Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les séances de 2009-2010

  • Le baltringue

    aff1.jpg

    Producteur de télévision reconnu par ses pairs, Guy (Vincent Lagaf’) a plus de mal à s’imposer comme animateur. Cela ne l’empêche pas d’être extrêmement populaire et il planche actuellement sur un nouveau concept d’émission. Le hasard le conduite auprès de Lola (Thaïs Kirby), une candidate à la voix d’ange. Elle pourrait bien devenir la star de demain et c’est pourquoi il colle aux basques de Sam (Philippe Cura), son parrain. Ce que Guy ignore c’est que cet homme est en réalité un agent secret en pleine mission ordonné par rien moins que le Président de la république.

    02.jpg

    Il y a des films qui vous font tomber amoureux du 7ème art, qui parviennent à vous faire voyager et rêver et puis il y a Le baltringue… Non content de jouer les agitateurs du dimanche, notre pote Vincent Lagaf’ signe également le scénario consternant de cette désastreuse comédie. Il réussit même l’exploit de nous agacer dès les 5 premières minutes avec son "One man show" et le reste du film ne vaut guère mieux. A moins d’être sous-influence, impossible de rire devant un tel film qui ne relève même pas de la médiocrité, on appelle ça tout simplement de la nullité.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Pandorum

    aff.jpg

    Dans un lointain avenir. Ce que le monde redoutait est arrivé ; l’Homme a épuisé toutes les ressources naturelles de la Terre laissant la planète à l’état de déchet. Pour assurer la survie de l’espèce humaine, il a donc fallu s’atteler à chercher une autre planète et c’est ainsi que l’on a découvert Tanis. Après des années de sommeil, Bower (Ben Foster) vient de se réveiller à bord du vaisseau spatial. C’est un soldat qui a été envoyé faire les repérages sur cette nouvelle planète mais il y a quelque chose d’anormal. Personne n’était présent pour le briefer à son réveil et il va vite se rendre compte qu’il n’est pas tout seul sur ce vaisseau.

    01.jpg

    Ça a un scénario similaire à Alien, ça ressemble à Alien mais ça s’appelle Pandorum et puis Ben Foster est moins sexy que Sigourney Weaver. Pas de quoi pavoiser donc avec cet énième film de science-fiction où des humains se retrouvent cloisonnés dans un vaisseau spatial avec des créatures très vilaines qui ne pensent qu’à les écharper. Attention, c’est loin d’être un mauvais film hélas l’histoire n’a vraiment rien de transcendant ce qui ne risque pas de marquer les esprits des spectateurs. Pour une bonne petite soirée de science-fiction dans votre canapé, ça reste un petit divertissement tout à fait convenable.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Death Warrior

    aff.jpg

    Reinero Isandro (Hector Echavarria) est l'un des meilleurs combattants de l'histoire de la Galaxy Fighting Corporate mais depuis qu'il a rencontré Kira (Tanya Clarke), il aspire à une vie plus calme loin des rings. Il ne se refuse pourtant pas un petit plaisir en acceptant de combattre son pote d'enfance Wolf (Quinton "Rampage" Jackson) ce qui sera une de ses dernières prestations. Alors que cette confrontation approche, il est réveillé en pleine nuit par une troupe de commandos au service d'un certain Ivan (Nick Mancuso). Celui-ci est à la tête d'un tournoi de combats organisés pour le simple plaisir de milliardaires en mal de divertissement. Pour sauver la vie de Kira, Isandro n'a d'autres choix que d'accepter l'invitation et son premier adversaire est Wolf dans un combat à mort !

    01.jpg

    Amis de la poésie bonjour, si vous êtes sensibles au raffinement et à l'esthétisme du cinéma nul doute que Death Warrior vous révulsera de la 1ère à la dernière minute. Un film d'action bien bourrin débordant de testostérone avec des combats chorégraphiés par les lutteurs UFC Hector Echavarria & Quinton Jackson ; bref un film à faire fuir les nanas ! Evidemment, il y a un semblant de scénario entre les bastons pour faire souffler tout le monde et quand on n'a plus d'idée ba suffit de mettre un peu d'érotisme pour contenter le mâle en rut. Si encore les scènes de combat avaient été plus excitantes, on aurait pu s'en contenter mais vraiment là il n'y a rien à tirer de cet énorme navet.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Panique aux funérailles

    aff.jpg

    C'est un triste jour pour Aaron (Chris Rock) qui va rendre un dernier hommage à son père. Toute la famille s'est réunie et c'est également l'occasion pour Aaron de revoir son frère Ryan (Martin Lawrence), écrivain reconnu qui vient tout droit de New York. Entre les 2 frères, il y a une certaine tension ; Aaron est lui aussi écrivain mais peine à voir ses écrits édités. Cela sera d'ailleurs le cadet de ses soucis car il a remarqué la présence d'un homme étrange aux funérailles de son père. Lorsque celui-ci se présente, il prétend être l'amant de son père disparu et réclame la modique somme de 30 000 Dollars pour garder le secret.

    01.jpg

    Passé presque inaperçu lors de sa sortie en salles en 2007, Joyeuses funérailles est une comédie assez réussi faisant preuve d'une bonne dose d'humour noir. A l'affut de bonnes idées, Chris Rock s'est donc engagé dans un remake réunissant un casting impressionnant : Martin Lawrence, Zoé Saldana, James Marsden, Tracy Morgan ou encore Danny Glover. Pour ceux qui ont vu la version originale, cette pale copie présente assez peu d'intérêt car Panique aux funérailles reprend exactement les mêmes scènes et les mêmes chutes. De préférence, il vaut donc mieux privilégier sur Joyeuses funérailles qui présente plus de spontanéité.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Ensemble c'est trop

    aff.jpg

    Toute la famille s'était réunie pour célébrer l'anniversaire de grand-mère et soudain le drame arriva. En voulant sortir un mouchoir, notre pote Henri (Pierre Arditi) retire involontairement de sa poche une culotte. Ni une ni deux, sa femme Marie-France (Nathalie Baye) pique une crise et pour la calmer, sa belle-fille Clémentine (Aissa Maïga) l'invite à passer quelques temps à la maison en compagnie de son fils Sébastien (Jocelyn Quivrin) et de leurs enfants. Ils pensaient que cette crise ne serait que passagère mais quand ils apprennent qu'Henri sort avec une ancienne camarade de classe de son fils et que celle-ci attend un enfant, ils savent qu'ils ne sont pas prêts de voir Marie-France les quitter.

    01.jpg

    Fallait pas l'inviter ! Ensemble c'est trop est une petite comédie française qui tourne sur la crise de la soixantaine de notre chère Nathalie Baye provoquée par les coucheries de son mari. Il y avait là matière à nous proposer quelque chose de drôle et surtout de plus rythmé ; dommage que Nathalie Baye ne se soit pas lâchée davantage. Il y a quand même quelques bonnes répliques et un casting riche mais inexploitée avec Aissa Maïga, Laurent Lafitte, Jacques Weber ou encore Eric Cantona. On retiendra évidemment la dernière apparition du comédien Jocelyn Quivrin tragiquement décédé avant la sortie de ce film en salles.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Newsmakers

    aff.jpg

    C'est un simple contrôle policier qui a tout provoqué ; des criminels sur le point de commettre un délit ont été démasqués et s'en est suivi un échange de coups de feu qui a semé la zizanie dans les rues de Moscou. Cette fusillade fait la une des journaux télévisés ce qui n'est pas pour plaire l'Etat major puisque les forces de police ont été tourné en ridicule. Pour redorer leur blason, Katya (Mariya Mashkova) a pris la tête du commandement et surtout a proposé une idée révolutionnaire : équiper chaque militaire de caméra pour suivre en temps réel le déroulement des opérations. Pendant ce temps, les malfrats se sont réfugiés dans un immeuble où ils ont pour otage un père et ses enfants.

    01.jpg

    Déjà que je ne suis pas un très grand fan des remakes américains voilà que les russes tentent de copier leurs ainés en proposant leur version de Breaking News. On est bien loin de l'extraordinaire résultat du film de Johnnie To ; Newsmakers fait beaucoup plus penser à un mauvais téléfilm déjà grâce à sa version française indigeste. Pour la suite ce n'est qu'une succession d'explosions et de coups de feu au milieu desquels gesticulent des personnages sans caractère et sans âme. Il n'y a donc pas à réfléchir, oubliez cette pale copie et découvrez plutôt la version originale qui est beaucoup plus intéressante.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Saucisses à tout prix

    aff.jpg

    Invité en compagnie de sa petite-amie de l'époque à la célèbre émission télévisée du Dr Dwayne (Darrell Hammond), Joel (Fran Kranz) ne s'attendait pas à être humilié de la sorte. Non content d'être tourné en ridicule par l'animateur, il a de surcroit été plaqué devant des milliers de téléspectateurs. 5 mois plus tard, on le retrouve dans un état lamentable, affalé sur une chaise et ne se nourrissant que de chips. Trop c'est trop ! Ses 2 potes d'enfance Wyatt & Ben (Kenan Thompson & Zachary Levi) décident de le ramener à la réalité et pour cela rien de mieux qu'un bon voyage à travers les Etats-Unis. En effet, Wyatt s'est lancé dans un défi incroyable : celui de distribuer des hot-dogs et au bout de leur route, ils comptent rendre visite au Dr Dwayne.

    01.jpg

    Encore un road trip dans lequel s'embarquent 3 jeunes mecs et au cours duquel ils vont vivre d'étranges péripéties. Rien de nouveau sur la route de Saucisses à tout prix et surtout pas au niveau de l'humour qui sent fortement le réchauffé voire la boite de conserve périmée. Une virée qui s'accompagne toujours du même programme à savoir des blagues pas vraiment marrantes et un soupçon de sexe (mais plutôt bien utilisé avec ce couple de voyageurs hors-norme). Comédie peu intéressante qui ne parvient à aucun moment à faire oublier son absence de scénario, c'est un film qui va passer totalement inaperçu chez nous et ailleurs aussi je pense !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • Shutter

    aff.jpg

    Alors qu'ils revenaient d'un mariage, Jane & Tun (Natthaweeranuch Thongmee & Ananda Everingham) ont accidentellement percuté une femme qui a surgi de nulle part. Choqués et pris de panique, ils se sont enfuis la laissant gisant sur le sol sans savoir si elle était encore vivante. Traumatisée, Jane est prise de remords et les choses ne s'arrêtent pas là car sur de récentes photos prises par Tun, on remarque un voile blanc. Au départ, ils pensaient que ce n'était qu'un défaut de l'appareil ou de la pellicule mais il faut désormais se rendre à l'évidence ; un esprit rode autour d'eux.

    01.jpg

    Grand succès en Thaïlande, Shutter présente énormément de similitudes avec des productions japonaises comme The Grudge ou The ring. Un esprit qui revient perturber les vivants pour faire éclater une vérité, un scénario désormais bien connu et qui s'exprime cette fois à travers la photographie. Tout le monde a déjà vu ces photos où l'on peut discerner des esprits surnaturels ; le film surfe donc sur ces légendes populaires pour effrayer le public. Comme tout bon succès, Hollywood a vite sorti le chéquier pour s'approprier les droits et nous sortir un remake en 2008 sans innovations avec Spirits.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • 20th Century Boys - Chapitre 3 : Reprenons notre symbole

    aff.jpg

    La résurrection d'Ami (????) a fait de lui un véritable Dieu aux yeux de tous ses fidèles mais dans le même temps, il a provoqué la mort de millions de personnes en disséminant son poison aux 4 coins du monde. Sa folie n'a semble t-il pas de limites et il cherche à mettre à exécution un nouveau plan faisant croire à une attaque extraterrestre. Il a prévenu tout le monde que le 15 Aout, l'humanité connaitrait un nouveau désastre mais la jeune Kanna (Airi Taira) n'a pas l'intention de le laisser agir à sa guise. Sous le nom de code de la Reine des glaces, elle cherche à organiser la résistance et elle reprend véritablement espoir quand elle apprend que son oncle Kenji (Toshiaki Karasawa) serait bien vivant.

    01.jpg

    Après avoir sorti les deux premiers épisodes au cinéma, on peut déjà regretter que ce final n'ait pas eu les mêmes honneurs mais en tant que fan on pourra au moins se réjouir de cette arrivée en DVD. Une dernière partie qui dévoile enfin tous les secrets entourant la mystérieuse identité d'Ami mais qui lève également le voile sur le passé de certains personnages comme la mère de Kanna. Assurément à ce jour la meilleure adaptation live d'un manga bien que sur l'ensemble de la trilogie, il y a un certain déséquilibre entre action et thriller. Evidemment 20th Century Boys - Chapitre 3 : Reprenons notre symbole est indispensable pour toux ceux qui ont vu et apprécié les premiers volets, pour les autres il y a une séance de rattrapage à faire !

     

    En savoir plus sur 20th Century Boys ?

    En savoir plus sur 20th Century Boys - Chapitre 2 : Le dernier espoir ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire
  • The Vanguard

    aff.jpg

    Nous sommes en 2015 et le monde tel que nous le connaissions n'est plus qu'un lointain souvenir. Une pénurie alimentaire a conduit l'humanité sur le déclin au point que des scientifiques ont mis au point un produit conduisant les hommes à la mort. Malheureusement, il y a eu des effets secondaires car au lieu de trouver le repos éternel, les victimes sont transformées en monstres incontrôlables et assoiffés de sang. Au milieu de ce paysage chaotique, Max (Ray Bullock Jr.) fait tout pour survivre ; armé de ses 2 petites hachettes il massacre tous ceux qui se mettent sur son chemin.

    01.jpg

    S'il s'agissait d'un film amateur tourné par des potes d'enfance, on aurait pu être conciliant avec The Vanguard mais apparemment il s'agit bel et bien d'un projet dit professionnel. Une fois encore, le monde est en perdition avec des pseudo-zombies (qui font davantage penser à des orangs-outangs dans leur déplacement) qui trainent par-ci par-là et une poignée d'hommes non-infectés dégomment tout ce qui se présente sous leurs yeux. Jeu d'acteur catastrophique, dialogues minimalistes ou quand ils existent vraiment pompeux et réalisation aussi excitante qu'une pub pour La vache qui rit ; faut-il en rajouter pour vous faire comprendre qu'il s'agit là d'un bon gros navet ?

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2009-2010 0 commentaire