Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jesse plemons

  • Game night

    star 03.jpg

    AFF1 (3).jpg

    C’est grâce à leur passion commune pour les jeux de société qu’Annie & Max (Rachel McAdams & Jason Bateman) se sont rencontrés. Depuis ce jour, ils se sont mariés et continuent de jouer chaque semaine aux jeux avec leurs potes d’enfance Michelle, Kevin & Ryan (Kylie Bunbury, Lamorne Morris & Billy Magnussen). Le groupe accueille un invité exceptionnel puisque Brooks (Kyle Chandler), le frère de Max est de retour et c’est d’ailleurs lui qui organiser la prochaine soirée de jeux. A cette occasion, il a décidé de voir les choses en grand et a fait appel à une agence spécialisée ; un des invités va être enlevé et les autres participants devront mener l’enquête pour tenter de le retrouver. Malheureusement, cette soirée va tourner au cauchemar car de véritables truands font faire leur apparition.

    01.jpg

    A l’heure où nous sommes tous plongés sur nos écrans (ne niez pas, vous êtes pris en flagrant actuellement !), Game night braque les projecteurs sur les indémodables jeux de société. Partant d’un scénario simple mais efficace, cette soirée entre potes part totalement en cacahouète. Coté casting, on est sous le charme du duo Rachel McAdams / Jason Bateman qui fonctionne à merveille avec notamment cette scène très drôle où Annie doit jouer les chirurgiens. On aurait apprécié que le reste de la bande fasse preuve d’un peu plus de démence à l’image du personnage du policier incarné par Jesse Plemons. Sans être extraordinaire, voilà une comédie qui tient tout simplement sa promesse de nous divertir !

     

    Il faut le voir pour : Apercevoir le sosie de Denzel Washington !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2018 0 commentaire
  • Strictly criminal

    star 03.5.jpg

    AFF1 (2).jpg

    South Boston dans les années 1970. Alors que Bill Bulger (Benedict Cumberbatch) est en passe de devenir sénateur, son frère Whitey (Johnny Depp) a lui pris un chemin très différent. Après quelques années passé derrière les barreaux, ce dernier joue en effet les parrains dans son quartier flirtant avec la légalité et n'hésitant pas, s'il le faut, à se débarrasser de ses rivaux. C'est alors qu'un agent du FBI le contacte mais pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de son pote d'enfance John Connelly (Joel Edgerton) ! Au nom de leur éternel amitié il y aura ainsi un échange de bons procédés entre eux et Whitey va surtout en profiter supprimer la concurrence en toute impunité.

    01.jpg
    Adepte de la transformation, notre pote Johnny Depp se grime cette fois en caïd en incarnant James "Whitey" Bulger. Autour de lui, on ne peut qu'apprécier les présences de Benedict Cumberbatch & Joel Edgerton ou encore Kevin Bacon qui viennent s'ajouter à un beau casting tout cela supervisé par le réalisateur Scott Cooper. Clairement ce Strictly criminal ne manque pas sa cible grâce à ces protagonistes charismatiques, son atmosphère anxiogène et ses règlements de compte à l'ancienne. Il n'y a pas longtemps à hésiter ; voilà tout simplement un policier solide comme on les aime et un biopic réellement passionnant.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais dévoiler une recette de famille !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • The program

    star 03.jpg

    AFF1 (2).jpg

    Après avoir remporté des courses aux États-Unis, notre pote Lance Armstrong (Ben Foster) est venu tenter sa chance en Europe. Malgré ses efforts, ses performances sont décevantes et pour cet homme obsédé par la victoire cela ne peut pas durer plus longtemps. Il est prêt à tout quitte à prendre des produits interdits et c’est ce qui va le conduire à contacter le médecin Michele Ferrari (Guillaume Canet). Le cycliste se métamorphose et rencontre ses premières victoires mais en 1996, sa carrière est brusquement remise en cause lorsqu'on lui diagnostique un cancer des testicules. Comment deviner alors que cet homme deviendra le septuple vainqueur du Tour de France.

    01.jpg

    Pas la peine d’être un grand spécialiste du vélo pour connaître Lance Armstrong qui a fait la une des médias d’abord pour ses performances sportives puis par le scandale du dopage. Stephen Frears revient sur son ascension fulgurante tout comme le fut sa chute ; on y découvre un champion qui aura longtemps vécu dans le déni avant de devenir le héros déchu que l'on connaît aujourd'hui. Pour l'incarner et c'est l'un des points forts de The program, notre pote Ben Foster nous livre une prestation à l'image de sa transformation c'est-à-dire impressionnante. Un biopic sur un personnage malgré tout fascinant et qui doit beaucoup à son interprète principal.

     

    Il faut le voir pour : Ressortir votre vélo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Battleship

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Parce que son frère Stone (Alexander Skarsgård) ne supportait plus de le voir ainsi vivoter, notre pote Alex (Taylor Kitsch) a rejoint la Marine mais chassez le naturel, il revient au galop ! Malgré son potentiel exceptionnel, le comportement de ce jeune officier est inacceptable et sa carrière s’inscrit désormais en pointillés. Il n’aura guère le temps de cogiter à ce sujet car la Terre court un énorme danger. En 2006, nous avions découvert la Planète G où les conditions de vie étaient proches des nôtres et c’est pourquoi on avait essayé d’établir un contact. Aujourd’hui nous avons une réponse ; 5 objets se dirigent droit sur nous et avant d’entrer dans l’atmosphère, l’un d’entre eux dévie de sa trajectoire pour aller dévaster Hong-Kong. Alex va être le témoin privilégié de cet extraordinaire évènement mais va aussi découvrir qu’ils n’apportent pas un message de paix !

    01.jpg

    Qui n’a jamais joué à la bataille navale ? Difficile de croire qu’à partir d’un concept aussi simple on ait pu en tirer un long-métrage mais il suffit d’inviter quelques aliens pour la fête et c’est parti ! Le scénario n’est donc pas ce qu’il y a de plus important dans Battleship qui est tout simplement un concentré d’action pour spectateur en quête de divertissement. Le film pourra aussi bien se recycler en clip pour la Marine tant il abuse de l’élan patriotique avec en guise de cerise sur le gâteau ce dénouement qui donne envie d’entonner le célèbre hymne américain. En dehors de ça, un pop-corn movie qui tient ses promesses mais qui marquera autant le cinéma que le rôle de la chanteuse Rihanna.

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre copain de vous ramener un Burrito au poulet.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Magic Baskets

    aff.jpg

     

    01.jpgSalut, je m’appelle Calvin Cambridge (Lil’ Bow Wow).

    Oui c’est moi la nouvelle star des Los Angeles Knights et je n’ai que 13 ans ! En fait, tout a commencé à l’orphelinat quand j’ai découvert une paire de baskets ayant appartenu à Michael Jordan, tu le crois ça ?



    Bref, à partir du moment où j’ai mis ces chaussures, je suis devenu un crack au basket et j’ai même battu Tracey Reynolds (Morris Chestnut) devant tout le public. C’est là que le coach Wagner (Robert Foster) m’a proposé d’intégrer les Knights et de participer à leur tournée.



    02.jpgC’est trop dingue ! Je partage la chambre de mon pote Tracey et j’ai découvert un truc super cool : le room service !! T’as juste à faire le 6 sur le téléphone et tu peux commander ce que tu veux et surtout c’est gratuit.

     

     

     

    En savoir plus sur Magic Baskets ?

    En savoir plus sur Magic Baskets 2 ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Magic baskets

    aff.jpg

    Calvin Cambridge (Lil’Bow Wow) et ses 2 potes d’enfance Reg & Murph (Brenda Song & Jonathan Lipnicki) sont orphelins et rêvent du jour où ils trouveront une famille d’adoption. Une nouvelle visite de parents a lieu aujourd’hui mais une fois de plus c’est la déception cependant Calvin va avoir une agréable surprise : parmi les objets offerts à l’orphelinat, il tombe sur une paire de baskets qui auraient appartenus à Michael Jordan. Il n’est pas au bout de ses surprises puisqu’il va se rendre compte que ces chaussures ont des pouvoirs et lui permettent de jouer comme un véritable pro. Repéré lors d’un match des Los Angeles Knights, il va intégrer l’équipe et devenir la nouvelle révélation de la NBA.

    01.jpg

    Attention, film interdit aux plus de 12 ans à moins d’être un fan inconditionnel de basket-ball et de la célèbre ligue NBA. Si les jeunes filles se délectent avec l’histoire de Cendrillon, les garçons trouveront leur bonheur avec Magic baskets nettement moins glamour. On pardonnera alors peut-être plus facilement ce scénario quand même très naïf qui nous permet néanmoins de voir les stars de l’époque qu’étaient David Robinson, Allen Iverson ou encore Gary Payton. N’oublions pas non plus le jeune rappeur Lil’Bow Wow qui lance sa carrière de comédien avec cette comédie qui ne fera pas date.

     

    En savoir plus sur Magic Baskets 2 ?


    Découvre le film Dans la peau du héros !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire