Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kirsten dunst

  • The two faces of January

    Dans The two faces of January, Kirsten Dunst & Viggo Mortensen apparaissent comme un couple de touristes ordinaires en tout cas aux yeux de notre pote Oscar Isaac. Guide et beau parleur, ce dernier va vite tomber sous le charme de la jeune femme mais va aussi découvrir que derrière ce couple banal se cache tout autre chose.

    Date de sortie : 18 Juin 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 1 commentaire
  • Upside down

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Dans l’immensité de l’univers, il existe un système solaire unique avec une double gravité opposant ainsi 2 planètes, 2 mondes complètement différents. Notre pote Adam (Elliott Larson / Jim Sturgess) vit ainsi dans ce qu’on appelle le monde d’En-bas où il a perdu ses parents depuis la grande explosion, la seule famille qui lui est sa tante Becky (Kate Trotter). C’est en lui rendant visite et en escaladant les hautes montagnes qu’il vit pour la première fois la belle Eden (Maurane Arcand / Kirsten Dunst) originaire d’En-haut. A partir de ce moment, ils se retrouvent régulièrement au même endroit jusqu’au jour où un terrible drame va les séparer.  

    01.jpg

    On  dit parfois que le monde tourne à l’envers et ça n’aura jamais été aussi vrai avec ce film de l’espagnol Juan Solanas. La curiosité nous pousse bien sur à nous intéresser à cette drôle d’histoire d’amour capable d’offrir des scènes assez surprenantes visuellement mais l’ambition d’Upside down retombe vite. Alors oui, vous avez la belle romance entre Kirsten Dunst & Jim Sturgess qui nous prouve (une fois encore) que l’amour est plus fort que tout mais ceci aux dépens d’un univers dont on entrevoit à peine la richesse. Il faudra donc se contenter d’un joli couple et d’une histoire qui finalement n’a pas vraiment le potentiel de nous mettre la tête à l’envers.

     

    Il faut le voir pour : Continuer à croire à une crème antirides miracle !!

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Bachelorette

    star 01.5.jpg

    3502058702.88.jpg

    Qui aurait cru que des 4 B-Faces, ce serait Becky (Rebel Wilson) qui serait la première à connaitre les joies du mariage ? En tout cas pas Regan (Kristen Dunst) qui ne s’en remet toujours pas d’autant plus qu’elle doit se coltiner toute l’organisation de la cérémonie. A la veille du jour J, Gena & Katie (Lizzy Caplan & Isla Fisher) sont enfin là et ces potes d’enfance sont enfin réunis pour une fiesta mémorable mais Becky préfère une soirée plus calme afin de préserver certains de ses invités. Evidemment ça n’empêchera pas quelques rails de coke, du champagne, un stripteaseur et une robe de mariée déchirée ! Alors que le mariage va avoir lieu dans quelques heures ; Regan, Gena & Katie doivent trouver une solution sans éveiller le moindre soupçon.

    01.jpg

    Depuis qu’on a fait connaissance avec la bande de Very Bad Trip, on a appris que le mariage est un évènement qu’il faut parfois savoir célébrer avec modération. Dans Bachelorette, ce sont les potes d’enfance de la mariée qui viennent apporter un peu de folie en prélude à la cérémonie mais l’union ne fait pas toujours la force et encore moins les rires. Il y avait bien quelque chose à creuser dans ce trio voire quatuor (Rebel Wilson étant quand même bien isolée) mais tout est trop poussif. L’exemple qui illustre le mieux ce triste constat étant cette conversation dans l’avion sur la fellation qui se conclue de façon bien … molle. Un manque total d’entrain d’où résulte une comédie qui peine à nous distraire.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais jouer avec une robe de mariée.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Sur la route

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Après la mort de son père, notre pote Sal Paradise (Sam Riley) a vécu une longue traversée du désert et c’est une rencontre qui va le remettre en selle. Par l’intermédiaire de son pote d’enfance Carlo (Tom Sturridge), il va en effet être présenté à Dean (Garrett Hedlund) et de sa petite-amie Marylou (Kristen Stewart) et dès lors une belle & solide amitié va naitre. Commence alors des années de voyage pour Sal, une période qui va s’avérer inoubliable pour cet écrivain New-yorkais et qui va inspirer son plus célèbre roman. A partir des nombreuses notes qu’il a recueillies dans son petit carnet, il rédigera ainsi en quelques semaines un livre retraçant ses déplacements et surtout ses plus belles rencontres.

    01.jpg

    Romancier et pilier du mouvement littéraire nommé Beat génération, Jack Kerouac sortait en 1957 On the road, œuvre adaptée aujourd’hui sur le grand écran par Walter Salles. Préalablement à cette publication, il avait effectué un long périple et c’est exactement cette période de sa vie qui nous est présenté dans Sur la route. Embarqué sur les routes américaines de New-York à Denver en passant par la Californie, on est les témoins de la vie plus que dissolue menée par un sympathique duo Riley / Hedlund accompagné d’une Kristen Stewart autrement plus intéressante quand elle est loin de Twilight. Un road-trip qui sort un peu des sentiers battus mais on a malheureusement l’impression de refaire la même route à chaque fois, trop de longueurs donc pour nous enthousiasmer.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à baisser le cout de la vie !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Melancholia

    cinéma, film, drame, melancholia, John Hurt, Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling, Stellan Skarsgard, Alexander Skarsgård, Udo Kier, Brady Corbet, James Cagnard, Lars von Trier, prix de la meilleure interprète féminine, cannes 2011, scandale, polémique

    Cela devait être une soirée mémorable pour nos potes Justine & Michael (Kirsten Dunst & Alexander Skarsgård) qui célébraient leur mariage mais cette nuit n’allait pas se dérouler comme ils l’avaient imaginé. La jeune mariée se montre en effet très distante et on doit presque la contraindre à assister à la cérémonie donnée en son honneur ce qui ne plait guère à sa sœur Claire (Charlotte Gainsbourg) et encore moins à John (Kiefer Sutherland), le beau-frère qui a généreusement tout financé. Tandis que les heures s’écoulent, le jeune couple n’aura jamais paru aussi éloigné avant de provoquer une rupture qui semblait inévitable. Ce changement de comportement soudain de la part de Justine trouverait-elle un explication sur le phénomène incroyable que vit la Terre : l’arrivée dans son sillage de la planète Melancholia ?

    cinéma, film, drame, melancholia, John Hurt, Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling, Stellan Skarsgard, Alexander Skarsgård, Udo Kier, Brady Corbet, James Cagnard, Lars von Trier, prix de la meilleure interprète féminine, cannes 2011, scandale, polémique

    On en a beaucoup parlé lors du Festival de Cannes 2011 d’abord par les propos indécents du réalisateur Lars Von Trier et puis sur une note plus positive avec la Palme de la meilleure interprète féminine attribuée à Kirsten Dunst. Après une magnifique séquence d’introduction, Melancholia nous invite à vivre la fin du monde à travers les visions conjuguées de 2 sœurs chacune se voyant attribuer un chapitre du film. On ne peut pas dire que ce soit réellement subjuguant, disons qu’il nous laisse tout le loisir d’admirer les interprétations parfaites de Kirsten Dunst et de notre Charlotte Gainsbourg nationale. Quant au reste, ça rappelle un peu ce que j’avais ressenti avec The tree of life de Terrence Malick ; pas mal de spectateurs risquent de rester sur la touche devant l’ambition de ce film.

     

    Il faut le voir pour : Ne surtout pas inviter votre patron au mariage, il serait capable de vous faire bosser !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Virgin suicides

    9cde4155793ada9289a1d04cd5c5f1ec.jpg

    Rien ne laissait présager du drame qui vient de se produire chez les Lisbon. On vient en effet de retrouver la jeune Cecillia (Hanna R. Hall) dans une baignoire remplie de sang ; une tentative de suicide qu’ont du mal à comprendre ses parents tout comme ses 4 sœurs Mary, Therese, Bonnie & Lux (Andrea Joy Cook, Leslie Hayman, Chelse Swain & Kirsten Dunst). Hélas quelques temps plus tard, Cecilia récidive et trouve cette fois la mort. Depuis ce triste évènement, la maison des Lisbon est l’objet de tous les regards jusqu’à faire l’actualité de la télévision locale. Les jeunes garçons camarades de classe des filles se focalisent sur Lux et se passionnent pour sa vie amoureuse trépidante.

    4b833949d6effaf663c7a1ebfe80adeb.jpg

    Première réalisation pour Sofia "la fille de" Coppola avec les chroniques d’adolescentes embrigadées par le conservatisme de leurs parents. Sofia n’est pas là pour prendre la succession de son père et elle le démontre avec un film très intimiste sur la période ô combien redoutée de l’adolescence. On ne peut pas dire qu’il s’agisse là d’un incontournable du cinéma mais Virgin suicides façonne le cinéma très personnel de Sofia Coppola. N’oublions pas non plus que la réalisatrice y fait la connaissance de Kirsten Dunst, une comédienne qu’elle retrouvera à l’occasion du très folklorique Marie-Antoinette.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Spider-Man

    121b8e566110d0449216ba8679477158.gif

    Au lycée, Peter Parker (Tobey McGuire) n’est pas quelqu’un de très populaire auprès de ses camarades. Pris en grippe par le sportif Flash Thompson (Joe Manganiello), il peut néanmoins compter sur le soutien de son pote d’enfance Harry Osborn (James Franco) sans oublier il y a la belle Mary-Jane Watson (Kirsten Dunst) qui font s’envoler tous ces ennuis. Ce quotidien ordinaire va être bouleversé lorsque Peter se fait piquer par une araignée radioactive et à partir de ce moment là, d’étranges pouvoirs s’éveillent en lui. Fini pour lui la vie de looser, il va pouvoir profiter de ce don mais apprendra aux dépens de son entourage que de grands pouvoirs entraînent de grandes responsabilités. Ce sera la nouvelle ligne de conduite pour celui que l’on appellera Spider-Man !

    6f14fad6312d13568d44b98d81c969f9.jpg  300876ace7945bcfc708ec0b6132dd36.jpg   1481de45be4ca882281618fe173a9f99.jpg

    Le film se sera fait attendre mais cela valait le coup ! Avec le personnage phare de la Marvel, le moindre faux pas était guetté par les fans du monde entier mais Sam Raimi a su relever le défi avec brio. Casting aussi prestigieux que fidèle aux personnages, Spider-Man est l’adaptation quasi parfaite du comic bien que certaines scènes ne respectent pas l’histoire originale mais encore faut-il pour cela connaitre le héros de Stan Lee sur le bout des doigts. Bien sur, quelques fans n’y trouveront pas leur compte mais il faut bien reconnaitre que dans l’ensemble on tient un beau succès qui entrainera logiquement la production de Spider-Man 2 !

     

    La scène à ne pas louper : La confrontation avec le Bouffon vert.

     

    En savoir plus sur Spider-Man 2 ?

    En savoir plus sur Spider-Man 3 ?

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Spider-Man 3

    Salut à tous,

    5877ab8c508ffebce89492a7fe85d752.jpg

    2b5f630dbac957f60388bfc7ce8f2112.jpgJe m’appelle Peter Parker (Tobey McGuire) mais vous me connaissez certainement mieux sous mon autre identité, dans le costume de Spider-Man. Il s’en est passé des choses depuis que cette araignée m’a piqué et que j’ai obtenu tous ces pouvoirs.

     

     

    Ce ne fut pas tous les jours facile mais en ce moment je nage dans le plus grand des bonheurs ; Spidey est acclamé par la foule comme si j’étais devenu une sorte d’icône pour le public. Et puis Mary-Jane (Kirsten Dunst) a vu son rêve se réaliser, elle se produit maintenant à Broadway.

     

     

    a3a42a79ec95c0b244c68ef2a0245715.jpgD’ailleurs, il est temps pour nous de penser à l’avenir et c’est pourquoi j’ai décidé de la demander en mariage. Et puis je ne vous ai pas parlé de ce nouveau costume, une espèce de symbiote plutôt coolavec lequel je vais pouvoir m’éclater !

     

     

     

     En savoir plus sur Spider-man 3 ?

     

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Spider-Man 3


    medium_aff.482.jpg

    Plus que jamais, Spider-Man est devenu l’idole de tout un peuple pour la plus grande joie de son alter-ego Peter Parker (Tobey Maguire). Le bonheur semble lui tendre les bras et sa relation avec la belle Mary Jane (Kirsten Dunst) est sur le point de se concrétiser car il a décidé de la demander en mariage. Mais c’est bien connu, les super-héros ne connaissent pas le repos et très rapidement Harry Osborn (James Franco) qui fut son pote d’enfance réclame vengeance. Comme si ce n’était pas suffisant, voilà qu’il doit aussi se coltiner un symbiote extraterrestre et Flint Marko (Thomas Haden Church), un homme capable de se transformer en sable.


    medium_01.464.jpg

    Mardi 1er Mai, 9H40 à UGC Bercy. Qui aurait l’idée saugrenue d’aller au ciné à la 1ère séance d’un jour férié ? Peu selon moi mais c’était sans compter sur l’impatience de nombreux fans venus en masse si bien que j’ai obtenu l’une des toutes dernières places ! Que dire de Spider-Man 3, moi le fan assidu, mon avis manquera évidemment d’objectivité et de discernement. Grandiose, génial, magnifique ; je pourrais vous offrir toute une liste de superlatifs mais la seule chose à dire c’est que j’étais comme un gamin excité dont les yeux brillaient à la découverte des nouvelles aventures de son héros préféré ! Un film à voir et revoir, coup de cœur logique de Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Se taper une bonne toile (d’araignée !).

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2007 0 commentaire
  • Rencontres à Elizabethtown

     

    medium_aff.236.jpg

    C’est le choc pour notre pote Drew Taylor (Orlando Bloom) ! Sa dernière création, la chaussure de sport Mercury est un échec commercial. Pire que ça on peut même dire que c’est un fiasco total dont on estime les pertes financières à pratiquement 1 milliard de dollars ce qui n’est pas pour rassurer notre héros. 8 ans de sa vie se sont ainsi envolés en fumée et il n’en faut pas plus pour qu’il décide de mettre fin à ses jours mais ce nouveau projet devra attendre. Son père vient de mourir au Kentucky, dans la ville d’Elizabethtown.

     

    medium_01.209.jpg

    Autant Orlando Bloom est un comédien que j’ai tout simplement adoré dans la trilogie du Seigneur des anneaux, autant ses autres choix (hormis Pirate des caraïbes) me laisse plutôt de glace. On sent que l’acteur tente de se libérer dans ce rôle de Drew, acharné de travail qui a négligé sa vie privée mais sa prestation ne parvient pas à nous séduire. Reste le charme ô combien resplendissant de Kirsten Dunst pour nous mener péniblement à la fin de ces 2 heures de film.

     

    Vivez le film Dans la peau du personnage !! 

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2006-2008 0 commentaire