Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anne marivin

  • Le talent de mes amis

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    A 35 ans, la vie d'Alexandre (Alex Lutz) est déjà devenue une routine. Marié avec Carole (Anne Marivin) avec qui il essaie d'avoir un enfant, cet employé d'une compagnie d'assurances partage ses bureaux avec Jeff (Bruno Sanches) qui ne lui facilite pas toujours les choses. C'est au cours d'une formation organisée par sa boite qu'Alexandre a l'occasion de revoir un autre de ses potes d'enfance Thibaut (Tom Dingler) ; des retrouvailles qui vont changer sa vie. Du jour au lendemain il décide en effet de tout plaquer pour tenter sa chance dans sa véritable passion : la chanson ! Fortement encouragé par Thibaut, Jeff lui au contraire sent leur complicité s'éloigner.

    01.jpg

    Sur scène, à la télévision, au cinéma ; Alex Lutz ajoute une nouvelle corde à son arc en réalisant son premier long-métrage. A cette occasion, il a fait appel à ses potes et notamment Bruno Sanches qui n'est autre que son compère dans la pastille La revue de presse de Catherine & Liliane diffusée dans le Petit journal de Canal +. Le talent de mes amis nous présente les portraits de trentenaires bien établis qui vont soudainement voir leur vie remis en cause. Un scénario sans surprises pour une comédie assez morne où seuls quelques sourires parcourent l'histoire avec des personnages finalement assez quelconques.

     

    Il faut le voir pour : Éviter de jouer aux fléchettes au bureau !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • SMS

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Après de nombreux travaux, notre pote Laurent (Guillaume de Tonquédec) pouvait pleinement profiter de sa belle maison avec sa femme Nathalie (Anne Marivin) et leur fils Milo (Timothé Vom Dorp). Dans l’idéal, c’est ce qu’il souhaitait sauf qu’aujourd’hui il y a de nombreuses fuites sur le toit et que cela annonce une journée plutôt intense pour ce père de famille. Alors qu’il marchait dans la rue avec Milo, il reçoit un SMS qui était en fait destiné à Nathalie et découvre ainsi qu’elle le trompe ! A peine le temps de réaliser cela et d’essayer de découvrir l’identité de l’expéditeur du message qu’il est victime d’une agression et son portable est dérobé. Après avoir tenté désespérément de le récupérer, Laurent découvre alors que son fils a disparu.

    01.jpg

    Ça démarre tambour battant et on se dit alors qu’on va passer un bon moment et puis sans qu’on s’y attende, subitement le coup de frein est donné et la sortie de route devient alors inévitable ! On reconnait que le réalisateur Gabriel Julien-Laferrière tente d’insuffler de l’énergie et du dynamisme à sa comédie à travers les flashbacks ou les interventions de la voix-off mais ce n’est pas avec ça qu’il va nous emballer. De la même façon, le personnage de Franck Dubosc qui aurait pu amener un second souffle n’apporte finalement rien si ce n’est du ridicule. En dépit de la sympathie éprouvée à l’égard du malheureux héros Guillaume de Tonguédec et de l’adorable bouille de Timothé Vom Dorp, il faut bien avouer que SMS est "Vrément PA T-Rible" !

     

    Il faut le voir pour : Toujours vérifier à qui vous envoyez vos SMS !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • SMS

    Notre pote Guillaume De Tonquédec pensait avoir construit une belle vie de famille mais un SMS plus tard et son monde (ainsi que sa maison) s'écroule ! La réalisation est signée Gabriel Julien-Laferrière (Neuilly sa mère !) et ça a l'air plutôt pas mal.

    Date de sortie : 20 Août 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Il était une fois, une fois

    star 03.jpg

    aff.jpg

    C’est avec plein d’espoir que Willy Vanderbrook (François-Xavier Demaison) débarque en France ; il a en effet rendez-vous pour un important rendez-vous qui pourrait lui ouvrir les portes de la conciergerie du prestigieux hôtel Westin Paris Vendôme. Malgré un CV impeccable, sa candidature n’est pas prise au sérieuse en raison de ses origines belges et cela il a bien du mal à l’accepter. Histoire de régler les comptes, il décide avec ses potes d’enfance Serge & Frank (Charlie Dupont & Jean-Luc Couchard) de retourner à l’établissement en se faisant passer cette fois pour un membre de la famille royale belge. Un subterfuge qui trompe tout le monde et même Jessica (Anne Marivin) mais lorsqu’elle découvre la vérité, elle s’en sert comme moyen de pression pour commettre un casse mémorable.

    01.jpg

    Nos voisins belges sont de nouveau à l’honneur et c’est bien évidemment à travers une comédie qu’ils viennent défendre leurs couleurs. Si on connait déjà bien Jean-Luc Couchard, on découvre un peu plus Charlie Dupont entourant le duo Marivin / Demaison dans un film où les blagues fusent avec quelques répliques bien senties. On notera également une succulente apparition en guest-star de Stéphane Bern, le spécialiste ès de la royauté. Au final, Il était une fois, une fois est une comédie tout ce qu’il y a de plus sympathique où l’ on retrouve un petit échantillon d'idées reçues pour mieux les tourner en dérision et qui saura vous faire passer un bon moment et vous donner la frite.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à reconnaitre les différents accents belges !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Incognito

    Salut !

    aff.jpg

    01.jpgOui, c’est bien moi Luka (Bénabar) le célèbre chanteur mais s’il vous plait ne me faites pas remarquer ! Je vais vous expliquer, vous voyez le mec là-bas ; il s’appelle Thomas (Jocelyn Quivrin) c’est un pote d’enfance et je pensais qu’il était mort.

     

    Entre-temps, j’ai trouvé dans mes affaires un carnet lui appartenant où il y avait toutes les chansons qui ont fait de moi la star d’aujourd’hui. Bon évidemment, je n’ai pas encore eu le courage de lui révéler la vérité mais comme il n’est de passage que pour quelques jours, je me suis dit que ce n’était peut-être pas nécessaire de l’embêter avec des détails.

     

    02.jpg

    Donc pendant quelques jours je dois faire profil bas et passer incognito auprès du grand public mais ça ne va pas être facile !

     

     

     

    En savoir plus sur Incognito ?

     

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Tu seras mon fils

    aff1.jpg

    Les vendanges approchent à grands pas et Paul De Marseul (Niels Arestrup) vient d’apprendre une terrible nouvelle : son régisseur et pote d’enfance François (Patrick Chesnais) est atteint d’un cancer ! Bien entendu, l’état de santé de son ami occupe ses pensées mais il est également inquiet pour l’avenir de son domaine viticole malgré la présence à ses cotés de Martin (Lorànt Deutsch). Il faut dire que les relations entre le père et le fils sont particulièrement difficiles et Paul n’imagine pas une seule seconde que celui-ci soit capable de prendre en charge les vendanges. Il entre alors en contact avec Philippe (Nicolas Bridet), fils de François actuellement en Californie pour l’informer de la maladie de son père. Lorsque celui-ci fait son retour au domaine, l’idée de faire de lui le prochain régisseur fait progressivement son chemin.

    01.jpg

    Que celles et ceux qui apprécient le cinéma et le bon vin se lèvent car voici le film indispensable du moment pour eux. Tu seras mon fils, c’est la confrontation entre un père et son fils unis en apparence mais tellement étrangers l’un pour l’autre à la suite un drame qui aura bouleversé leurs vies. A l’image d’un bon vin, plus le temps s’écoule et plus l’immense Niels Arestrup devient irrésistible et c’est l’occasion de découvrir Lorànt Deutsch dans un registre bien différent lui qu’on a plutôt l’habitude de voir dans des comédies. Le film de Gilles Legrand évoque également l’univers des vignobles où se perpétue savoir-faire ancestrale et traditions familiales, une plongée véritablement passionnante. Un excellent cru à déguster sans modération !

     

    Il faut le voir pour : Eviter les vins de l’année 1963, ils ont un gout particulier.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Envoyés très spéciaux

    Quelle histoire !

    c.jpg

    a.jpgBonjour je me présente ; Albert Poussin (Gérard Jugnot), je suis technicien pour la station de radio R2i. La rédaction m’a envoyé couvrir l’actualité en Irak en compagnie de Frank Bonneville (Gérard Lanvin) mais je n’avais aucune envie de partir !

     

    Ma femme Françoise (Valérie Kaprisky) m’avait quitté quelques jours plus tôt sans la moindre explication et je ne pouvais pas partir comme ça ! Frank m’a finalement convaincu qu’il fallait que je prenne du recul et j’ai donc accepté de partir et c’est là que les choses se gâtent.

    b.jpg

    J’ai accidentellement jeté à la poubelle nos billets d’avion et l’argent qu’on nous avait confié. Depuis, nous nous cachons dans ce hammam en faisant croire à tout le monde que nous sommes en Irak !

     

     

    En savoir plus sur Envoyés très spéciaux ?

    Lien permanent Catégories : Dans la peau du héros 0 commentaire
  • Il reste du jambon ?

    aff1.jpg

    Qui aurait cru qu'en avalant des croquettes pour chiens, notre pote Justine (Anne Marivin) rencontrerait le grand amour ? En effet, pour les besoins d'un reportage elle a avalé une croquette et a eu une réaction allergique, résultat elle se retrouve clouée dans un lit d'hôpital soignée par le beau Djalil (Ramzy Bedia). Entre les deux, le courant passe plutôt bien mais il y a beaucoup de bruit autour d'eux ; leurs origines respectives font naitre de nombreux doutes au sein de leur famille. Pas toujours facile de combattre des préjugés qui ont la peau dure mais Justine & Djalil sont convaincus que leur amour surmontera cette épreuve.

    02.jpg

    On connaissait Anne Depetrini l'ex-animatrice télévisée, on la découvre désormais au cinéma avec son tout premier film. Le thème abordé lui n'est pas nouveau et a déjà nourri avec plus de succès d'autres comédies comme Mauvaise foi. C'est une première réalisation ce qui fait que Il reste du jambon ? est loin de la perfection avec déjà un duo Anne Marivin & Ramzy Bedia dont la complicité n'est pas si évidente et pas mal de blagues qui tombent souvent à l'eau. Beaucoup de maladresses (une conclusion précipitée et quelques clichés parfois agaçants) pour une nouvelle venue mais si on est d'humeur -voire très- conciliante l'ensemble peut vous faire passer un bon moment.


    Il faut le voir pour : Aider votre mère à faire ses devoirs si elle en a besoin !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Les petits mouchoirs

    aff.jpg

    Chaque année, toute une bande de potes d'enfance se retrouvent chez Max (François Cluzet) pour passer des vacances ensemble mais un drame est venu bouleversé leurs habitudes. Ludo (Jean Dujardin) a eu un grave accident de la route et est sérieusement touché mais les médecins sont optimistes. La bande hésite alors à partir en vacances et finalement ils décident qu'ils n'y resteront que 2 semaines, le temps que Ludo puisse reprendre des forces. C'est l'occasion pour tout le monde de se détendre même si Antoine (Laurent Lafitte) reste accroché à son portable, Marie (Marion Cotillard) parait anxieuse et qu'il y a comme une certaine tension entre Max & Vincent (Benoit Magimel).

    01.jpg

    Ce n'est pas peu dire qu'il s'agit là d'un des évènements cinématographiques de l'année et on ne s'y est pas tromper ; Guillaume Canet signe là le plus beau film de sa jeune carrière de réalisateur. On ne peut pas rester insensible devant Les petits mouchoirs, d'abord parce que son histoire est universelle mais surtout parce qu'elle est tellement authentique qu'elle trouve forcément un écho en chacun de nous. Et puis que dire de ce casting 5 étoiles ; on rit énormément (en grande partie grâce aux tribulations de François Cluzet) en compagnie de cette bande mais les larmes seront également de mises lors d'un dénouement émouvant. Même si l'on peut déplorer quelques défauts comme ce prologue choc mais qui coupe un peu les ailes au départ du film, ça mérite largement le Coup de cœur Ciné2909 !

     

    Il faut le voir pour : Parler avec votre riz avant de le cuisiner !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2010 0 commentaire
  • Cinéman

    aff.jpg

    Il s’appelle Régis Deloux (Franck Dubosc) et jusqu’à présent il n’était qu’un simple professeur de la banlieue de Montreuil sous bois. Pourtant, il possède un don particulier ou du moins il a entre ses mains un objet magique : la broche de Sissi alias Viviane Cook (Lucy Gordon). C’est Pierre Richard en personne qui lui a appris qu’il suffisait d’un simple baiser sur la broche pour se retrouver propulsé dans un film de cinéma. Sa mission est de sauver Viviane qui a été enlevée par l’ignoble Douglas Craps (Pierre-François Martin Laval) et qui la promène de films en films. De Pour une poignée de dollars à Robin des bois, Régis va vivre des aventures passionnantes.

    01.jpg
    L’univers du cinéma est immensément riche et on s’attendait donc à un bel hommage placé sous le signe du rire de la part de Yann Moix. Une fois qu’on se retrouve devant le film, on se dit alors que Cinéman est tout simplement une aberration ; un cauchemar pour tout bon spectateur qui se respecte. Passe encore le scénario ridiculement expéditif mais cette pseudo comédie nous gave pendant 1H30 avec ses gags très lourdauds et Dubosc en fait des tonnes ce qui tape rapidement sur les nerfs. Rarement une comédie française n’aura été aussi consternante et donc vous aurez compris qu’il vaut mieux aller voir un vrai film de cinéma.



    Il faut le voir pour : Rêver de pouvoir un jour entrer dans les films pour détruire celui-ci !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2009 0 commentaire