Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marley shelton

  • Rampage - Hors de contrôle

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Primatologue passionné à la réserve naturelle de San Diego, notre pote Davis Okoye (Dwayne Johnson) a une relation privilégiée avec George, un gorille albinos qu’il a recueilli lorsque celui-ci n’était qu’un bébé. L’animal a vu son comportement brusquement se modifier car il vient de terrasser un grizzly et surtout il a grandi dans des proportions impressionnantes. Cette agressivité soudaine et cette transformation physique sont en fait la conséquence d’une exposition à une expérience menée illégalement par le groupe Energyne sous l’égide de Claire & Brett Wyden (Malin Akerman & Jake Lacy). Ces derniers savent également que George n’est pas un cas isolé puisqu’un loup géant a également fait son apparition dans le Wyoming et ils ont bien l’intention d’attirer ces cobayes à Chicago !

    01.jpg

    A la base c’était un simple jeu vidéo sorti dans les années 1980 dans les salles d’arcade puis adapté ensuite sur consoles. Le jeu se résume à des monstres combattant au beau milieu d’une ville, un scénario suffisamment élaboré pour justifier une adaptation cinématographique du coté d’Hollywood. Pour doper le film, on a fait appel au roc qu’est Dwayne Johnson toujours aussi à l’aise quand viennent les scènes d’action mais ça s’arrête là. Rampage - Hors de contrôle est loin d’être aussi fun qu’on pouvait l’espérer ; à la limite j’aurais préféré voir davantage les monstres semer la destruction plutôt que de devoir se taper des personnages aussi lisses voire antipathiques comme les Wyden.

     

    Il faut le voir pour : Se raser le crâne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Prémonitions

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Trois meurtres avec un mode opératoire identique et aucuns indices en dehors de messages évasifs ; c’est ce qui va pousser Joe Merriwether (Jeffrey Dean Morgan) à demander de l’aide. Il va essayer de convaincre son pote John Clancy (Anthony Hopkins) qui s’est isolé du monde depuis 2 ans à la suite de la mort de sa fille. Il possède des dons exceptionnels ; ses visions prémonitoires pourraient indéniablement faire avancer leur enquête. Réticent au départ, il finit par accepter de rejoindre Joe mais aussi sa coéquipière Katherine Cowles (Abbie Cornish). Ils commencent par tenter de trouver le lien qui unit les meurtres jusqu’à ce qu’une 4ème victime émerge.

    01.jpg

    Sans vouloir me la jouer, j’avais prédis que toi là devant ton écran tu lirais cet avis ! Prémonitions c’est donc un thriller où notre pote Anthony Hopkins va devoir tenter de résoudre une enquête un peu particulière et ça tombe bien vu qu’il possède des donc extraordinaires. Le réalisateur Afonso Poyart étoffe son second long-métrage de quelques effets artificiels histoire de dynamiser un peu l’ensemble mais cela reste assez superflu. On est bien loin du suspense haletant néanmoins et surtout les personnages se montrent finalement pas très intéressants ; à voir seulement si vous n'avez rien prévu à faire!

     

    Il faut le voir pour : Faire attention quand vous touchez les gens, vous pourriez voir de drôles de choses !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire