Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aaron zebede

  • Paradise lost

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    C’est en accompagnant son frère Dylan (Brady Corbet) que notre pote Nick (Josh Hutcherson) a découvert la Colombie. Ils pensaient pouvoir s’installer tranquillement sur une plage mais vont vite avoir des comptes à rendre. Pendant ce temps, Nick a lui rencontré l’amour en la personne de la belle Maria (Claudia Traisac), le jeune couple se laisse alors porter par le bonheur mais un détail va tout changer. En effet, la jeune femme n’est pas n’importe qui puisqu’il s’agit de la nièce de Pablo Escobar (Benicio Del Toro), le sauveur de la nation ! C’est du moins le visage qu’il aime se donner car en réalité il s’agit d’un des plus grands narcotrafiquants qui a fait fortune grâce à des méthodes peu orthodoxes.

    01.jpg

    L'italien Andrea Di Stefano se lance dans la réalisation et avec Paradise lost, il s'offre donc l’opportunité de tirer le portrait du célèbre Pablo Escobar. Trafiquant qui s’est illustré durant les années 1980, on découvre ainsi un homme aux deux visages. Pour certains il est un héros, un prophète qui apporte tout son soutien à un peuple installé dans sa misère et pour les autres seul subsiste son statut de narcotrafiquant. Si on se laisse volontiers entraîné par la belle prestation de Benicio Del Toro qui donne à son personnage autant de compassion que de crainte, l’histoire entre Maria & Nick nous laisse elle plutôt insensible. Un film qui nous laisse un goût d'inachevé.

     

    Il faut le voir pour : Faire des recherches sur la famille de votre (future) copine !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire