Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aïssa Maïga

  • Prêt à tout

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Max (Max Boublil) a fait fortune avec ses potes d’enfance Malik & Jim (Redouanne Harjane & Steve Tran) grâce à un site Internet mais il est toujours à la recherche de l’amour. La femme de sa vie, il l’a rencontré voici 8 ans sur les bancs de la fac mais à l’époque il s’était pris un énorme râteau. Quand il a revu le visage d’Alice (Aïssa Maïga) à la télévision, son cœur a de nouveau chaviré et aujourd’hui il se sent prêt à tout pour la séduire. C’est donc sans hésitations qu’il a racheté l’usine de Bang où travaille justement la jeune femme pour se rapprocher d’elle. Mieux encore, il va se faire passer pour un ouvrier récemment embauché mais même avec tout ça, c’est loin d’être gagné !

    01.jpg

    C’est en partant du vieil adage que l’argent ne fait pas le bonheur que s’est construit le scénario de Prêt à tout, énième comédie romantique. Ce n’est pas du coté de l’histoire et encore moins de son dénouement écrit d’avance (Max réussira-t-il à séduire Alice, quel suspense !!) qu’on trouvera la moindre satisfaction reste donc le couple Aïssa Maïga / Max Boublil. On ne peut pas dire que l’alchimie du duo soit flagrante mais ils parviennent quand même à apporter un peu de bonne humeur sans jamais provoquer les fous rires. Pas grand-chose à retenir de ce film donc, on passe tout de même un bon moment ce qui vous permettra de vous changer les idées mais rien de plus.

     

    Il faut le voir pour : Faire une grève au boulot pour obtenir des massages au bureau !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Prêt à tout

    Calui est qui Prêt à tout c'est notre pote Max Boublil. On ne cesse de nous dire que l'argent ne fait pas le bonheur et c'est vrai dans cette comédie romantique puisque notre héros, bien que millionnaire cherche encore la seule chose qui lui manque à savoir l'amour !  Son bonheur il va le trouver auprès de la charmante Aïssa Maïga.

    Date de sortie : 22 Janvier 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Aya de Yopougon

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Yopougon ou comme disent certains Yop-city est un quartier populaire d’Abidjan et c’est là que vivent Aya et ses potes d’enfance Bintou & Adjoua. Si Aya est une jeune femme plutôt sérieuse et qui rêve un jour de devenir médecin, ce n’est pas le cas de ses amies qui ne sont jamais les dernières pour s’amuser. Bintou a Moussa à ses pieds mais préfère chercher un meilleur parti comme Mamadou ou encore le parisien Basile. Elle va pourtant tomber de haut lorsqu’elle apprendra que Moussa est en fait le fils unique de M. Bonaventure Sissoko, un homme qui a construit sa fortune grâce à la bière. Elle va alors essayer de le reconquérir mais entretemps Moussa est destiné à se marier car il a enceinté une autre femme et pas n’importe qui !

    01.jpg

    Bande-dessinée de Marguerite Abouet & Clément Oubrerie et éditée par Gallimard, Aya de Yopougon vous réserve un sacré voyage pour la Cote d’Ivoire des années 1970. Ce n’est pas techniquement qu’on sera séduit par ce film d’animation même si dessin et animation sont de bonne facture mais c’est d’abord la galerie de personnages extravagants qui nous charme. Avec leurs tics de langage ou leurs expressions parfois farfelues, difficile de ne pas se marrer et la bonne humeur ne vous quittera plus ! En plus de ça, le scénario est constitué de différentes histoires qui rendent le récit très vivant, bref voilà une très belle découverte qui nous offre une toute autre image de l’Afrique.

     

    Il faut le voir pour : Refaire votre garde-robe chez Tati !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • L’écume des jours

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Notre pote Colin (Romain Duris) a la chance de vivre confortablement sans avoir besoin de travailler menant ainsi une belle vie. Seule ombre au tableau, ce terrible sentiment de solitude depuis qu’il a appris que ses potes d’enfance Chick & Nicolas (Gad Elmaleh & Omar Sy) ont rencontré l’amour. Lui aussi aimerait être heureux et son souhait ne tardera pas à être exaucé avec sa rencontre avec la belle Chloé (Audrey Tautou). 6 mois plus tard, le couple est plus heureux que jamais et s’est même marié mais leur bonheur est soudainement bouleversé lorsqu’ils apprennent que la jeune femme a un nénuphar qui grandit au niveau du poumon.

    01.jpg

    A la lecture du roman de Boris Vian, il est indéniable que Michel Gondry était le candidat idéal pour mettre en scène cette histoire extravagante (N’oublions pas quand même qu’il y a eu une première adaptation cinématographique dans les années 1960). Une fois encore le réalisateur nous surprend par le foisonnement de ses idées qui se traduisent aussi bien par des délires visuels que de jeux de mots bien sentis. Pour ne pas gâcher cette magnifique fête, il a convié un incroyable casting dont l’excellent couple Tautou / Duris mais si cet univers enchanteur fait son effet pendant la première moitié du film, par la suite on est moins absorbé. L’écume des jours appelle forcément à la curiosité mais risque de provoquer pas mal de désenchantement.

     

    Il faut le voir pour : Servir des petits fours originaux.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Sur la piste du Marsupilami

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Journaliste télévisé sur le déclin, notre pote Dan Geraldo (Alain Chabat) est à deux doigts de perdre son poste sur la chaine V8. On lui a posé un ultimatum ; sa dernière chance est de faire un carton d’audience pour sa prochaine émission qu’il présentera en direct de Palombie sur les lieux-mêmes où sa carrière a commencé. A lui de se débrouiller pour dénicher le scoop du siècle en l’occurrence l’interview exclusive du chef de la tribu des Payas. Sur place, il devra retrouver son guide Pablito Camaron (Jamel Debouzze), un homme dont tout le monde se moque car il aurait vu un animal qu’on pensait qui n’existe pas mais qui n’existe : le Marsupilami !!

    01.jpg

    Après Astérix, c’est désormais le célèbre Marsupilami du génial Franquin qui se voit adapter sur le grand écran confié aux bons soins d’Alain Chabat. Il fait de nouveau confiance à l’intenable Jamel Debbouze pour nous faire bondir dans tous les sens et nous pondre une comédie familiale réussie. L’ex-Nul est fidèle à sa réputation et a glissé de nombreuses références au cœur d’un scénario riche en personnages ; les rires ne manqueront pas avec Sur la piste du Marsupilami. On gardera notamment à l’esprit un splendide hommage de Lambert Wilson à Céline Dion, une séquence d’ores et déjà culte et rien que pour ça c’est un Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Eviter d’acheter un gâteau au fruit de la passion, personne n’aime ça !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Les coups de coeur, Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Mineurs 27

    aff.jpg

    Il ne fait aucun doute que notre pote Stan (Finnegan Oldfield) a changé ses derniers temps, il s’est plus que jamais renfermé sur lui-même. La seule façon qu’il ait trouvée pour exprimer ses sentiments est de réaliser des graffs, le reste du temps il le passe à la plage pour admirer la belle Deborah (Marie-Ange Casta) qu’il a connu au lycée. Celle-ci n’a pourtant d’yeux que pour Wilson (Nassim Si Ahmed) qui a eu une adolescence mouvementée et qui a même mis un pied dans la délinquance ; un passé pas totalement enterré. Ces 2 garçons ont d’ailleurs une histoire commune, un drame qu’on a tenté d’oublier mais le dossier Mineurs 27 est sur le point de revenir hanter les mémoires.

    01.jpg

    En dehors de Jean-Hugues Anglade, le casting du reste des rôles principaux est un vent frais pour le cinéma français et on n’aura pas manqué la première médiatisée de Marie-Ange Casta, sœur de Laetitia. Le réalisateur Tristan Aurouet n’est pas un amateur puisqu’il avait déjà coréalisé avec Gilles Lellouche Narco et il revient cette fois en solo pour un thriller autour du sujet sensible de la pédophilie. Intrigue alambiquée, déséquilibre des personnages et rythme haché sont autant de défauts qui font qu’on a beaucoup de mal à se laisser absorber par l’histoire et on voit alors poindre un ennui sans équivoque. Il y avait de bonnes intentions mais cela ne semble pas être un argument assez suffisant pour se laisser tenter par Mineurs 27.

     

     

    Il faut le voir pour : Considérer les graffitis d’une autre façon.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • L’avocat

    aff1.jpg

    Après des années d’effort et bon nombre de sacrifices, notre pote Léo Demarsan (Benoit Magimel) a enfin obtenu la consécration ; il est officiellement avocat ! L’excitation de plaider ses premières affaires va cependant laisser place progressivement à une certaine morosité jusqu’au jour où il est contacté par Paul Vanoni (Gilbert Melki). Celui-ci est à la tête d’une société chargée de la collecte de déchets et a déjà été condamné pour des affaires de crime organisée. Léo va devenir son avocat personnel et va vite découvrir que l’homme qu’il défend n’est pas réellement l’honnête citoyen pour qui il veut se faire passer.

    01.jpg

    Accusé, levez-vous ! Nous sommes aujourd’hui réunis pour juger le cas de L’avocat, le dernier film en date de Cédric Anger déjà condamné pour Le tueur. Les charges qui pèsent contre vous sont d’une extrême gravité ; une histoire qui manque clairement de spontanéité et un jeu d’acteur souvent excessif ont fait de nombreuses victimes parmi les spectateurs qui se sont portés Partie civile. J’invite donc le jury à prendre note de mes conclusions. Pour l’accusation de film assez fade, vous êtes jugé coupable !

     

    Il faut le voir pour : Découvrir qu'on peut tuer pour ramasser vos déchets !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Ensemble c'est trop

    aff.jpg

    Toute la famille s'était réunie pour célébrer l'anniversaire de grand-mère et soudain le drame arriva. En voulant sortir un mouchoir, notre pote Henri (Pierre Arditi) retire involontairement de sa poche une culotte. Ni une ni deux, sa femme Marie-France (Nathalie Baye) pique une crise et pour la calmer, sa belle-fille Clémentine (Aissa Maïga) l'invite à passer quelques temps à la maison en compagnie de son fils Sébastien (Jocelyn Quivrin) et de leurs enfants. Ils pensaient que cette crise ne serait que passagère mais quand ils apprennent qu'Henri sort avec une ancienne camarade de classe de son fils et que celle-ci attend un enfant, ils savent qu'ils ne sont pas prêts de voir Marie-France les quitter.

    01.jpg

    Fallait pas l'inviter ! Ensemble c'est trop est une petite comédie française qui tourne sur la crise de la soixantaine de notre chère Nathalie Baye provoquée par les coucheries de son mari. Il y avait là matière à nous proposer quelque chose de drôle et surtout de plus rythmé ; dommage que Nathalie Baye ne se soit pas lâchée davantage. Il y a quand même quelques bonnes répliques et un casting riche mais inexploitée avec Aissa Maïga, Laurent Lafitte, Jacques Weber ou encore Eric Cantona. On retiendra évidemment la dernière apparition du comédien Jocelyn Quivrin tragiquement décédé avant la sortie de ce film en salles.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Les insoumis

    4c9fc76d48b1c9092447456293c9ac21.jpg

    Le commandant Drieu (Richard Berry) vient de débarquer au commissariat de Saint-Merrieux, un coin paumé. Le commissariat ne sera bientôt plus qu’un souvenir, la zone industrielle devrait le raser d’ici à 3 mois et les flics se contentent juste du strict minimum en s’occupant juste de la main courante. Evidemment, Drieu a un peu plus de moral et va vouloir faire un peu le ménage. Très réticents aux départs, ses nouveaux collègues finissent par l’adopter d’autant plus qu’ils sont peut-être sur la piste d’une grosse affaire de drogue. Est-ce que cela a un rapport avec le dangereux criminel Abel Vargas (Gérald Laroche), récemment libéré ?

    4d3b25ff87c47c328a558a86e41479e5.jpg

    Ça commence à 100 à l’heure et par la suite, au niveau de l’action, on n’est pas déçu du moins pour une production française ! En revanche, à la sortie de la salle on est assez partagé ; il y a vraiment de bonnes intentions dans Les insoumis mais dans le même temps certains aspects viennent plomber le film. La caricature du flic qui boit de la bière, une intrigue brouillonne parfois grotesque et un final extravagant rendent le premier film au cinéma de Claude Michel Rome tout de suite moins intéressant. C’est néanmoins rafraichissant de voir autre chose que des comédies de la part des réalisateurs français.

     

    Il faut le voir pour : Ne jamais attaquer la Police dans son commissariat.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2008 0 commentaire
  • L'âge d'homme...maintenant ou jamais !

    8af132005ee33c55a836c7c7b38dbe18.jpg

    Cela va bientôt faire 1 an que nos potes d’enfance Tina & Samuel (Aïssa Maïga & Romain Duris) sont ensemble ; une étape importante dans la vie d’un couple. Pour Samuel notamment, c’est l’heure de faire un choix ; quitter celle qui est peut-être la femme de sa vie ou s’engager officiellement dans une relation sérieuse. En plein doute, le jeune homme tente de trouver des réponses mais autour de lui il n’entend parler que de mariages, d’enfants ou encore d’achats de réfrigérateurs. L’heure tourne car c’est demain qu’ils vont fêter cette date anniversaire et Samuel est plus que perdu, comme abandonné en plein milieu de la mer !

    dd76df5279db35b4aba0a9cfe570027b.jpg

    La bande-annonce résume bien le film voire même trop bien car hormis 2-3 scènes ; L’âge d’homme … maintenant ou jamais ! se révèle relativement décevant. Bien que l’on puisse apprécier l’énergie des 2 interprètes que sont Aïssa Maïga & Romain Duris et surtout leur parfaite complémentarité ; à certains moments on a l’a désagréable impression que les comédiens surjouent. A vouloir trop en faire, cela a pour conséquence d’alourdir le film d’autant plus que pas mal de passages qui se veulent drôles tombent à l’eau. Résultat final pas exceptionnel donc, il vaut mieux attendre la sortie DVD pour s’en faire une idée.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir une nouvelle vision de la location de DVD !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2007 0 commentaire