Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeffrey dean morgan

  • Rampage - Hors de contrôle

    star 02.jpg

    AFF1 (3).jpg

    Primatologue passionné à la réserve naturelle de San Diego, notre pote Davis Okoye (Dwayne Johnson) a une relation privilégiée avec George, un gorille albinos qu’il a recueilli lorsque celui-ci n’était qu’un bébé. L’animal a vu son comportement brusquement se modifier car il vient de terrasser un grizzly et surtout il a grandi dans des proportions impressionnantes. Cette agressivité soudaine et cette transformation physique sont en fait la conséquence d’une exposition à une expérience menée illégalement par le groupe Energyne sous l’égide de Claire & Brett Wyden (Malin Akerman & Jake Lacy). Ces derniers savent également que George n’est pas un cas isolé puisqu’un loup géant a également fait son apparition dans le Wyoming et ils ont bien l’intention d’attirer ces cobayes à Chicago !

    01.jpg

    A la base c’était un simple jeu vidéo sorti dans les années 1980 dans les salles d’arcade puis adapté ensuite sur consoles. Le jeu se résume à des monstres combattant au beau milieu d’une ville, un scénario suffisamment élaboré pour justifier une adaptation cinématographique du coté d’Hollywood. Pour doper le film, on a fait appel au roc qu’est Dwayne Johnson toujours aussi à l’aise quand viennent les scènes d’action mais ça s’arrête là. Rampage - Hors de contrôle est loin d’être aussi fun qu’on pouvait l’espérer ; à la limite j’aurais préféré voir davantage les monstres semer la destruction plutôt que de devoir se taper des personnages aussi lisses voire antipathiques comme les Wyden.

     

    Il faut le voir pour : Se raser le crâne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Prémonitions

    star 02.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Trois meurtres avec un mode opératoire identique et aucuns indices en dehors de messages évasifs ; c’est ce qui va pousser Joe Merriwether (Jeffrey Dean Morgan) à demander de l’aide. Il va essayer de convaincre son pote John Clancy (Anthony Hopkins) qui s’est isolé du monde depuis 2 ans à la suite de la mort de sa fille. Il possède des dons exceptionnels ; ses visions prémonitoires pourraient indéniablement faire avancer leur enquête. Réticent au départ, il finit par accepter de rejoindre Joe mais aussi sa coéquipière Katherine Cowles (Abbie Cornish). Ils commencent par tenter de trouver le lien qui unit les meurtres jusqu’à ce qu’une 4ème victime émerge.

    01.jpg

    Sans vouloir me la jouer, j’avais prédis que toi là devant ton écran tu lirais cet avis ! Prémonitions c’est donc un thriller où notre pote Anthony Hopkins va devoir tenter de résoudre une enquête un peu particulière et ça tombe bien vu qu’il possède des donc extraordinaires. Le réalisateur Afonso Poyart étoffe son second long-métrage de quelques effets artificiels histoire de dynamiser un peu l’ensemble mais cela reste assez superflu. On est bien loin du suspense haletant néanmoins et surtout les personnages se montrent finalement pas très intéressants ; à voir seulement si vous n'avez rien prévu à faire!

     

    Il faut le voir pour : Faire attention quand vous touchez les gens, vous pourriez voir de drôles de choses !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • The salvation

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    1871. Cela fait 7 ans que notre pote John (Mads Mikkelsen) et son frère Peter (Mikael Persbrandt) ont quitté le Danemark pour s’installer aux Etats-Unis où ils espèrent y trouver une vie meilleure. En quittant son pays, John a également laissé derrière lui sa femme Marie (Nanna Øland Fabricius) et leur fils Kresten (Toke Lars Bjarke) mais aujourd’hui l’heure des retrouvailles est arrivé. Le bonheur de cette famille réunie sera de courte durée puisque le trajet en diligence va se terminer de manière sanglante. Parmi les victimes se trouvait notamment le frère de Delarue (Jeffrey Dean Morgan) qui entend bien mettre la main sur l’homme responsable de cette exécution.

    01.jpg

    Voilà un western qui a de la gueule avec son casting hétéroclite où l’on retrouve Mads Mikkelsen, Jeffrey Dean Morgan, Eva Green et même notre cher Eric Cantona. Tout ce beau monde est réuni autour d’un scénario centré sur la vengeance et avec en toile de fonds les prémices de la Révolution industrielle à travers les découvertes des gisements de pétrole aux Etats-Unis. Le film de Kristian Levring se montre peu bavard à l’image du personnage de Madelaine, The salvation préfère en effet laisser les cliquetis des éperons ou les détonations des fusils faire leurs effets. A défaut de parvenir à nous surprendre, c’est efficace et on peut difficilement bouder son plaisir.

     

    Il faut le voir pour : Utiliser vos bottes pour planquer votre argent mais ne le dites à personne !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • L’aube rouge

    star 02.jpg

    aff.jpg

    La veille, Spokane et sa région se sont retrouvés sans électricité mais à leur réveil, Jed Eckert (Chris Hemsworth) et son frère Matt (Josh Peck) vont vite comprendre qu’il ne s’agit pas d’une simple panne. Avions et parachutistes ont envahi le ciel, la ville devient le théâtre d’une invasion lancée par la Corée du Nord. Les 2 frères parviennent à prendre la fuite en compagnie d’autres potes d’enfance pour se réfugier et essayer de tirer au clair la situation. Très vite Jed, soldat dans l’armée américaine, prend les choses en main et comprend qu’il va devoir entrainer ses compagnons pour organiser la résistance ; les Wolverines sont nés et grâce à eux l’Amérique est en passe d’être libéré !

    01.jpg

    Il faut l’annoncer directement ; L’aube rouge propose un scénario tout simplement aberrant. La Corée du Nord envahissant les Etats-Unis passe encore mais faire ça dans la petite ville de Spokane et avoir une dizaine d’ados comme résistants c’est tout de suite moins crédible. Une fois qu’on a ça en tête et qu’on se dit qu’il faut considérer le film au 2nd degré, on se laisse plutôt bercer par les successions de scènes d’actions rythmées par les fusillades et explosions ou encore le braquage d’un Subway. Il faudra donc faire preuve de pas mal de clémence par rapport à une histoire abracadabrantesque pour prendre juste un peu de plaisir devant le spectacle proposé qu’on oubliera facilement.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller le ciel quand vous vous réveillez !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Possédée

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    A force d’être toujours absent, notre pote Clyde Brenek (Jeffrey Dean Morgan) a fini par briser sa famille en divorçant de Stephanie (Kyra Sedgwick). C’est un cap difficile pour leurs filles Emily & Hannah (Natasha Calis & Madison Davenport) mais avec le temps, elles se feront à cette nouvelle situation. Au cours d’un vide-grenier, Em est étrangement attirée par un coffre en bois qu’elle a bien du mal à ouvrir et si elle savait ce qui l’attend, elle se serait abstenue ! En effet, depuis qu’elle a découvert ce qu’il renfermait, la jeune fille se comporte de manière étrange pouvant même devenir violente. Sa famille va alors apprendre qu’elle est possédée par un Dibbuk, un esprit maléfique.

    01.jpg

    Une fille Possédée par un esprit maléfique, ça nous rappelle quelque chose non ? Evidemment, tout le monde pense à L’exorciste de William Friedkin devenu maitre-étalon d’un genre qui est toujours aussi populaire malgré de rares réussites. Comme beaucoup de productions du même style, on insiste bien sur le fait que le scénario s’inspire de faits réels, de phénomènes qui se sont produits durant 29 jours. C’est alors la porte ouverte à tout et n’importe quoi ; invasion de phalènes, détartrage express de Grant Show (Oui le Jake Hansen de Melrose Place) ou bien un exorcisme juif qui n’est pas loin de virer à la comédie. Finalement, ce film ne possède vraiment pas grand-chose.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter d’acheter n’importe quoi pendant les vide-greniers !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Les sorties du 26 décembre

    aff.jpg

    Quelle riche semaine nous avons eu les potes ! On aura évité la fin du monde, célébrer Noël comme il se doit et on s’apprête désormais à dire au revoir à 2012 ! Pour achever cette année, on accueille ainsi la sortie au cinéma de L’homme qui rit qui nous ramène à l’Angleterre du XVIIIème siècle. Adaptation d’un roman de Victor Hugo, on y retrouve Marc-André Grondin au visage marqué et faisant partie d’une troupe d’artistes en compagnie de Christa Théret mais les sirènes de la notoriété lui font les yeux doux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Les sorties de la semaine 0 commentaire
  • Killing Fields

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Texas City. Le corps d’une adolescente de 14 ans vient d’être découvert. Les inspecteurs Mike Souder & Brian Heigh (Sam Worthington & Jeffrey Dean Morgan) se rendent immédiatement sur les lieux mais les indices récoltés sont minces et leur enquête s’annonce très difficile. Au même moment, ils reçoivent un coup de fil de la part de Pam Stall (Jessica Chastain) qui se trouve être également l’ex-femme de Mike et flic d’un comté voisin. Elle a en charge une curieuse affaire où l’on a retrouvé une voiture totalement abandonnée au bord de la route et souhaite l’aide de Brian mais ce dernier est déjà bien occupé. Outre ce nouveau cadavre, il doit aussi garder un œil sur la jeune Anne (Chloé Moretz) qui rencontre de nombreuses difficultés chez elle.

    01.jpg

    Si j’évoque le nom de la réalisatrice Ami Canaan Mann, cela ne vous dira certainement rien mais si je vous révèle qu’il s’agit de la fille du célèbre Michael Mann alors cela vous intéressera peut-être un peu plus. Un héritage des plus prestigieux mais un nom ne suffit pas pour nous offrir un bon film et ce Killing Fields n’arrivera pas à se rendre inoubliable. Le trio Sam Worthington / Jessica Chastain / Jeffrey Dean Morgan était pourtant prometteur mais l’histoire, inspirée d’un véritable fait divers, affiche pas mal de désordre au point qu’on finit par être largué pour ne pas dire désintéressé.  La bonne volonté des comédiens ne suffiront pas à rendre ce film passionnant en dépit de son atmosphère étouffante.


    Il faut le voir pour : Ne plus laisser votre fille sortir seule !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • La locataire

    aff.jpg

    Notre pote Juliet (Hilary Swank) traverse actuellement une période difficile ; elle a surpris son petit-ami Jack (Lee Pace) au lit avec une autre femme. Ce fut un vrai coup de massue elle qui avait abandonné tous ses rêves pour s’installer avec lui. Désormais célibataire, elle doit trouver un logement mais les bonnes occasions ne courent pas les rues jusqu’au jour où elle tombe sur un superbe appartement à Brooklyn. Bien que situé à proximité d’une ligne de métro et très exposé au bruit, le faible loyer apparait comme une aubaine et ce qui n’est pas pour la déplaire, le propriétaire de l’immeuble Max (Jeffrey Dean Morgan) est plutôt séduisant. Juliet saute donc sur cette occasion en or mais après quelques jours elle ressent quelque chose d’étrange qui émane de son appartement.

    02.jpg

    Quand la crise immobilière s’associe au manque d’imagination des studios d’Hollywood ça donne un résultat comme La locataire. On est pourtant servi par un casting assez prestigieux entre la double oscarisée Hilary Swank, le beau gosse Jeffrey Dean Morgan & le respecté Christopher Lee malheureusement tous 3 se noient dans un scénario trop convenu. Pire, le personnage d’August incarné par Lee n’existe quasiment pas, il n’est là que pour faire valoir la personnalité trouble de Max. Dès lors que l’on assiste au flashback opéré par le film, on comprend immédiatement de quoi sera faite la suite des évènements et il y a de la déception à ne pas avoir plus de surprises. A moins de vouloir absolument vous échapper de votre foyer, ce n’est pas un film qui s’impose.

     

    Il faut le voir pour : Vérifier qu’il n’y a rien derrière vos murs !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Un mari de trop

    9afa333a77a7300be255ae222a60aba7.jpg

    Toutes les femmes l’écoutent, l’émission de radio du Dr Love animée par Emma Lloyd (Uma Thurman) est un véritable succès. Elle y aborde sans complexes toutes les difficultés des rapports en couple à notre époque délivrant de précieux conseils pour que les femmes puissent pleinement jouir de leur relation. Notre pote Patrick Sullivan (Jeffrey Dean Morgan), lui se serait bien passé de ces conseils car à cause d’elle son mariage qui était imminent a été purement et simplement annulé. Pour prendre sa revanche et avec l’aide d’un pote d’enfance, il va profiter d’un bug informatique pour faire croire qu’il est marié avec Emma Lloyd !

    d0384e92b9c8be3c8701d69f53b555e7.jpg

    Une nouvelle comédie romantique avec une bonne recette traditionnelle parsemée d’un brin (mais alors un brin) d’humour pour ne pas endormir complètement le spectateur. Pas grand-chose à tirer donc d’Un mari en trop si ce n’est qu’une énième comédie du genre qui manque cruellement de punch et dont l’issue est écrite d’avance. Le couple Uma Thurman/Jeffrey Dean Morgan n’a vraiment rien de transcendant pour vous convaincre de laisser sa chance à ce film. A réserver aux fans de comédies romantiques guimauves !

     

    Il faut le voir pour : Vérifier si vous êtes marié avant de vous marier !
    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire