Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

olivia wilde

  • Lazarus effect

    star 02.jpg

    AFF.jpg

    Une université en Californie. Depuis 4 ans, notre pote Frank (Mark Duplass) et son équipe composée de Zoe, Niko & Clay (Olivia Wilde, Donald Glover & Evan Peters) travaillent sur leur projet. Des recherches qui vont les mener sur un chemin dangereux puisqu'ils parviennent à mettre au point un sérum capable faire revenir les morts à la vie. C'est ainsi qu'à leur grande surprise ; un de leurs cobayes, le chien Rocky, est ressuscité et mieux encore puisque la cataracte qu'il avait contracté a disparu. Cependant, l'animal se comporte de manière étrange et fait même preuve d'agressivité ce qui ne semble pas réellement inquiéter Frank qui va poursuivre son expérience.

    01.jpg

    Des scientifiques enfermés dans leur labo, une expérience interdite qui tourne au drame ; on peut difficilement dire que Lazarus effect parte sur des bases novatrices. Cette première réalisation de David Gelb confirme par la suite cette impression à savoir qu'on tient un énième film d'horreur-épouvante qui ne se manifeste qu'à travers quelques jumps scares. On pourra toujours se consoler en revoyant ce bon vieux Donald Glover depuis son départ de la série Community ou encore Olivia Wilde qui chercher à faire de la concurrence à Scarlett Johansson dans Lucy. Il faut vraiment être accro au genre pour trouver un quelconque plaisir devant ce film où le sentiment de déjà-vu est prégnant.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir pourquoi vous verrez une lumière blanche lorsque vous mourrez !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Puzzle

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est dans sa chambre d’hôtel à Paris que notre pote Michael (Liam Neeson) tente de trouver l’inspiration de son prochain livre. Il reçoit alors la visite d'Anna (Olivia Wilde) qui elle aussi est écrivaine mais s’avère surtout être la maîtresse de Michael. Pendant ce temps en Italie, c’est une autre femme qui fait tourner la tête de Scott (Adrien Brody), lui qui était venu pour régler des affaires professionnelles va se retrouver embarqué dans une drôle d’histoire. A New York, Julia (Mila Kunis) traverse elle une mauvaise période ; totalement fauchée elle doit se battre pour voir son fils dont elle a perdu la garde après ce qui aurait pu être une tragédie.

    01.jpg

    Nouveau film choral pour notre pote Paul Haggis et bien entendu, il s’est offert un beau casting en réunissant entre autres Mila Kunis, Olivia Wilde, Liam Neeson ou encore Adrien Brody. Mieux encore, Puzzle s’éparpille à travers 3 pays puisqu’on est tour à tour transporté à Paris, New York & Rome. Sur le papier cela semblait donc plutôt séduisant mais à l’écran ce qui prédomine ça reste quand même un profond ennui. Il est compliqué de ressortir une des 3 histoires puisqu’elles sont l’une comme l’autre pas loin d’être inintéressantes (et en plus étirées sur 2H17 !) sauf à attendre de découvrir le fameux secret que cachent ces personnages et les quelques révélations mais ça ne suffit pas à sauver le film. A choisir je me tournerais peut-être plutôt vers un vrai puzzle !

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de retirer votre peignoir !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Her

    star 03.5.jpg

    aff.jpg

    C’est un fait, notre pote Theodore Twombly (Joaquin Phoenix) n’est pas au top de sa forme et a tendance à se renfermer sur lui-même. La cause de cela, c’est sa séparation avec sa pote d’enfance mais aussi sa femme Catherine (Rooney Mara) et le divorce n’est plus désormais qu’une question de temps. Ses amis tentent bien de lui présenter d’autres femmes mais rien n’y fait jusqu’au jour où il fait la connaissance avec Samantha (Scarlett Johansson) avec qui il reprend gout à la vie. Cela semble être le début d’une belle histoire cependant il faut savoir que Samantha n’est en fait que la voix de son système d’exploitation informatique !

    01.jpg

    La romance d’un homme avec son système d’exploitation ; un scénario qui prête à sourire mais c’est une réalité qui pourrait bien vite nous rattraper et qui a en tout cas permis de décrocher l’Oscar du meilleur scénario 2014. Her c’est d’abord la peinture d’une société totalement immergée dans une technologie toujours plus innovante jusqu’à absorber les émotions humaines rendant ainsi la frontière entre l’Homme et la machine encore plus floue. On ne peut pas non plus passer à coté de la jolie performance de Joaquin Phoenix qui réussit à nous transmettre toute sa mélancolie à travers ses doutes et sa solitude. Original et prenant, un film qu’il ne faut pas manquer !

     

    Il faut le voir pour : Surveiller ce que votre mec fait avec l’ordinateur.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Rush

    star 04.jpg

    aff.jpg

    A la minute où ils se sont croisés sur les circuits de Formule 3, nos potes James Hunt & Niki Lauda (Chris Hemsworth & Daniel Brühl) sont instantanément devenus les meilleurs ennemis. C’est dans la première moitié des années 1970 que tout commence, Niki investit tout son argent pour imposer son talent et cela fonctionne puisqu’il parviendra à séduire l’écurie Ferrari et à décrocher le titre de Champion du monde de F1 en 197. De son coté, James est sur ses talons, ce pilote qui ne manque jamais une occasion de faire la fête entend bien contester cette suprématie et le championnat 1976 qui s’annoncer sera décisif dans la carrière de ces 2 champions.

    01.jpg

    Si vous êtes fans de Formule 1 depuis de longues années alors très certainement connaissez-vous déjà la rivalité pleine de respect qui a opposé les pilotes James Hunt & Nikki Lauda. C’est Ron Howard qui a donc décidé de leur consacrer un excellent film qui ne manque pas de panache grâce d’abord en grande partie à la prestation du duo d’acteurs Chris Hemsworth & Daniel Brühl tout simplement parfaits dans leurs rôles respectifs. Il faut aussi noter une réalisation dynamique avec notamment des reconstitutions de courses vraiment splendides dans lesquelles on plonge littéralement. Qu’on soit amateur ou non de vitesse ce Rush nous en met vraiment plein la vue et c'est donc un Coup de coeur Ciné2909!

     

    Il faut le voir pour : Ne plus rouler sous la pluie !

    Lien permanent Catégories : Les coups de coeur, Premières Impressions 2013 0 commentaire
  • Rush

    Entre nous les courses de Formule 1 ne sont pas vraiment mon dada mais je sais qu'il y a des fans de vitesse parmi vous. Rush qui revient sur la rivalité entre James Hunt & Niki Lauda devraient donc en intéresser plus d'un et c'est Ron Howard qui dirige ce duel sur les pistes de courses.

     

    Date de sortie : 25 Septembre 2013


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Échange standard

    star 02.jpg

    aff.jpg

    Véritables potes d’enfance, Dave & Mitch ( Jason Bateman & Ryan Reynolds) n’ont pourtant pas grand-chose en commun. Le premier est un brillant avocat et un père responsable à l’emploi du temps surchargé tandis que le second essaye par tous les moyens de faire décoller sa carrière d’acteur et collectionne les conquêtes. Après une soirée à regarder un match de base-ball et à descendre quelques shots, ils ont naturellement besoin de se soulager et trouvent ainsi une fontaine. Perdus dans leurs pensées, leur ivresse les amène à s’imaginer une vie où ils pourraient échanger leurs places. A ce moment précis, toutes les lumières s’éteignent brusquement et ils sont loin de s’imaginer que leur vœu vient de se réaliser : Mitch se réveille dans la peau de Dave et vice-versa.

    01.jpg

    Bon déjà ce n’est pas le scénario de cette comédie qui va réussir à nous convaincre ; ce n’est ni la première et certainement pas la dernière fois qu’on a droit à cet échange si particulier. Il y a eu des substitutions entre une mère et sa fille (Freaky Friday) ou encore une femme qui se retrouve dans le corps d'un homme (Une nana au poil) et là ce sont donc 2 potes d’enfance qui vont vivre cette curieuse expérience. Comme d’habitude, c’est l’occasion pour chacun de remettre sa vie en question et de se rendre compte de la chance qu’ils ont etc etc. La chanson est connue et cette énième réinterprétation n’amènera rien de vraiment intéressant si ce n’est quelques brefs moments de rigolades. Échange standard est effectivement bien standardisé et on n’aurait pas été mécontent que les scénaristes se creusent un peu plus les méninges.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de pisser n’importe où !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Time out

    aff.jpg

    Un futur proche. Le monde n’est plus régit par l’argent mais par le temps. Désormais, dès que l’on atteint l’âge de 25 ans, notre corps ne vieillit plus cependant à partir de cette date, il ne vous reste qu’une année à vivre. Pour prolonger ce temps, il faut en acheter et pour notre pote Will Salas (Justin TImberlake) qui vit au jour le jour chaque seconde est précieuse. Un soir il fait la connaissance d’Henry Hamilton (Matthew Bomer), un homme qui possède plus d’un siècle de crédit ; une richesse qu’il exhibe fièrement. C’est un joli butin et dans ce quartier malfamé, il ne tarde pas à devenir la cible des Minute men, des voleurs de temps et c’est là que Will entre en scène en l’aidant à s’enfuir. Le lendemain quand notre héros ouvre les yeux, il se rend compte qu’on lui a transféré ces 100 ans de vie.

    01.jpg

    Pour certains le temps c’est de l’argent et bien désormais, c’est la vie ! Le réalisateur Andrew Niccol revient nous présenter sa nouvelle vision de la société futuriste après Bienvenue à Gattaca, un monde où la jeunesse a pris le pouvoir du moins en apparence. Substituant le temps à l’argent, on découvre la critique d’une société construite sur les inégalités entre riches et pauvres ; un message moralisateur sans surprises auquel on sera peu sensible. Reste ensuite un film pas déplaisant malgré quelques incohérences (braquer une banque c’est simple quand celle-ci laisse un coffre grand ouvert !), bref Time out n’est évidemment pas un chef d’œuvre mais on s’en contentera … si on a du temps à perdre !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de regarder votre montre et prendre votre temps !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Cowboys et envahisseurs

    aff1.jpg

    Il s’est réveillé en plein désert mais surtout sans aucuns souvenirs que ce soit sur ce qui lui est arrivé ou bien même sur son identité. Gravement blessé, il porte également un drôle de bracelet dont il n’arrive pas à se débarrasser ; il se rend alors en ville à Absolution où il se fait vite remarquer notamment auprès de Percy (Paul Dano). On ne tarde pas à découvrir son nom puisque le sheriff Taggart (Keith Carradine) va avoir la surprise de constater que ce fameux Jake Lonergan (Daniel Craig) est recherché pour de nombreux délits dont le meurtre d’une femme. Jeté en prison, il s’apprêtait à être envoyé à Santa Fe lorsque soudain des lumières apparaissent dans la nuit, des engins volants viennent semer le chaos.

    01.jpg

    Par son scénario aussi improbable qu’efficace - des aliens débarquent en plein Far-West - Cowboys et envahisseurs avait d’ores et déjà conquis certains spectateurs. Quand en plus on ajoute Daniel Craig & Harrison Ford au casting, on se dit alors que le réalisateur des 2 adaptations d’Iron man a entre les mains une petite pépite d’or. Si Favreau réussit aisément à remplir sa mission de nous divertir, on pourra jouer les blasés en regrettant que les scènes d’action manquent de vigueur rendant au final le film assez plat. Un manque de rythme auquel vient s’ajouter des personnages très lisses, bref le potentiel entrevu ne tient pas toutes ses promesses et c’est bien dommage !

     

    Il faut le voir pour : Découvrir l’ancêtre d’Iron man au Far-West

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Tron l’héritage

    aff1.jpg

    Depuis l’étrange disparition de son fondateur Kevin Flynn (Jeff Bridges), la société Encom est devenue une firme au succès colossal. Bien qu’il en soit l’héritier direct, Sam (Garrett Hedlund) s’est toujours refusé à prendre les rênes au grand regret d’Alan Bradley (Bruce Boxleitner), le pote d’enfance de son père. D’ailleurs, celui-ci est venu le voir pour lui faire part d’un évènement curieux ; il a reçu un message d’un bipper vieux de plus de 20 ans. Les clés de la salle de jeu en mains, Sam y et retrouve avec émotions quelques souvenirs d’enfance. Surtout, il découvre le bureau secret où son père effectuait toutes les recherches sur la Grille, ce monde numérique dont il avait tant entendu parler.

    01.jpg

    Séquence nostalgie et émotion pour certains spectateurs qui s’étaient extasié sur Tron, un film sorti en 1982 ! C’est un retour qu’on pourrait presque qualifier de logique au vu des progrès technologies de ces dernières décennies et cette suite est un véritable spectacle de son et lumière avec comme bémol une version 3D pas tout du tout convaincante. Que l’on soit adepte ou néophyte de l’univers de Tron, on est immédiatement happé par cette dimension parallèle si particulière ; on l’est moins par contre au niveau du scénario. Clairement on ira voir Tron l’héritage avant tout pour se faire plaisir aux yeux pour le reste on a jamais été aussi proche du domaine du virtuel.

     

    Il faut le voir pour : Se payer un frisbee pour cet été !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2011 0 commentaire
  • Les trois prochains jours

    aff.jpg

    Tout est allé extrêmement vite. La police est entrée et a arrêté Lara (Elizabeth Banks) suspectée de meurtre après que l’on ait retrouvé ses empreintes sur l’arme du crime. Depuis ce jour, John Brennan (Russell Crowe) se bat chaque jour pour prouver l’innocence de sa femme espérant que sa famille puisse enfin être réunie. Seulement il a épuisé tous les recours possibles mais ne peut se résoudre à la laisser en prison aussi décide t-il de se lancer dans un projet invraisemblable ; la faire évader ! Plutôt que de se faire tatouer les plans de la prison sur son corps, il rassemble toutes les informations nécessaires et prépare l’évasion de sa femme dans les moindres détails. Ce qu’il n’avait pas prévu c’est que Lara allait être transférée et qu’il doit donc mettre son plan à exécution au plus vite.

    01.jpg

    Emballé par le film de Fred Cavayé, Paul Haggis s’est vite emparé des droits de Pour elle pour l’adapter à sa sauce. C’est l’imposant Russell Crowe qui occupe le rôle de Vincent Lindon et Elizabeth Banks celui de Diane Kruger dans Les trois prochains jours pour un remake dynamique mais toutefois sans surprises. On appréciera surtout le fait que le réalisateur n’ait pas voulu faire de la surenchère au niveau de l’action (à noter une évasion très spectaculaire) conservant avant toute chose l’aspect humain du scénario. Les plus chauvins d’entre nous préféreront sans aucun doute l’original porté par un duo plus authentique que cette version américaine de très belle facture.

     

    Il faut le voir pour : Veiller à toujours verrouiller la porte coté passager de votre voiture.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2010 0 commentaire