Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chantal lauby

  • La Dream Team

    star 02.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Ce n'était encore qu'un adolescent lorsque notre pote Maxime Belloc (Medi Sadoun) a quitté le Berry pour rejoindre le centre de formation du PSG. A la suite de cela, sa carrière a vite explosé ; footballeur d'exception il enchaîne les succès sans oublier les juteux contrats publicitaires qui ont fait sa fortune. Pourtant, aujourd'hui âgé de 33 ans, le joueur semble sur le déclin comme l'atteste sa non-sélection avec l'équipe de France. Pour ne rien arranger, il s'est bêtement blessé et sera ainsi éloigné des terrains et son agent trouver alors l'idée d'un retour aux sources. C'est ainsi qu'il revient là où tout a commencé à Mareuil-en-bresle où il retrouve son père Jacques (Gérard Depardieu) avec qui les relations sont tendues.

    02.jpg

    Si vous appréciez le ballon rond autant que le cinéma, vous savez sans doute que le mariage des deux donne rarement de bons résultats. La Dream Team n'échappe hélas pas à cette règle car notre pote Thomas Sorriaux nous a pondu une comédie on ne peut plus convenue. Une star du foot à l'ego surdimensionné et critiquée de toutes parts retrouve son village natal et un Gérard Depardieu en père un peu bourru. Le dénouement de l'histoire n'est pas très difficile à deviner sans oublier la présence de Barbara Cabrita pour apporter un peu de romance. En fait, si vous avez moins de 12 ans alors oui cette comédie pourra prétendre à vous faire passer un bon moment autrement vous pouvez passer votre chemin.

     

     

    Il faut le voir pour : Éviter de vous tatouer des caractères chinois !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2016 0 commentaire
  • Les souvenirs

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Alors que notre pote Romain (Mathieu Spinosi) vient de perdre son grand-père, il apprend que sa Grand-mère (Annie Cordy) a eu un petit accident qui l’a conduit à l’hôpital. C’est son Père (Michel Blanc) qui lui a annoncé la nouvelle et qui se montre très inquiet pour sa mère au point de prendre la décision de l’envoyer en maison de retraite. Dès qu’il le peut, Romain va lui rendre visite jusqu’au jour où elle disparait sans en informer quiconque. Il faudra attendre que le jeune homme reçoive une carte postale pour découvrir que sa grand-mère est partie dans la région de son enfant à Étretat en Normandie.

    01.jpg

    Voilà donc le second roman de David Foenkinos à être adapté sur le grand écran et c’est notre pote Jean-Paul Rouve qui s’en charge. Avec les présences d’Annie Cordy, Chantal Lauby et Michel Blanc ; on se disait que ce casting de qualité ne pouvait pas nous décevoir hélas Les souvenirs est d’une terrible indigence. En cause d’abord un rythme incroyablement ronronnant, des personnages sans relief et des situations comiques souvent poussives (clin d’œil à William Lebghil pas très dépaysé par rapport à son rôle dans la série Soda). Tout cela fait que ce film se montre creux particulièrement en termes d’émotions et il ne risque pas de rester très longtemps dans nos mémoires.

     

    Il faut le voir pour : Acheter des Twix la prochaine fois que vous irez à la station-service et en profiter pour demander quelques conseils.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Lorsque nos potes Marie & Claude Verneuil (Chantal Lauby & Christian Clavier) ont appris que leurs filles Isabelle, Ségolène & Odile (Frédérique Bel, Emilie Caen & Julia Piaton) allaient se marier ; ils étaient les parents les plus heureux au monde. Enfin ça c’était jusqu’à ce qu’ils rencontrent leurs gendres David, Rachid & Chao (Ary Abittan, Medi Sadoun & Frédéric Chau) ; un juif, un arabe et un chinois qui entre dans une famille catholique et surtout dans la petite ville de Chinon ça ne passe pas inaperçu ! Leur dernier espoir repose sur Laure (Elodie Fontan) qui va justement se marier avec Charles (Noom Diawara) qui est certes catholique mais qui est aussi noir !

    01.jpg

    Quelle que soit la couleur de notre peau, qu’importe notre religion car tout le monde aura le plaisir d’en prendre pour son grade ! Bien entendu, Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ? n’a rien de la comédie fine, est rempli de clichés et manque cruellement de profondeur mais c’est une forme d’humour adaptée pour dédramatiser mais surtout dénoncer le racisme. Le film de Philippe de Chauveron s’appuie aussi sur une sympathique brochette de jeunes comédiens entourant Chantal Lauby & Christian Clavier. Malgré son scénario hyper prévisible, on passe un excellent moment et les fous rires ne manquent pas et c’est bien là l’essentiel !

     

    Il faut le voir pour : Chanter la Marseillaise lors de la prochaine réunion de famille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Prêt à tout

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Max (Max Boublil) a fait fortune avec ses potes d’enfance Malik & Jim (Redouanne Harjane & Steve Tran) grâce à un site Internet mais il est toujours à la recherche de l’amour. La femme de sa vie, il l’a rencontré voici 8 ans sur les bancs de la fac mais à l’époque il s’était pris un énorme râteau. Quand il a revu le visage d’Alice (Aïssa Maïga) à la télévision, son cœur a de nouveau chaviré et aujourd’hui il se sent prêt à tout pour la séduire. C’est donc sans hésitations qu’il a racheté l’usine de Bang où travaille justement la jeune femme pour se rapprocher d’elle. Mieux encore, il va se faire passer pour un ouvrier récemment embauché mais même avec tout ça, c’est loin d’être gagné !

    01.jpg

    C’est en partant du vieil adage que l’argent ne fait pas le bonheur que s’est construit le scénario de Prêt à tout, énième comédie romantique. Ce n’est pas du coté de l’histoire et encore moins de son dénouement écrit d’avance (Max réussira-t-il à séduire Alice, quel suspense !!) qu’on trouvera la moindre satisfaction reste donc le couple Aïssa Maïga / Max Boublil. On ne peut pas dire que l’alchimie du duo soit flagrante mais ils parviennent quand même à apporter un peu de bonne humeur sans jamais provoquer les fous rires. Pas grand-chose à retenir de ce film donc, on passe tout de même un bon moment ce qui vous permettra de vous changer les idées mais rien de plus.

     

    Il faut le voir pour : Faire une grève au boulot pour obtenir des massages au bureau !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • La cage dorée

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Cela fait plus de 30 ans que nos potes Maria & José Ribeiro (Rita Blanco & Joaquim de Almeida) ont quitté le Portugal pour s’installer en France. Elle travaille comme concierge et lui est ouvrier, tous deux ne ménagent pas leurs efforts et beaucoup n’hésite pas à profiter de leur gentillesse. Une générosité qui agace souvent leurs enfants Paula & Pedro (Barbara Cabrita & Alex Alves Pereira) mais les choses vont bientôt changer lorsque José apprend la mort de son frère et qu’il a hérité de la maison familiale au Portugal assorti d’une petite fortune. Les rumeurs sur le prochain départ des Ribeiro circulent aussitôt et tout leur entourage va s’employer pour les faire rester.

    01.jpg

    A travers la famille Ribeiro, on part à la découverte d’une communauté portugaise qui ne manquera pas d’apporter son lot de clichés. Evidemment, il faut prendre le parti qu’on va s’amuser avec les idées reçues et en la matière La cage dorée nous régale d’autant plus qu’on ressent une véritable harmonie entre les différents personnages. On passe son temps à rigoler que ce soit en compagnie du couple Rita Blanco / Joaquim de Almeida ou des personnages secondaires avec en tête une intenable Chantal Lauby. Des rires et de la bonne humeur, un guest de prestige (enfin pour les amateurs de football) il n’y a qu’une chose à dire : « C’est ça que c’est bon ! »

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à réaliser un grand plat avec des légumes rares !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Didier

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Comme si notre pote Jean-Pierre (Jean-Pierre Bacri) n’avait pas assez de problèmes dans sa vie, il a en plus fallu qu’il rende service à Annabelle (Caroline Cellier). Partie à Los Angeles pour le boulot elle laisse derrière son plus grand amour ; Didier un labrador. Jean-Pierre se retrouve donc avec ce chien sur les bras pour 10 jours et la cohabitation n’est pas facile. Mauvaise période pour lui car en plus de ça cet agent de football est dans une situation délicate avec son club le FCB et il doit trouver une solution de toute urgence. Il est temps d’aller se coucher mais il n’est pas au bout de ses peines car une chose incroyable s’est réalisé dans la nuit : Didier (Alain Chabat) a pris l’apparence d’un être humain !

    01.jpg

    Sorti en 1997, on ne peut pas cacher que le film d’Alain Chabat a tout de même pris quelques rides mais il n’en reste pas moins tout aussi magnifiquement drôle et sympathique. Magique aussi que ce duo Bacri / Chabat avec une mention toute particulière pour l’ex-Nul qui incarne à merveille le rôle d’un chien et qui plus est surdoué du football (et dire que même un labrador peut marquer contre le PSG !). D’ailleurs, non content de porter l’habit d’acteur il signe également ce qui est sa toute première réalisation qui empochera le César de la Meilleure première œuvre en 1998. Assurément, Didier fait partie de ces comédies qu’on prend toujours plaisir à voir et surtout à revoir.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2013-2014 0 commentaire
  • La cité de la peur

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Sortie dans une complète indifférence, Red is dead est promis à un désastreux avenir malgré les efforts de l’attachée de presse Odile Deray (Chantal Lauby). Un drame va cependant lui redonner le sourire puisque son projectionniste est retrouvé assassiné et il aurait été tué par un marteau et une faucille comme le monstre du film ! Les médias commencent donc à s’intéresser à ce drôle de fait-divers et Odile décide de profiter de l’engouement pour participer au Festival de Cannes. Elle réussit également à faire venir l’acteur vedette Simon Jérémi (Dominique Farrugia) et vu le danger qui plane au-dessus de leurs têtes, elle va demander une protection rapprochée assurée par l’unique Serge Karamazov (Alain Chabat).

       01.jpg 02.jpg 03.jpg
    Premier et unique film de Les Nuls, La cité de la peur est une de nos références en matière de comédie française. Evidemment, il faut être adepte de leur esprit profondément absurde et dès lors c’est une cascade de rires qui nous est offerte. Les répliques cultes se ramassent à la pelle, des guests-stars (Eddy Mitchell, Tchéky Karyo ou Jean-Pierre Bacri) sont invités à se faire massacrer et on a même droit à l’apparition du regretté Bruno Carette dans la peau du célèbre pétomane Misou-mizou. A cela s’ajoute plein de références à des films comme Terminator, Basic Instinct ou bien encore Pretty woman. Le genre de film que 1000 personnes pourraient voir 1 fois … non qu’1 personne pourrait voir 1000 fois … bon bref cultissime !!



    La scène à ne pas louper : La poursuite du tueur par un Serge Karamazov ballonné !

    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Odile Deray & Le critique - La cité de la peur

    01.jpg

    Le critique : Madame je n'écrirai rien sur ce film : c'est une merde !
    Odile Deray : Mais ça mérite une seconde vision ! Rappelez-moi !
    Le critique : Madame, je vous pisse à la raie !
    Odile Deray : Deray ! Odile Deray !




    En savoir plus sur La cité de la peur ?

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • Bancs publics (Versailles Rive droite)

    aff.jpg

    C’est une journée de bureau ordinaire pour nos potes Pascale, Amandine & Lucie (Chantal Lauby, Emeline Bayart & Florence Muller) jusqu’à ce qu’elles aperçoivent ce drôle de message. Accrochée sur l’immeuble juste en face, cette banderole affiche avec sobriété "Homme seul", ce qui va déclencher tout un tas de réactions. Prémices d’un acte suicidaire pour les uns, simple annonce d’un célibataire désespéré pour les autres ; les suppositions ne manquent pas mais où est la vérité ? Ce suspense sera mis de coté pendant que la journée s’écoule paisiblement que ce soit dans le square ou dans le magasin Brico Dream où les soldes ne manquent pas !

    19129762.jpg

    Le film se déroule sur 3 lieux : le bureau où tout le monde s’affaire à percer le mystère de la banderole, le square où l’on découvre un quotidien totalement banal et enfin le magasin Brico Dream lieu de choses surprenantes. Doté d’un casting aussi prestigieux qu’impressionnant, Bancs publics (Versailles Rive droite) est une petite merveille notamment la dernière partie qui fait penser à l’univers loufoque de Michel Gondry. Conclusion d’une trilogie versaillaise, voilà un nouveau Coup de cœur Ciné2909 et qui donne envie de s’offrir une bonne Séance de rattrapage avec Versailles Rive gauche & Dieu seul me voit.

     

    Il faut le voir pour : Vous payer une machine Grospresso, c’est la classe et pas du tout encombrant.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2009 0 commentaire
  • Patrick Bialès & Odile Deray - La cité de la peur

    Patrick Bialès : Vous voulez un whisky ?
    Odile Deray : Oh juste un doigt.
    Patrick Bialès : Vous vous voulez pas un whisky d'abord ?  



    En savoir plus sur La cité de la peur ?

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire