Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Epic : La bataille du royaume secret

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Parce qu’elle l’avait promis à sa mère récemment disparue, notre pote Mary-Kate est revenue vivre auprès de son père Bomba. Ce dernier vit seul dans une maison aux abords d’une foret qui est devenu son terrain de chasse car il est persuadé qu’il s’y cache de minuscules créatures. Une obsession que personne ne comprend et qui a provoqué la fin de son couple pourtant il détient la vérité et Mary-Kate va s’en rendre compte de façon brutale. Elle se retrouve en effet miniaturisée et au cœur du conflit opposant le peuple des Hommes-feuilles et les terrifiants Bogans qui cherchent à tout détruire sur leur chemin.

    01.jpg

    Pas besoin d’aller bien loin pour faire de drôles de rencontres, il suffit de mettre les pieds dans la foret pour découvrir ces êtres minuscules que sont les Hommes-feuilles et les Bogans et bien d’autres créatures. Création des studios Blue-sky (L’âge de glace, Rio …), Epic : La bataille du royaume secret est une ode à la nature avec son foisonnement d’animaux, de créatures extraordinaires. Si dans le fonds le scénario n’est qu’une banale opposition entre le Bien et le Mal, on est séduit par un univers familier mais que l’on découvre d’un œil nouveau. D’une beauté saisissante, drôle (le duo escargot / limace en fera baver de rire plus d’un) voici un super film d’animation à partager en famille.

     

    Il faut le voir pour : Comprendre pourquoi c’est si difficile d’attraper des mouches !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Un grand mariage

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Adopté par Ellie & Don Griffin (Diane Keaton & Robert De Niro), notre pote Alejandro (Ben Barnes) a grandi dans le bonheur entouré de sa sœur Lyla (Katherine Heigl) et de son frère Jared (Topher Grace). Le divorce de leurs parents n’a pas changé grand-chose et depuis Don a refait sa vie avec Bebe (Susan Sarandon). Alejandro s’apprête à franchir une nouvelle étape de sa vie puisqu’il va bientôt épouser la délicieuse Missy (Amanda Seyfried). Alors que la cérémonie approche, il se rend compte que Madonna (Patricia Rae), sa mère biologique va faire le voyage de Colombie pour assister au mariage et qu’il ne lui a jamais dit que ses parents adoptifs avaient divorcé. Ellie & Don vont devoir faire croire qu’ils sont toujours mariés et ça risque de ne pas être facile !

    01.jpg

    Une belle réunion de famille avec à l’horizon un somptueux mariage, on ne peut pas dire que le scénario soit d’une grande originalité mais il y a du beau monde. Susan Sarandon, Diane Keaton ou encore Robin Williams ; ça laissait augurer de bonnes choses mais nos espoirs vont rapidement s’évanouir. En cause un humour plus que primaire à l’image d’un diner qui se termine sous la pluie (super …) ou d’un De Niro tête à claques quand il ne tombe pas accidentellement du plongeoir d’une piscine ce qu’on ne voyait d’ailleurs pas du tout arriver. Qui plus est la famille Griffin est tout sauf attachante, le lien artificiel qui les unit saute aux yeux et condamne Un grand mariage qui me rappelle les comédies sans inspirations des années 1990.

     

    Il faut le voir pour : Offrir des glands !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Only God forgives

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Julian (Ryan Gosling) et son frère Billy (Tom Burke) s’occupent d’un club de boxe en Thaïlande du moins c’est ce que les apparences laissent à penser. Leurs revenus ils le doivent surtout au trafic de drogues qu’ils mènent clandestinement. Un soir, Billy fait une virée en enfer et il ne croit pas si bien dire puisqu’il va violer et assassiné sauvagement une jeune fille de 16 ans. Un acte qui ne restera pas impuni ; le père de la victime, exhorté par le chef de la police Chang (Vithaya Pansringarm), rend sa propre justice. Lorsque Julian apprend la mort de son frère, il part immédiatement à la recherche de son meurtrier mais quand il découvre la vérité décide finalement de l’épargner.

    01.jpg

    Après l’excellent Drive, la collaboration entre Nicolas Winding Refn & Ryan Gosling se poursuit dans un film d’un tout autre genre. Plongée dans les bas-fonds thaïlandais, Only God forgives bénéficie d’une atmosphère étouffante qui vous prend littéralement à la gorge. Une réalisation chirurgicale baignant dans les couleurs rouge, bleu et jaune ; des dialogues minimalistes et des personnages implacables. On appréciera tout particulièrement cette mère sanguinaire incarnée par la géniale Kristin Scott-Thomas et surtout Vithaya Pansringarm, ce flic au visage impassible aussi doué au maniement du sabre que d’un micro de karaoké ! Coup de cœur Ciné2909 pour cette nouvelle claque de Refn.

     

    Il faut le voir pour : Eviter de provoquer la police, surtout en Thaïlande !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Fast & Furious 6

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Luke Hobbs (Dwayne Johnson) est sur les nerfs ; une nouvelle fois Owen Shaw (Luke Evans) lui file entre les doigts et ce dernier est sur le point de reconstituer une bombe EMP qui représente une terrible menace. L’agent fédéral a besoin d’aide et se tourne vers Dominic (Vin Diesel) et ses potes d’enfance car dans cette affaire apparait un visage bien familier : Letty (Michelle Rodriguez).  Alors qu’ils la croyaient morte, elle travaille avec Shaw et c’est à Londres qu’ils se rendent pour essayer de lui mettre la main dessus. Malgré leur expérience de la route, ils se font surprendre par une équipe parfaitement organisée et dont ils n’ont pas fini d’entendre parler.

    01.jpg

    Qui aurait cru qu’un concept aussi basique que celui des Fast & Furious connaitrait un tel succès ? Outre les véhicules et des nanas bien carrossées, on attend surtout de l’action et en la matière Fast & Furious 6 n’en manque pas. Courses-poursuites au cœur de Londres, des cascades plus improbables que ça tu meurs, de l’humour (retrouvez les Avengers réunis avec Dwayne Johnson !) et de la baston (récupérant au passage Gina Carano la championne de MMA repérée dans Piégée), il ne vous manque plus que le pop-corn format XL pour passer un bon moment. Par contre, il va sans dire qu’il n’y a aucune surprise à attendre si ce n’est celle réservée à la fin du film nous dévoilant le prochain bad guy de la saga et ça peut faire mal !!

     

    Il faut le voir pour : Découvrir la plus longue piste d’atterrissage au monde !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Gatsby le magnifique

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Sa rencontre avec Jay Gatsby (Leonardo DiCaprio) a changé la vie de Nick Carraway (Tobey Maguire). Beaucoup de rumeurs circulent à propos de ce Gatsby ; on dit qu’il est issu d’une grande famille, qu’il a fait la guerre où il s’est illustré par sa bravoure et ses exploits. La vérité, Nick l’apprendra bien assez tôt puisque tous deux vont devenir plus que des potes d’enfance ; ce sont désormais de vieux frères ! Il y a autre chose qui lie ces deux hommes ou plus précisément quelqu’un puisque Gatsby aimerait revoir Daisy Buchanan (Carey Mulligan), la cousine de Nick. Leur histoire remonte à 5 ans et ils n’ont jamais eu l’occasion de se revoir jusqu’à maintenant.

    01.jpg

    Roman de Francis Scott Fitzgerald, Gatsby le magnifique aime le grand écran puisqu’il s’agit déjà de sa 4ème adaptation cinématographique confiée à Baz Lurhman. Bon vu que je ne connais des versions précédentes, le jeu des comparaisons est vite réglé. Pour en revenir à celle qui nous intéresse, le réalisateur de Moulin rouge connait la recette pour assurer le spectacle et il nous le prouve une fois encore en mettant en scène ces fêtes pharaoniques éblouissantes. On en prend donc plein les yeux, le film est servi par une belle brochette d’acteur, l’opulence se décline sous toutes ses formes et ne reste plus qu’à prendre du plaisir !

     

    Il faut le voir pour : Reconnaitre que, quand même, femme au volant …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Le passé

    star 04.jpg

    aff.jpg

    La dernière fois il avait du annuler son voyage mais cette fois, Ahmad (Ali Mosaffa) est bel et bien revenu en France. Cela fait 4 ans qu’il a quitté Marie (Bérénice Béjo) et ses 2 enfants Lucie & Léa (Pauline Burlet & Jeanne Jestin) et s’il est aujourd’hui de retour c’est pour officialiser leur divorce. Entre-temps, Marie a rencontré un autre homme ; Samir (Tahar Rahim) qui a également un enfant Fouad (Elyes Aguis). Ahmad va ainsi se retrouver au cœur d’une future famille recomposée en pleine crise car Lucie n’accepte pas du tout que sa mère refasse sa vie. La situation va s’avérait encore plus compliquée puisque l’adolescente est surtout en conflit avec Samir dont la femme est plongée dans un profond coma.

    01.jpg

    Le passé est un film dont l’histoire se construit au fil des minutes et à priori, on pourrait trouver le temps long. On assiste d’abord à des retrouvailles tout en ignorant ce qui lie les uns aux autres puis à mesure que les minutes défilent, se dresse alors le portrait de cette famille morcelée mais liée autour d’une cinglante vérité. Si l’histoire ne manque déjà pas de rebondissements, on est avant tout subjugué par la performance des comédiens. Que ce soit Bérénice Béjo, Tahar Rahim, Ali Mosaffa ou le jeune Elyes Aguis : on a là une distribution prodigieuse qui rend cette tranche de vie des plus réalistes ! Après A propos d’Elly et Une séparation, le réalisateur Asghar Farhadi offre encore un grand moment de cinéma d’où ce nouveau Coup de cœur Ciné2909.

     

    Il faut le voir pour : Changer immédiatement le mot de passe de votre boite mail.

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • One piece Z

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Une fois de plus, Luffy et ses potes d’enfance naviguaient vers une nouvelle aventure lorsqu’ils ont vu cet homme dérivant en plein milieu de la mer. Ils viennent bien évidemment à son secours et Chopper prend bien soin de lui car il présente de nombreuses blessures. Il s’appelle Z et ce que l’équipage ne sait pas encore c’est qu’il n’est motivé que par une chose : anéantir les pirates ! Armé d’un bras mécanique en Kairouseki, il n’aura aucun mal à neutraliser Luffy et même l’aide combinée de Zoro & Sanji n’y changera rien. Z est extrêmement dangereux et même la Marine lui court après car il pourrait bien anéantir le Nouveau monde.

    01.jpg

    Ce sont évidemment les fans du manga et du dessin animé qui seront ravis de pouvoir profiter des nouvelles aventures de l’équipage du Thousand Sunny sur le grand écran. De même qu’avec Strong world, les spectateurs qui découvrent l’univers de Luffy auront parfois du mal à jeter l’ancre compte tenu des nombreux personnages et de certains termes qui pourraient les larguer. En dehors de ça, le film ne propose pas beaucoup de surprises que ce soit techniquement ou au niveau du scénario ; une menace fait son apparition et c’est encore au trio Luffy / Zoro / Sanji d’entrer en action tandis que le reste du groupe fait passer le temps. Bref One piece Z est sympa et indispensable si vous adorez l’univers crée par Eiichirō Oda.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir un Brook rajeuni !


    En savoir plus sur Strong world ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Song for Marion

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Il y a peu de choses susceptibles de donner le sourire à notre pote Arthur (Terence Stamp) et en fait il n’y a bien que sa femme Marion (Vanessa Redgrave) pour le rendre heureux. Elle aimerait qu’il montre davantage ses vraies couleurs aux autres en participant par exemple à la chorale communautaire dont s’occupe Elizabeth (Gemma Arteton). C’est peine perdue cependant Marion apprend une mauvaise nouvelle ; il ne lui reste que peu de temps à vivre et malgré cela elle tient à rejoindre la chorale qui va prochainement participer à un concours. Avant cela, il leur faudra préparer une prestation susceptible de convaincre un juge qui leur ouvrira la voie à la compétition.

    01.jpg

    Une chorale composée de personnes âgées reprenant quelques tubes improbables comme Let’s talk about sex ou encore le Ace of spades de Motörhead, ça a de quoi nous apporter un peu de joie. L’initiative rappellera par ailleurs aux cinéphiles l’excellent documentaire I feel good et il est naturel de voir Song for Marion débordé de bons sentiments. Si l’émotion est bien au rendez-vous à travers les 2 solos de Vanessa Redgrave & Terence Stamp, le reste est moins digeste. On ne se prive pas pour rendre le film mielleux au possible et ce ne sont pas les rares notes d’humour qui nous les feront oublier. Une comédie que l’on découvrira sans véritable enthousiasme.

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’apprendre la danse du robot à vos grands-parents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Mamá

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Il a commis l’irréparable. Après avoir tué 2 collègues de travail et assassiné sa femme, un père de famille a pris la fuite avec ses 2 filles  Victoria & Lilly (Morgan McGarry / Megan Charpentier & Maya Dawe / Isabelle Nelisse) âgées respectivement de 3 et 1 ans. Roulant à vive allure sur une route enneigée, il ne peut éviter la sortie de route dont ils sortent miraculeusement indemnes et vont alors trouver refuge dans une cabane. Le père, sur sa lancée macabre, projette de mettre fin à la vie de ses enfants mais sera arrêté in-extremis par quelque chose ou plutôt quelqu’un. Il faudra ensuite attendre 5 ans pour que les filles livrées à elles-mêmes et retournées à l’état sauvage, soient retrouvées pour le plus grand bonheur de leur oncle Lucas (Nikolaj Coster-Waldau), vraiment ?

    01.jpg

    S’il emprunte volontiers quelques codes au genre épouvante-horreur, Mamá est surtout à rapprocher du fantastique. Produit par un maitre en la matière, en l’occurrence Guillermo Del Toro, cette première réalisation d’Andres Muschietti fait son effet avec son atmosphère sombre et étouffante. Il faut aussi et surtout souligner la grande performance des 2 filles Megan Charpentier & Isabelle Nelisse plus convaincantes que jamais en sauvageonnes. Petite réserve cependant sur une histoire classique dans son déroulement et des effets spéciaux perfectibles qui fragilisent l’immersion du spectateur. Un premier film loin d’être révolutionnaire mais plutôt prometteur.

     

    Il faut le voir pour : Demander à vos enfants de ne plus se déplacer à 4 pattes !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • L’hypnotiseur

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Soirée agité à Stockholm, notre pote l’inspecteur de police Joona Lina (Tobias Zilliacus) vient d’entendre à la radio d’un meurtre dans un gymnase. La victime est un professeur de sport poignardé à plusieurs reprises ; une affaire tristement banale au premier abord. Seulement peu après, c’est une famille qui est découverte atrocement assassinée, seul un jeune garçon Joseph Ek (Jonatan Bökman) est retrouvé miraculeusement vivant mais dans un état grave. Cette famille n’est autre que celle du professeur de sport retrouvé plus tôt et Joona se retrouve face à une enquête difficile pour laquelle il va devoir faire appel aux services d’un hypnotiseur Erik Maria Bark (Mikael Persbrandt) qui est sur le point de mettre les pieds dans une sordide affaire.

    01.jpg

    Le succès de la saga Millénium sur le grand écran a ouvert la voie aux adaptations de la littérature suédoise et c’est de nouveau un thriller qui nous est proposé. Inspiré du roman du couple d’auteurs connu sous le nom de Lars Kepler, L’hypnotiseur propose une intrigue qui ne manque pas de rebondissements mais desservi par une réalisation bien trop classique. On peut également être interloqués par les raccourcis empruntés (le recours presque instantané à l’hypnotiseur ou la découverte miraculeuse de la planque du suspect). Hormis cela et un rythme par moment soporifique, on a exactement ce qu’on était en droit d’attendre de ce film.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre que le Père Noel peut être effrayant !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire