Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Night Call

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    Alors qu’il roulait tranquillement, notre pote Lou Bloom (Jake Gyllenhaal) a aperçu un accident sur le bord de la route. Des policiers étaient en train d’extraire la victime d’une carcasse en feu et surtout il a remarqué cet homme qui filmait la scène sans en perdre une miette. Le déclic a eu lieu pour Lou qui en a assez des petites combines et décide donc de se lancer en free-lance en espérant vendre ses images aux chaines de télévision. Il comprend vite que non seulement la concurrence est rude mais aussi que ce qui rapporte le plus ce sont les faits divers dans les beaux quartiers et si possible ceux susceptibles de relancer l’éternel débat sur l’insécurité.

     

    01.jpg

    Reconversion professionnelle pour notre pote Jake Gyllenhaal qui décide de s’improviser journaliste et il ne manque pas d’ambitions ! C’est vrai qu’au départ le personnage de Lou Bloom apparait drôlement froid pour le spectateur mais on comprend mieux pourquoi par la suite. On l’a dit il est motivé et pour parvenir à ses fins, tous les moyens sont possibles et c’est sans complexe qu’on le voit agir non sans un plaisir inquisiteur. Un regret cependant dans sa relation avec Nina incarnée par René Russo qui aurait pu prendre un chemin encore plus tortueux. Au-delà de ce "héros" atypique, Night Call développe également cette réflexion sur la manipulation des médias ; un film réussi !

     

    Il faut le voir pour : Ne pas forcément croire tout ce que vous disent les informations télévisées.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Astérix - Le domaine des Dieux

    star 03.5.jpg

    AFF.jpg

    C’est en allant chasser le sanglier que nos potes Astérix, Obélix et Idéfix sont tombés sur Anglaigus. Ce romain a en fait été chargé par César de construire le Domaine des Dieux au cœur de cette foret d’Armorique. L’empereur romain espère ainsi que sous l’influence de la société, ce village d’irréductibles gaulois sera enfin sous sa coupe ! Bien sur, Astérix n’entend pas leur faciliter la tache mais les premiers romains prennent possession des lieux et leur arrivée est plutôt bien acceptée par les autres gaulois. Il faut dire qu’il s’agit là d’une nouvelle clientèle et certains y voient l’occasion de faire fructifier leurs commerces.

    01.jpg

    Après le film de Laurent Tirard, notre héros gaulois revient pour ses 9èmes aventures sous forme d’un film d’animation. Première grande révolution pour nos héros nationaux avec le passage à l'animation 3D et qu'on se rassure, le résultat est réussi avec des graphismes de toute beauté et on ne peut plus fidèles à l’œuvre originale. L'autre grande nouveauté c'est l'apport d'Alexandre Astier qui participe à la réalisation, au doublage et au scénario ce qui se ressent à travers certains dialogues où on retrouve la patte du créateur de l’univers de Kaamelott. Astérix - Le domaine des Dieux est une excellente adaptation qui redonne une seconde jeunesse à nos gaulois préférés !

     

    Il faut le voir pour : Découvrir des gaulois civilisés !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Hunger Games - La révolte : Partie 1

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    Si la Présidente du District 13 Alma Coin (Julianne Moore) et Plutarch Heavensbee (Philip Seymour Hoffman) sont venus à la rescousse de notre pote Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) c’est parce qu’ils ont une idée derrière la tête. Elle sera leur geai moqueur et conduira la révolte contre le Capitole mais la jeune femme ne semble pas aussi convaincue. Cependant après avoir découvert les ruines fumantes de son District et appris que Peeta (Josh Hutcherson) est encore vivant, elle accepte finalement ce rôle. L’une des conditions est toutefois de tout faire pour libérer les vainqueurs qui sont actuellement retenus prisonniers au Capitole.

    01.jpg

    L’heure de la conclusion est arrivée, enfin pas tout à fait puisque cet épisode final se déclinera en dyptique. On est à peu près sur la même lancée que le 2nd épisode ; beaucoup de parlottes et très peu d’action. Katniss décochera 1 flèche pour abattre des avions et on verra un barrage explosé ; c’est de cela qu’il faudra se contenter. Pour combler le reste du temps, l’héroïne joue les indécises et alterne avec un comportement de guerrière et de pleurnicheuse à chaque apparition de Peeta. Hunger Games - La révolte : Partie 1 pourrait aussi bien avoir comme sous-titre Les préparatifs de la révolte et il ne reste plus qu’à espérer qu’ils ont mis le paquet sur l’ultime volet.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas oublier votre chat en cas d’évacuation !

     

    En savoir plus sur Hunger Games ?

    En savoir plus sur Hunger Games - L'embrasement ?

     

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Qui vive

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Déterminé à devenir infirmier, Chérif (Reda Kateb) s’apprête à passer pour la 4ème fois le concours. Dans l’attente d’une issue heureuse, il doit bien gagner sa croute et c’est ainsi qu’il est devenu agent de sécurité. C’est un travail qui est loin de le satisfaire d’autant plus qu’au centre commercial trainent quelques jeunes de sa cité qui viennent régulièrement lui chercher des embrouilles. Une situation qui prend une telle ampleur que Chérif va demander l’aide de son pote d’enfance Dedah (Rashid Debbouze) récemment revenu au quartier. Mais il sait aussi que tout service mérite une contrepartie.

    01.jpg

    C’est une première réalisation pour Marianne Tardieu et elle nous dévoile le portrait d’un jeune au cœur d’une cité. Chérif est quelqu’un de généreux, aimant, travailleur et déterminé bref pendant une bonne partie du film on se réjouit de voir briller un message à l’aspect positif. Le scénario hautement prévisible vient mettre un peu à mal ces premières impressions rendant Qui vive moins séduisant par la suite. Heureusement la présence de Reda Kateb, comme souvent, vient capter le regard du spectateur ; on regrette tout de même qu’Adèle Exarchopoulos n’ait pas bénéficié d’un rôle plus étoffé. Un film sans artifices qui se fait toutefois rattraper par une histoire bien trop téléphonée pour nous séduire totalement.

     

    Il faut le voir pour : Ne plus dire "Vigile" mais "Agent de sécurité" !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • [Rec]4

    star 02.5.jpg

    AFF.jpg

    Alors que l’immeuble s’apprêtait à être neutralisé, notre pote Guzmán (Paco Manzanedo) a entendu un appel à l’aide provenant de la journaliste Ángela Vidal (Manuela Velasco). Quelques jours plus tard, lorsqu’ils se réveillent, tous deux se retrouvent à bord d’un bateau en pleine mer où ils sont retenus en quarantaine. C’est loin d’être une croisière qui s’amuse car très vite un nouveau problème survient ; des médecins cherchent à étudier le virus et bien entendu les choses dérapent. A la suite d’une panne de courant, le singe qui servait d’hôte se retrouve libre et va répandre le virus à presque l’ensemble de l’équipage. Ángela & Guzmán font partie des rares rescapés mais pour combien de temps ?

    01.jpg

    Ce quatrième épisode marque donc le dénouement de la saga espagnole qui a débuté en 2008. Après un 3ème volet qui n’était finalement qu’un spin-off peu enthousiasmant, on retrouve donc celle par qui tout a commencé à savoir Ángela Vidal qui n’en a pas fini avec les galères ! Disons le tout net [Rec]4 ne brille pas pour son scénario mais reste divertissant avec une succession de massacres de zombies et bien sur avec de l’hémoglobine qui coule à souhait. Un film globalement pas désagréable (en dehors d’une première demi-heure somnolente) mais dans la perspective de la saga, on se demande si cette conclusion était réellement nécessaire. Et puis on n’est jamais à l’abri d’un reboot !

     

    Il faut le voir pour : Eviter l’agneau pour vos prochains repas !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Interstellar

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Dans un futur proche, notre monde se meurt. Autrefois ingénieur et pilote, notre pote Cooper (Matthew McConaughey) est devenu bien malgré lui cultivateur car les ressources alimentaires s’épuisent sur Terre. Seuls subsistent aujourd’hui les champs de maïs et ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne disparaissent à leur tour. Il est toutefois intrigué par de drôles de phénomènes  que lui rapportent sa fille Murphy (Mackenzie Foy / Jessica Chastain) et cela va les mener jusqu’à la base secrète de la NASA qui travaille sur un énorme projet. L’objectif est de trouver une nouvelle planète qui serait capable d’accueillir les hommes et grâce à son expérience, Cooper semble tout désigné pour accomplir cette mission !

    01.jpg

    Et si la Terre était condamnée ? Notre pote Christopher Nolan part donc de ce postulat pour mettre en scène son odyssée de l’espace et tenter de nous mettre des étoiles plein les yeux. On embarque donc avec et un McConaughey terriblement émouvant dans sa relation avec sa fille (sympa pour son fils au passage) mais Interstellar est aussi à des années lumières du grand spectacle qu’on pouvait attendre. Une énorme vague et l’arrimage d’un vaisseau ; ce sont les deux grandes scènes des 2H29 de film ce qui fait plutôt léger. On n’aurait pas été contre de voir un peu plus d’action ce qui nous aurait épargné les nombreuses plages d’ennuis mais il faut croire qu’Ils en ont décidé autrement ! Vers l’infini mais certainement pas au-delà.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir les choses en 5 dimensions !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Bouboule

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    C’est un fait indéniable ; notre pote Kevin (David Thielemans) est trop gros. A 12 ans, il pèse déjà plus de 100 kilos ce qui inquiète tout son entourage et encore récemment il a pris du poids. Il n’échappe pas aux moqueries de ses camarades de classe et c’est d’ailleurs lors d’une nouvelle altercation qu’il rencontre Pat (Swann Arlaud). Cet agent de sécurité entrainait son chien Rocco et immédiatement Kevin s’est trouvé là un modèle à suivre. Il faut dire que Pat n’est pas n’importe qui puisqu’il fait partie des Commandos ! Le jeune garçon n’aura alors plus qu’une seule envie : suivre ses traces et devenir lui aussi un Commando.

    01.jpg

    Ce qui est assez perturbant c’est qu’à première vue Bouboule s’apparente à une de ces adaptations de bande-dessinée destinée aux enfants mais il s’agit en fait d’un portrait bien plus dramatique. Notre pote David Thielemans souffre donc de son aspect physique mettant également en péril sa santé, c’est quelqu’un qui provoque immédiatement l’empathie du spectateur malgré cela on a du mal à s’attacher à ce film. C’est tout de même l’occasion de revoir Swann Arlaud qui s’était fait remarquer dans Bon rétablissement mais on a du mal à donner de la crédibilité à son personnage avec sa dégaine tellement stéréotypée. Un film qui se fait vite oublier.

     

    Il faut le voir pour : Ne pas laisser votre fils boire de la bière au petit-déjeuner !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Puzzle

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est dans sa chambre d’hôtel à Paris que notre pote Michael (Liam Neeson) tente de trouver l’inspiration de son prochain livre. Il reçoit alors la visite d'Anna (Olivia Wilde) qui elle aussi est écrivaine mais s’avère surtout être la maîtresse de Michael. Pendant ce temps en Italie, c’est une autre femme qui fait tourner la tête de Scott (Adrien Brody), lui qui était venu pour régler des affaires professionnelles va se retrouver embarqué dans une drôle d’histoire. A New York, Julia (Mila Kunis) traverse elle une mauvaise période ; totalement fauchée elle doit se battre pour voir son fils dont elle a perdu la garde après ce qui aurait pu être une tragédie.

    01.jpg

    Nouveau film choral pour notre pote Paul Haggis et bien entendu, il s’est offert un beau casting en réunissant entre autres Mila Kunis, Olivia Wilde, Liam Neeson ou encore Adrien Brody. Mieux encore, Puzzle s’éparpille à travers 3 pays puisqu’on est tour à tour transporté à Paris, New York & Rome. Sur le papier cela semblait donc plutôt séduisant mais à l’écran ce qui prédomine ça reste quand même un profond ennui. Il est compliqué de ressortir une des 3 histoires puisqu’elles sont l’une comme l’autre pas loin d’être inintéressantes (et en plus étirées sur 2H17 !) sauf à attendre de découvrir le fameux secret que cachent ces personnages et les quelques révélations mais ça ne suffit pas à sauver le film. A choisir je me tournerais peut-être plutôt vers un vrai puzzle !

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de retirer votre peignoir !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Ciné2909, c'est fini ...

    ... pour 2014 !! Je précise parce que je suis sur que d'Inglorious Basterds avaient déjà débouché le champagne.

    Et oui, le blog va faire une petite pause car je n'aurais pas l'occasion de me rendre dans les salles obscures pendant près d'1 mois. En même temps, Ciné2909 a accumulé un sacré retard au niveau des publications, ce petit break forcé devrait donc me donner également l'occasion de remettre un peu d'ordre à tout ça.

    Je vous donne donc rendez-vous à partir du 1er Janvier 2015, date à partir de laquelle je tenterais de faire preuve d'un peu plus de régularité. D'ici là j'essaierais de mettre à jour en publiant les films que j'ai vu et il n'est pas impossible qu'il y ait quelques surprises dans le lot.

    A bientôt !!

     

    Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire
  • Paradise lost

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    C’est en accompagnant son frère Dylan (Brady Corbet) que notre pote Nick (Josh Hutcherson) a découvert la Colombie. Ils pensaient pouvoir s’installer tranquillement sur une plage mais vont vite avoir des comptes à rendre. Pendant ce temps, Nick a lui rencontré l’amour en la personne de la belle Maria (Claudia Traisac), le jeune couple se laisse alors porter par le bonheur mais un détail va tout changer. En effet, la jeune femme n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit de la nièce de Pablo Escobar (Benicio Del Toro), le sauveur de la nation ! C’est du moins le visage qu’il aime se donner car en réalité il s’agit d’un des plus grands narcotrafiquants qui a fait fortune grâce à des méthodes peu orthodoxes.

    01.jpg

    L'italien Andrea Di Stefano se lance dans la réalisation et avec Paradise lost, il s'offre donc l’opportunité de tirer le portrait du célèbre Pablo Escobar. Trafiquant qui s’est illustré durant les années 1980, on découvre ainsi un homme aux deux visages. Pour certains il est un héros, un prophète qui apporte tout son soutien à un peuple installé dans sa misère et pour les autres seul subsiste son statut de narcotrafiquant. Si on se laisse volontiers entraîné par la belle prestation de Benicio Del Toro qui donne à son personnage autant de compassion que de crainte, l’histoire entre Maria & Nick nous laisse elle plutôt insensible. Un film qui nous laisse un goût d'inachevé.

     

    Il faut le voir pour : Faire des recherches sur la famille de votre (future) copine !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire