Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

albert delpy

  • Eyjafjallajökull

    cinéma,film,comédie,eyjafjallajökull,valérie bonneton,dany boon,denis ménochet,albert delpy,bérangère mcneese,malik bentalha,alexandre coffre

    aff.jpg

    Ils se sont aimés brièvement, le temps de donner naissance à leur fille Cécile (Bérangère McNeese) puis le couple s’est déchiré et depuis c’est la guerre perpétuelle entre Valérie & Alain (Valérie Bonneton & Dany Boon). Par malchance, ils se sont retrouvés sur le même avion pour la Grèce où ils doivent assister au mariage de Cécile mais le trafic aérien est soudainement arrêté en raison de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull en Islande. Pour aller à Corfou, ils doivent donc louer une voiture et faire la route ensemble ce qui ne sera pas de tout repos. Dès qu’une occasion se présente, l’un comme l’autre cherche à prendre la fuite et s’il y a la possibilité de lui faire une bonne crasse pourquoi s’en priver ?

    01.jpg

    Dites vous déjà que vous allez vous marrer en demandant une place pour Eyjafjallajökull à la caisse, ça sera toujours ça de gagné ! Comédie réalisée par Alexandre Coffre qui avait signé Une pure affaire, on se retrouve donc avec Valérie Bonneton & Dany Boon, un couple qui aime se détester et prêt à tout pour nous faire rigoler ou du moins essayer. Hélas, il n’y a pas vraiment de quoi se plier (encore moins si vous avez vu la bande-annonce) puisque sur la durée ce road-trip arrivera à peine à nous amuser. La seule consolation sera de voir la comédienne Valérie Bonneton dans son premier grand rôle qui a vraiment un bon potentiel comique qui, on espère, se confirmera dans de prochains films.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais prendre le lit du haut !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Eyjafjallajökull

    Bonjour, je voudrais une place pour eyja ...euh non eyfjaka bon le film avec Dany Boon ! On a tous entendu parler de ce célèbre volcan islandais en 2010 qui avait paralysé un temps le trafic aérien. Il a quand même l'air marrant ce Eyjafjallajökull, oh j'ai réussi !!

     

    Date de sortie : 02 Octobre 2013


     

    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Je ne suis pas mort

    cinéma, film, drame, Je ne suis pas mort,  Mehdi Dehbi, Maria de Medeiros, Emmanuel Salinger, Driss Ramdi, Judith Davis, Laurent Bateau, Albert Delpy, Slimane Dazi, Mehdi Ben Attia

    aff.jpg

    Notre pote Yacine (Mehdi Dehbi) vit avec son frère Jamel (Driss Ramdi) ; il est étudiant et doit aussi gagner sa vie en jouant les coursiers mais difficile pour lui de concilier études et travail. A l’occasion d’une course, il est amené à croiser Richard (Emmanuel Salinger) qui se trouve être un de ses professeurs et les deux hommes semblent s’entendre à merveille. Le professeur invite d’ailleurs l’étudiant à assister à sa remise de la légion d’honneur ce que Yacine accepte avec plaisir mais la soirée va se terminer de façon bien étrange. Une rupture d’anévrisme emporte Richard du moins c’est ce que croient ses proches puisqu’en fait il s’est réveillé dans le corps de Yacine !

    01.jpg

    Son premier film Le fil était déjà déconcertant, celui-ci l’est tout autant puisqu’on assiste au transfert d’un esprit dans un autre corps. Un scénario qui laissait augurer d’une comédie mais Je ne suis pas mort s’oriente davantage vers le drame ; Richard découvrant la vie de Yacine et les difficultés qu’il traverse. En parlant des personnages justement, on tombe assez vite sous le charme d’Emmanuel Salinger et de Mehdi Dehbi formant même un trio avec Maria de Medeiros. Un film atypique c’est certain qui traite aussi bien de l’identité que des rapports Père / Fils mais des sujets qui sont à peine effleurés qui ternissent l’intérêt de l’ensemble.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais porter le costume d’un autre, on ne sait jamais …

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • 2 days in New-York

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Son histoire avec Jack fut une étape dans sa vie au terme de laquelle est né leur fils Lulu (Owen Shipman) ; aujourd’hui notre pote Marion (Julie Delpy) a trouvé un nouveau compagnon. Il s’appelle Mingus (Chris Rock), il a d’abord été un pote d’enfance et un précieux confident puis un couple s’est formé. Lui est également séparé et a une fille ; c’est donc une famille totalement recomposée qui est en train de se former. En cette fin du mois d’Octobre, Marion a la chance de pouvoir exposer ses plus belles photos et à cette occasion elle a convié son père Jeannot (Albert Delpy) et sa sœur Rose (Alexia Landeau) à venir passer quelques jours à New-York. Une arrivée que Mingus n’est pas prêt d’oublier !

    01.jpg

    Julie Delpy est insatiable ; comédienne, réalisatrice et scénariste elle donne ainsi une suite à sa romance entamée dans 2 days in Paris. Adam Goldberg n’est plus de la partie et c’est Chris Rock qui prend la relève et qui va faire les frais de l’invasion de sa belle-famille armée de fromages et saucissons. C’est d’ailleurs Alexia Landeau, Albert Delpy & Alexandre Nahon qui viennent provoquer un véritable capharnaüm pour le plus grand plaisir des spectateurs. A l’image de son auteure, c’est une comédie décalée avec comme point d’orgue la vente d’une âme à une guest-star ; 2 days in New-York est atypique mais pas trop et nous offre un joli dépaysement.

     

    Il faut le voir pour : Trouver le bon moyen de calmer vos voisins mécontents.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Rencontre exclusive avec Julie Delpy pour la sortie de 2 days in New-York !!

    2167860595.73.jpg

    Journée consacrée à notre chère Julie Delpy en ce samedi 31 Mars et cela débute tout d’abord par une séance de cinéma à 13 heures. Le mercredi 28 Mars est donc sorti dans nos salles obscures 2 days in New-York, suite de 2 days in Paris. On retrouve l’artiste aussi bien devant que derrière la caméra mais Julie Delpy étant un ogre de travail en signe également le scénario.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Exclusivités 0 commentaire
  • Le skylab

    aff.jpg

    A l’occasion de l’anniversaire de leur Mamie (Bernadette Laffont), toute la famille s’est réunie en Bretagne pour célébrer l’évènement. Enfants et petits-enfants sont évidemment de la partie et parmi eux se trouvent notre pote Albertine (Lou Alvarez) et ses parents Anna & Jean (Julie Delpy & Eric Elmosnino). Le soleil est au rendez-vous-même si une averse n’est pas à exclure, le mouton est sur le barbecue et ce déjeuner s’annonce plus que jamais festif. Pour digérer le repas, rien ne vaut un détour à la plage et c’est vraiment l’idéal pour oublier que le Skylab pourrait s’écraser sur eux cette nuit. En effet, ça fait la une des journaux ; ce satellite a toutes les chances de frapper la Bretagne et ça angoisse quelque peu la petite Albertine.

    01.jpg

    Devant et derrière la caméra, notre pote Julie Delpy nous convie à un week-end familial qui s’annonce animé ! Au programme ; un bon couscous, quelques verres de Porto pour Mamie, un télé-crochet improvisé avec en guest-star Tonton Hubert ou encore un détour sur la plage des nudistes. Il n’y a pas grand-chose à reprocher à cette excellente comédie que ce soit un casting riche et surtout réussi, une bonne dose de bonne humeur mais aussi quelques coups de gueule ; on tombe immédiatement sous le charme avec Le skylab. Une réunion familiale à laquelle on ne regrette pas d’être convié et qui réveillera peut-être en vous quelques souvenirs !

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’évoquer la politique pendant les repas familiaux !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire