, le couple tente de se reconstruire mais c’est une terrible épreuve pour eux et ils ont décidé de suivre une thérapie de groupe. Pour Becca, la douleur ne s’est pas éteinte et il lui arrive encore de perdre ses moyens lorsqu’on évoque la perte de son enfant. Lorsqu’elle apprend que sa sœur Izzy (Tammy Blanchard) est tombée enceinte, cela lui ravive de nouveau une souffrance qu’elle ne supporte plus.

    01.jpg

    Le deuil est un drame auquel nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre et il est encore plus difficile à surmonter lorsqu’il s’agit de son propre enfant. Adapté d’une pièce de théâtre, Rabbit Hole s’intéresse ainsi à la vie d’un couple qui doit apprendre à vivre avec la disparition de leur fils. Un évènement qui conduit notamment le personnage de Becca à remettre en question sa foi et à devenir amère vis-à-vis de son entourage. Ça aurait pu être un de ces films qui cherche à vous tirer les larmes de l’œil mais tout est traité avec beaucoup de pudeur grâce aux talents conjugués de Nicole Kidman & Aaron Eckhart. Un film humain tout simplement.

     

    Il faut le voir pour : Aller vous acheter l’intégrale d’Al Green.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire