Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

liam neeson

  • Night run

    star 03.jpg

    AFF.jpg

    Depuis la mort de sa femme, notre pote Jimmy Conlon (Liam Neeson) est en pleine déchéance. Homme de main de Shawn Maguire (Ed Harris), beaucoup de sang a coulé de sa main et c'est pour cette raison qu'il n'a plus de contact avec son fils Mike (Joel Kinnaman) depuis maintenant 5 ans. En cette soirée, ils vont pourtant être amené à se revoir car Mike a été témoin d'un meurtre commis par Danny (Boyd Holbrook), le fils de Shawn. Ce dernier a ainsi demandé à Jimmy d'arranger les choses mais elles ne vont faire qu'empirer. Afin de protéger son fils, Jimmy n'a pas eu d'autres choix que de tuer Danny et il sait que son acte va s'accompagner de terribles représailles. La nuit ne fait que commencer !

    01.jpg

    On dit jamais deux sans trois et le réalisateur espagnol Jaume Collet-Serra fait donc de nouveau appel à son pote Liam Neeson après Sans identité & Non-Stop. Une fois encore ils se réunissent dans le cadre d'un film d'action en conviant le toujours charismatique Ed Harris mais le face-à-face ne se révèle pas vraiment à la hauteur de nos espérances. En dehors de ça, Night run se montre plutôt dynamique, rythmé par quelque scènes d'action efficaces pour prétendre au titre de divertissement et faire le bonheur des spectateurs. Ça ne va pas révolutionner le genre mais c'est amplement suffisant pour divertir les spectateurs.

     

    Il faut le voir pour : Découvrir ce qu'est réellement une nuit agitée !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Taken 3

    star 01.5.jpg

    AFF.jpg

    Alors que sa relation avec Stuart (Dougray Scott) bat sérieusement de l’aile, notre pote Lenore (Famke Janssen) sait qu’elle peut toujours compter sur le soutien de son ex-mari. D’ailleurs entre eux, l’étincelle semble renaitre mais Bryan Mills (Liam Neeson) est dévasté lorsqu’il découvre le corps sans vie de Lenore chez lui et qu’on lui a tendu un piège. Alors que la police s’apprêtait à l’arrêter, il prend la fuite afin de découvrir la vérité et Bryan prévient immédiatement sa fille Kim (Maggie Grace). Avec les flics aux trousses, il va devoir se montrer discret tout en menant sa propre enquête et il risque d’avoir des surprises !

    01.jpg

    Après Paris & Istanbul, on retrouve donc notre pote Liam Neeson a.k.a Bryan Mills chez lui aux États-Unis où il semble avoir repris une vie normale mais ça ne saurait durer. Cette fois notre héros va devoir traquer l’assassin de sa femme, un scénario aussi sommaire qu’invraisemblable l’essentiel étant de nous refourguer un énième film d’action. Olivier Megaton rempile mais ne se montre pas plus prolifique que précédemment si bien que Taken 3 n’offre pas de scènes dignes de ce nom. On attendait un second souffle avec l’apparition de Forest Whitaker au casting mais en dehors de résoudre ses enquêtes en mangeant un bagel tout en triturant sa pièce de jeu d’échecs, il n’a aucune influence.

     

    Il faut le voir pour : Prendre la boisson de la 4ème rangée du frigo !

     

    En savoir plus sur Taken ?

    En savoir plus sur Taken 2 ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2015 0 commentaire
  • Puzzle

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    C’est dans sa chambre d’hôtel à Paris que notre pote Michael (Liam Neeson) tente de trouver l’inspiration de son prochain livre. Il reçoit alors la visite d'Anna (Olivia Wilde) qui elle aussi est écrivaine mais s’avère surtout être la maîtresse de Michael. Pendant ce temps en Italie, c’est une autre femme qui fait tourner la tête de Scott (Adrien Brody), lui qui était venu pour régler des affaires professionnelles va se retrouver embarqué dans une drôle d’histoire. A New York, Julia (Mila Kunis) traverse elle une mauvaise période ; totalement fauchée elle doit se battre pour voir son fils dont elle a perdu la garde après ce qui aurait pu être une tragédie.

    01.jpg

    Nouveau film choral pour notre pote Paul Haggis et bien entendu, il s’est offert un beau casting en réunissant entre autres Mila Kunis, Olivia Wilde, Liam Neeson ou encore Adrien Brody. Mieux encore, Puzzle s’éparpille à travers 3 pays puisqu’on est tour à tour transporté à Paris, New York & Rome. Sur le papier cela semblait donc plutôt séduisant mais à l’écran ce qui prédomine ça reste quand même un profond ennui. Il est compliqué de ressortir une des 3 histoires puisqu’elles sont l’une comme l’autre pas loin d’être inintéressantes (et en plus étirées sur 2H17 !) sauf à attendre de découvrir le fameux secret que cachent ces personnages et les quelques révélations mais ça ne suffit pas à sauver le film. A choisir je me tournerais peut-être plutôt vers un vrai puzzle !

     

    Il faut le voir pour : Réfléchir à deux fois avant de retirer votre peignoir !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Opération casse-noisette

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Les temps sont durs même pour les animaux du Parc d’Oakton qui éprouvent bien des difficultés à constituer leurs provisions pour l’hiver. Leur seul espoir repose sur ce vendeur ambulant de noisettes qui s’est installé non loin de là et Raton laveur a ainsi chargé Andie et le héros Grayson d’aller récupérer de quoi nourrir le parc. Le hic c’est que Surly qui n’a pas vraiment l’esprit d’équipe est lui aussi alléché par ce chariot et cela va se terminer de façon dramatique puisque ce sont toutes les provisions jusque-là amassées qui vont disparaitre en fumée. Rendu responsable de tout ça et après un vote à l’unanimité des animaux (et même de son pote Buddy), Surly est expulsé à jamais du Parc !

    01.jpg

    L’histoire d’Opération casse-noisette commence en fait en 2005, date à laquelle Peter Lepeniotis a réalisé son court-métrage et c’est désormais au cinéma qu’on découvre les aventures de cet écureuil. Inspiré par les films de braquage, ce ne sont pas 1 mais 2 casses qui se préparent dont l’un par nos héros rongeurs soutenus par une chienne qui ne manquera pas une occasion de vous lécher le visage. Graphiquement c’est assez séduisant sans être exceptionnel et les personnages se montrent assez sympathiques si l’on ne tient pas compte du fait qu’on a des sosies de Ratatouille et d’un oiseau d’Angry birds. Le scénario est lui très classique, ce n’est donc pas le coup du siècle mais ça fera passer un bon moment aux enfants et puis il y a même un invité spécial qui a le Gangnam style.

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de confondre les écureuils avec les rats !

    Lien permanent Catégories : L'avant-première impression, Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Albert à l’Ouest

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Le Nevada en 1882. Albert Stark (Seth MacFarlane) est un fermier ordinaire et s’il a réussit à échapper à un duel à mort, il est totalement anéanti lorsque Louise (Amanda Seyfried) lui annonce leur rupture. Inconsolable malgré le soutien de son pote d’enfance Edward (Giovanni Ribisi) et il songe même à tout quitter pour vivre à San Francisco. Difficile pour lui de voir son ancienne petite-amie au bras du moustachu Foy (Neil Patrick Harris) mais les choses vont changer lorsqu’arrive en ville Anna (Charlize Theron). Durant une énième bagarre au saloon, Albert va en effet secourir la jeune femme qui va alors tenter de l’aider à reconquérir Louise.

    01.jpg

    Seth MacFarlane s’est soudainement fait un nom avec le succès incroyable de Ted, le plus pervers des ours en peluche ! En attendant le retour de celui-ci, c’est un délire au Far-west auquel il nous convie, un projet dans lequel il occupe les postes de réalisateur, producteur, scénariste et même acteur ! La recette reste la même que précédemment à savoir un humour axé principalement en-dessous de la ceinture et teinté d’absurde dans un univers décalé. Albert à l’Ouest possède quelques bonnes idées comme l’apparition de guests (dont un qui vous fera voyager dans le temps) mais ses blagues de bas-étage tombent bien trop souvent à plat. Une comédie décevante et qui ne vous laissera pas de grands sioux-venirs … ah oui c’est gentil de m’indiquer la sortie !

     

    Il faut le voir pour : Arrêter de sourire quand on vous prend en photo !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Albert à l'Ouest

    Vous avez envie d'un Western ? Alors Albert à l'Ouest est fait pour vous enfin ... ce n'est pas tout à fait un Western classique lorsque Seth MacFarlane, le réalisateur du cultissime Ted s'en mêle ! Voilà qui nous promet un sacré délire en compagnie de Charlize Theron, Amanda Seyfried ou encore Liam Neeson !

    Date de sortie : 02 Juillet 2014.


    Lien permanent Catégories : La B.A. du jour 0 commentaire
  • Non-stop

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Embarqué pour un nouveau vol à destination de Londres, notre pote William Marks (Lliam Neeson) est loin de s’imaginer du calvaire qui l’attend. Ce Marshall des airs vient en effet de recevoir un message plus qu’inquiétant : dans 20 minutes il y aura un mort si 150 millions de dollars ne sont pas virés sur un compte. Il prend cette menace très au sérieux et prévient immédiatement un de ses collègues qui se trouve sur le même vol ainsi que le Commandant de l’avion. Alors que les minutes s’écoulent à grande vitesse, William mène son enquête avec l’aide de Nancy (Michelle Dockery), une hôtesse ainsi que de Jen (Julianne Moore), une passagère qu’il vient de rencontrer.

    01.jpg

    Nouveau film d’action pour notre pote Liam Neeson, enfin pas si sur … Difficile de ne pas se montrer perplexe devant le scénario de Non-stop ; un avion et un mort toutes les 20 minutes avec bien sur un homme qui va s’imposer comme le héros de l’histoire on se dit alors où est Steven Seagal ? Seulement ce film signé de l’espagnol Jaume Collet-Serra mise davantage sur le thriller pendant plus d’une heure, période durant laquelle les suspects défilent alimentant ainsi le suspense. Ça aurait pu être passionnant sauf que les personnages sont trop caricaturés et puis surtout on a droit à une conclusion bien ridicule. Tout ça se laisse regarder même si cela ne vole malheureusement pas bien haut.

     

    Il faut le voir pour : Surveiller les passagers qui envoient des sms !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2014 0 commentaire
  • Taken 2

    star 01.5.jpg

    aff.jpg

    En déplacement professionnel à Istanbul, notre pote Bryan Mills (Liam Neeson) en a profité pour inviter son ex-femme Lenore (Famke Janssen) et sa fille Kim (Maggie Grace) à venir se ressourcer dans ce magnifique pays. Toutefois, ils ne s’imaginaient pas un instant qu’ils deviendraient la cible de nouveaux ravisseurs déterminés à venger ceux que Bryan a tué durant les évènements à Paris pour sauver sa fille. Le danger peut provenir de partout et l’ex-agent de la CIA n’a qu’une priorité : mettre sa famille à l’abri quitte à se faire capturer et c’est malheureusement le cas lorsqu’il constate qu’ils ont mis la main sur Lenore. Fait prisonnier, il ne manque cependant pas de ressources et organise déjà son évasion.

    01.jpg

    Taken s’est imposé comme une vraie surprise révélant notamment Liam Neeson dans un rôle d’action qu’il avait jusqu’alors rarement endossé. Un succès qui a permis de mettre sur les rails cette suite confiée aux bons soins du français Olivier Mégaton qui est loin d’être un amateur du genre. On ne s’est pas beaucoup encombré au niveau du scénario avec comme toile de fond une vengeance menée par des méchants guère plus dangereux qu’une attaque de moustique. Limité, le film l’est également par des scènes d’action peu enthousiasmantes se réduisant à 2 pauvres courses-poursuite autant dire que la déception prend vite le dessus sur l’excitation de revoir Bryan Mills. Taken 2 est donc à ranger dans la catégorie de ces nombreuses suites sans caractère.

     

    Il faut le voir pour : Apprendre à vous repérer en ville grâce à des grenades !


    En savoir plus sur Taken ?

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • After life

    star 0.5.jpg

    aff.jpg

    Entre Anna & Paul (Christina Ricci & Justin Long), ce n’est pas la grande joie. Leur couple traverse actuellement une période difficile mais ce diner au restaurant pourrait bien leur permettre de repartir sur de nouvelles bases. Avocat, notre pote Paul vient de se voir offrir un poste à Chicago et il compte bien s’y rendre avec Anna aussi est-il sur le point de lui faire sa proposition en mariage. Hélas, la soirée tourne au désastre lorsque la jeune femme pense assister à une rupture et quitte le restaurant en voiture et sera victime d’un accident mortel. Pourtant, elle se réveille face à Eliot Deacon (Liam Neeson) chargé des pompes funèbres et qui s’apprête à la préparer pour son enterrement.

    01.jpg

    Le scénario d’After life l’impose immédiatement comme un thriller morbide mais c’est aussi un film où on s’ennuie à mourir ! Seul point positif à retenir, c’est le personnage d’Eliot Deacon auquel l’acteur Liam Neeson réussit à donner un tant soit peu de consistance mais qui apparait bien isolé. Le scénario est quasiment inexistant se résumant juste à savoir si Christina Ricci est une vivante qu’on fait passer pour morte ou s’il s’agit d’une morte qui se croit encore vivante ; vous suivez ? Une intrigue qui se devait d’être entretenue par les recherches de Justin Long mais c’est là que ça pêche, c’est trop mou et cette première réalisation d’Agnieszka Wojtowicz-Vosloo sera juste une mauvaise expérience.

     

    Il faut le voir pour : S’apercevoir qu’il y a des mortes-vivantes plutôt sexy !

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire
  • Battleship

    star 02.5.jpg

    aff.jpg

    Parce que son frère Stone (Alexander Skarsgård) ne supportait plus de le voir ainsi vivoter, notre pote Alex (Taylor Kitsch) a rejoint la Marine mais chassez le naturel, il revient au galop ! Malgré son potentiel exceptionnel, le comportement de ce jeune officier est inacceptable et sa carrière s’inscrit désormais en pointillés. Il n’aura guère le temps de cogiter à ce sujet car la Terre court un énorme danger. En 2006, nous avions découvert la Planète G où les conditions de vie étaient proches des nôtres et c’est pourquoi on avait essayé d’établir un contact. Aujourd’hui nous avons une réponse ; 5 objets se dirigent droit sur nous et avant d’entrer dans l’atmosphère, l’un d’entre eux dévie de sa trajectoire pour aller dévaster Hong-Kong. Alex va être le témoin privilégié de cet extraordinaire évènement mais va aussi découvrir qu’ils n’apportent pas un message de paix !

    01.jpg

    Qui n’a jamais joué à la bataille navale ? Difficile de croire qu’à partir d’un concept aussi simple on ait pu en tirer un long-métrage mais il suffit d’inviter quelques aliens pour la fête et c’est parti ! Le scénario n’est donc pas ce qu’il y a de plus important dans Battleship qui est tout simplement un concentré d’action pour spectateur en quête de divertissement. Le film pourra aussi bien se recycler en clip pour la Marine tant il abuse de l’élan patriotique avec en guise de cerise sur le gâteau ce dénouement qui donne envie d’entonner le célèbre hymne américain. En dehors de ça, un pop-corn movie qui tient ses promesses mais qui marquera autant le cinéma que le rôle de la chanteuse Rihanna.

     

    Il faut le voir pour : Demander à votre copain de vous ramener un Burrito au poulet.

    Lien permanent Catégories : Premières Impressions 2012 0 commentaire