Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

naomie harris

  • Rampage - Hors de contrôle

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Primatologue passionné à la réserve naturelle de San Diego, notre pote Davis Okoye (Dwayne Johnson) a une relation privilégiée avec George, un gorille albinos qu’il a recueilli lorsque celui-ci n’était qu’un bébé. L’animal a vu son comportement brusquement se modifier car il vient de terrasser un grizzly et surtout il a grandi dans des proportions impressionnantes. Cette agressivité soudaine et cette transformation physique sont en fait la conséquence d’une exposition à une expérience menée illégalement par le groupe Energyne sous l’égide de Claire & Brett Wyden (Malin Akerman & Jake Lacy). Ces derniers savent également que George n’est pas un cas isolé puisqu’un loup géant a également fait son apparition dans le Wyoming et ils ont bien l’intention d’attirer ces cobayes à Chicago !

    01.jpg

    A la base c’était un simple jeu vidéo sorti dans les années 1980 dans les salles d’arcade puis adapté ensuite sur consoles. Le jeu se résume à des monstres combattant au beau milieu d’une ville, un scénario suffisamment élaboré pour justifier une adaptation cinématographique du coté d’Hollywood. Pour doper le film, on a fait appel au roc qu’est Dwayne Johnson toujours aussi à l’aise quand viennent les scènes d’action mais ça s’arrête là. Rampage - Hors de contrôle est loin d’être aussi fun qu’on pouvait l’espérer ; à la limite j’aurais préféré voir davantage les monstres semer la destruction plutôt que de devoir se taper des personnages aussi lisses voire antipathiques comme les Wyden.

     

    Il faut le voir pour : Se raser le crâne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • 007 Spectre

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    L'espionnage britannique est en pleine réforme et cela pourrait bien mener à la disparition du programme 00 considéré par certains comme obsolète. Les récents exploits d'un certain James Bond (Daniel Craig) au Mexique ne vont pas arranger les choses cependant l'agent secret suivait en fait une piste que lui a confié une source de confiance. Cela va le conduire par la suite à Rome où une mystérieuse organisation s'est réunie et au cours des discussions est évoqué le sort d'un certain Roi pâle, une cible à éliminer. Une surprise attend également James qui va retrouver un visage bien familier ; Franz Oberhauser (Christoph Waltz) qui jusqu'à présent était déclaré mort aux yeux du monde entier.

    01.jpgLes diamants sont éternels et on dirait bien que le héros de Ian Fleming le soit tout autant ! Après Skyfall, notre pote Sam Mendes rempile donc à la réalisation et retrouve le toujours impeccable Daniel Craig. Comme tout James Bond qui se respecte on retrouve tout ce qui a contribué au succès de la saga et c'est bien ce qui nous embête un peu car on aurait apprécié quelque chose de plus surprenant. Bien entendu quand vient le temps de l'action, 007 Spectre fait le job (d'ailleurs ils auraient pu filer un peu plus de dialogues à Dave Bautista parce que là ça fait "cognes et tais-toi !"). Il serait peut-être injuste de dire qu'on nous sert du réchauffé mais les effluves sont là et apporter du sang neuf à la saga ne serait pas du luxe.

     

    Il faut le voir pour : Équiper votre voiture d'une sortie aérienne, ça peut être utile !

     

    En savoir plus sur Casino Royale ?

    En savoir plus sur Quantum of solace ?

    En savoir plus sur Skyfall ?

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • La rage au ventre

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    Il l'a fait ! Notre pote Billy Hope (Jake Gyllenhaal) est sacré Champion du monde mi-lourd consacrant un incroyable parcours pour cet orphelin qui a grandi à Hell's Kitchen. A la conférence de presse suivant cette victoire, il est interpellé par Miguel "Magic" Escobar (Miguel Gomez) qui aimerait l'affronter sur le ring et lui ravir son titre. Si Billy est prêt à relever le défi, sa femme Maureen (Rachel McAdams) pense elle qu'il a besoin de repos et de penser un peu plus à leur fille Leila (Oona Laurence). Cependant, alors qu'il assistait à un gala de charité, le boxeur va voir sa vie totalement bouleversé par un dramatique accident.

    01.jpg

    Si vous recherchez de la testostérone, l'odeur de la transpiration mêlé à celui du sang alors La rage au ventre devrait bien vous plaire ! Ce n'est pas forcément le scénario qui réussira à nous décrocher un uppercut puisqu'on retrouve le schéma assez banal du héros au fond du trou qui va devoir se relever. On appréciera bien plus la belle performance offerte par Jake Gyllenhaal qui s'est forgé pour l'occasion un physique impressionnant donnant ainsi lieu à des scènes de combat bien musclées. A défaut de se montrer original, le film d'Antoine Fuqua a suffisamment de punch pour nous rassasier.

     

    Il faut le voir pour : Écouter votre femme plus souvent !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Mandela : Un long chemin vers la liberté

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Au fond de lui, notre pote Nelson Mandela (Idris Elba) n’a cherché qu’une chose tout au long de sa vie : faire la fierté de ses parents. Au milieu des années 1940en Afrique du Sud, il n’est encore qu’un jeune avocat défendant la cause des noirs face aux inégalités mais son combat va s’intensifier avec le temps. Il rejoint tout d’abord l’ANC et après le massacre de Sharpeville en 1960, la contestation prend une autre tournure puisque Mandela  décide de répondre à la violence par la violence. Un changement qui sera décisif et qui marquera le début de sabotages et d’actes terroristes pour lesquels il sera condamné à la prison à perpétuité. Pourtant le combat de Nelson Mandela n’est pas terminé.

    01.jpg

    La sortie de ce biopic dans les salles a malheureusement coïncidé avec la disparition de ce grand homme qui aura marqué à jamais l’histoire de l’Afrique du Sud mais aussi du monde. Mandela : Un long chemin vers la liberté constitue un bel hommage en revenant sur les différentes étapes de sa vie et notamment sa captivité qui aura duré 27 ans. On ne peut pas dire que la ressemblance entre Madiba & Idris Elba soit flagrante mais le comédien s’en tire plutôt bien. On regrette toutefois qu’il soit resté dans l’interprétation et n’ait pas réussi à habiter totalement ce personnage ce qui laisse à ce film un arrière-gout d’inachevé sans pour autant lui ôter ses qualités évidentes.

     

    Il faut le voir pour : Rendre hommage à un grand homme !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Skyfall

    star 03.5.jpg

    2167860595.80.jpg

    Le MI6 est dans la tourmente ; une liste de tous les agents de l’OTAN en pleine mission d’infiltration a été dérobée. La position de M (Judi Dench) à la tête de l’organisation est plus que menacée mais elle entend bien remettre un peu d’ordre avant sa retraite forcée. Alors qu’on le croyait mort, James Bond (Daniel Craig) est de retour mais sa blessure et son absence ont laissé quelques traces sur ses aptitudes. M compte toutefois sur lui pour se rendre à Shanghai et retrouver l’homme qui a volé la liste et surtout celui qui l’a acheté. Ce dernier n’a pas tardé à utiliser ces précieuses informations et commence à s’amuser avec le MI6 en exécutant quelques agents à travers le monde.

    01.jpg

    On peut dire que Quantum of solace avait été une profonde déception qu’on va vite tenter d’oublier avec cette 3ème aventure de Daniel Craig dans le smoking de 007. Après un somptueux générique, on se dit alors qu’on va retrouver le James Bond de nos lointains souvenirs mais ce n’est pas le cas puisque Skyfall reste dans la lignée de Casino Royale. L’action est encore et toujours rendez-vous jusqu’à cette conclusion assez sauvage où l’agent secret préfère s’amuser avec son arsenal d’armes à feu aux dépens de gadgets. En revanche, quelle belle surprise que ce personnage de Raoul Silva incarné à merveille par Javier Bardem mais qui est clairement sous-exploité. Un bon film d’action certes mais difficile encore de le considérer comme une véritable aventure de James Bond.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à rester classe après avoir fracassé un train !


    En savoir plus sur Casino Royale ?


    En savoir plus sur Quantum of solace ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Ninja Assassin

    aff.jpg

    Berlin, siège de l'Europol. Mika (Naomie Harris) travaille actuellement sur un dossier brulant : les assassinats de certains hauts dirigeants seraient l'œuvre d'un clan de ninjas. Evidemment, on a beaucoup de mal à croire à sa théorie et alors qu'elle commence à remonter cette piste, elle devient à son tour une cible à éliminer. Par chance, elle est sauvée par Raizo (Jung Ji-Hoon), ancien disciple du clan Ozunu qui cherche désormais à tuer celui qui lui a tout enseigné. Face aux règles strictes et inhumaines du clan, Raizo a décidé de se révolter mais on ne quitte pas ainsi les Ozunu et ceux qui étaient ses frères n'hésiteront pas à lui ôter la vie.

    01.jpg

    On comprend vite pourquoi ce film est interdit aux moins de 12 ans quand on voit à l'écran cette abondance d'hémoglobine en images de synthèse, ces bras et jambes qui virevoltent. Ninja Assassin ne fait pas dans la demi-mesure quand il s'agit d'assouvir notre besoin de gore cinématographique. Généreux de ce coté-là, le film l'est beaucoup moins lorsqu'on s'intéresse de plus près à son soi-disant scénario qui semble avoir été pondu en deux temps trois mouvements. D'autant plus que le passage du flash-back de notre pote Raizo (dont on se fout complètement) coupe le rythme du film et nous endort. Franchement pas terrible, à voir pour quelques scènes d'action potables pas plus !

     

    Il faut le voir pour : Vérifier si par hasard vous n'auriez pas votre cœur à gauche.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire