Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dvd

  • Double Zéro

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Le monde vit peut-être ses derniers instants ; un missile nucléaire vient d’être dérobé et la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) est en pleine ébullition. Il faut agir vite et bien, afin de ne pas éveiller les soupçons du Mâle (Edouard Baer), une équipe improbable d’espions est constituée ; Ben & Will (Eric Judor & Ramzy Bedia) vont devoir sauver le monde. Ce que tous deux ignorent c’est qu’ils doivent simplement servir de diversion pour laisser agir les véritables héros. Convaincus que le sort du monde repose sur leurs épaules et équipés des derniers gadgets, ils trouveront sur leur chemin la terrible Natty Dreads (Georgianna Robertson) !

    01.jpg

    Après avoir détourné La tour infernale, le célèbre duo comique s’attaque maintenant au film d’espionnage en nous proposant leur version de James Bond avec leur style si particulier. Inutile de s’attendre à du changement de leur part, on retrouve toujours cet humour propre au tandem qui peut aussi bien laisser indifférent certains que faire rire aux éclats les autres. Si on ne rechigne pas à jeter un œil (voire les deux) à Double Zéro, cette comédie de Gérard Pirès perd rapidement son souffle et il ne reste plus qu’à se contenter des gesticulations d’Eric & Ramzy et de quelques jeux de mot peu subtils.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Anacondas 4 : La piste de sang

    star 0.jpg

    40.jpg

    Notre pote Alex (Calin Stanciu) s’était rendu en foret pour assouvir sa passion pour la paléopathologie - oui, chacun son hobby- et il ne s’imaginait pas que quelques heures plus tard, il se retrouverait dans une telle galère ! Ça a commencé lorsqu’il a croisé la route d’Amanda (Crystal Allen) partie à la recherche de Peter (Zoltan Butuc), un scientifique travaillant sur un sérum révolutionnaire. C’est d’ailleurs ce sérum dont a besoin M. Murdoch (John Rhys-Davies) lui à qui il ne reste plus qu’une semaine à vivre. Il a donc engagé un tueur pour éliminer Amanda & Peter et surtout mettre la main sur ce produit miraculeux mais dans cette grande foret se trouve également une équipe d’archéologues et surtout un anaconda géant et quasi-immortel ce qui n’est pas à négliger !

    01.jpg

    Oh inutile de faire semblant, tout le monde trépignait d’impatience à l’annonce de ce 4ème épisode ! L’histoire se déroule peu après Anaconda 3 : L’héritier et on retrouve pour l’occasion les personnages d’Amanda & Murdoch plongés dans un film palpitant et révolutionnaire. Evidemment que je plaisante !! A mesure que la saga avance, elle atteint un niveau de ridicule rarement atteint et pour limiter les dégâts, c’est une œuvre réservée pour la télévision mais qui a tout de même eu droit à sa sortie DVD. Cette magnifique scène du serpent dans la clairière à la poursuite de ses 2 victimes résume d’ailleurs parfaitement Anacondas 4 : La piste de sang. Il sera difficile de faire plus pourri mais je suis sur que ce n’est pas un défi qui effrayera nos potes américains !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Trafic mortel

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Vous ne pouvez pas le manquer, Jack Robideaux (Jean-Claude Van Damme) est facile à repérer puisqu’il est toujours accompagné de son pote Jack … un lapin ! Ce flic vient de débarquer à Columbus au Nouveau-Mexique pour intégrer l’effectif de la Police des frontières et son arrivée n’est pas passé inaperçu. Après une première baston dans le bar de Doris pour faire connaissance avec les locaux il va rapidement se mettre au boulot pour démanteler un important réseau de drogue. Une longue bataille qui ne laisse pas Jack indifférent car son arrivée n’est pas le fruit du hasard ; il a des comptes à régler !

    01.jpg

    Jean-Claude Van Damme et un lapin c’est un duo atypique et c’est bien la seule chose qu’on a envie de retenir de Trafic mortel, un film aussi excitant qu’un concours de l’Eurovision. J’exagère un  peu car il y a tout de même un peu d’action comme la poursuite de ce bus avec à son bord des religieux et qui va se transformer en machine de guerre ou encore la baston dans la prison mexicaine. Hormis cela, le scénario est d’une profonde banalité à l’image de la performance de l’acteur belge qui distribue son quota de pains. Pour conclure ; une réalisation pauvre et pas grand-chose à se mettre sous la dent et à moins de vouloir compléter une biographie sur Van Damme, on se dispensera aisément de ce film.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Anacondas A la poursuite de l’Orchidée de sang

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    New-York. Notre pote Gordon Mitchell (Morris Chestnut) attendait le feu vert pour partir en expédition à Bornéo et c’est désormais fait ! Le but de ce voyage est de récupérer la Perrinia Immortalis, appelée également Orchidée de sang et qui ne fleurit que pendant 6 mois tous les 7 ans. Les vertus de cette plante seraient miraculeuses et pourraient offrir à l’humanité un don comparable à la fontaine de jouvence. A peine arrivé, ils ont déjà un problème puisqu’aucun bateau ne les attend et ils doivent se résoudre à débourser 50 000 $ pour s’adjoindre les services d’un certain Bill Johnson (Johnny Messner). Trouver la fleur n’est déjà pas une mince affaire cela l’est encore moins lorsqu’ils vont se retrouver avec des anacondas à leurs trousses !

    01.jpg

    Et c’est reparti pour une chasse à l’anaconda enfin je devrais plutôt dire une chasse à l’homme ! Bon évidemment on a fait table rase du précédent casting, on a bien compris qu’il fallait juste trouver quelques victimes pour garnir le ventre du serpent. Ce dernier justement atteint des proportions encore plus hallucinantes conséquence d’une plante étonnante et on s’en est donné à cœur joie dans les effets spéciaux. Le scénario n’est donc qu’une excuse pour envoyer une petite équipe se perdre dans la jungle et jouer les proies privilégiées de la créature ! Vous l’aurez sans doute compris, Anacondas A la poursuite de l’Orchidée de sang joue sans vergogne la carte de la série B pour attirer les spectateurs ; un choix largement assumé poussant à prolonger la saga les années suivantes.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Legion X

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Ils s’appellent Xiao Lan, A Jian, Wang Zhong Dao, Hong Ren Fang & Ji Ya Zhu (Amber Wang, Ethan Ruan, Allen Yang, Lan Chen-Lung & Terry Kwan) ett ont tous vécu ou sont en train de vivre une terrible épreuve. Rien ne les destinait à se rencontrer jusqu’au jour où un individu est venu leur présenter un bracelet capable de bouleverser leur existence. En portant ce bracelet, ils se découvrent des pouvoirs et notamment la possibilité de manipuler le champ électromagnétique terrestre qui les entoure ; c’est ce qu’on appelle la Magnipulation. Ils sont désormais des légios mais pour être admis définitivement la confrérie, ils devront accomplir une mission : récupérer le Livre de Légio et assassiner celui qui détient cet artefact Ji Shi Xin (Teddy Lo).

    01.jpg

    Puisque les super-héros américains cartonnent au box-office, nos potes coréens se sont certainement dit qu’il y avait là un bon filon à exploiter. L’idée n’est pas révolutionnaire - un bracelet octroyant des pouvoirs surnaturels- et on aurait facilement fait l’impasse dessus si Legion X avait su proposer un spectacle digne de ce nom. Que ce soit au niveau des scènes d’action ou des effets spéciaux, on n’est vraiment pas gâté et surtout l’introduction du sujet traine en longueur soit 1 heure avant que les choses sérieuses ne commencent. On a en plus l’impression que ce film ne fait que préparer le terrain pour une éventuelle suite mais là c’est plutôt mal barré !

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Anaconda

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    C’est au cœur de la jungle amazonienne que notre pote Terri Flores (Jennifer Lopez) va réaliser son premier documentaire ayant pour thème les Shiri-Shama, le peuple de la brume. Accompagnée de toute son équipe, ils remontent la rivière lorsqu’il croise sur leur chemin Paul Sarone (John Voight) dont le bateau est tombé en panne. Ce chasseur de serpents, pour les remercier, leur propose de les guider mais ce périple va soudainement tourner au cauchemar. D’abord avec l’accident de Steven (Eric Stoltz) et par la suite quand un anaconda vient s’inviter à la fête et dévorer quelques hors d’œuvre. Seul Paul n’est pas surpris et pour cause, il tient à capturer cet animal hors-norme qui pourrait lui rapporter un beau paquet d’argent.

    01.jpg

    L’Anaconda possède quelque chose de fascinant ; capable d’atteindre plus de 7 mètres on l’imagine comme un vrai prédateur capable de faire d’un homme qu’une bouchée. Ce film s’inspire donc de ces croyances pour nous offrir un divertissement avec un casting étonnamment étoffé pour ce genre rassemblant Jennifer Lopez, John Voight, Owen Wilson, Ice Cube ou encore Eric Stoltz. Surprenant puisque la véritable star est bien entendu ce serpent géant qui ne demande qu’à s’amuser reproduit à travers des effets spéciaux numériques mêlés à un animal reproduit mécaniquement (le réalisme étant plus probant dans le dernier cas). A sa sortie, Anaconda avait des allures de blockbuster avant de prendre avec les années le statut de film de série B et cela reste une récréation pas désagréable.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • The calamari wrestler

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Ça aurait du être la consécration pour notre pote Koji Taguchi (Akira Nogami) qui a enfin conquis la ceinture IMGP faisant de lui le champion incontestable du catch japonais. Les projecteurs vont pourtant vite se tourner vers un mystérieux invité ; un calamar monte sur le ring et met le nouveau champion au tapis devant des témoins ébahis ! Parmi ceux-là se trouve la compagne de Taguchi et qui comme tous les spécialistes de catch ont reconnu que cet incroyable lutteur serait en fait Kan-ichi Iwata (Osamu Nishimura), une ancienne star de la discipline. Les médias s’emparent rapidement de cet incroyable retour  et l’on évoque déjà le futur combat entre Taguchi et ce calamar qui passionne tout le pays.

    01.jpg

    Un calamar catcheur !! Une idée tellement prodigieuse qu’on s’étonne que personne n’y ait pensé avant sans compter qu’une pieuvre et une écrevisse boxeuse vont également s’inviter à la fête. C’est sur, il n’y vraiment que les japonais pour nous pondre ce genre de délire et si c’est plutôt cocasse dans un premier temps, The calamari wrestler affiche vite ses limites. Trop peu de combats d’autant plus que ceux-ci sont loin d’être extraordinaires, cette comédie avait largement le potentiel d’aller plus loin dans l’humour absurde ce qui laisse le spectateur clairement sur la faim. Un film juste correct qui, avec un peu plus de panache, aurait bien pu atteindre le statut d’œuvre culte chez certains spectateurs.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Dance for it

    star 0.jpg

    aff.jpg

    Ce n’est pas la grande joie actuellement pour notre pote Carmen Salgado (Aimee Garcia) qui vient de se faire virer du lycée pour 2 semaines après avoir frappé une camarade. Il n’y a que le hip-hop qui arrive à lui rendre un peu le sourire mais sa famille préférerait qu’elle consacre son énergie aux études plutôt qu’à la danse. Son professeur Franck Martin (Al Bandiero) pense lui aussi qu’elle a du potentiel et va l’encourager à soumettre sa candidature à la fac de Lockland en Californie où elle pourrait intégrer dans le même temps une prestigieuse école de danse. Carmen ne croit pas beaucoup en ses chances mais de nombreux évènements vont l’amener à se poser des questions sur son avenir.

    cinéma, film, dvd, drame, danse,dance for it, Aimee Garcia, Al Bandiero, Jossara Jinaro, Gina Rodriguez, Louie Alegria, Derrick Denicola, Andres Perez-Molina, Gustavo Mellado, Carmen Marron

    Bon pour une fois on évite l’écueil du concours de danse pour lequel il faut monter un crew, Dance for it joue lui la carte de la fille issue d’un milieu modeste et qui va s’en sortir par la danse. A coté de ça quelques intrigues secondaires comme la meilleure copine victime de maltraitances, les altercations avec la famille ou encore la dispute avec le boyfriend difficile de faire plus cliché ! Reste ensuite les scènes de danse avec des chorégraphies vraiment quelconques et puis chose plus étonnant ; une héroïne que l’on ne voit pas beaucoup en action. C’est assez désespérant de voir des films comme ça et il vous faudra vraiment être affamé du genre pour en tirer un brin de plaisir.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • Je crois que j'aime ma femme

    Bonjour à tous !

     

    4f4f5627fe9073ea0584326d0437a88d.jpg

    01.jpgJe m’appelle Richard Cooper (Chris Rock) et je vous présente ma femme Brenda (Gina Torres) avec qui j’ai eu 2 enfants. On habite dans cette belle maison et j’ai un super boulot ; bref le bonheur par excellence sauf que dans mon couple, je m’ennuie !!

     

    Depuis quelques temps, plus moyen d’avoir des relations sexuelles avec Brenda et chaque jour je fantasme sur les autres femmes qui m’entourent. Et puis, elle est réapparue ; Nikki Tru (Kerry Washington) encore plus belle que dans mes souvenirs.

    02.jpg

    Au départ, elle voulait juste que je l’aide à trouver un boulot mais elle passait de plus en plus de temps avec moi. Ça paraissait étrange, on ne faisait rien de mal mais je ne pouvais pas dire la vérité à Brenda et je culpabilisais de passer du bon temps avec elle. Difficile de résister à une aussi jolie femme mais je vais vous avouer un truc, je crois que j’aime ma femme.

     

     

     

    En savoir plus sur Je crois que j'aime ma femme ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Magic Baskets

    aff.jpg

     

    01.jpgSalut, je m’appelle Calvin Cambridge (Lil’ Bow Wow).

    Oui c’est moi la nouvelle star des Los Angeles Knights et je n’ai que 13 ans ! En fait, tout a commencé à l’orphelinat quand j’ai découvert une paire de baskets ayant appartenu à Michael Jordan, tu le crois ça ?



    Bref, à partir du moment où j’ai mis ces chaussures, je suis devenu un crack au basket et j’ai même battu Tracey Reynolds (Morris Chestnut) devant tout le public. C’est là que le coach Wagner (Robert Foster) m’a proposé d’intégrer les Knights et de participer à leur tournée.



    02.jpgC’est trop dingue ! Je partage la chambre de mon pote Tracey et j’ai découvert un truc super cool : le room service !! T’as juste à faire le 6 sur le téléphone et tu peux commander ce que tu veux et surtout c’est gratuit.

     

     

     

    En savoir plus sur Magic Baskets ?

    En savoir plus sur Magic Baskets 2 ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire