Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ralph amoussou

  • Des étoiles

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Elle n’avait jamais quitté Dakar ni même sa famille et pourtant notre pote Sophie (Marième Demba Ly) n’a pas hésité à se rendre en Italie et plus exactement à Turin pour retrouver son mari. A son arrivée, on lui apprend qu’Abdoulaye (Souleymane Seye Ndiaye) est parti travailler sur un chantier pour 1 mois cependant la vérité est tout autre. En fait, il se trouve à New York avec son cousin où ils tentent de trouver du travail et surtout à obtenir la carte verte. Pour se loger, ils voulaient tenter leur chance chez Mame Amy (Sokhna Niang), la tante de Sophie qui est absente puisqu’elle est retournée à Dakar. Elle est accompagnée de son fils Thierno (Ralph Amoussou) qui découvre ce pays dans de tristes circonstances puisqu’il vient assister aux funérailles de son père.

    01.jpg

    Voilà en tout cas un film qui va vous faire voyager puisqu’à travers les 3 histoires, on se rend successivement à Turin, New York & Dakar. Des étoiles c’est en quelque sorte un film choral qui a pour particularité de mettre en scène une grande famille africaine dispersée. On se retrouve avec des portraits qui se dessinent à travers les parcours mouvementés des personnages chacun avec des motivations qui leur sont propres en rapport soit avec l’argent, l’amour ou la famille. Porté par de bons comédiens, le récit trouve une certaine dynamique par l’alternance des histoires et s’il ne brille pas plus que ça, c’est une belle petite découverte que cette première réalisation de Dyana Gaye.

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre père s’il n’a pas une 2ème femme au cas où …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Les petits princes

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Repéré grâce à une vidéo qu’il a postée sur le net, notre pote JB (Paul Bartel) touche du doigt ses rêves. Il vient en effet d’intégrer un club de formation de football, la première étape pour espérer devenir un jour professionnel. A l’entrainement il n’hésite pas à mettre du cœur à l’ouvrage mais le jeune garçon a une malformation cardiaque qui rend impossible toute carrière dans le sport de haut-niveau. Pour continuer à vivre ses rêves, il a donc décidé de falsifier son dossier médical mais JB met sa vie en danger chaque fois qu’il entre sur le terrain. Son pote d’enfance El Malah (Ralph Amoussou) mais aussi l’entraineur-adjoint Reza (Reda Kateb) vont apprendre la vérité à son sujet mais pourront-ils le convaincre de raccrocher les crampons ?

    01.jpg

    On l’a encore constaté récemment avec Les seigneurs, football & cinéma ne font pas toujours bon ménage mais bonne nouvelle Les petits princes devrait pouvoir réconcilier les spectateurs. On suit le parcours d’un jeune prodige du ballon rond qui cherche à se faire une place sur le terrain en dépit de son état de santé. L’histoire est donc plutôt belle mais surtout elle est servie par un superbe casting à commencer par Paul Bartel sans oublier d’excellents seconds rôles tenus par Reda Kateb ou Eddy Mitchell. Des personnages touchants par leur vulnérabilité ce qui les rend donc véritablement attachants ; du vrai beau jeu proposé par Vianney Lebasque pour son premier long-métrage.

     

    Il faut le voir pour : Essayer de comprendre les proverbes africains !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Au galop

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Paul (Louis-Do de Lencquesaing) est un écrivain dont le dernier ouvrage est en passe d’être publié. Séparé de sa femme avec qui il a eu une fille Camille (Alice de Lencquesaing), cette dernière cohabite avec lui dans le même immeuble. Récemment, il est tombé sous le charme d’Ada (Valentina Cervi) qui travaille pour sa maison  d’édition mais cette relation s’annonce déjà bien compliquée. Cette femme est aussi celle qui emploie Camille comme baby-sitter et puis surtout elle doit prochainement épouser Christian (Laurent Capelluto). Au même moment, la santé du père de Paul est inquiétante et celui-ci vient d’être conduit à l’hôpital.

    01.jpg

    Première réalisation pour notre pote Louis-Do de Lencquesaing et on s’accordera à dire qu’Au galop lui ressemble assez bien. Il se dégage de l’acteur une certaine image de bobo appuyé par son comportement nonchalant, une aisance qu’on retrouve également du coté du scénario. C’est une tranche de vie qu’on partage avec Paul & Camille incarnée par la propre fille de l’acteur, leur complicité constituant le seul point notable. Il y a des moments assez drôles comme cette crise de rire devant le cercueil ou bien cette mère qui perd la tête mais le film ne cravache pas beaucoup et ce n’est vraiment qu’au petit trot que vous seriez tenté d’y aller.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas laisser votre mère prendre le taxi seule !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • De bon matin

    aff.jpg

    C’est une nouvelle journée qui commence pour notre pote Paul Wertret (Jean-Pierre Darroussin) ; comme chaque matin il se prépare pour se rendre au travail. A son arrivée à la banque BICF, c’est un homme déterminé et armé d’un pistolet qui pénètre dans les bureaux ; des coups de feu retentissent et des employés hurlent et courent dans tous les sens. Le calme et le silence reviennent, Paul s’installe à son bureau et réalise la tragédie qui vient de se jouer. Comment ce père de famille et employé jusque-là exemplaire a-t-il pu en arriver à cette extrémité ? Quels sont les évènements tant au niveau de sa vie privée que professionnelle ont rendu ce drame inévitable ?

    01.jpg

    En écho à certaines histoires qui ont défrayé les chroniques des faits-divers, De bon matin s’intéresse à l’aliénation d’un homme tout ce qu’il y a de plus ordinaire par son milieu professionnel et qui va soudainement commettre l’irréparable. Les premières minutes ne nous ménagent pas, on entre de plein pied dans le drame avant d’être exposé au portrait de cet homme et c’est là que le film perd parfois le spectateur. Evidemment, les séquences de flashback sont là pour apporter un éclairage sur les motivations de cet homme mais certains détails restent du domaine de l’insignifiant comme sa relation avec son fils ou la présence de Youssef. Le temps parait donc parfois bien long même si on ne peut rien reprocher à Darroussin.

     

     

    Il faut le voir pour : Poser un RTT pour demain !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Les mythos

    aff.jpg

    Parce qu’il a invité son patron à aller N..... sa mère, Nico (Alban Ivanov) et ses potes d’enfance Moussa & Karim (Ralph Amoussou & William Lebghil) se sont fait virer de leur boulot d’agents de sécurité dans un supermarché. C’est de nouveau la galère pour ce trio de glandeurs mais Moussa est motivé plus que jamais à rebondir car il a quand même un mariage à payer ! Son nouveau plan est de devenir gardes du corps et pour cela il va faire la tournée des grands hôtels en compagnie de Karim. Refoulés partout où ils se présentent, ils n’ont pas tout perdu puisqu’ils mettent la main sur le portable d’un des agents qui les ont gentiment raccompagnés et c’est ainsi qu’ils décrochent leur premier contrat. Ils vont devoir protéger Marie Van Verten (Stéphanie Crayencour), riche héritière de passage à Paris pour une vente aux enchères.

    01.jpg

    C’est l’histoire de 3 jeunes potes d’enfance qui galèrent à droite à gauche et qui vont finir par se retrouver dans une drôle de situation, bon le scénario ne casse clairement pas des briques mais ce second film de Denis Thybaud est plutôt divertissant. Sans pour autant être un modèle de comédie, Les mythos base son ressort comique sur la tchatche de son trio mais les bonnes idées se font plutôt rares et vous ne risquez pas d’entretenir vos abdominaux avec ça. On reprochera également des personnages un peu trop caricaturés notamment avec ce sosie de Paris Hilton et le message moralisateur (oui, l’argent ne fait pas le bonheur on sait !) pas très subtil qui s’est glissé. Un moment amusant mais certainement pas au point de payer une place de ciné !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas vous étonner de voir un mec courir à coté d’une voiture, c’est un garde du corps !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire