Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nouveau départ

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    C’était il y a 6 mois, la disparition de Katherine (Stephanie Szostak) a laissé un grand vide chez les Mee. Un dramatique évènement que notre pote Benjamin (Matt Damon) a encore du mal à accepter mais la priorité pour lui est de rendre le sourire à ses enfants. Pour cela, il faut tourner la page et il commence par démissionner et veut désormais trouver une nouvelle maison. Accompagné de sa fille Rosie (Maggie Elizabeth Jones), il trouve la maison idéale disposant par ailleurs d’un énorme terrain et pour cause ; il s’agit d’un zoo ! L’idée peut paraitre saugrenue mais Benjamin a toujours aimé l’aventure et va beaucoup s’investir dans la réouverture de ce par cet essayer par la même occasion de faire retrouver un peu de joie de vivre à son fils Dylan (Colin Ford).

    01.jpg

    Le scénario du film a puisé son inspiration dans le livre de Benjamin Mee qui a réellement vécu cette folle aventure et on s’attendait à ce que Cameron Crowe (Rencontres à Elizabethtown / Vanilla Sky) en fasse quelque chose de plus qu’une simple fable familiale. Le miracle n’aura pas lieu, le film est une somme de clichés comme l’illustrent le conflit Père / fils ou ce méchant inspecteur qui a l’avenir de nos potes entre ses mains. Les présences de Johansson & Damon ne semblent motivées que pour tenter de dissimuler les faiblesses de ce Nouveau départ qui à l’arrivée n’apporte que du déjà vu. Si au moins on avait pu se consoler avec ce parc animalier malheureusement la visite tourne court, pour une bonne sortie en famille cherchez plutôt un bon zoo !

     

    Il faut le voir pour : Adopter la technique des 20 secondes de courage !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Les Vengeurs Ultimate

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    1945. Adolf Hitler est vaincu, la victoire est proche mais Steve Rogers alias Captain America n’a pas fini de se battre et lance un dernier assaut mais le héros se retrouve éjecté dans une mer glacée où son corps s’enfoncera dans les profondeurs. Retour au présent, le colonel Nick Fury vient de faire une découverte miraculeuse ; le corps de Captain America a été conservé dans un bloc de glace et grâce au sérum de super-soldat qu’on lui a administré il a pu être ramené à la vie ! Un retour providentiel puisque la Terre est sous la menace d’extraterrestres appelés Chitauri. Fury décide de former une équipe de super-héros et va faire appel pour cela à Giant-man, la Guêpe, La veuve noire, Œil de faucon & Iron Man. Ainsi naissent les Vengeurs Ultimate !

    01.jpg

    Les plus perspicaces d’entre vous auront bien entendu reconnu la célèbre équipe issue de l’univers Marvel dans leur version Ultimate (Un univers Marvel alternatif né en 2000). Le dessin animé revient ainsi sur la formation de l’équipe en s’inspirant du comic réalisé par le duo Mark Millar & Brian Hitch. Il ne faut pas vous attendre à retrouver la quintessence graphique du dessinateur de la bande-dessinée et même l’animation laisse parfois à désirer. Si dans l’ensemble, le look des personnages est respecté, seul Iron Man revêt une armure plus proche de l’univers classique mais cela relève vraiment du détail. Les Vengeurs Ultimate n’a donc rien de vraiment exceptionnel et ne saura satisfaire que les grands fans.

    Lien permanent Catégories : Les séances de 2011-2012 0 commentaire
  • L’amour et rien d’autre

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Les derniers adieux sont faits, il ne reste plus qu’à emballer quelques bricoles et nos potes Martha & Paul (Sandra Hüller & Felix Knopp) seront prêts à partir s’installer à Marseille. Paul part le premier, sa femme avait prévue de le rejoindre une semaine après malheureusement pour elle, leur couple ne sera plus jamais réuni. Martha reçoit en effet la visite de 2 policières qui viennent lui apprendre une dramatique nouvelle : le corps de son mari a été retrouvé sur un parking à Marseille et surtout il aurait lui-même mis fin à ses jours. Entre tristesse et incompréhension, la jeune femme est totalement déboussolée et le sera encore davantage lorsqu’elle apprend qu’il lui a caché beaucoup de choses.

    01.jpg

    Au terme de la première demi-heure, j’avais un peu peur que L’amour et rien d’autre ne se contente de n’être qu’un énième drame larmoyant et puis soudainement, le film prend une tout autre tournure. D’abord veuve éplorée, Martha arbore un tout autre visage après sa rencontre avec celui qu’elle appellera Nino donnant ainsi une autre impulsion à l’histoire mais on regrette que le réalisateur n’ait pas pris soin d’explorer un peu plus le comportement étrange du personnage. Il y a des choix vraiment curieux, le pire étant sans aucun doute ce générique de fin en décalage complet à se demander si ce n’est pas le résultat d’un pari perdu ! Une belle idée pas très bien exploitée mais qui mérite qu’on y jette un coup d’œil.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à vous recoiffer avec classe (enfin pour ceux qui ont encore des cheveux).

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Miracle en Alaska

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    1988. Journaliste local en Alaska, notre pote Adam Carlson (John Krasinski) rêve de devenir un jour un grand présentateur télévisé mais en attendant, il devra se contenter d’une série de reportages sur le quotidien de la ville de Barrow. Après s’être intéressé à la gastronomie mexicaine, il va trouver un sujet autrement plus intéressant : le sort de 2 baleines grises et de leur enfant pris dans la glace et qui semblent condamnés si personne ne leur vient en aide. Cette histoire va connaitre un rebondissement incroyable lorsque le reportage d’Adam est relayé sur une chaine nationale. Commence alors une mobilisation des amoureux des animaux à commencer par Rachel Kramer (Drew Barrymore) qui se bat depuis de nombreuses années déjà avec Greenpeace.

    01.jpg

    Il n’y a rien dans ce film inspiré d’une histoire vraie qui pourra réellement nous surprendre : 3 baleines pris au piège vont être secourus par la formidable mobilisation des hommes. Un scénario à la Sauvez Willy totalement convenu auquel viennent tout de même prendre part Drew Barrymore & Kristen Bell à la tête d’un riche casting. Evidemment il y a beaucoup de bons sentiments dans Miracle en Alaska, c’en est parfois même mielleux mais ce genre de film est clairement destiné aux jeunes spectateurs et à leurs parents forcés (ou non) de les accompagner. A moins de vouloir faire plaisir à vos enfants, on ne peut que difficilement se motiver pour se rendre dans les salles obscures afin de voir un tel film qui utilisent toutes les ficelles du genre.

     

    Il faut le voir pour : Avoir avec vous un carton si vous devez aller en Alaska sinon vous risquez de le payer cher !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Miss Bala

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    Qui sait si la vie de Laura Guerrero (Stephanie Sigman) ne sera pas bouleversée d’ici quelques jours ? Avec sa pote d’enfance Suzu (Lakshmi Picazo), elle s’est présentée aux sélections pour l’élection de Miss Baja California et c’est avec une certaine satisfaction qu’elles apprennent qu’elles ont été retenues. La soirée va se terminer dans une boite de nuit ; le Millénium même si Laura n’avait aucune envie de s’y rendre d’autant plus qu’elle va assister à une sanglante fusillade. Elle se retrouve nez à nez avec un des assaillants et dans la panique provoquée par cette attaque, elle perd la trace de son amie. Le lendemain, elle décide de la rechercher mais se faisant va se retrouver de nouveau mêlé avec le criminel Lino Valdez (Noe Hernandez), l’engrenage infernal vient de débuter pour elle.

    01.jpg

    Témoignage édifiant d’une certaine banalisation de la criminalité au Mexique pouvant impliquer n’importe quel civil. C’était un fait-divers qui n’avait fait que quelques lignes chez nous mais qui illustre parfaitement l’influence des cartels dans un pays impuissant, une Miss avait été arrêtée pour ses liens avec des activités criminelles. Se dévoile ainsi son parcours hors-norme ; de l’espoir d’être élue reine de beauté elle se retrouve ensuite au milieu de gunfights ou encore devient un appât pour abattre un Général. Stephanie Sigman incarne avec grande justesse cette Miss Bala, une femme complètement submergée par les évènements et envahie par la peur mais il manque quelque chose à ce film, une scène choc pour réellement nous marquer.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus jamais sous-estimer les Miss !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • L’enfant d’en haut

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    La montagne ça le gagne ! Notre pote Simon (Kacey Mottet Klein) parcourt les pistes enneigées mais contrairement aux nombreux vacanciers, il n’est pas là pour skier mais pour voler du matériel. Gants, lunettes, skis tout est bon à prendre pour lui à partir du moment que cela lui rapporte assez d’argent et de lui permettre d’acheter de quoi manger pour lui mais également pour sa sœur. Bien qu’elle soit l’ainée Louise (Léa Seydoux) n’est pas aussi active que Simon bien au contraire, elle préfère sortir avec ses copains et dépenser l’argent difficilement acquis. Même si cela est devenu une routine pour ce garçon de 12 ans, il fait parfois preuve d’imprudence et c’est ainsi qu’il va faire la connaissance de Mike (Martin Compston).

    01.jpg

    Ne serait-ce que pour la performance du jeune Kacey Mottet Klein (que l’on a déjà pu apercevoir dans Home ou Gainsbourg, vie héroïque), je ne peux que vous conseiller de découvrir L’enfant d’en haut car ce comédien a sans aucun doute du talent à revendre ! Véritable révélation, il  porte littéralement la réalisation d’Ursula Meier sur ses épaules sans jamais vaciller et le fait en compagnie d’une Léa Seydoux qui s’impose progressivement comme le nouveau visage du cinéma français. Une chronique sociale puissante qui met d’abord l’accent sur les disparités entre riches et pauvres puis prend ensuite une tournure encore plus dramatique avec cette vérité qui nous est assénée. Un film proche d’atteindre les grands sommets.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller davantage vos affaire lorsque vous irez au ski !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Lock out

    star 03.jpg

    aff.jpg

    2079. MS-One est un complexe pénitencier qui a la particularité d’être situé dans l’espace ; y sont retenus les plus dangereux criminels placés en stase. Des conditions de détention qui font s’interroger Emilie Warnock (Maggie Grace) venue pour éclaircir certains points hélas lors d’une entrevue avec Hydell (Joseph Gilgun), celui-ci parvient à récupérer une arme et à se libérer. Ce sont ensuite 500 prisonniers qui vont retrouver la liberté et qui s’emparent de la prison, une situation qui inquiète d’autant plus le Président des Etats-Unis qu’Emilie a été prise en otage et qu’il s’agit de sa fille ! Une mission de sautage exceptionnelle est donc organisée et c’est notre pote Snow (Guy Pearce) qui va devoir jouer les pompiers de service.

    01.jpg

    Mélange de Demolition Man et de Cellule 211, ce sont les spectateurs avides d’action qui vont être servis ! Ça démarre tambour battant avec une course-poursuite aux allures d’introduction de jeu vidéo et place ensuite à une révolte carcérale menée par les imposant Vincent Regan & Joseph Gilgun (le nouveau venu de chez Misfits). Le Héros Guy Pearce vient alors à la rescousse de sa belle tout en glissant quelques notes d’humour et en profite pour distribuer quelques pains. A défaut de pouvoir nous surprendre, Lock out joue sans subtilité aucune la carte de l’efficacité parvenant sans grand mal à faire passer un bon moment à ceux qui sont venus chercher un peu d’évasion !

     

    Il faut le voir pour : Trouver une bonne alternative pour teindre vos cheveux !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Viva Riva !

    star 03.jpg

    aff.jpg

    Cela fait bien 10 ans que notre pote Riva (Patsha Bay) n’avait pas foulé les terres congolaises et s’il est revenu à Kinshasa c’est aussi pour faire du business ! Il n’est pas revenu les mains vides puisqu’il a avec lui un camion plein de baril d’essence, un véritable trésor alors que la ville se retrouve en pleine pénurie de carburant. Avec un prix au litre qui ne cesse d’augmenter, il va toucher un joli pactole et pour fêter ça il est allé retrouver son pote d’enfance J.M. (Alex Herabo). A cette occasion, il aperçoit la belle Nora (Manie Malone) sur laquelle il va totalement flasher mais il devrait se méfier car elle n’est pas seule. Pendant ce temps, un certain César (Hoji Fortuna) débarque lui aussi à Kinshasa à la recherche de Riva.

    01.jpg
    En prenant comme référence Scarface ou Pulp fiction, certaines critiques avaient bien entendu éveillé ma curiosité par rapport à Viva Riva ! mais cette enthousiasme semble bien exagéré. Oui ce polar se déroulant en plein cœur de Kinshasa possède quelques atouts tels que cette jungle urbaine transpirante de corruption. On veut bien croire que dans le paysage cinématographique africain ce film puisse s’imposer comme une future référence mais en tant que spectateur averti que nous sommes, on ne peut pas ignorer le jeu parfois hésitant de certains comédiens ou des séquences d’action aussi peu convaincantes que pauvres dans la mise en scène. Divertissant sans plus.

     

    Il faut le voir pour : Faire vos réserves de carburant !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Je suis

    star 04.jpg

    aff.jpg

    Ils s’appellent Chantal, Christophe & Christophe et tous 3 sont patients à l’hôpital Coubert. Cet institut est spécialisé dans la rééducation des victimes d’Accident Vasculaire Cérébral ayant pour conséquence un dysfonctionnement au niveau du cerveau. Comme vous et moi, ils avaient une existence ordinaire jusqu’à cet accident qui allait totalement bouleverser leur vie. Ils ont été plongés dans un profond coma et l’optimisme n’a pas toujours été au rendez-vous mais ils ont sur faire preuve de combativité avec l’espoir de retrouver un jour une vie normale. Faire travailler sa mémoire, exprimer leurs sentiments ce sont autant de choses qu’ils doivent réapprendre et c’est cette bataille quotidienne que nous allons suivre.

    01.jpg

    Voici un documentaire magnifique qui devrait aider beaucoup de personnes à se remettre un peu les idées en place, le parcours de 3 patients victimes d’un AVC imprévisible et brutal. Les séquelles se manifestent par des troubles de la compréhension, de la réflexion, la perte d’émotion ou encore la paralysie de certains membres. On suit ainsi leur quotidien fait d’efforts perpétuels pour réapprendre à vivre avec l’amour et le soutien inconditionnel de leurs proches. Il y a beaucoup d’émotion dans Je suis mais également des sourires à travers ces témoignages sans oublier le travail formidable de ces professionnels qui ne ménagent pas leurs efforts pour les aider. Une tendresse particulière pour Christophe, ce professeur de tennis au visage impassible alors qu’il arborait auparavant un sourire permanent et qui me fait décrocher le Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Admirer de vrais battants !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Tyrannosaur

    star 03.5.jpg

     

     

    aff.jpg

    Après avoir perdu aux jeux, notre pote Joseph (Peter Mullan) s’est de nouveau laissé emporter ce qui l’a conduit à commettre l’irréparable : il a frappé à mort son chien Bluey, son dernier vrai compagnon. Cet homme vit en effet seul depuis la mort de sa femme et depuis ce drame, il n’a cessé de se replier sur lui-même si bien qu’il lui arrive souvent de perdre ses nerfs. Une nouvelle altercation vient de se produire avec des jeunes dans un bar, une réaction qu’il ne supporte plus lui-même et est-ce vraiment le hasard qui va le conduire dans la boutique d’Hannah (Olivia Colman). Cette dernière, croyante, n’hésite pas à tendre la main aux autres mais qui lui tend la main lorsqu’elle en a besoin ?

    01.jpg

    Nouvelle étape dans la carrière de Paddy Considine qui signe avec Tyrannosaur son premier long-métrage mais surtout donne une suite à son court Dog Altogether. Il dresse les portraits sans concessions de 2 écorchés de la vie ; un homme qui traverse la vie tel un spectre et une femme qui se raccroche à sa foi pour ne pas se laisser complètement abandonner au calvaire qu’est devenu son couple. Si au départ on est submergé par la prestation de Peter Mullan, c’est ensuite l’excellente Olivia Colman qui accapare notre attention, l’un et l’autre donnent ainsi tout le caractère de ce film. A l’opposé du feel good movie, voici donc un feel bad movie puissant et superbement maitrisé, à découvrir car le Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Offrir un peu plus de sourire aux autres !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Les coups de coeur, Premières Impressions 2012 0 commentaire