Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alex lutz

  • Les visiteurs - La Révolution

    star 01.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Pour nos potes Godefroy de Montmirail & Jacquouille la fripouille (Jean Reno & Christian Clavier), les voyages dans le temps sont loin d’être terminés ! Après le 20ème siècle, les voilà propulsés en 1793 où la Révolution française est en train de modeler une nouvelle société et ils doivent impérativement trouver un moyen de retourner à leur époque. Ils accumulent les ennuis puisqu’à peine arrivés, Godefroy et son fidèle valet sont pris pour des anglais et condamnés à la pendaison. Dans l’attente de leur exécution, ils vont faire la connaissance de Lorenzo Baldini (Ary Abittan) en compagnie duquel ils vont parvenir à prendre la fuite. Ils rejoignent alors Adélaïde de Montmirail (Karin Viard) qui est en train de prendre la fuite avec sa famille et tout ce beau monde va alors rejoindre Paris.

    02.jpg
    On ne pensait pas vraiment les revoir et pourtant 18 ans après Les visiteurs 2 : Les couloirs du temps, voilà que Godefroy & Jacquouille repointent le bout de leur nez. On retrouve également à leurs cotés Jean-Marie Poiré à la réalisation et on a envie de dire que rien n’a vraiment changé pas même les blagues. Les haleines fétides et l’odeur corporel de nos voyageurs du temps font toujours leurs effets, Clavier a l’occasion de se confronter à ses doubles et puis c’est à peu près tout ce que nous propose Les visiteurs - La Révolution. Les nouveaux visages comme Sylvie Testud, Karin Viard, Alex Lutz ou encore Franck Dubosc n’apportent strictement rien si ce n’est peut-être leurs noms à l’affiche mais évitons d’en faire une polémique ! Une fin ouverte laisse entrevoir un nouvel épisode mais qui en a réellement envie aujourd'hui ?

     


    Il faut le voir pour : Découvrir pourquoi on dit Hourra au lieu d'Hosanna !

     

    En savoir plus sur Les visiteurs ?

    En savoir plus sur Les visiteurs 2 : Les couloirs du temps ?

    En savoir plus sur Les visiteurs en Amérique ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Paris-Willouby

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Un appel en pleine nuit a réveillé notre pote Claire (Isabelle Carré), elle a alors appris la triste nouvelle : son père est mort. Elle annonce le drame à frère Marc (Alex Lutz) vivant sous le même toit et qui lui reste impassible car il a de vieilles rancœurs envers ce père. Toujours est-il qu’un voyage s’organise pour se rendre aux funérailles à Willouby. Claire et son compagnon Maurice (Stéphane De Groodt) ainsi que leurs enfants Lucie, Alexandre & Prune (Joséphine Japy, Solal Forte & Aminthe Audiard) sans oublier Marc prennent la route. Un voyage qui ne sera pas de tout repos surtout avec cette voiture qui aurait bien besoin d’une révision.

    01.jpg

    Ils s’étaient fait la main à travers 2 courts, le duo Arthur Delaire & Quentin Reynaud passe la vitesse supérieure avec ce premier long-métrage. Paris-Willouby c’est un road-trip en compagnie d’une famille recomposée loin de l’osmose avec une crise de couple, l’altercation entre beaux-frères et les chamailleries des enfants. La principale faiblesse du film se concerne justement ses personnages ; Lucie & Alexandre ne semblent être présents que pour rajeunir le casting, Prune est adorable mais n’apporte pas grand-chose et il n’y a que la relation entre Claire & Marc qui change un peu la donne mais là encore c’est assez expéditif à l’image d’une des scènes finales. Un film loin de se montrer indispensable.

     

    Il faut le voir pour : Faire écouter du Lara Fabian à vos enfants, ils vont adorer !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Le talent de mes amis

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    A 35 ans, la vie d'Alexandre (Alex Lutz) est déjà devenue une routine. Marié avec Carole (Anne Marivin) avec qui il essaie d'avoir un enfant, cet employé d'une compagnie d'assurances partage ses bureaux avec Jeff (Bruno Sanches) qui ne lui facilite pas toujours les choses. C'est au cours d'une formation organisée par sa boite qu'Alexandre a l'occasion de revoir un autre de ses potes d'enfance Thibaut (Tom Dingler) ; des retrouvailles qui vont changer sa vie. Du jour au lendemain il décide en effet de tout plaquer pour tenter sa chance dans sa véritable passion : la chanson ! Fortement encouragé par Thibaut, Jeff lui au contraire sent leur complicité s'éloigner.

    01.jpg

    Sur scène, à la télévision, au cinéma ; Alex Lutz ajoute une nouvelle corde à son arc en réalisant son premier long-métrage. A cette occasion, il a fait appel à ses potes et notamment Bruno Sanches qui n'est autre que son compère dans la pastille La revue de presse de Catherine & Liliane diffusée dans le Petit journal de Canal +. Le talent de mes amis nous présente les portraits de trentenaires bien établis qui vont soudainement voir leur vie remis en cause. Un scénario sans surprises pour une comédie assez morne où seuls quelques sourires parcourent l'histoire avec des personnages finalement assez quelconques.

     

    Il faut le voir pour : Éviter de jouer aux fléchettes au bureau !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • En route !

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    L'heure est au déménagement pour les Boovs guidés par le Capitaine Smek et ils ont décidé de s'installer sur Terre ! Après avoir mis de coté l'ensemble des humains, ils prennent leurs aises sur leur nouvelle planète et parmi eux se trouve Oh qui n'est pas très populaire auprès des siens. En voulant inviter son pote d'enfance Kyle, il commet une bêtise monumentale en envoyant un message aux 4 coins de la galaxie. Cela va alerter les terribles Gorgs qui poursuivent sans relâche les Boovs et Oh va devenir un fugitif activement recherché. Il doit donc se montrer discret et c'est à cette occasion qu'il va rencontrer une jeune humaine ; Tif qui a été séparée de sa mère.

    01.jpg

    C'est le dernier né de la maison Dreamworks et il va vous en faire voir de toutes les couleurs ! Enfin pas tout à fait. Au programme une invasion d'extraterrestres rigolos avec surtout la formation d'un duo improbable. Comme souvent irréprochable d'un point de vue visuel, on sera bien moins convaincu par des personnages peu attachants, surtout un humour pas très développé et parfois l'impression qu'on en fait des caisses. A cela s'ajoute également le doublage assuré par Leïla Bekthi qui ne colle pas vraiment avec la jeune héroïne et puis les nombreuses chansons de Rihanna (qui assure le doublage en V.O.) mais qui elles aussi font un peu tache. Pas sur qu'En route ! Éclate tous les enfants.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais manger le bonbon bleu quand vous allez aux toilettes !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Sous les jupes des filles

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Avec 4 enfants et un mari absorbé par son travail, notre pote Ysis (Géraldine Nakache) n’a que peu de temps pour elle. Une routine qu’elle va subitement bouleverser après sa rencontre avec Marie (Alice Taglioni) qui était venue garder ses enfants, c’est ainsi que leur aventure commence. Au même moment, Jo (Audrey Dana) commence à se poser des questions sur ses relations amoureuses ; il serait peut-être temps pour elle de construire quelque chose de sérieux. Pour sa sœur Agathe (Laetitia Casta), ce n’est pas vraiment plus réjouissant elle qui souffre de terribles maux de ventre lorsqu’elle se trouve trop émue. Un vrai handicap surtout quand on se trouve en face d’un bel avocat !

    01.jpg

    Pour sa première réalisation, Audrey Dana a mis les petits plats dans les grands en conviant à cette fête un beau casting où Isabelle Adjani, Sylvie Testud, Vanessa Paradis viennent se mêler à Julie Ferrier, Alice Belaïdi ou encore Géraldine Nakache. Au premier coup d’œil Sous les jupes des filles on a donc plutôt envie de se laisser charmer malheureusement c’est la déception qui prime. En voulant donner la part belle aux femmes qui ne se seront jamais montré aussi libres, ce film choral a bien du mal à prendre forme et adopte davantage la forme d’une cascade de sketches pas toujours drôles. Avec des personnages dont le trait est parfois forcé, le film est semblable à cette scène au Trocadéro ; un feu d’artifice promis qui ne s’avère être tout au plus qu’un pétard mouillé.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus jamais croire une femme qui jure sur la tête de ses enfants !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Bowling

    star 02.jpg

    2535282206.14.jpg

    Un hôpital situé à Carhaix en Bretagne, c’est là que Catherine (Catherine Frot) vient d’être nommée DRH. Elle est venue pour dresser un bilan et le directeur de l’établissement souhaiterait notamment se débarrasser du service Maternité qui est largement déficitaire. Il y a le travail d’un coté et le loisir de l’autre et c’est ainsi qu’elle va rejoindre le club de bowling de la ville où l’accueillent ses nouvelles potes d’enfance Mathilde, Firmine & Louise (Mathilde Seignier, Firmine Richard & Laurence Arné). Une amitié qui sera mis à mal puisque Mathilde & Firmine travaillent justement à la maternité de Carhaix et elles sont effondrées à l’annonce de sa fermeture. Loin de baisser les bras, elles vont tout faire pour sauver leur emploi.

    01.jpg

    Drame social, film de bonnes copines ou encore comédie franchouillarde ; Bowling c’est un peu un mélange de toute cela à la fois. L’histoire inspirée de faits réels est belle et la réalisatrice Marie-Castille Mention-Schaar qui signe sa première expérience sur le grand écran ne fait que l’enjoliver. Pas beaucoup d’enthousiasme non plus à travers notre quatuor d’héroïnes, elles peuvent heureusement compter sur la gouaille de la bretantillaise Firmine Richard pour nous amuser un peu. Il y avait ensuite ce "sport" ; le bowling qui n’a pas su être mis en valeur et qui se résume en un quelconque championnat sans engouement. En résumé on est loin du Strike !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier d’avertir les autres automobilistes lorsque vous vous garez.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les Kaïra

    star 03.jpg

    2167860595.68.jpg

    Après avoir bouffé leurs grecs, Mousten & Abdelkrim (Franck Gastambide & Medi Sadoun) sont allés faire un tour du coté de leur pote d’enfance Momo (Jib Pocthier) histoire de passer le temps. Et puis en feuilletant quelques magazines, ils tombent sur une annonce pour un boulot de rêve : devenir acteurs porno ! Ils se retrouvent ainsi devant Un producteur (François Damiens) qui est prêt à leur donner une chance s’ils lui rapportent une bande démo. Nos Kaïra doivent donc réaliser une vidéo de leurs plus belles prouesses mais encore faut-il pour cela trouver des femmes. Avec la caisse d’Abdelkrim, ils se rendent donc à Paris mais leurs plans risquent vite de partir en c……. !

    01.jpg

    Salut bande de bâtards ! Après avoir détourné le téléshopping via leur websérie, Les Kaïra reviennent en force au cinéma donnant l’opportunité à Frank Gastambide de réaliser son premier long-métrage. On retrouve ainsi le trio de personnages propulsés en pleine recherche d’un emploi très particulier, un parcours qu’il faut savoir évidemment au second degré. Si les rires s’enchainent dans un premier temps, la comédie a un peu de mal à se renouveler heureusement il y a quelques éclairs avec les irrésistibles imitations de Medi Sadoun et son coming-out. Bien pêchu et rythmé par de sympathiques caméos, si vous avez adhéré à Kaïra-shopping vous ne serez pas déçu par cette comédie.

     

    Il faut le voir pour : Adopter un ours !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire