Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ron perlman

  • Le conducteur - Drive

    01.jpg

     

    Le conducteur : Vous me donnez une heure et un lieu. Je vous donne un créneau de cinq minutes, pendant ces cinq minutes, je vous lâche pas, quoi qu’il arrive. J’interviens pas pendant le braquage, je ne porte pas d’arme… Je conduis.

     

     

     

     

    En savoir plus sur Drive ?

    Lien permanent Catégories : La réplique culte 0 commentaire
  • La légende de Manolo

    star 04.jpg

    AFF.jpg

    En ce jour des morts, la Muerte et Xibalba trouvent le temps long et décident de se lancer un pari. L’enjeu ce sont leurs royaumes respectifs à savoir le pays des âmes chéries et celui des oubliés, pour les départager il faudra attendre de savoir qui emportera le cœur de la belle Maria. Cette dernière a en effet deux prétendants avec d’abord le courageux Joaquin et le brave Manolo mais alors que ce trio était inséparable, la petite fille est soudainement envoyée en Espagne. Après plusieurs années, elle fait son retour à San Angel et elle retombe petit à petit sous le charme de Manolo ce qui n’arrange pas les affaires du fourbe Xibalba.

    01.jpg

    Puisant dans les traditions et croyances mexicaines, La légende de Manolo brille d’abord visuellement avec cet incroyable  festival de couleurs. Comment ne pas être émerveillé lors des premiers pas dans le Pays des âmes chéries ? Les studios de Reel FX Animation ont aussi pris le parti de proposer un graphisme particulier en mettant en scène des héros sous la forme de marionnettes articulées en bois. Ajoutez à ça des personnages attachants, des séquences musicales et une dose d’humour et ça donne un film d’animation spectaculaire où on s’amuse comme des petits fous quel que soit notre âge et c’est donc un joli Coup de cœur Ciné2909 qu’on a là !

     

    Il faut le voir pour : Porter la moustache !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Pacific rim

    star 04.jpg

    aff.jpg

    2013. Une brèche est apparue dans les fonds sous-marins créant ainsi un passage entre notre planète et une autre dimension. C’est ainsi que des créatures aussi gigantesques que dévastatrices sont arrivés et les Kaiju devenaient ainsi la plus grande menace pour l’humanité. Pour les combattre, il fallait une armée adaptée et c’est ainsi que furent crées les Jaegers, des robots géants pilotés par 2 personnes mais leurs adversaires ont su s’adapter. En effet 15 ans plus tard, les Kaiju évoluent au point que les dirigeants du monde ont condamné le programme des Jaegers ce qui est une terrible erreur au gout de Stacker Pentecost (Idris Elba) qui va prouver que ses robots ont encore plein de ressources !

    01.jpg

    Des monstres cousins de Godzilla et des robots géants, tout ça orchestré par Guillermo del Toro ; c’est un programme qui s’annonce réjouissant ! On avait ainsi rendez-vous avec certainement le pop-corn movie de l’année et on en a effectivement pour notre argent puisque ce sont des villes entières qui sont ravagées et quand les Jaegers commencent à se battre, on se tait et on admire. Pacific rim repose donc exclusivement sur le spectacle et sacrifie pour cela des personnages au rayonnement proportionnellement inverse à la taille des robots qu’ils pilotent (hormis peut-être l’excellent Hannibal Chau !). Le scénario est très fantaisiste et ne plaira pas à tout le monde mais si c’est votre came alors faites-vous plaisir avec ce Coup de cœur Ciné2909 et il faut bien sur en profiter sur grand-écran.

     

    Il faut le voir pour : Les monstres et les robots géants !!

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Alien, la résurrection

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Même dans la mort, le Lieutenant Ellen Ripley (Sigourney Weaver) ne parvient pas à trouver le repos ! 200 ans après avoir péri sur Fiorina 161, une équipe de scientifiques de l’USM Auriga est enfin parvenu un clone parfait avec un objectif bien particulier : récupérer la reine alien qui sommeillait dans son corps. Au même moment, le vaisseau spatial Betty est à l’approche; à son bord 7 mercenaires venu dans un but bien précis mais ils ignorent qu’ils viennent de pénétrer en enfer ! Les scientifiques ont déjà donné naissance à 12 aliens et pensaient avoir les capacités de les contenir mais c’est mal les connaitre, ils parviennent à s’échapper. Ripley va devoir reprendre les armes mais depuis qu’elle a enfanté la reine elle n’est plus la même ; elle a en effet développé de drôles d’aptitudes.

    01.jpg 02.jpg 03.jpg

    Sans chauvinisme aucun, on peut déjà être fier que Jean-Pierre Jeunet se soit vu proposer de participer à l’aventure Alien. Succédant à des réalisateurs prestigieux, il devait tout de même avoir une certaine pression sur les épaules mais relève de belle manière le défi hollywoodien. Plus forte que la mort, Sigourney Weaver est plus présente que jamais et plutôt 8 fois qu’une ! On redécouvre le personnage qui apparait plus détaché conséquence de son évolution inattendue qui va même redéfinir la créature légendaire. Un épisode qui remet l’action au centre des débats avec notamment une belle scène sous-marine, il n’y a que cette humanisation de l’alien qui peut nous laisser un peu perplexe autrement Alien, la résurrection tient ses promesses.

     

    La scène à ne pas louper : La découverte des clones de Ripley.


    En savoir plus sur Alien, le huitième passager ?

    En savoir plus sur Aliens, le retour ?

    En savoir plus sur Alien 3 ?

    En savoir plus sur AVP : Alien Vs Predator ?

    En savoir plus sur Alien Vs Predator Requiem ?

    En savoir plus sur Prometheus ?


    Lien permanent Catégories : Pour l'éternité 0 commentaire
  • Drive

    aff.jpg

    Il n’y a pas de plus grand plaisir pour lui que d’enfiler ses gants et de prendre le volant d’une belle voiture et il en a d’ailleurs fait son métier. Il (Ryan Gosling) est ainsi devenu cascadeur et entre 2 tournages bosse dans le garage de son pote Shannon (Bryan Cranston). Un mec plutôt tranquille en apparence mais qui tient à exploiter à fond ses talents de pilote et propose ainsi ses services aux braqueurs de Los Angeles. 5 minutes, c’est le temps qu’il laisse à ses complices d’un soir pour conclure leur affaire ; le délai écoulé il entre en scène et jusqu’à maintenant personne n’a eu à se plaindre de ses services.

    01.jpg

    Drive est déjà un évènement en soi puisqu’il s’agit du premier long métrage du remarquable Nicolas Winding Refn sur le sol américain. Après Bronson & Le guerrier silencieux, Valhalla Rising ; on aurait d’ailleurs pu s’interroger sur l’accueil réservé au réalisateur danois. Au final, on se rend vite compte qu’il est resté égal à lui-même tout en rendant son cinéma plus accessible au grand public. Son polar se caractérise par son élégance sans aucune mesure (qui doit aussi beaucoup à la prestation de Ryan Gosling) rythmé par une bande originale eighties merveilleuse et quelques éclairs de violence qu’on lui connait si bien. Un film qui fait du bien aux spectateurs et donne un nouveau souffle bienvenue à l’industrie d’Hollywood.

     

    Il faut le voir pour : Vous acheter des gants pour la conduite, vous aurez la classe désormais dans votre Twingo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Conan

    aff1.jpg

    Notre pote Conan (Leo Howard / Jason Momoa) a vu le jour dans le sang et la poussière, son premier cri a ainsi accompagné les derniers moments de la vie de sa mère. Ce barbare Cimmérien a ensuite grandit avec son père Corin (Ron Perlman) qui lui a tout appris et fait de lui un redoutable guerrier dès le plus jeune âge. Le destin va toutefois encore s’acharner sur le garçon puisque son village est attaqué par Khalar Zym (Stephen Lang) et son armée et malgré tous les efforts de Conan, il ne peut sauver son père de la mort. Les années s’écoulent mais le barbare cherche plus que jamais à assouvir sa vengeance et il parvient enfin à retrouver la trace de cet homme devenu un seigneur craint et respecté.

    01.jpg

    Il ne faut pas se leurrer quand on entre dans la salle pour voir Conan, on sait forcément à quoi s’attendre à savoir une ode à l’action et aux bonnes bastons. Au vu de l’intérêt limité de faire ce type de films, on peut quand même s’interroger sur les raisons qui ont poussé à faire un remake à Conan, le barbare. Il semblerait qu’une trilogie se mette en place mais si tel est le cas, il va falloir engager de bons scénaristes ! Comme tout barbare qui se respecte, notre pote Cimmérien décapite, éventre, massacre ou casse simplement la gueule (quand il est fatigué) de ses ennemis ; une violence exacerbée parfois inutile. Pas besoin de faire dans la boucherie pour assurer le spectacle et d’ailleurs la scène qu’on retiendra restera celle le confrontant aux hommes de sable. Pourtant friand de ce genre de divertissement, l’ennui a rapidement pris le dessus sur le plaisir.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de mettre vos doigts dans le nez (quand vous en avez un).

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Le dernier des Templiers

    aff.jpg

    Pendant des années Behmen (Nicolas Cage) et son pote d’enfance Felson (Ron Perlman) se sont battus au nom de Dieu ; beaucoup de sang a coulé sous la lame de leurs épées de templiers. Seulement, la mort d’innocents leur a ouvert les yeux et ils se sont alors enfuis passant pour des déserteurs. Quelques temps après, ils sont arrêtés mais le Cardinal d’Ambroise (Christopher Lee) leur laisse le choix : être emprisonnés ou servir l’Eglise en accompagnant une fille (Claire Foy) qu’on accuse de sorcellerie. En effet, l’arrivée de celle-ci dans le village coïncide avec une vague de peste qui a touché de nombreuses victimes.

    01.jpg

    La première grande scène de baston nous laisse espérer qu’on va avoir droit à des combats épiques, que Le dernier des Templiers saura nous en mettre plein la vue mais c’est un beau mirage ! Après cette ouverture vite torchée qui a du engloutir une partie du budget, le film de Dominique Sena nous embarque pour un voyage jusqu’au bout de l’ennui. On se réveille légèrement lorsqu’ils doivent traverser un pont en piteux état ou quand des loups super énervés viennent les mordiller à part ça rien à signaler. Le genre de film pour lequel vous devriez être payé pour aller le voir plutôt que l’inverse !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de faire n’importe quoi au nom de Dieu !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Hellboy 2 Les légions d’or maudites

    aff.jpg

    Une vieille légende raconte qu’il existe une armée de guerriers mécaniques indestructibles qui avait autrefois vaincu les humains. C’est à la demande du roi de Bethmoora que ce que l’on appelait les Légions d’or a été crée mais à sa demande, la couronne qui contrôlait cette troupe, fut démantelée en 3 morceaux. Retour à notre époque où le Prince Nuada (Luke Goss), fils du roi, est actuellement en quête de reconstituer la couronne. Son vœu est de réveiller les légions d’or afin de reconquérir ce que les humains ont souillé mais il va trouver sur sa route un certain Hellboy (Ron Perlman) qui n’a pas l’intention de le laisser faire.

    01.jpg

    Le diable de Mike Mignola signe son grand retour avec toujours derrière la caméra le talent et l’imagination fertile de Guillermo Del Toro. Dans la continuité de Le labyrinthe de Pan,  il nous embarque une fois encore dans un monde enchanteur grouillant de monstres plus bizarroïdes les uns que les autres. Plus marrant et donc peut-être plus sensible au grand public ; Hellboy 2 Les légions d’or maudites est une valeur sure du divertissement mais les fans du comics originel ne se satisferont peut-être pas d’un scénario qu’on aurait aimé un peu plus étoffé.

     

    Il faut le voir pour : Faire preuve de prudence quand vous croisez une mamie avec des chatons.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire