Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dwayne johnson

  • Rampage - Hors de contrôle

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Primatologue passionné à la réserve naturelle de San Diego, notre pote Davis Okoye (Dwayne Johnson) a une relation privilégiée avec George, un gorille albinos qu’il a recueilli lorsque celui-ci n’était qu’un bébé. L’animal a vu son comportement brusquement se modifier car il vient de terrasser un grizzly et surtout il a grandi dans des proportions impressionnantes. Cette agressivité soudaine et cette transformation physique sont en fait la conséquence d’une exposition à une expérience menée illégalement par le groupe Energyne sous l’égide de Claire & Brett Wyden (Malin Akerman & Jake Lacy). Ces derniers savent également que George n’est pas un cas isolé puisqu’un loup géant a également fait son apparition dans le Wyoming et ils ont bien l’intention d’attirer ces cobayes à Chicago !

    01.jpg

    A la base c’était un simple jeu vidéo sorti dans les années 1980 dans les salles d’arcade puis adapté ensuite sur consoles. Le jeu se résume à des monstres combattant au beau milieu d’une ville, un scénario suffisamment élaboré pour justifier une adaptation cinématographique du coté d’Hollywood. Pour doper le film, on a fait appel au roc qu’est Dwayne Johnson toujours aussi à l’aise quand viennent les scènes d’action mais ça s’arrête là. Rampage - Hors de contrôle est loin d’être aussi fun qu’on pouvait l’espérer ; à la limite j’aurais préféré voir davantage les monstres semer la destruction plutôt que de devoir se taper des personnages aussi lisses voire antipathiques comme les Wyden.

     

    Il faut le voir pour : Se raser le crâne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • San Andreas

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Sauver des vies, tel est le quotidien de notre pote Ray (Dwayne Johnson) et il s’apprête à vivre des heures difficiles. Tout a commencé avec un séisme qui s'est manifesté au Nevada et qui a littéralement pulvérisé le barrage Hoover et le pire reste encore à venir ! D'autres tremblements de terre plus violents vont provoquer la panique générale sur la cote Ouest ; la faille de San Andreas semble s’être rouverte. Pour Ray, la priorité sera de prendre des nouvelles de sa femme Emma (Carla Gugino) avec qui il est en instance de divorce mais il y devra également retrouver leur fille Blake (Alexandra Daddario).

     01.jpg

    Les films catastrophes se font un peu plus rares ces dernières années mais avec eux le grand spectacle est généralement au rendez-vous. San Andreas n'échappe pas à cette règle puisque les effets spéciaux déferlent à l'écran pour nous présenter l'Apocalypse sur Terre avec les destructions du barrage Hoover ou du Golden Gate Bridge. Dans ce genre de productions, les personnages n'ont pas vraiment l'opportunité d'exister et là aussi malgré la présence musclée de Dwayne Johnson, on ne peut que constater que la tradition est respectée. Au final aucune surprise à la vue de ce film ; on a droit à un divertissement qui ne cherche qu'à briller à travers ses images et dont on se lasse rapidement.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre quelques règles de survie.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Fast & Furious 7

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    Il s'appelle Deckard Shaw (Jason Statham) et il est déterminé à faire payer ceux qui ont mis son frère dans cet état. Après un combat musclé face à l'agent Luke Hobbs (Dwayne Johnson), il commence sa traque en faisant d'Han (Sung Kang) sa première victime. Dominic Toretto (Vin Diesel) et ses potes d'enfance sont les prochains sur sa liste et ils ne vont pas tarder à l'apprendre. C'est une nouvelle aventure qui commence pour ces pilotes mais pour dénicher Shaw, ils auront besoin de l'aide d'un collègue d'Hobbs M. Nobody (Kurt Russell). Leur mission sera alors de se rendre en Azerbaïdjan pour y libérer un certain Ramsey (???), la seule personne qui pourra les aider à localiser leur cible.

    01.jpg

    Qu'il était attendu cet épisode avant tout parce qu'il s'agit de la dernière apparition du regretté Paul Walker. Il y aura forcément de l'émotion surtout si vous avez suivi l'histoire depuis le départ mais Fast & Furious 7 c'est aussi un concentré d'action. On avait déjà droit à un casting de gros bras mais voilà que Jason Statham & Tony Jaa s'invitent à la fête, de quoi exploser un peu plus l'écran. Les femmes ne sont pas en reste puisque Michelle Rodriguez devra elle se confronter à la championne de lutte MMA Ronda Rousey. Des scènes aussi époustouflantes qu'improbables, un spectacle tout simplement jouissif ; la saga est à son sommet et il sera difficile si ce n'est impossible de faire mieux. Un vrai Coup de cœur Ciné2909 pour un pop-corn movie pour lequel vous n'aurez pas besoin de faire fonctionner vos méninges !

     

    Il faut le voir pour : Faire du saut en parachute en voiture ce sera peut-être plus rassurant pour vous !

     

    En savoir plus sur Fast & Furious 6 ?

    En savoir plus sur Fast & Furious 5 ?

    En savoir plus sur Fast & Furious 4 ?

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Hercule

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Parce qu’il est le fils de l’humaine Alcmène (Karolina Szymczak) et du roi des Dieux Zeus, notre pote Hercule (Dwayne Johnson) est un être unique. Après avoir triomphé des 12 travaux, sa légende s’est propagée jusqu’aux oreilles de Megara (Irina Shayk) venue à sa rencontre. Elle vient de Thrace où son père Cotys (John  Hurt) est victime des atrocités commises par Rhésus (Tobias Santelmann), un tyran aux pouvoirs mystérieux. Hercule et ses potes d’enfance sont donc sollicités pour mettre fin à cette menace mais l’armée de Cotys est constitué d’hommes qui ne connaissent rien de la guerre. Ils ont donc besoin d’être entrainée mais le temps manque car les troupes de Rhésus avancent à grande vitesse et menacent le royaume de Thrace.

    01.jpg

    Après l’anecdotique La légende d’Hercule sorti en Mars 2014, le fils de Zeus a droit à une nouvelle incarnation en la personne de Dwayne Johnson, le mec bâti comme un roc qui vous fera admirer ses muscles. Là encore si vous vous attendiez à des aventures extraordinaires la déception est de mise puisque Brett Ratner s’amuse ici à déconstruire la dimension mythique du héros. Les 12 travaux sont évoqués rapidement et les créatures légendaires qu’on espérait rencontrer laissent place à d’impressionnantes batailles menées à échelle d’homme (et quand même mi-Dieu). Il est bien évident qu’Hercule ne se fera pas apprécier pour son scénario basique, c'est un film d’action parmi tant d’autres qu’on regardera uniquement pour son interprète principal.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir que même les devins peuvent se tromper !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Hercule

    En Mars dernier, on avait déjà eu droit à une version cinéma du célèbre demi-dieu et Hercule nous revient prochainement. Cette fois ce sera du lourd puisque le rôle principal est confié à rien moins que Dwayne Johnson et à la réalisation il y a Brett Ratner.

    Date de sortie : 27 Août 2014.


     

    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • No pain no gain

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Daniel Lugo (Mark Wahlberg) croit en l’entrainement physique et John Mese (Rob Corddry) a bien fait de l’engager puisque cela lui a permis de tripler les abonnements de son club le Sun Gym. Avoir un beau corps c’est bien mais ce coach personnel a d’autres ambitions et après avoir assisté au séminaire de Johnny Wu (Ken Jeong), il est convaincu qu’il doit passer à l’action ! Son plan est assez simple ; kidnapper un homme riche pour tout lui prendre et ensuite contribuer à rendre l’Amérique, ce merveilleux pays, un peu plus propre. Dans son entreprise, il va s’associer à Adrian Doorbal & Paul Doyle (Anthony Mackie & Dwayne Johnson) et malgré des kilos de muscles, c’est un joli trio de bras cassés qu’on va voir à l’œuvre.

    01.jpg

    No pain no gain débute par un magnifique discours rendant hommage aux bienfaits du culturisme mais aussi à la gloire de l’Amérique, patrie de la seconde chance. En moins de 5 minutes on découvre vite l’ironie qui règne dans ce projet surprenant plus proche de la comédie décalée que du film d’action bourrin dont nous avait habitué le réalisateur Michael Bay. Inspiré d’un véritable fait-divers, 3 musclors s’improvisent génies du crime ce qui donne un enlèvement perpétré par un alien associé à un ninja ou encore une strip-teaseuse qui se croit agent de la CIA. Tout ça donne un joli délire ponctué d’humour second degré et d’un fun indéniable pour un moment de divertissement bien bâti.

     

    Il faut le voir pour : Travailler vos pectoraux !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • No pain No gain

    Qui dit Michael Bay dit actions à gogo et explosions dans tous les sens. Il y a un peu de ça dans No pain No gain mais ce film réunissant Mark Wahlberg, Dwayne Johnson & Ed Harris c'est avant tout une comédie barrée et musclée. Et comme Ciné2909 est sympa, la critique arrive sur le blog aujourd'hui à 15H00 en Avant-première !!

     

    Date de sortie : 11 Septembre 2013


     

     

    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Fast & Furious 6

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Luke Hobbs (Dwayne Johnson) est sur les nerfs ; une nouvelle fois Owen Shaw (Luke Evans) lui file entre les doigts et ce dernier est sur le point de reconstituer une bombe EMP qui représente une terrible menace. L’agent fédéral a besoin d’aide et se tourne vers Dominic (Vin Diesel) et ses potes d’enfance car dans cette affaire apparait un visage bien familier : Letty (Michelle Rodriguez).  Alors qu’ils la croyaient morte, elle travaille avec Shaw et c’est à Londres qu’ils se rendent pour essayer de lui mettre la main dessus. Malgré leur expérience de la route, ils se font surprendre par une équipe parfaitement organisée et dont ils n’ont pas fini d’entendre parler.

    01.jpg

    Qui aurait cru qu’un concept aussi basique que celui des Fast & Furious connaitrait un tel succès ? Outre les véhicules et des nanas bien carrossées, on attend surtout de l’action et en la matière Fast & Furious 6 n’en manque pas. Courses-poursuites au cœur de Londres, des cascades plus improbables que ça tu meurs, de l’humour (retrouvez les Avengers réunis avec Dwayne Johnson !) et de la baston (récupérant au passage Gina Carano la championne de MMA repérée dans Piégée), il ne vous manque plus que le pop-corn format XL pour passer un bon moment. Par contre, il va sans dire qu’il n’y a aucune surprise à attendre si ce n’est celle réservée à la fin du film nous dévoilant le prochain bad guy de la saga et ça peut faire mal !!

     

    Il faut le voir pour : Découvrir la plus longue piste d’atterrissage au monde !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Infiltré

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Notre pote John Matthews (Dwayne Johnson) est encore sous le choc de la nouvelle : son fils Jason (Rafi Gavron) vient d’être arrêté par la brigade des stups. Il a été piégé par une de ses relations et pourrait écoper d’une lourde peine de prison, une condamnation que ne peut accepter son père. Ce dernier parvient à conclure un marché avec le procureur Joanne Keeghan (Susan Sarandon) ; s’il collabore avec la justice pour arrêter d’importants dealers, la peine de Jason pourra être diminuée. John va ainsi proposer ses services pour transporter la came de Malik (Michael K. Williams) et va aussi faire la rencontre de Juan Carlos Pintera (Benjamin Bratt) mais le moindre faux pas lui sera fatal !

    01.jpg

    Parce qu’il faut parfois savoir se retrousser les manches pour rattraper les erreurs de ses enfants, Dwayne Johnson les a remonté jusqu’à ses biceps pour ce film qui lui est beaucoup moins bien bâti. Le scénario n’a rien de transcendant si ce n’est qu’il s’appuie sur un véritable fait-divers et à priori Infiltré s’apparentait à un énième film d’action. Justement concernant l’action, elle se fait tellement discrète qu’on trouve rapidement le temps long et qu’on attend qu’une chose : s’exfiltrer de la salle. Un gâchis que ce film de Ric Roman Waugh avec aussi un casting peu probant puisque Jon Bernthal (The walking dead) n’a pas vraiment les épaules pour soutenir le seul, l’unique The Rock !!

     

    Il faut le voir pour : Interdire à vos enfants de se faire livrer des colis à la maison !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • G.I.Joe : Conspiration

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Les G.I. Joe n’existent plus. C’est par cette déclaration officielle que le Président des Etats-Unis (Jonathan Pryce) a annoncé cette nouvelle qui a bouleversé le monde entier. Cette unité de super soldats aurait en effet trahi les siens en assassinant le Président pakistanais et orchestrant le vol d’ogives nucléaires. En fait, la réalité est bien plus inquiétante car celui qui prétend être le Président des Etats-Unis est en fait un imposteur ; il s’agit de Zartan (Arnold Vosloo), l’un des hommes de main du Cobra Commander (Luke Bracey). Ils pensaient avoir anéanti les G.I.Joe mais Lady Jaye, Roadblock, & Flint (Adrianne Palicki, Dwayne Johnson & D.J. Cotrona) sont parvenus à s’en tirer et organisent la contre-attaque.

    01.jpg

    Attendu initialement pour l’été 2012, il aura fallu presque 1 année supplémentaire pour découvrir les nouvelles aventures des personnages d’Hasbro. Un retard qui serait justifié pour mettre en valeur la participation de Channing Tatum et au vu du film je crois qu’on s’est bien foutu de nous ! Avec G.I.Joe : Conspiration, il y a un sentiment immense de gâchis ; Bruce Willis joue juste les guest-stars de 10 minutes et puis quelle idée de se priver d’un personnage comme Duke alors qu’à coté un gars comme Flint ne sert à rien. Bien sur le casting ne fait pas tout mais la réalisation de Jon M. Chu, jusque là cantonné à des films de danse, manque cruellement de punch et on a plus vite fait de retourner chercher nos figurines pour réellement s’amuser.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre qu’on peut en planquer des armes dans une maison !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire