Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nicolas benamou

  • Babysitting 2

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    L'heure est aux vacances pour Franck (Philippe Lacheau) et ses potes d'enfance et c'est un beau voyage qui les attend puisqu'ils partent au Brésil ! C'est en effet là-bas que vit Jean-Pierre (Christian Clavier), le père de Sonia (Alice David) qui s'occupe d'un magnifique complexe hôtelier écologique. Pour Franck, ce cadre paradisiaque est l'occasion parfaite pour demander sa belle petite-amie en mariage mais un événement va tout remettre en question. Alors que le couple traverse une petite crise, Sam (Tarek Boudali) de son coté cherche à séduire 2 jeunes femmes qu'il a récemment rencontré et va ainsi organiser une petite excursion qui ne manquera pas de leur réserver quelques surprises.

    01.jpg

    Plus de 2 millions de spectateurs avec le 1er épisode, le succès a tout naturellement rappelé Philippe Lacheau et sa bande pour cette suite pour notre plus grand plaisir. Changement total de décor puisqu'on se retrouve sous le soleil brésilien où les dangers ne manquent pas mais soyez également rassurés car les rires eux sont toujours au rendez-vous ! Exit le petit garçon et place ici à une mamie qui n'a pas froid aux yeux pour accompagner nos potes peu dégourdis dans une jungle où tout peut arriver. La recette peut certes avoir un arrière-goût de réchauffé avec toujours une partie de la réalisation en found-footage ce qui n’empêche pas Babysitting 2 de se montrer drôlement efficace à condition d'adhérer à son humour délicieusement absurde.

     

    Il faut le voir pour : Penser à tenir la corde avant de la lancer !

     

    Découvrir la Présentation de Babysitting 2 par l'équipe ?

    En savoir plus sur Babysitting ?

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Franck - Babysitting

    Euh bonsoir,

    2167860595.140.jpg

    01.jpgExcusez-moi de vous déranger mais vous n’auriez pas vu un petit garçon avec un sweat à capuche rouge ? Au fait, je m’appelle Franck (Philippe Lacheau) et je suis son baby-sitter enfin c’est mon patron M. Schaudel (Gérard Jugnot) qui m’a un peu forcé la main pour que je garde son fils.

     

    En réalité, je travaille à l’accueil de sa maison d’édition et je cherche à lui présenter ma bande-dessinée pour pouvoir la publier. J’ai obtenu un rendez-vous pour lundi et donc je ne pouvais pas refuser de rendre ce petit service.

     

    02.jpgSauf que la soirée a un peu dégénéré puisque mes potes Sam & Alex (Tarek Boudali & Julien Arruti) ont débarqué par surprise pour mon anniversaire. J’étais à deux doigts de les virer sauf que Sonia (Alice David) est arrivée et elle est toujours aussi sublime ! Depuis les galères ne font que se succéder et mon petit doigt me dit que la nuit va être longue.

     

    En savoir plus sur Babysitting ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Babysitting

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Passionné de mangas, Franck (Philippe Lacheau) espère un jour réaliser son rêve : sortir sa propre bande-dessinée. En attendant, il travaille depuis 2 ans à la réception de la maison d’édition Schaudel où le grand patron Marc (Gérard Jugnot) va lui demander un petit service. Une baby-sitter vient de se décommander à la dernière minute et voilà Franck propulsé comme nounou du fils Schaudel Rémi (Enzo Tomasini) ce qui tombe plutôt mal puisqu’il avait prévu de fêter son 30ème anniversaire avec ses potes d’enfance Sam & Alex (Tarek Boudali & Julien Arruti). Bien malgré lui, il va se retrouver mêlé à une fête chez ses employeurs qui va quelque peu dégénérer !

    01.jpg

    Fan de La bande à Fifi durant les années Canal +, c’est toujours un plaisir de les retrouver et Babysitting est vraiment ce que l’on attendait. Filmé en partie façon found-footage, la comédie de Philippe Lacheau (qui signe sa première expérience à la réalisation) fait penser à l’extravagant Projet X mais la comparaison ne va pas au-delà de quelques scènes. On ne peut pas dire que les surprises soient au rendez-vous avec sa conclusion assortie de la belle morale mais l’essentiel c’est de nous faire marrer et là on peut dire que ça marche. Avec cette joyeuse bande, les nombreuses références à la culture populaire c’est tout simplement un bon moment de détente.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir pourquoi vous devriez arrêter de fumer et particulièrement le cigare !

     

    En savoir plus sur Babysitting 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • De l’huile sur le feu

    aff.jpg

    A Paris, dans le quartier de Belleville 2 restaurateurs sont en conflit permanent et cela mène parfois à des gestes inconsidérés. C’est ainsi que notre pote Samir Chouffry (Nader Boussandel) en est venu à briser la vitre du restaurant de Wong Zy (Tien Shue) pensant que ce dernier avait fait de son chien un repas de fête. Se rendant coups pour coups, le propriétaire de L’empire du dragon réplique à son tour et tout ceci se termine en une bagarre générale. C’en est trop pour Mme Lavignasse (Claude Gensac), propriétaire des lieux qui décide de supprimer la terrasse de Chouffry. Celui-ci loin de s’avouer vaincu compte bien reprendre ce qui lui appartenait jadis mais un évènement tragique va tout remettre en cause.

    01.jpg

    Franchement, le pitch me paraissait propice à une bonne séance de rigolades malheureusement une fois devant le film, on est davantage envahi par l’accablement que par l’envie de se marrer. Condensé de clichés sur les asiatiques et les musulmans, De l’huile sur le feu ne prend même pas le temps d’assaisonner ces ingrédients pour les adapter à notre gout. Un humour primaire et bien trop répétitif, un jeu d’acteur poussif transforment cette comédie en un produit qui restera en travers de la gorge. La seule chose qui m’a redonné un tant soit peu le sourire c’est ce karaoké en guise de générique de fin avec la reprise du thème de la série Arnold & Willy, c’est bien peu.

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’aller au restaurant ce soir !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire