Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Stars 80

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Potes d’enfance, Vincent & Antoine (Richard Anconina & Patrick Timsit) travaillent aussi ensemble mais les nombreuses affaires qu’ils ont monté n’ont jamais rencontré un grand succès. Une situation qui est loin de satisfaire leur banquier qui les somme de régler leurs dettes et c’est là que Vincent a une idée lumineuse : organiser une tournée avec les stars des années 1980. Hier soir encore, ils réécoutaient non sans plaisir les vieux 45 tours avec des tubes comme Femme libérée, Voyage voyage ou encore Banana split qui n’ont pas pris une ride alors pourquoi le public ne serait-il pas au rendez-vous ? Le duo a du mal à convaincre mais ne se décourage pas pour autant et va aller solliciter directement la participation de ces anciennes vedettes.

    01.jpg

    Stars 80 séduira avant tout une certaine génération de spectateurs. Celles et ceux qui ont connu ces nombreux artistes prendront grand plaisir à réécouter les nombreux hits qui ont abreuvé le Top 50 et qui composent cette comédie écrasée par son concept. S’inspirant de l’histoire vraie des producteurs Hugues Gentelet & Olivier Kaefer, on est tenté de croire également que le film arrive un peu tard. Il suffit aujourd’hui d’allumer sa télévision pour trouver une émission sur cette période dorée, une vague nostalgique dont on est abreuvée en permanence et dans laquelle on n’a pas forcément envie de s’y replonger dans les salles obscures. Ajouté à ça un semblant de scénario qui ne fait pas illusion très longtemps et un jeu très grossier, le seul plaisir reste donc de revoir les idoles de notre jeunesse mais on se sent vieux après ça !

     

    Il faut le voir pour : Constater que Sabrina est restée en forme(s) !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les sorties du 31 Octobre

    01.jpg

    Si comme moi vous n’avez pas le temps d’aller au ciné, vous allez accueillir avec joie ce jour férié qui nous attend dès demain (du moins pour certains d’entre nous) ! L’occasion peut-être d’aller découvrir Frankenweenie où un chien va revenir à la vie grâce à la science pour le plus grand bonheur de son maitre. Un film d’animation attendu et pour cause, le réalisateur n’est autre que Tim Burton !

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Skyfall

    star 03.5.jpg

    2167860595.80.jpg

    Le MI6 est dans la tourmente ; une liste de tous les agents de l’OTAN en pleine mission d’infiltration a été dérobée. La position de M (Judi Dench) à la tête de l’organisation est plus que menacée mais elle entend bien remettre un peu d’ordre avant sa retraite forcée. Alors qu’on le croyait mort, James Bond (Daniel Craig) est de retour mais sa blessure et son absence ont laissé quelques traces sur ses aptitudes. M compte toutefois sur lui pour se rendre à Shanghai et retrouver l’homme qui a volé la liste et surtout celui qui l’a acheté. Ce dernier n’a pas tardé à utiliser ces précieuses informations et commence à s’amuser avec le MI6 en exécutant quelques agents à travers le monde.

    01.jpg

    On peut dire que Quantum of solace avait été une profonde déception qu’on va vite tenter d’oublier avec cette 3ème aventure de Daniel Craig dans le smoking de 007. Après un somptueux générique, on se dit alors qu’on va retrouver le James Bond de nos lointains souvenirs mais ce n’est pas le cas puisque Skyfall reste dans la lignée de Casino Royale. L’action est encore et toujours rendez-vous jusqu’à cette conclusion assez sauvage où l’agent secret préfère s’amuser avec son arsenal d’armes à feu aux dépens de gadgets. En revanche, quelle belle surprise que ce personnage de Raoul Silva incarné à merveille par Javier Bardem mais qui est clairement sous-exploité. Un bon film d’action certes mais difficile encore de le considérer comme une véritable aventure de James Bond.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à rester classe après avoir fracassé un train !


    En savoir plus sur Casino Royale ?


    En savoir plus sur Quantum of solace ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Au galop

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Paul (Louis-Do de Lencquesaing) est un écrivain dont le dernier ouvrage est en passe d’être publié. Séparé de sa femme avec qui il a eu une fille Camille (Alice de Lencquesaing), cette dernière cohabite avec lui dans le même immeuble. Récemment, il est tombé sous le charme d’Ada (Valentina Cervi) qui travaille pour sa maison  d’édition mais cette relation s’annonce déjà bien compliquée. Cette femme est aussi celle qui emploie Camille comme baby-sitter et puis surtout elle doit prochainement épouser Christian (Laurent Capelluto). Au même moment, la santé du père de Paul est inquiétante et celui-ci vient d’être conduit à l’hôpital.

    01.jpg

    Première réalisation pour notre pote Louis-Do de Lencquesaing et on s’accordera à dire qu’Au galop lui ressemble assez bien. Il se dégage de l’acteur une certaine image de bobo appuyé par son comportement nonchalant, une aisance qu’on retrouve également du coté du scénario. C’est une tranche de vie qu’on partage avec Paul & Camille incarnée par la propre fille de l’acteur, leur complicité constituant le seul point notable. Il y a des moments assez drôles comme cette crise de rire devant le cercueil ou bien cette mère qui perd la tête mais le film ne cravache pas beaucoup et ce n’est vraiment qu’au petit trot que vous seriez tenté d’y aller.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas laisser votre mère prendre le taxi seule !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Bachelorette

    star 01.5.jpg

    3502058702.88.jpg

    Qui aurait cru que des 4 B-Faces, ce serait Becky (Rebel Wilson) qui serait la première à connaitre les joies du mariage ? En tout cas pas Regan (Kristen Dunst) qui ne s’en remet toujours pas d’autant plus qu’elle doit se coltiner toute l’organisation de la cérémonie. A la veille du jour J, Gena & Katie (Lizzy Caplan & Isla Fisher) sont enfin là et ces potes d’enfance sont enfin réunis pour une fiesta mémorable mais Becky préfère une soirée plus calme afin de préserver certains de ses invités. Evidemment ça n’empêchera pas quelques rails de coke, du champagne, un stripteaseur et une robe de mariée déchirée ! Alors que le mariage va avoir lieu dans quelques heures ; Regan, Gena & Katie doivent trouver une solution sans éveiller le moindre soupçon.

    01.jpg

    Depuis qu’on a fait connaissance avec la bande de Very Bad Trip, on a appris que le mariage est un évènement qu’il faut parfois savoir célébrer avec modération. Dans Bachelorette, ce sont les potes d’enfance de la mariée qui viennent apporter un peu de folie en prélude à la cérémonie mais l’union ne fait pas toujours la force et encore moins les rires. Il y avait bien quelque chose à creuser dans ce trio voire quatuor (Rebel Wilson étant quand même bien isolée) mais tout est trop poussif. L’exemple qui illustre le mieux ce triste constat étant cette conversation dans l’avion sur la fellation qui se conclue de façon bien … molle. Un manque total d’entrain d’où résulte une comédie qui peine à nous distraire.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais jouer avec une robe de mariée.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Astérix & Obélix : Au service de sa majesté

    star 03.jpg

    2167860595.77.jpg

    Plus conquérant que jamais, notre pote Jules César (Fabrice Lucchini) est sur le point de s’emparer de la Bretagne mais un village résiste encore. Malheureusement, il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant que l’armée romaine ne triomphe à moins de recevoir de l’aide fut-ce telle celle des gaulois. C’est Jolitorax (Guillaume Gallienne) qui a émis cette idée et la Reine Cordelia (Catherine Deneuve) a approuvé et l’a donc chargé de ramener la célèbre potion magique qui pourra les sauver. Un tonneau du précieux breuvage l’attend, Astérix & Obélix (Edouard Baer & Gérard Depardieu) vont alors l’accompagner jusqu’en Bretagne. Une belle occasion également pour faire voyager Goudurix (Vincent Lacoste), le neveu du chef.

    01.jpg

    Quatrième adaptation live et quatrième réalisateur ; c’est donc Laurent Tirard qui a été chargé de faire oublier le désastreux Astérix aux jeux olympiques. Astérix & Obélix : Au service de sa majesté réunit pour l’occasion 2 albums du gaulois à savoir Astérix chez les bretons et Astérix et les normands. Le seul rescapé des aventures précédentes est donc Gérard Depardieu tandis qu’Edouard Baer passe, avec réussite, d’un second rôle à la tête d’affiche. L’humour rappelle celui qu’avait insufflé Chabat mais il est ici plus atténué ce qui fait de ce film un excellent bon familial où les héros d’Uderzo & Goscinny reprennent la place qui leur est due et les réconcilie avec les spectateurs. Manque juste un brin de folie supplémentaire qui l’aurait rendu vraiment excellent.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas prendre certaines expressions comme "se mettre à nu" au pied de la lettre !

     

    En savoir plus sur Astérix aux jeux olympiques ?

     

    Découvre le film Dans la peau d'Astérix !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • César doit mourir

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Général Romain qui a marqué l’histoire, il était tout naturel que la vie de Jules César soit consacrée au théâtre. Dans une pièce éponyme, c’est l’auteur britannique William Shakespeare qui s’intéresse au complot menant à l’assassinat de César. A Rome, on s’apprête à interpréter cette pièce mais la troupe qui se présente devant nous a une particularité puisqu’elle est issue de la prison de Rebibbia. Comme pour toute pièce, un casting est d’abord organisé et on oublie alors qu’on a face à nous des criminels ; ils deviennent des acteurs à part entière. Les répétitions commencent et s’enchainent dans ce cadre incroyable qu’est leur prison.

    01.jpg

    Un coup d’œil au pitch suffit à se convaincre qu’on va avoir droit à une œuvre plutôt hors-norme. S’il y a des spectateurs qui ont été attiré par la pertinence du projet ; il y a les autres, dont je fais partie, pour découvrir l’adaptation de la pièce de théâtre Jules César au cœur d’un environnement pour le moins atypique. Une question vient alors à l’esprit, avons-nous en face de nous de vrais détenus ? Le doute est permis pour les spectateurs qui ne savent rien de César doit mourir et la réponse est oui ; les frères Taviani proposent une œuvre entre le documentaire et la fiction. Spécial, les amateurs des planches trouveront leur bonheur mais sinon ça risque de vous laisser de glace.

     

    Il faut le voir pour : Se renseigner sur les programmes de théâtres proposées par les prisons.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les sorties du 24 Octobre

    aff.jpg

     

    007, ces 3 simples chiffres tout le monde les connait par cœur et le nouveau James Bond est enfin là ! 4 ans après le très basique Quantum of solace, Daniel Craig reprend son smoking sous la direction de Sam Mendes et Skyfall sera évidemment très attendu que l’on soit un inconditionnel ou simple amateur de l’univers du célèbre espion britannique. Le MI6 a été attaqué et devinez qui va venir à sa rescousse ; oui Bond, James Bond !

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • God Bless America

    cinéma, film, comédie, God Bless America,  Joel Murray, Tara Lynne Barr, Melinda Page Hamilton, Mackenzie Brooke Smith, Rich McDonald, Maddie Hasson, Travis Wester, Aris Alvarado, Bob Goldthwait

    aff.jpg

    Séparée de sa femme, père d’une fille qui refuse de le voir et tout récemment viré de son boulot pour avoir simplement envoyé des fleurs à une collègue ; Frank (Joel Murray) est sur le point de craquer. Marre de cette vie pourrie, de cette Amérique où l’on ne respecte plus rien, où le premier péquenaud venu peut se transformer en star. Mieux vaut donc en finir mais avant ça notre pote a besoin de se défouler en se débarrassant de Chloé (Maddie Hasson), une tête à claques et nouvelle star de la télé-réalité. Il peut maintenant se faire sauter la cervelle mais au moment fatidique, il reçoit la visite de Roxy (Tara Lynne Barr) qui a assisté à l’exécution de Chloé et qui est venue lui témoigner toute son admiration. Commence alors une virée sanglante où cet improbable duo va se faire un plaisir de flinguer tous ceux qu’ils ne supportent pas.

    01.jpg

    Quand l’Amérique se regarde dans un miroir ça donne une image pas très flatteuse. Evidemment, les excès de la société US prête à sourire mais cela est aussi très effrayant car les différences avec la notre sont loin d’être flagrantes. God bless America c’est un beau pavé dans la mare de l’Amérique bien pensante hélas le film de Bob Goldthwait perd trop vite de sa verve et la seconde partie se résume en une succession d’exécutions plus ou moins justifiées. Si God Bless America ne réussira à marquer nos esprits comme l’avait fait un certain Tueurs nés (dans un genre bien différent), on devra se contenter d’une certaine jouissance à voir ce tandem dézinguer la télé-réalité et toutes les aberrations qui nous entourent et qui constituent notre belle société moderne.

     

    Il faut le voir pour : Vous faire vraiment discret au cinéma !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Tous les espoirs sont permis

    star 01.5.jpg

    2860351406.4.jpg

    31 ans de mariage ! Pour certains couples, ce serait un évènement mais pour nos potes Kay & Arnold Soames (Meryl Streep & Tommy Lee Jones), c’est devenu presque anecdotique. La passion semble avoir quitté le couple et ce depuis bien longtemps déjà puisque tous deux sont embrigadés dans un quotidien routinier les conduisant jusqu’à faire chambre à part. Kay se dit qu’il faut réagir et prend donc l’initiative de les inscrire à une thérapie proposée par le Docteur Bernie Feld (Steve Carrell). En apprenant cela, Arnold est loin de se réjouir d’autant plus que cela coute une vraie fortune ! Il accepte à contrecœur d’accompagner sa femme et ce voyage est certainement la dernière chance de ce couple de sauver leur mariage.

    01.jpg

    A notre époque, on pourrait presque croire que l’amour éternel est une belle utopie or c’est une flamme qu’il faut apprendre à raviver de temps à autre (snif… c’est beau !). C’est l’histoire du couple Meryl Streep/ Tommy Lee Jones parti à la recherche de cette petite étincelle et l’occasion de nous pondre une comédie qui nous fera vite déchanter. Tous les espoirs sont permis mais aucuns ne se concrétisent ; le duo de comédiens est bien sympathique mais ne masque pas une histoire sans caractère. A quoi bon inviter Steve Carrell à cette thérapie si ce n’est simplement pour lui faire porter des cravates en laine ; David Frankel nous gratifie d’un film soporifique et qui ne trouvera audience qu’auprès d’un public d’un certain âge (jusqu’à provoquer des applaudissements dans la salle, véridique !).

     

    Il faut le voir pour : Donner un vrai baiser à votre femme lorsque vous partez travailler !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire